logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Baisse des dotations de l’Etat

Impot Gargenville

Baisse des dotations de l’Etat

Comme ils ont l’air heureux et motivés !

Manifestation monstre de la municipalité de Gargenville devant Auchan ce matin…

Des deux clichés présentés : 9 personnes d’astreinte !

C’est déjà mieux que les 7 chaises occupées à la dernière réunion publique de  juin dernier, évidemment un net progrès que ne manquera pas de relever une majorité de nos concitoyens devenus par la force des choses, actuellement très sensibles à ce genre de rassemblement contestataire…

Impot Gargenville

Même si pour de nombreuse communes de France, la baisse des dotations de l’Etat est un réel problème, sinon un risque majeur que dénonce aujourd’hui 19 septembre 2015, l’AMF que préside François Barouin (LR), il y a urgence à s’intéresser en priorité aux avis d’impositions des contribuables de Gargenville – qui se voient actuellement sur-ponctionnés par les retombées d’une facture « Porcher », dont on ne trouve nulle part une légitimité démocratique Républicaine digne de ce nom, depuis cette convention d’octobre 2007.

Publication 20 septembre 12 H 00. Remanié 21/09/2015

Quelle épreuve !

 

Mais pourquoi « Gargenville en action » était à la manif « Auchan » de l’AMF… ?

Mais pour la baisse des dotations pardi !

Somme toute, qui n’est pas ébloui par le prestige du super logo Picasso de notre petite ville… et de voir, de ses yeux vus, à quel point les copains de la cocarde de « Gargenville en action » se préoccupent de nos finances à Auchan !

Et toute cette histoire d’une mobilisation … non pas pour des prix trop chers ou une vie de plus en plus difficile…

NON NON ET NON ! C’est tout bonnement pour le coup d’éclat d’un chemin détourné pour à nouveau intoxiquer les contribuables de Gargenville, mieux les conditionner à cette misérable situation financière, qui est actuellement en pleine effervescence sur nos avis d’impositions.

Devant Auchan, c’est quand même « un sacré coup de pub »…!!!

Les copains de la cocarde derrière une pancarte « ensemble » à Auchan !

Quelle bonne idée d’aller étaler la baisse des dotations de l’Etat un Samedi matin devant une grande surface comme Auchan ! Bravo à nos artistes politiques ! Espérons qu’ils n’ont pas fait reculer quelques consommateurs avec tout cet étalage des copains de la cocarde !

Si on a tout compris des nouvelles courses de « Gargenville en action », les mairies sont toutes fauchées, mais Gargenville encore plus que les autres. Dommage que « Gargenville en action » ne soit pas venue sur les propres surfaces commerciales de la commune, ou alors, sur le tout nouveau marché de Gargenville, à notre avis, on a loupé une ambiance de fête avec huées et jet de tomates…

Gargenville est à la ramasse !

Une manif de « Gargenville en action » à Auchan – pas seulement pour attirer l’attention des clients sur la baisse des dotations de l’Etat… par conséquent… une belle opportunité publique de « Gargenville en action » pour tenter de contourner le véritable gouffre financier de Gargenville, qui soulève déjà malgré tout, quantité de questions sur la réelle fuite de nos gros sous à jamais perdus…

Des « Robin des bois » lanceurs d’alerte à Auchan ! N’est-ce pas merveilleux de constater à quel point cette petite troupe d’un échantillon de « Gargenville en action », est ainsi régulièrement à la recherche d’une intox sur la responsabilité des dégradations de nos finances…

 

CHERS COMPATRIOTES, VOYEZ ! CE N’EST PAS NOUS LES RESPONSABLES DU GOUFFRE FINANCIER… C’EST UNIQUEMENT LA FAUTE DES DOTATIONS DE L’ETAT !

BINGO ! TOUS ACQUITTES PAR LES CLIENTS D’AUCHAN !

Personne ! Evidemment personne ne peut rester insensible à ce genre de combat devant les portes d’Auchan, qui plus est, avec une solide armée de 9 personnes qui prouve encore une fois de plus, combien nous avons une chance inouïe d’avoir voté « la foire aux promesses du candidat de Rangiport » …

On en reste bouche-bée de stupéfaction…! Tellement… tellement… que cette « folle entreprise de toute beauté »… est ainsi parvenue au summum d’une actualité ultra-brulante des finances communales de Gargenville…

A savoir, une faillite sans précédent !

Attention : Nos comptables sont à l’action !

Une pirouette électorale + une privation d’une démocratie participative + un rejet d’un référendum décisionnel + une baisse des dotations de l’Etat + une ruine Porcher = Un formidable endettement sur plusieurs décennies contre la volonté du peuple !

Ah !… si au moins nous avions eu ce même genre d’action face aux conditions de la ZAC « Porcher »… ses contraintes… ses permis…

De Auchan à Versailles… Deux mondes ! Mais quel voyage pour un Jean Lemaire à côté des revendications de la population !

Imaginez un peu… Imaginez juste un instant « Gargenville en action » banderoles en mains devant les portes du bureau du Préfet pour dénoncer les conditions infâmes imposées à Gargenville et sa population sans aucune démocratie Républicaine…

Ah… si au moins nous pouvions interchanger les portes d’Auchan avec celles de la préfecture de Versailles… Des dorures et du vernis à la place des courants d’air de nos « bons » téméraires …

Allez savoir… Nous aurions peut-être économisé 106 logements sociaux sur un même lieu de vie… Nous aurions peut-être économisé une sur-augmentation de nos impôts… Nous aurions peut-être économisé une dilapidation de nos biens immobiliers et fonciers de la ville… Nous aurions peut-être la réalité d’une vraie démocratie participative… Nous aurions peut-être l’efficacité d’une vraie majorité représentative… Nous aurions peut-être les pétales d’une ville refleurie… Nous aurions peut-être une vraie « Gargenville en action »…

Hélas… Mille fois hélas !

Nous n’avons pas de démocratie participative, nous n’avons pas les pétales d’une ville refleurie…

Mais-Mais… nous avons quand même une jolie photo-souvenir d’un maire audacieux planté devant Auchan avec les copains de la cocarde, sans cadi, soit, on vous l’accorde, en revanche, avec un trop-plein de manipulations du réel bilan communal, des caisses dramatiquement vides en pointant du doigt la seule baisse des dotations de l’Etat, mais en évitant soigneusement de parler de l’ardoise « Porcher »…

Pendant ce temps… nos concitoyens goûtent toujours les « honneurs » de « Gargenville en action »…

« Honneur à notre maire »: Souvenez-vous de ce flash déroutant du premier jour (un célèbre cliché devant les salades du jardin), tous comptes faits, aux seuls bénéfices des faits du Roi, mais pour mieux rejeter une démocratie participative personnifiant 45% de l’intérêt général d’une majorité électorale, et celle-ci, bien réellement Républicaine.

Dans les cartons, nous avons aussi  l’honneur d’un « mérite-maire », la révélation d’une privation démocratique pour finalement nous obliger à régler par robotisation administrative, une dette fantastique de plus de 6 millions d’euros, dont une majorité d’électeurs refuse de payer le résultat de manœuvres politiques étalées sur 10 ans de contraintes…

Nous avons encore la distinction d’un brillant « honneur-reconnaissant », au bout du bout, une machinerie infernale qui fonctionne sur le rejet d’une démocratie locale pour broyer tous droits des libertés Républicaines, puis la besogne en place, enclencher l’inverse des promesses électorales et livrer nos biens communaux engrangés par André Samitier sur 30 années, à des agences immobilières dans une braderie générale opportuniste, évidemment sans droit de concertation, ni aucun débat d’aucune sorte.

Ce n’est pas tout, nous avons encore le « loto-maire », une véritable fosse communale avec un système de pompe aspirante pour les seuls bénéfices d’une cité « Porcher », en prime du beau « ghetto », une hausse vertigineuse de nos impôts locaux, puis une dilapidation de nos biens communaux…

Ce n’est pas fini, nous avons également le « bonheur-Rangiport », un paradis Gargenvillois avec un échantillon d’un splendide blockhaus de 106 logements sociaux sur un même lieu de vie, signé et approuvé par un candidat qui nous disait dans sa campagne 2014… Nous n’en voulons pas !

Il précisait : Il ne faut pas reproduire les erreurs des années 60/70 avec des concentrations de logements, véritables « ghettos » à Gargenville…

Une fois élu, en moins de 30 jours, l’édile s’est  empressé de valider le modèle des années 60/70, celui qu’il dénonçait tant dans sa campagne 2014…

Mensonges, ingratitude, fourberie, mépris, les électeurs en ont pour leur compte !

Elle n’est pas belle la vie à Gargenville ?

L’immobilier s’effondre ! Mais voilà de quoi redonner le moral aux abstentionnistes pour retourner aux urnes… Et voilà de quoi booster des nouveaux ménages à venir s’installer à Gargenville…

Les arguments communaux ? Venez à Gargenville, la nouvelle municipalité piétine toute démocratie, chez nous, le mensonge est plus fort que la sincérité… de surcroît, nos impôts dépassent nos espérances, le comble, vous passerez d’un cadre de vie « Restons Village » à une accumulation de logements, le bouquet, vous passez du label 3 fleurs aux jardinières tout-béton !

Ah ! Au fait, si vous allez faire vos courses à Auchan… faîtes-nous plaisir, évitez de passer par la porte Normandie…

Ou alors, faîtes-nous la grâce de nous faire parvenir vous aussi un selfie-étonnant à l’image de nos valeureux responsables de la situation financière de Gargenville…

Le concours est ouvert !

LE 20/09/2015/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

Connexion