logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

AVIGNON

Policier Avignon

Mercredi 5 mai, un individu n’a pas hésité à sortir une arme et tirer à deux reprises sur un policier en service, le brigadier n’a pas survécu. Pour la police de France, après l’horreur c’est encore l’horreur ! La banalisation d’une violence anti-flic !

 

Vive émotion et grande colère en France

On vient de franchir un cap clament à juste titre les collègues du brigadier, et bien au delà, tous territoires confondus du pays. Car, c’est toute une institution qui est une nouvelle fois en deuil à 15 jours d’intervalle après l’assassinat odieux de Rambouillet d’un terroriste islamiste qui s’en est pris à une fonctionnaire de police au sein même du commissariat de Rambouillet, jusqu’ici petite ville tranquille des Yvelines.

Avignon vient d’être touchée à son tour, pour tous les policiers de France, le meurtre de sang-froid de leur collègue est le marqueur définitif d’une banalisation de la violence anti-flic grandissante constatée dans la plupart des villes .

A ce sujet, le syndicaliste Rocco Contento dénonce chaque jour des agressions de plus en plus virulentes sur policiers et les menaces ne cessent d’augmenter dit-il. Aujourd’hui c’est des tirs de mortiers, des jets de pierres, des cocktails Molotov et maintenant des balles à bout portant. Pourtant, ajoute-t-il, dans la plupart des cas les agents n’osent pas sortir leurs armes, car ils savent qu’ils ne seront pas soutenus par la machine infernale administrative. On en arrive à des évènements comme celui d’Avignon ou encore celui de Viry-Châtillon. 

Quant à la déléguée nationale du syndicat SGP Police FO, en raison d’une lâcheté politique de tous bords depuis trop d’années souligne-t-elle, aujourd’hui on tue un policier pour une simple opération de contrôle parce que la vie d’un policier ne vaut plus rien aux yeux des voyous. On en vient à se demander si dans cette escalade de violence, si tout simplement en ne devrait pas tout abandonner et croiser les bras et laisser l’insécurité gagner le pays.

« Policier, il était disponible, loyal, honnête et courageux », il est parti comme tous les matins, il est tombé abattu sous les balles de voyous, laissant à 36 ans, une femme et deux enfants de bas âge selon le portrait familial.

Une fois de plus, nous, simples citoyens impuissants, ne pouvons que soutenir la famille, la Police, et partager leur douleur, tendre le dos, forts du malheureux constat d’un délitement de la société.   

 

LE 10/05/2021/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

41 thoughts on “AVIGNON”

  1. Patrice dit :

    Après l’horreur de Rambouillet, encore un de nos policiers qui tombe, jeune, père de famille de surcroît ! Prenons les choses à l’envers, et si ce policier avait eu son arme à la main pour se défendre, il aurait eu droit à un déferlement d’accusations médiatisées et des politiques de tous bords parlant une nouvelle fois de violence policière…

  2. Michel dit :

    Vu ce qui se passe en France depuis 40 ans, nous ne pouvons plus rien attendre de nos politiques et heureusement que nos militaires représentent une éventuelle sauvegarde du pays.

  3. Lionel dit :

    Encore un policier exécuté ! On nous explique que ceux qui représentent l’ultime sécurité du pays sont de dangereux factieux ? Encore une bouffée délirante de la part de nos responsables jamais responsables de rien ? Encore 1 an à tirer et si c’est le même qui est réélu ce sera encore pire !

  4. Kévin dit :

    Chassez le naturel etc… Nos fameux politicards de Gargenville ont tellement en vue de bétonner la ville à tout va qu’ils en oublient le peuple souverain ! Evidemment, les mesures fortes de la politique « Bédier » passent en force sans qu’ils ne soient jamais responsables de rien… et un ghetto de plus pour de nouvelles crapules !

  5. Pourquisonneleglas ? dit :

    Gilet Jaune, un vrai, je me suis fait éborgner, mutiler, emprisonner en comparution immédiate, violence dénoncée dans le monde entier. Je m’étonne que les voyous des cités n’aient jamais « bénéficié » du même traitement ultra radical anti gilet jaune. Pourtant, face à l’histoire de France, des cités, des zones de non-droit où il ne fait pas bon-vivre, où la violence règne et en même temps il est intéressant de constater que ces mêmes décideurs veulent sanctionner des généraux qui disent tout haut ce que pensent tout bas des millions de gens. Le talent de nos gouvernants est décidément incommensurablement gigantesque !

  6. Bruno dit :

    Soutien sans faille au policier tombé en mission ! Néanmoins, politique de répression envers les gilets jaunes, politique de bisounours dans les cités ? Avouez que c’est quand même surprenant d’avoir vu des contingents de policiers frapper les gilets jaunes chaque samedi derrière des blindés, et ces mêmes policiers reculer dans des cités sous des jets de pierres et des tirs de mortiers. Les murs porteurs de France s’écroulent ?

  7. Nicole dit :

    Giscard/Chirac ont ouvert le bal du regroupement familial, prétendument par humanité, par bon cœur, finalement un excellent outil de submersion migratoire dont aucun président par la suite n’a eu le courage de remettre en question, droite gauche centre confondus. Ca existe d’être benêt à ce point ? Médiocrité politique OUI, car aujourd’hui il serait temps de faire le lien submersion migratoire et délinquance dans tout le pays pour que notre Police républicaine puisse se défendre à armes égales devant la hausse des violences des voyous des cités, sinon à ce rythme ce sera l’appel à l’armée.

  8. Sophie dit :

    Epouse d’un gendarme, je préfère savoir mon mari sécurisé dans ses interventions plutôt qu’il prenne une balle sur un trottoir. Nous avons des enfants, nous formons une famille comme tout le monde et en tant que mère et épouse je veux être sûre que mon homme soit soutenu par sa hiérarchie et que la première des garanties reste la fiabilité du terrain et non pas de vérifier le nombre des PV. Mes condoléances attristées à la famille du policier.

  9. Véro dit :

    Tout le monde sait que le métier de policier est devenu très dangereux, encore un policier dans le coma dû à un jet de parpaing en pleine tête. Pendant ce temps la délinquance évolue tous les jours dans le pays à une vitesse encore jamais constatée. Quand feront-ils le lien entre invasion migratoire et zones de non-droit ? J’adresse mes sincères condoléances à la famille de la victime et mes vœux de prompt rétablissement au policier hospitalisé.

  10. Applaudissons ! dit :

    Liaisons dangereuses : Force est de constater que M. Yann Perron mouille sa chemise pour le président du département Pierre Bédier. A la menace, voici l’exemple évocateur d’une véritable lune de miel ‘entre bonnes gens d’une droite dite clientéliste’, elle-même compromise depuis des lustres à Mantes-la-Jolie, représentée par Pierre Bédier aujourd’hui président sortant LR du conseil départemental des Yvelines, et le petit nouveau Yann Perron, soi-disant sans étiquette, parti la tête dans le guidon dans les complaisances d’une droite très identifiée aux grandes causes de l’invasion migratoire envahissante que connaît la France… Nul doute que les Gargenvillois apprécieront à l’échelle locale pourquoi M. Yann Perron est autant attaché à l’urbanisation de masse « Delpeuch/Bédier » !

  11. Quentin dit :

    Tous les jours des policiers tombent, agressés, blessés, grièvement blessés, dernièrement des morts. Ils subissent de plein fouet cette délinquance dramatique. Toujours pas de réelle prise de conscience du désastre, pourtant, nous voyons le délitement de notre république avancer irrémédiablement dans une véritable guerre sans merci qui nous est menée. Chacun sait que l’Etat Français est seul responsable de ce naufrage depuis 45 ans, chacun sait que ce sont les voyous des cités qui imposent leur loi, c’est le drame de la France, c’est le drame que vivent des millions de citoyens qui se demandent jusqu’où l’escalade ira et s’amplifiera. D’un autre côté, le déni de réalité d’une majorité de nos politiques va tenir encore combien de temps face à la vérité de l’état du pays ?

  12. Clara dit :

    Avec l’exécution de ce policier, parce qu’il s’agit d’une exécution, c’est le symbole de la dégringolade de notre pays dans tous les domaines, et il faut le dire et le redire ! Quand va t’ont reprendre le pays en main ?

  13. Daniel dit :

    Encore un policier touché hier dans la manif interdite du conflit Israélo-Palestinien à Paris. Il est urgent de remettre de l’ordre dans la maison, référendum sur l’immigration, tolérance zéro pour les délinquants, réforme de la justice, renforcement des forces de l’ordre, expulsion des sans papiers, lutte absolue contre les trafiquants etc.

  14. Pascal dit :

    Policiers réduits à allumer des bougies en souvenir de leurs collègues. Face à eux, plus de 1000 zones perdues en France et déclaration d’un sentiment d’insécurité pour ceux qui nous gouvernent… la routine depuis 40 ans ! Expliquez-nous pourquoi à Gargenville nos « gentils élus Bédier » passent en force pour nous imposer un quartier « ghetto » dont personne ne veut ?

  15. La vie en rose ? dit :

    La délinquance est partout, les policiers n’en peuvent plus, les gens n’en peuvent plus, la société n’en peut plus ! Cependant ça promet, je viens d’entendre à la radio que des députés affirment que les zones de non-droit n’existent pas en France, et qu’il est fallacieux d’utiliser ce terme, car il n’y aurait que des « quartiers difficiles dus au trafic de drogue ». Pendant ce temps à Gargenville ce même genre « d’illuminés » nous bombardent un quartier à haut risque contre le vote du peuple ! C’est pas magnifique ?

  16. Lionel dit :

    Encore un policier tué dans l’exercice de ses fonctions, depuis 40 ans c’est de pire en pire et rien ne change. L’opinion publique a raison, il faut avoir recours à l’armée car la France ça devient Chicago.

  17. Eric dit :

    Soutien total aux Policiers, aux gendarmes et à l’armée dans ce monde métamorphosé de la France pour une guerre civile.

  18. Gabriel dit :

    Une policière tuée dans son commissariat, un policier abattu à bout portant, la société n’est plus dans l’insouciance des années 70, la Police, la Gendarmerie sont au front. Malheureusement on ne se demande plus qu’elle en est la première cause profonde, les ghettos et les zones de non-droit font partie du décor du pays. C’est tellement devenu la routine qu’on ne se demande même plus où on va, mais on y va !

  19. Thomas dit :

    Plus de 40 ans de laisser-aller sans véritable obstacle contre l’invasion migratoire Gauche DROITE confondues !! Evidemment voie ouverte au choc de civilisations, choc de communautés, choc culturel. Des politiques compatissants, des gouvernements défaillants, des municipalités interressées et au bout du surnombre un refus identitaire pour le pire des scénarios. Bravo la gauche, Bravo la droite !

  20. Gaël dit :

    L’image de la Police, le problème c est que pour les gilets jaunes et les automobilistes c est tolérance zéro, mais en même temps dans les cités c est la fête… les gens ne sont pas dupes, ils voient bien le pas de vagues pour les cités et le matraquage pour le sans dents qui roule á 81 km/h….

  21. Jean Marc dit :

    Quasiment chaque jour, un événement dans les cités ! Mais rassurez-vous, tout va bien, ce ne sont que des « sentiments d’insécurité » …

  22. Claudine dit :

    Si ça continue, rendre hommage aux policiers tués va devenir un travail à plein temps. Une fois qu’on a dit ça, on aimerait bien que les délinquants n’en imposent plus comme ils veulent !

  23. Cédric dit :

    40 ans de rêves idéologiques et de laxisme pour quel pays et dans quel état ! Vu ce qui se passe dans les cités, soit on va à la soumission, soit on va à la guerre civile. INCROYABLE !

  24. Jérôme dit :

    A 61 ans, Marie-Caroline Le Pen se lance dans la bataille des régionales. Deuxième sur la liste RN des Hauts-de-Seine derrière Jordan Bardella, la sœur aînée de Marine Le Pen prépare son retour au conseil régional d’Île-de-France, 20 ans après l’avoir quitté. Elle connaît parfaitement les dossiers de la région, se félicite le jeune vice-président du mouvement.

  25. Antoine dit :

    La Police des factieux ? Mélenchon n’est qu’un amuseur public nauséabond, il a mangé son pain blanc.

  26. François dit :

    TOC TOC TOC, c’est encore la Police M. Mélenchon !
    Ce Méluche, il croit, il croit, comme quoi la foi est complètement en dehors de la raison ! Quand on vous dit que la politique ça prend la tête !

  27. Jean-Marc dit :

    La dangerosité du métier de policier, allons au fond des choses, le regroupement familial Giscard-Chirac est la source principale de tous les gros problèmes du pays.

  28. Nicolas dit :

    Je suis policier et c’est devenu un fardeau de travailler dans de pareilles conditions de violences quotidiennes qui ne cessent de croître depuis des années. Si rien ne change rapidement, à savoir stopper l’immigration et remettre de l’ordre, on va au chaos vitesse grand V.

  29. Jean Yves dit :

    La Police et la Gendarmerie sont au front tous les jours et Aquitator dit qu’il n’y a pas de violences… Dans quel monde vit-il pour ne rien voir de l’état de déliquescence du pays ?

  30. Gérald dit :

    A tous nos présidents et ministres qui ont défilé à l’Elysée depuis plus de 40 ans, on pense à Dalida et sa chanson paroles et paroles; et jamais rien qui n’est venu changer les choses des uns ou des autres. Leurrer l’électorat, chacun voit le désastre et quelles mesures fortes sont nécessaires au redressement de la France. Va falloir qu’ils changent de discours, qu’ils se mouillent car la maison brûle !

  31. Michael dit :

    OUI tout à fait d’accord avec Gérald pour tous ces présidents et ministres qui ont eu ou ont une belle vie pendant que la France tombe dans l’abîme et que le peuple travailleur survit.

  32. Dominique dit :

    La Police en difficulté dans toutes les communes de France ? Facile le blablabla de la droite Delpeuch/Bédier, je votais à droite mais vu ce que la droite de Gargenville a été capable de faire dans notre commune avec les références qui vont avec, je vote pour le premier qui dit la vérité sur les décisions politiques Bédier et ses travers et délitements !

  33. Alex dit :

    Chaque policier joue sa vie à chaque intervention, c’est un constat ! Droite-Gauche, qu’ont-ils fait quand ils avaient le pouvoir ? 7 ans Giscard, 14 ans Mitterrand, 12 ans Chirac, 5 ans Sarkozy, 5 ans Hollande et maintenant 4 ans Macron…? Des vrais politiques au service de la France ou des hypocrites ?

  34. Yvon dit :

    Tirer sur la Police, êtes-vous certain que cette violence n’a aucun lien avec l’immigration ? Je pourrais vous donner avec certitude quelques faits révélateurs que tous les habitants de ce pays constatent depuis 40 ans !

  35. Ellen dit :

    Ce que le peuple dit tout bas, Mitterrand a gangréné toutes les administrations de France et Chirac le socialiste de droite a confondu invasion et immigration raisonnée. Bédier dit le bébé Chirac en est l’exemple type !

  36. Jérôme dit :

    06 mars 2021.

    La Police meurtrie de tous côtés.

    Alexandre Langlois, secrétaire général du syndicat de police VIGI, a été révoqué des rangs de la police nationale sur décision du ministère de l’Intérieur en raison d’une de ses publications remettant en cause l’impartialité du directeur général de la police nationale Eric Morvan.

    « Ne pas confondre avec Serge Morvan, préfet des Yvelines entre 2015 et 2018, qui a été condamné à huit mois de prison avec sursis pour faux et usage de faux, et 25 000 euros d’amende pour détournement de fonds publics ».

    Lorsque qu’éclate le mouvement des gilets jaunes, Alexandre Langlois devient ce flic qui tente d’instaurer un dialogue avec les manifestants. Sur les plateaux télé ou dans les manifestations, il tente de renouer le dialogue, de créer des passerelles, de pointer les véritables responsables selon lui. En haut lieu, il deviendra « la bête noire » a éliminer.

    Soutien total à ce grand policier intègre et courageux.

  37. Laure dit :

    Il n’y a plus un jour où la Police n’est pas confrontée à des individus qui refusent notre société et notre mode de vie. Jusqu’où tiendront nos gendarmes et nos policiers ?

  38. Maxime dit :

    Délitement de l’autorité, de toute autorité, décomposition du pays, multiplication des ghettos, et de fait en voici un à Gargenville alors que personne n’avait rien demandé. Ce qui fait que la République et ses valeurs ne sont plus que des mots creux, devenus à peine compréhensibles pour beaucoup. Commençons à faire le ménage parmi nos politiques !

  39. Judith dit :

    Pourquoi veulent-ils 100 000 places supplémentaires de prison ? Le problème n’est pas là, renvoyons tous les détenus sans papiers et la vie sera plus paisible pour tous à commencer par la Police !

  40. Sophie dit :

    Se battre comme on le fait depuis des années pour voir le pays empoisonné à ce point, est une arme de destruction des traditions Françaises. Quand est-ce que nous aurons des gouvernants à la hauteur ?

  41. Alicia dit :

    Nos policiers et nos gendarmes sont au front tous les jours et malheureusement ils en payent le prix fort. Il faut le dire, la France part en vrille et la première grande cause est l’idéologie dans laquelle baignent nos politiques depuis 40 ans. Un grand ménage s’impose !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion