logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Après la carotte, le bâton !

img043

Vente Immeuble GARGENVILLE (78)

Immeuble – 675 m²      1 375 500 € 

Description du bien

Fiche technique :

Immeuble de rapport plein centre de Gargenville composé de 17 lots du F1 au F4, avec places de parking, rentabilité à 6.9%.

  • Surface totale : 675 m²
  • Nombre de lots : 17
  • Nombre d’appartements : 17
  • Superficie de la parcelle : 1 275 m²

Lots

  • N° 1   Appartement – 1  pièce – 31 m²
  • N° 2   Appartement – 2 pièces – 39 m²
  • N° 3   Appartement – 1 pièce – 22 m²
  • N° 4   Appartement – 1 pièce – 28 m²
  • N° 5   Appartement – 2 pièces – 38 m²
  • N° 6   Appartement – 1 pièce – 23 m²
  • N° 7   Appartement – 2 pièces – 35 m²
  • N° 8   Appartement – 1 pièce – 31 m²
  • N° 9   Appartement – 1 pièce – 35 m²
  • N° 10 Appartement – 1 pièce – 37 m²
  • N° 11  Appartement – 1 pièce – 30 m²
  • N° 12 Appartement – 2 pièces – 38 m²
  • N° 13 Appartement – 2 pièces – 52 m²
  • N° 14 Appartement – 2 pièces – 46 m²
  • N° 15 Appartement – 2 pièces – 48 m²
  • N° 16 Appartement – 3 pièces – 59 m²
  • N° 17 Appartement – 4 pièces – 85 m²

 

INVESTISSEZ A GARGENVILLE !!!

 

PROMOTION SENSATIONNELLE !!!

A LA DECOUPE, LOT PAR LOT, COMMUNE DESESPEREMENT A VENDRE !!! TOUT DOIT PARTIR !!! 

La mentalité de la mairie désespère…

Sans démocratie participative, sans référendum local, payons 6 millions !

On est entré dans un environnement détestable, finalement, nous sommes tous devenus des otages !

La situation se dégrade de mois en mois, ça se voit, ça se sent… Petit à petit, on assiste à un grand gâchis irréparable….

Repères perdus, Gargenville aux airs de campagne disparaît peu à peu… La ville perd son bien-être légendaire mois après mois… Le prétendu savoir-faire n’est pas au rendez-vous !

Où est passé l’intérêt général ?« Payons 6 millions » !

C’est un mur ! Une épreuve de force considérable ! Pour payer cette somme, il n’y a jamais eu de démocratie participative à Gargenville, donc pas de référendum local, pas de liberté décisionnelle par le peuple comme il était espéré, par contre, après huit années « Delpeuch », il nous faut encore subir un effroyable double jeu de la part du tout nouvel édile.

Une fois dans le fauteuil, Jean Lemaire a renié les 45% de l’électorat de Pierre-Marie Darnaut. Résultat : Il n’y a pas de sécurité démocratique à la mairie de Gargenville !

Bilan électoral : On revient à la case départ ! Ce n’est plus Mme Nicole Delpeuch qui pilote la mairie, mais le danger reste le même !

Nouveau gage d’un dessein OIN : Une offrande à l’Epamsa, et au Préfet…Ô miracle… Depuis avril 2014, le projet Porcher reprend de la vigueur ! Jean Lemaire a signé une forteresse de 106 logements sociaux dès son arrivée à l’Hôtel de ville ! Du génie perso à l’état pur !

Politiquement, Jean Lemaire s’est lui-même condamné, personne de sa majorité (un partenariat de 45% avec Pierre-Marie Darnaut), ne lui a suggéré de signer ce blockhaus de 106 logements sociaux sur un seul petit périmètre Porcher.

Imaginez le risque du rassemblement social d’un minimum de 350 personnes au même endroit à Gargenville. C’est à dire que M. Jean Lemaire signe le contraire de ce que tous les Gargenvillois ne voulaient surtout pas voir acté sur la commune de Gargenville.  

Avec Jean Lemaire, fini le bien-être de la ville ?

Pour parvenir à tout dominer sur Gargenville,  Jean Lemaire s’est replié sur lui-même, pas d’ouverture, donc pas de démocratie participative.

Le soir même du 2ème tour, Jean Lemaire s’est affranchi du résultat des urnes…Coup de théâtre, la démocratie participative de PMD, celle là même qui revendiquait le projet d’une nouvelle forme de vie sur Porcher par souveraineté du peuple, a été immédiatement congédiée sans aucune explication.

C’est une contrainte qui en dit long, parce que c’est avoir mis en place le climat d’un totalitarisme, une petite cour, des courtisans, un seul décideur, une seul maître à bord, et le roi est élu – et ce positionnement anti-démocratique a complètement détourné les vraies valeurs des élections du 30 mars 2014.

La suite n’est plus qu’une apothéose de tromperies et de contournements politiques, et pour cause !

BILAN PORCHER : Le choc ! On rentre dans une austérité ! Les sanctions tombent ! Il faut payer les 6 millions du groupe scolaire !N’oublions pas qu’en 2007, Nicole Delpeuch et Jean Lemaire ont été les seuls artisans de la convention OIN à Gargenville, une énorme erreur politique de l’époque, alors qu’il y avait un autre tournant à prendre, celui-ci beaucoup moins risqué pour les Gargenvillois, une possibilité qui aurait évidemment conservé le statut de bien-être de la commune, tout en générant un profit non-négligeable.Mais Mme Nicole Delpeuch n’a rien voulu savoir, tout simplement parce qu’elle a toujours été habitée par un côté « assurance garantie » de l’administration OIN, et Jean Lemaire a suivi.

Pour Jean Lemaire qui est tombé dans le fauteuil de maire comme l’Euro Millions vous tombe dessus…

Il faut maintenant résoudre les Gargenvillois à payer la note Porcher, c’est à dire six millions d’euros !

Une seule possibilité…

Faire croire à la fatalité d’une conjoncture défavorable, puis faire voter les 20% d’augmentation par sa petite minorité communale !!!

Dans la foulée, faire adopter les ventes du patrimoine communal !!!

La réalité : Qui peut tomber amoureux d’une augmentation des impôts de 20%… associée à une dilapidation du patrimoine communal ???

On vous le donne en mille… L’équipe de Jean Lemaire au grand complet !

Mais jusqu’où ira-t-il ? Jusqu’où en a-t-il le droit ? Que nous restera-t-il d’ici peu ?

Un seul pilote à bord… et 7000 passagers à sa merci !

LE 29/07/2015/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

Connexion