logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Gargenville, le temps de la naïveté est terminé ?

Mensonges Delpeuch

Ci-dessus, c’était au temps de la grande naïveté de Gargenville. C’était au temps des illusions politiques de Nicole Delpeuch et de son élève Yann Perron. Une décennie plus tard, il s’agit bien d’une concentration de population, il s’agit bien de grands immeubles, il s’agit bien d’immenses bâtiments sociaux. Bilan, il n’y a jamais eu de petits appartements pour les jeunes Gargenvillois, il n’y a pas de maisons de ville avec jardinet, il ne s’agit pas d’espaces publics agréables.

Par ailleurs, OUI les gens de la liste Delpeuch/Perron habitent Gargenville, mais jamais ils n’oseraient un jour habiter au sein de leur hideux ghetto des années 60.

 

Yann Perron, perdant/perdant pour Gargenville ?

A Gargenville, le gros problème est le suivant, liberté, liberté chérie… OUI, mais pas pour tous !

Pensée unique, on y reste ! Le message ne peut être plus clair, Nicole Delpeuch/Jean Lemaire/Yann Perron, c’est du pareil au même, tous contribuent à la déconstruction de Gargenville !

 

La seule chose qu’ils savent faire, c’est passer en force ! 

Compte tenu d’un manque de colonne vertébrale de M. Yann Perron (seulement 30% du total des inscrits sur 42% de votants), au vu des conditions d’un vide démocratique historique, le nouvel édile aurait parfaitement pu envisager un questionnaire politique adressé à tous les électeurs de Gargenville, au moins sur le principe du droit à émettre un avis citoyen sur les grandes orientations et les grandes décisions communales, ne serait-ce également, que pour éviter une certaine forme de tyrannie politique d’une minorité envers une majorité de citoyens…  

Finalement il n’en sera rien, Gargenville restera dans la tourmente !   

 

Cela paraît plié…

Au conseil municipal du 16 décembre dernier, à 9 jours de Noël, en pleine crise du covid, en plein confinement, en dépit d’un score de 30% des inscrits, sans débat, sans avis du peuple, sans aucune démocratie représentative, coup de massue pour celles et ceux qui voyaient enfin en Yann Perron un authentique opposant à l’urbanisation de masse de Gargenville…

Six mois après sa prise de fonction pléthorique sur moins d’un tiers des votants de la commune, comme Jean Lemaire, Yann Perron n’est autre que celui qui applique les grands principes de base de la politique de Nicole Delpeuch.  Tout cela est-il re et respectueux de la population de gargenville ?

Hélas, le beau mirage dissipé,

Six mois après leur prise de fonction pléthorique sur 30% des inscrits, une vieille donne arithmétique va se réimposer au risque de sonner la fin absolue d’un “esprit village” à Gargenville.

 

Lors du conseil municipal du mercredi 16 décembre 2020,

Note de synthèse n° 20 : Avenant n°3 vise à proroger la convention qui arrive à échéance au 31/12/2020 entre EPFY / EPFIF / EPAMSA / COMMUNE DE GARGENVILLE
                                        Purement administratif tant que l’ensemble des lots et espaces publics des fonciers secteur veille des hauts de rangiports ne seront pas arriver à leur terme.
                                        2 lots en constructions
                                        3 lots restent encore en commercialisation dont 1 qui tient à coeur YP (surface de commerce moyen + parking)
                                         grosse attente de la part des habitants du sud de la ville
                                         EPAMSA et la commune se sont mis d’accord sur un parking en zone bleu offrant ainsi la possibilité aux habitants qui déposent leurs enfants à l’école de régler les problèmatques de stationnement.
Puis YP clotûre la séance en indiquant qu’il y a des questions hors conseil + une intervention d’Anne Marie (selon moi je pense liée à notre RDV avec elle)
Prochain conseil municipal début FEVRIER

Aux grandes manœuvres, des grandes conséquences !

Ces élus qui envisagent de revenir   c’est-à-dire de revoter les orientations politiques de l’OIN Bédier,   Le nouveau groupe municipal de Yann Perron sonne la fin de la récréation.  En vérité, la nouvelle majorité de M. Yann Perron reste solide au principe de loyauté à la politique de Nicole Delpeuch. Finalement, une clarification utile pour désamorcer les esprits qui ne voyaient en Yann Perron que le militant plein de bonnes motivations pour Gargenville.

17 décembre 2020, suite au conseil municipal de la veille, ce jeudi matin avait un air  de lendemain de fête de la politique “Delpeuch”. les Gargenvillois se sont encore réveillés avec la gueule de bois ? A Gargenville, principe de fonctionnement de la servitude ? tous à la botte de régimes qui n’acceptent pas les contradictions, nous ne sommes plus des votants, mais des roulés. L’atmosphère est de plus en plus inquiétante, on peut enlever le mot liberté du fronton de la mairie ?

C’est bien de se présenter en sauveur de Gargenville, mais beaucoup trop de casse à l’arrivée.

Tous à la botte de l’OIN Bédier ! Il ne faut en aucun cas contredire la Delpeucherie et l’exprimer, et oui..tous ceux qui disent le contraire sont mis à mal. On croit rêver, faut supposer que bientôt il faudra une génuflexion pour saluer les grandes pontes de la mairie sinon on sera à l’amende ? Encore un joli panier de crabes qui se déchirent entre eux … Ils contribuent tous d’un bord comme de l’autre à la déconstruction de gargenville !

 

 

La démocratie est en déliquescence. Retour à haut risque ? système largement gangréné… De nos jours, il faut s’attendre à tout. Vous n’avez pas entendu parler, qui détient la vérité ? Ils ont fait la preuve de leurs compétences. Quand on écoute ce spécialiste on a vraiment l’impression qu’il est sincère. Mais, sommes-nous considérés si incultes pour accepter, qui détient la vérité. Chez eux la fin justifie les moyens. Nos pointures dans leur spécialité sont énormes. Tous ces spécialistes communaux ont trouvé la solution idéale ? Grands réglements de compte entre éminents élus, notre commune est entre de bonnes mains. Viré par le peuple, on a pas à s’en faire, vu ses compétences, il va rapidement rebondir dans une nouvelle carrière. Rien n’oblige la population à obéir à leur doctrine de groupe. L’opinion publique n’est plus ce qu’elle était. j’entends le pas des bottes résonner sur le pavé parisien, malheureusement ceux qui les portent sont français… Jean Lemaire, Un incompris ? il faut comme bien entendu ne pas sortir du moule….une seule pensee…evidement dictee par Nicole Delpeuch sur tout et n importe quoi…..toute pensee derangeante doit etre écartée,  une dictature se met en place au fur et à mesure ? il ne fait pas bon avoir un avis différent à Gargenville, on ne débat plus, on élimine ce qui dérange. Ceux qui disent la vérité dérangent ? ils mobilisent leurs troupes de petits soldats opportunistes, ils ne se mouillent pas ils obéissent. Dénoncer les turpitudes d’une caste surpuissante et proprement indigne. comportements inappropriés,  mise en place progressive de la pensée unique au lieu de mettre en place un débat public où chacun exposerait ses arguments. YP n’est un perdreau de l’année comme annoncé. YP JL, Vous avez dit « foire d’empoigne » ? Gargenville, le royaume des embobineurs ?

NON, avec les grandes combines politiques de Nicole Delpeuch et son équipe, Gargenville n’est pas restée Gargenville ! Aux grandes intrigues, il reste à contempler le désastre infligé !

 

Mensonges Delpeuch 2

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion