logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Vivre demain à Gargenville…

cimenterie

Par dessus les toits de Juziers (photo Vexin Zone 109). Au dessus du cèdre, le nuage de poussières provient de l’usine.

 

 

Un constat ! Aujourd’hui l’air pur est devenu une denrée rare.  

On berne les gens… Le Père Noël n’est plus ! Aimez le bêton ! Aimez les pollutions ! Ça vous dirait une petite relance de 50 ans pour la dernière industrie cimentière d’Ile de France (tout à côté de la ZAC Porcher) ? Plus encore, à Gargenville on fait des prodiges extraordinaires… Bouquet final : En 2017 quoi qu’il arrive on peut contraindre une urbanisation massive dans le voisinage immédiat de deux importants sites industriels… 

L’incroyable ZAC de tous les dangers… Lourdes c’est fait ! Maintenant à Gargenville on peut trouver « des dragons de bêton » à proximité de sites industriels à haut risque. Mieux, avec 80 logements intergénérationnels – un groupe scolaire – une crèche, sans compter les 49 000 m2 de logements entérinés par l’équipe « Jean Lemaire » (3000 personnes), Rangiport est devenu le problème N°1 des Gargenvillois… Mais surprise, l’édile quitte son quartier « bien-aimé » pour la coulée verte d’Hanneucourt. Dommage !

Porcher, le scénario cauchemarLà on parle de faire vivre plusieurs milliers de personnes à proximité de deux importants sites industriels lourds… Au même moment… Là on parle de relancer la dernière cimenterie de la région Parisienne pour 50 ans…… Tout à côté… Là on parle d’un groupe scolaire… Là on parle d’une crèche… Là on parle de 81 logements intergénérationnels…Là on parle d’une concentration de vies exposées. 

L’importance de la pureté de l’air… C’est comme si l’endroit était béni des Dieux… C’est comme si le danger n’existait pas… C’est comme si l’air y était aussi pur qu’en Hautes-Pyrénées… C’est comme si le secteur « Rangiport » n’était pas alarmant. Encore une fois, c’est comme si tout passait par dessus la tête du maire qui déclare : « Moi je peux dire que j’y ai toujours vécu et je me porte comme un charme. » Référence locale ? Inconscience ? Étroitesse de vue ? En somme (d’après l’édile), pour être en santé, vivons tous pollués ?

 

Écoutez votre organisme ! La qualité de l’air est un facteur crucial pour la qualité de vie ! Pollution : Irritation des yeux, irritation des voies nasales, irritation des voies respiratoires, troubles cardiovasculaires, troubles respiratoires, aggravation des maladies cardiaques, aggravation des maladies pulmonaires, accroissement de l’asthme, endommagement des muqueuses des poumons, accroissement du risque du cancer, accroissement du risque de mort prématurée, les personnes âgées, les enfants, les gens en état de faiblesse, les personnes souffrantes, nous sommes tous en danger !

Porcher pollué

ZAC Porcher : L’effet bénéfique d’un air pur ?

Saviez-vous que l’inflation du nombre d’habitants vivant sous la menace d’une pollution nécessite un dispositif supposé garantir une qualité d’air certifiée ?  

Qu’en est-il pour Rangiport ?

« L’usine Calcia, par jour, pour les Nox (oxydes d’azote, pouvant provoquer des difficultés respiratoires), c’est 16 000 poids lourds qui tournent à 70 km/h en continu, détaille Sylvie Peschard de l’association AVL 3 C et médecin gastro-entérologue à Meulan-en-Yvelines. Calcia ne fait rien d’illégal, respecte les normes, mais ça ne suffit pas. Même s’ils respectent les mesures environnementales, c’est dangereux et ça a des conséquences sur la santé. »

Population dans la tourmente… Imaginez les conditions des décisions (Porcher/Calcia), toutes deux arrêtées d’autorité par le clan « Jean Lemaire » (non représentatif à la ZAC Porcher / 3000 résidants à proximité immédiate d’une cimenterie, elle même relancée pour un second souffle de 50 ans, car aucune liberté du peuple à un référendum local, aucun accès à Pierre-Marie Darnaut)… alors que nous avons voté l’alliance « Lemaire-Darnaut » contre la politique d’urbanisation « Delpeuch », voisine des Ets Calcia).

Tout cela est-il acceptable ? Une pirouette et l’impensable ! Pourtant, des spécialistes tirent la sonnette d’alarme (urbanisation massive entre deux sites industriels lourds)…Néanmoins, l’utopie devient réalité via l’incroyable retournement de Jean Lemaire…  

Ce que contiennent les faits : En février 2013 (une année avant les élections municipales de 2014), nous avions bloqué la ZAC « Delpeuch » (plainte et divers recours devant le tribunal administratif), notamment en pointant du doigt les risques d’une ZAC Porcher à « deux pas » de deux industries potentiellement dangereuses – non sans démontrer une circulation aggravée sans infrastructures aucune, d’où un risque commercial ajouté.

Quel message délivre le contrepied de Jean Lemaire… champion du volteface ? Incompatibilité à respecter l’alliance Lemaire/Darnaut… Incompatibilité à représenter la fusion des listes… Incompatibilité à respecter le verdict des urnes… Incompatibilité à respecter l’héritage « Samitier »… Incompatibilité à respecter l’opinion publique… Incompatibilité à maîtriser la ZAC Porcher… Incompatibilité à visionner des pollutions…

Ce qui permet un constat très clair à Gargenville… Le combattant « anti-Delpeuch » a soudain tourné casaque ! BINGO ! Et… une super compatibilité à contraindre la ZAC Porcher (proximité immédiate de deux sites industriels lourds)… Et… une super compatibilité à la relance de l’industrie cimentière située en pleine zone urbaine…

Génial ! On est tombé bien bas !

 

LE 02/09/2017/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

 

27 thoughts on “Vivre demain à Gargenville…”

  1. PHILIPE dit :

    Quand on voit cette photo, cela se passe de commentaire, notre Maire qui défend cette polluante cimenterie, se place du côté des industriels et ne défend en rien ses administrés, cela est dommageable, surtout que le préfet lui même à classé tout l’ensemble en « zone sensible ».
    Alors à qui faire confiance ? Je pense à personne, encore une fois, l’argent ne fait pas le bonheur, mais la santé vaut mieux que tout cela….

  2. Bruno dit :

    Des logements à côté des établissements industriels et on trouve ça bien ? Par contre, il faudrait à la fin de l’article rajouter comment améliorer la situation parce que tout le monde sait que la pollution chronique à des effets indéniables sur notre santé, mais le remède ? Comment faire ? Vous avez une solution ?

  3. PHILIPPE dit :

    Réponse à Bruno :
    Il faudrait déjà être tous solidaires, concernant la défense de la pollution, ce n’est pas toujours le cas, il ne faut pas tout le temps compter sur les associations, qui elles, font un travail remarquable, il ne faut pas oublier que toutes ces personnes sont des bénévoles, au détriment de nos responsables qui, eux, sont rémunérés et se positionnent du côté des industriels qui en profitent pour se remplir les poches, et nous, pauvres habitants, nous subissons cette pollution venant de l’usine Calcia.
    N’oublions pas que l’union fait la force !!!

  4. Aurélie dit :

    Ce matin, rentrée des classes, école maternelle « Le Parc » dans laquelle j’ai mis mon fils pour la première fois, j’ai été accueillie par une charmante personne qui m’a remis un tract concernant la pollution de la cimenterie Calcia.
    Première nouvelle ! J’ai emménagé depuis 1 an sur Gargenville et personne ne m’avait parlé tous ces problèmes, dès ce jour, je vais faire examiner mon fils de 3 ans car il a des problèmes de santé et tousse énormément.
    Merci aux associations de nous avoir prévenu et merci de la lutte contre cette pollution !

  5. Attention aux amalgames dit :

    S’il n’y a que le conditionnel qui vous chagrine Philippe… de mon côté je n’ai toujours pas connaissance qu’il ait été mis en évidence un lien de ce type de pollution avec l’usine par les autorités, et donc une certitude de pollution. Ne cherchez pas plus loin, même si ce médecin fait tourner des chiffres pour s’inventer un statut d’expert, franchement votre récital ça me laisse songeur. Avant tout sortez des études qui tiennent la route au lieu de distribuer vos réclames devant les écoles !

  6. Philippe dit :

    Réponse au commentaire du 4 septembre 2017 à 10h37.
    Si cela vous dérange personnellement, pour moi ça m’inquiète.
    Vous savez comme moi que cette pollution existe et qu’elle ne vient pas du saint esprit !
    Je comprends qu’il ne faut surtout pas aller à l’encontre de Calcia.
    D’après vos remarques, vous devez bien connaître le problème, mais vous êtes incapable de les régler.
    Vous mettez en doute les paroles d’un médecin, et là, çà devient grave.
    Concernant les réclames distribuées, c’est gratuit !!!

  7. Plus jamais ça ! dit :

    Pour avoir vécu des années à côté de la cimenterie, je peux vous dire que ce n’était pas vivable. Certes l’usine a fait des progrès et heureusement (car dans les années 60/70 c’était pire qu’en Chine), mais même avec les normes actuelles ce n’est toujours pas suffisant, et selon la ligne à tenir, l’Europe vient de renforcer les normes et les renforcera encore suivant l’accord de la COP 21 de Paris. La santé d’abord ! Ceux qui vous disent qu’ils n’ont connu aucun problème avec l’usine sont des menteurs ou de parfaits inconscients, qu’ils aillent raconter ça aux malades et autres ! De même que vous aurez toujours des gens qui vous diront que le changement climatique n’existe pas !

  8. Xaviera dit :

    Nous entendons l’entreprise Calcia parler de ses emplois, ce que nous comprenons très bien. Mais comment ne pas se poser la question de l’impact d’une carrière sur ces nouvelles formes d’emplois dans ce secteur (zone 109) dont beaucoup dans le secteur environnemental et touristique ? Une carrière à Brueil, ce n’est pas seulement la destruction de paysages d’exception, une menace pour l’eau, des nuisances (bruits, poussières) pour 30 ans, 60 ans…, une carrière à Brueil, c’est aussi une atteinte à un développement économique en pleine progression, un coup d’arrêt à une nouvelle synergie « urbain-rural ». Parmi ces entreprises, certaines sont sur le territoire de la zone 109 et pourraient purement et simplement disparaitre (entreprises d’exploitation agricole) ou devoir se délocaliser (entreprise de BTP).
    Plusieurs autres sont liées aux loisirs et au tourisme. Imagine-t-on le golf du Prieuré à Sailly, les étangs de pêche de la Ferme du Haubert ou le centre équestre La Cavale à Brueil sous le bruit et la poussière de la carrière
    Soit 60 à 80 emplois …
    A cela, s’ajoute le développement économique de proximité : les services, les métiers d’artisanat, de produits de terroir, les emplois liés au développement résidentiel avec les métiers du bâtiment, les métiers dédiés à l’enfance, à l’aide à la personne car il est évident que les villages situés sous une carrière n’attireraient plus de nouveaux résidents. Et pourtant aujourd’hui, c’est là que s’installent les nouveaux emplois liés au télétravail [2], au tourisme (gites, restauration), aux filières vertes…, les emplois dits « d’avenir ».
    Selon la CCI, en moins de deux ans, on compte dans les trois villages cités 16 nouveaux établissements, soit une progression de 8%.
    De nouvelles façons de travailler, de commercer, de consommer, de construire, de s’alimenter, de se déplacer se mettent en place.
    Aussi en envisageant une carrière à Brueil-en-Vexin, l’industriel serait responsable d’un gâchis environnemental et d’un préjudice économique grave pour une zone rurale qui se verrait privée, en plus, de 104 ha de terres agricoles dans un premier temps puis cent autres ensuite !
    Salariés Calcia, nos enfants sont toute notre vie et vous savez que votre usine est classée dans le top ten des 10 usines les plus polluantes d’Ile de France. Développons ensemble les entreprises vertes et c’est tous ensemble que nous vaincrons cette politique de tout déglinguer et de filer nos restes à nos gamins. Soyons responsables car si ce n’est pas nous qui protégeons nos gamins, qui le fera ??

  9. Skip dit :

    Que des menteurs ils n’ont été là que pour les élections ! Au moins à Gargenville vous connaissez la réponse aux intoxications sur les cerveaux ! Malheureusement on peut voir à l’heure actuelle toute l’étendue de la science infuse de cette municipalité, parce qu’ils n’ont quand même pas un pistolet sur la tempe ??? Donc tous ces gens sont totalement incompétents et irresponsables et on en a la preuve. Allez, maintenant il faut penser à la relève… enfin, tout ce qui a un véritable moteur dans les tripes !

  10. Bruno dit :

    Ce Jean Lemaire aura décidément tout fait pour perdre Gargenville dont il se fout complètement ! Par dessus le marché il s’est fait élire en se servant de son cliché village, mais la logique de son système sert du gros, du dense, du juteux, tout un procédé au détriment de la population. Ce genre de personnage politique devrait être immédiatement interdit, en plus on s’appauvrit et lui s’enrichit !

  11. RESPIRE dit :

    Y’a pas de pot catalytique sur l’usine ? Faut pas s’étonner si on voit des ouragans hyper-puissants ravager les Antilles ! Et vous n’allez quand même pas me dire que cette pollution Calcia n’a pas fait des ravages sur les poumons des gargenvillois et autres habitants des villes voisines ? Ca doit décaper sec les bronches de respirer de la merde pareille, surtout quand on voit des photos aussi parlantes que celles de ce site. Allez-y, continuez ! Dénoncez les impacts de ces pollutions pourries !

  12. Alphonso dit :

    Apparemment la pollution ne dérange pas du tout notre super maire béatifié, en plus il ose dire qu’il a toujours vécu à côté de l’usine Calcia et que ce serait le secret de sa surprenante santé bêton (c’était avant son exil du côté du bon air des Maisonnettes), mais stop, aujourd’hui nous sommes en 2017, et d’après certains adorateurs de l’industriel, l’usine ne pollue pas, l’usine fait travailler les gargenvillois, l’usine a beaucoup donné à la commune, l’usine est une mère-poule pour les administrés ! Rectificatif : L’usine pollue toujours… mais jamais aucun capteur de qualité d’air sur Gargenville – Juziers – Elisabethville – Porcheville et autres ! Par ailleurs, le règlement sur les rejets se renforce considérablement en 2020 et 2022, ce qui veut heureusement dire que ce qui était dans les normes hier ne le sera plus demain ! Quant à l’argent la commune ne touche plus un Kopeck ! Par contre à nous la misère et les pollutions !

    Probablement qu’un jour, tous ces admirateurs du pollueur devront répondre de leur inconditionnel soutien. bienheureux les crédules ?

  13. José dit :

    C’est pour Alphonso merci.
    Vous devez sans doute parler des commentaires parus sur Facebook ? Moi la réaction que j’en ai c’est pourquoi tous ces gens partent vite ailleurs ? A l’image de ce maire, ils fuient ce quartier malsain sans demander leur reste ! Si c’est aussi bien qu’ils le disent, qu’ils y restent, qu’ils y reviennent ! Quant à l’ermite qui habite à 300 m des fours, qu’on lui retire sa ventoline quotidienne !

  14. Luc dit :

    Salut les copains,
    J’ai travaillé pour vous, je vous fais parvenir les photos que j’ai fait du Giboin, c’est lunaire les gars ! On est sur une autre planète, effrayant, c’est aussi pire que l’ouragan des Antilles mais faut mettre un masque en plus !

  15. MARCO dit :

    Actuellement, dame pluie nous bénit : cela va faire du bien sur la végétation et un peu purifier l’air. Cette saleté de cimenterie qui nous pollue a longueur d’année n’a plus sa place aux abords des nombreuses habitations.
    Pour cette usine, reconversion à produire propre dans les plus bref délais sinon fermeture !

  16. Décodez vos politiques dit :

    Quand on lit vos articles, la conclusion qu’on en retire c’est que ce vent de domination qui souffle sur la commune de Gargenville est complètement anormal. Vous pouvez vous attaquer aux problèmes de santé publique, vous pouvez vous attaquer à la décision d’urbaniser entre ces deux industries, impérativement relayer les incohérences, mais de grâce, vous devez vous attaquer à ce partenariat politique complètement irrespectueux pour votre ville. Vous avez mon mail

  17. MARTIN dit :

    N’en déplaise à certains commentateurs je trouve l’usine plutôt propre par rapport à ce qu’elle était. On pourrait trouver mieux, mais tous ceux qui connaissent le métier savent que le principal a été fait. Tant pis pour celles et ceux qui préfèrent bouder !

  18. STOP dit :

    J’habite à Gargenville depuis 1 an et demi, et là, stupéfaction en lisant tous ces commentaires, j’aurai pensé que Gargenville était un village paisible, comme l’agence me l’avait présenté, et à ce jour, je constate qu’il en est tout autrement.
    D’abord, l’insécurité, la malpropreté de la ville, et beaucoup de constructions importantes, la circulation, 20 à 30 minutes pour franchir les ponts de Seine et ces photos d’une pollution de l’usine Calcia, j’ai beaucoup de regret d’avoir acheté dans cette ville car ce n’est vraiment pas ce qu’on m’avait dit, même si je perds un peu je vais vendre et m’installer ailleurs parce que je ne tiens pas à rester dans ce bourbier.
    Je m’en veux de m’être fait avoir comme un débutant !

  19. Richard dit :

    Pathétique ! C’est le procès d’intention et de la rumeur qui continue ? L’usine vient d’être rachetée et elle est en plein effort pour redresser son image. Laissez-leur le temps de réagir avant de condamner ce que vous ignorez dans vos cafouillages. MERCI !

  20. CASTOR dit :

    Pour Richard (pathétique)
    Oh là là !! l’étau se resserre contre le futur projet de la carrière Calcia à Breuil en Vexin.
    En effet, hier soir (jeudi 14 septembre 2017), au vote du Conseil Municipal de Juziers (Pour ou Contre la carrière) :
    – Votants : 26
    – Blancs : 3
    – Exprimés : 23
    – Pour le projet : 7 – soit 30,43 %
    – Contre le projet : 16 – soit 69,57 %
    Belle image de démocratie.
    En serait il de même sur Gargenville ? et là, j’en doute fortement.
    Mr Jean Lemaire va bientôt se retrouver bien seul, face aux maires des communes qui sont contre ce projet aberrant.
    A vous de juger …

  21. Xaviera dit :

    Bonjour,
    J’ai été plus que surprise de ne pas vous avoir vu à la manifestation ce samedi pour la marche contre Calcia. C’était un événement où les médecins auraient dû être présents, notamment « vous » qui pestez contre la pollution de la cimenterie. Seule une femme médecin (faisant partie de l’AVL3C) était présente. Ca en dit long sur votre engagement à tous.
    Faire un site pour dénigrer Sieur Lemaire alors que vous, ne montrez pas le bout de votre nez, ça n’augure rien de bon pour les futures élections. J’étais assidue à ce site malheureusement votre absence ne le rend plus crédible. Je sais que ce commentaire ne passera pas mais au moins j’aurais dit ce que j’avais à vous dire. Combattre le destructeur d’environnement qu’est Sieur Lemaire passe avant tout par un engagement et une présence. La politique est décidément bien pourrie …

  22. Gargenville Seine Vexin dit :

    Pour la douche froide, vous vous trompez d’adresse ! Finalement on baigne dans un total déséquilibre à n’en plus finir… et cette façon de faire débouche dans une impasse, mais pas en ce qui nous concerne.

    OUI nous n’étions pas à la manifestation et pour cause (mais néanmoins notre association y était représentée par un des membres fondateurs de GSV, qui plus est, singulièrement représentatif du bureau et cela à plus d’un titre).

    C’était un évènement important en effet, mais c’était surtout un évènement où nous aurions dû être conviés autrement que par cette sale habitude de nous « botter le cul » (familièrement), pour un OUI ou pour un NON. Nous ne sommes pas « aux ordres », mais dans un objectif gagnant/gagnant. Il n’y a pas une autre association de la région qui ait joué le jeu autant qu’on ait pu le faire sans jamais rien en retour. Pester on veut bien, on le fait, on y travaille, mais pour une harmonie réciproque.

    Petit rappel, combien de fois quelques adhérents de notre association vous ont spontanément prêté la main ici ou là ? Un coup de main par ci, un coup de main par là… et en échange des reproches et des prises de distance dont on ne sait pourquoi. Dans le viseur les dirigeants de GSV. Bannissement du président, bannissement du co-président… Quelle histoire ! Tout ça ne tient pas debout ! Des coups de main et en remerciement des coups bas et des grosses baffes. NON merci ! Mais vraiment NON merci !

    Concernant le site, vous nous voyez créer un site exclusivement pour « dénigrer » Sieur Lemaire comme vous dîtes ? (Dénigrer/Dictionnaire : Calomnier/Discréditer/Entacher). En quelque sorte ce qui sous-entend que nous serions des « contradicteurs intempestifs  » ? Pour mémoire : Il s’agit d’un non-respect des engagements ! Il s’agit d’un non-respect de la fusion des listes ! Il s’agit d’un non-respect du sens donné d’une majorité d’électeurs ! Il s’agit d’un non-respect de notre démocratie locale ! Il s’agit d’un non-respect du mandat, mandat obtenu de haute lutte contre l’urbanisation de masse « Delpeuch », et non pas l’inverse.

    Pour ce qui est de pointer notre bout du nez… Il y a 10 ans que nous combattons le projet OIN à Gargenville (demander à NOPIVALS de quoi il en retourne et par qui et par quels moyens le procédé est en place et dans quel but). Dix ans à ramer contre les complots, les trahisons, les rumeurs, les ragots, tout un système pourri aux ramifications infinies ! PMD en a fait les frais et on en voit malheureusement le pourquoi aujourd’hui. A propos, qu’était le gentil « dénigré » Jean Lemaire en 2007 ? Que représentait-il ? RIEN ! Juste un petit opposant perdu dans la majorité « Delpeuch », lui et son unique partenaire de l’époque. C’est à dire deux petits opposés sans force, sans moyen et sans aucune possibilité d’accession. Est-ce la raison pour laquelle Jean Lemaire a voté et signé la convention OIN le 22/09/2007 (Sous mandat « Samitier » réputé farouchement contre) ? Que visait le gentil petit « dénigré » et comment et pourquoi ? A quelles fins… Hélas nous le savons tous aujourd’hui ! (ce qui démontre une insincérité/trois campagnes mensongères/et sûrement pas une prétendue victime de l’OIN)

    Dix ans de labeur… Dix ans de bénévolat… Dix d’un combat sans merci… et des milliers d’euros investis (par des bénévoles) pour tenter de préserver l’intérêt général et sûrement pas dans l’objectif d’un quelconque intérêt personnel…on laisse ça aux autres… (Municipales 2008/2014 : deux rejets à l’urbanisation de masse « Delpeuch ») Qui est légal ? Qui est légitime ? Le peuple ? Les basses manœuvres ? La pirouette ? Notre choix est vite fait !

    Nous sommes les seuls à avoir fait recours aux permis « Delpeuch » (février 2013). Nous sommes les seuls à avoir fait recours contre la ZAC/juin 2013 (incluant : l’urbanisation de masse à proximité de deux sites industriels potentiellement dangereux/3000 personnes/un groupe scolaire/un seul franchissement de la Seine/un seul passage SNCF/qui plus est un manque d’analyses de la qualité de l’air et on en passe des tonnes..

    Et encore… Nous sommes les seuls à avoir fait recours contre le PLU et ses OAP (1000 logements à l’horizon 2019/sans aucune infrastructure le permettant)… Enfin, nous sommes les seuls à avoir déposé plainte contre la « FAVEUR » que s’étaient octroyés les élus et les aménageurs en conclusion de la concertation publique des 6,7 ha (soit 300 logements). « FAVEUR » libérant 11,6 ha, c’est à dire libérant 700 logements (49000 m2)… sur la simple manipulation de la conclusion de la concertation publique des 6,7 ha. (dans le dos des électeurs)

    Pendant ce temps, où en était le pauvre petit « dénigré » avec pour uniques faits et gestes « NON NON NON je ne veux pas » et qui déclare actuellement dans tous les journaux du coin qu’il est né à 100 m de l’usine, qu’il y a grandi, qu’il y a toujours vécu et qu’il est aujourd’hui dans une forme resplendissante. A en croire le fond de sa pensée, serait-ce vraiment des vitamines que l’on respire à Rangiport ? Dans ce cas, pourquoi s’est-il réfugié à Hanneucourt ? (attention aux excuses, il fonctionne que par prétextes)

    Vous qui soulignez que nous ne serions plus crédibles pour on ne sait quoi encore, demandez à Sieur Lemaire ou au gentil petit « dénigré » ce que sont devenus une majorité de ses copains d’enfance… Tous morts prématurément ! Posez-lui la question ! Il vous répondra… Vous en avez la preuve ?

    S’agissant des futures élections… La place aux jeunes !

    La politique est décidément bien pourrie…

  23. Gégé dit :

    Un membre du bureau « Gargenville Seine Vexin »

    Xaviera

    OUI je n’étais pas personnellement à la manifestation ce samedi contre l’usine Calcia, bien que la lutte contre la pollution de Gargenville me tient particulièrement à cœur.
    Je ne me reconnais pas dans votre slogan « BASTA CALCIA » ! Slogan diffusé sans concertation. Je suis contre (comme la plupart de nos adhérents ) à la fermeture pure et simple de cette cimenterie, elle fait partie du paysage gargenvillois et des emplois sont à préserver.
    Je préfère orienter notre combat sur des pressions sans cesse plus fortes sur l’industriel et arriver à des investissements importants afin de réduire les rejets polluants.
    Je ne pense pas que l’extrême « Basta Calcia » soit la bonne solution.

  24. Xaviera dit :

    Bonjour Gégé,
    En quoi les emplois Calcia seraient plus importants que les emplois du Parc ??
    Golf de Sailly, Ferme du Haubert, maisons d’hôtes, agriculteurs, centre équestre, salle de réception, entreprise Binet … Faites le compte au lieu de parler toujours des emplois Calcia !!)
    Sieur Lemaire déjà contacté depuis 2 ans n’a jamais répondu à la demande de table ronde, industriel, élus, riverains. Ce qui démontre son manque de projection pour une politique de développement durable…
    De plus nous demandons la reconversion de l’usine Calcia. Le seul objectif est de faire cesser cet effroyable four qui produit 1 000 tonnes de co2 par jour + tous les autres polluants et qui contribue rappelons-le à une pollution qui fait classer notre zone d’habitation en zone sensible.
    Bien à vous,

  25. Gégé dit :

    Bonjour Xaviera,

    Pour moi les emplois Calcia et du Parc du Vexin sont d’une égale importance à mes yeux et leur préservation est un combat légitime, vous pour l’arrêt du projet des carrières de Breuil, nous dans la lutte contre les dérives de l’équipe communale de Gargenville, notamment la ZAC à 500 m de deux sites potentiellement à risque.

    Il est seulement regrettable que sur des sujets aussi brûlants, comme cette pollution à proximité de l’implantation d’une école et d’une crèche, nous n’ayons pas de débat pour un combat commun et plus d’efficacité.

    Je vous rejoins sur votre analyse du maire, son absence totale de visibilité dans bien des domaines et en particulier sur la pollution… ce qui nous conforte si besoin était dans notre lutte contre sa politique néfaste pour notre commune.

    Cordialement

  26. PASCAL D. dit :

    Bonjour,

    Vivre demain à gargenville après le passage catastrophique de ce type qui a surclassé les plus horribles traîtres qui soient, cela me paraît compliqué ! Cette affaire ne doit pas en rester là, on est en république, on est en démocratie, il faut qu’il rende des comptes et il faut qu’il paye pour tous les méfaits qu’il a imposé à ses compatriotes !

  27. Maire par erreur dit :

    Qu’il est loin le temps des douces années à Gargenville ! Comme quoi n’importe qui ne peut pas s’improviser maire, tout ça parce qu’il s’est mis dans sa pauvre tête qu’il en avait les capacités… On voit le résultat, gargenville est en cendres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion