logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Un diplôme pour 30% de “candides” ? Du solide ?

Diplôme de maire

 

Yann Perron, le sauveur “grand diplômé” de Gargenville ?

Décidément, les “LR Bédier du Mantois” (rien à voir avec l’ex-UMP André Samitier), ont une façon toute particulière de se présenter aux municipales. De Nicole Delpeuch, nous connaissions déjà “la maîtresse d’école 2004/2008”, puis en 2010, “l’héroïne Jeanne d’Arc”, grande utopiste d’un “paradis Porcher”, pourfendeuse du modèle “André Samitier”. De ses grands rêves idéologiques, nous lui devons décadence et futur quartier à difficultés “OIN Bédier”.

Quelles sont les réelles déterminations du “petit nouveau Yann Perron” :

Ne soyons pas dupes, il s’agit pour l’excellent élève très assidu de Nicole Delpeuch (10 années de fidélité à “l’OIN Bédier” aux côtés de “l’impératrice” du tout-béton local), de faire aboutir dans les plus brefs délais, les grands projets d’urbanisme votés en 2013 par la vieille garde d’irréalistes bétonneurs (de vieux “Delpeuch”, deux fois battus, vendus pour de “valeureux colistiers”/équipe “Yann Perron” mars 2020) – prônant dans leur dernier tract, la continuité de la violation du cadre de vie de la ville (2000 logements dans le total non-respect des 30 années “Samitier”), un sacrilège dévoilé dans un entrefilet à quelques heures de l’ouverture des bureaux de vote.

 

Porcher Marignan 2

Ci-dessus, de nouvelles grues ont subitement fait leur apparition en bordure des habitations de la rue Gabriel Péri… Quelle a été l’opposition à l’entassement de blockhaus sur 11 ha ? Personne pour s’opposer aux trahisons politiques et aux scandales urbanistiques du maire sortant ? Pas même la formidable opposition “Delpeuch/Perron”,  fondatrice du tout-béton local ?

On le voit, concernant le futur quartier à difficultés de Gargenville, les “bonnet blanc/blanc bonnet”, sont tous d’accord pour la “concentration de masse de Pierre Bédier”… les “frères ennemis” se font une guerre du pouvoir depuis 15 ans, mais s’accordent tous entre eux sur un point : “ghettoïser » Gargenville à contre-courant de l’opinion publique !


Résumé politique 2010/2020 : Grâce à l’incroyable “coup d’État” fomenté contre “Pierre-Marie Darnaut maire” / poursuite de l’OIN Delpeuch/Bédier et votes décisifs de la majorité “Delpeuch/Perron” en faveur d’une ZAC Porcher et des OAP “Entrées de ville/ Centre ville”, soit 2000 logts à terme, dont 50% sociaux. Une politique à l’inverse des 30 années “André Samitier” !

2014/2020 : Recours ‘2013/2014′ au tribunal administratif de Versailles (blocage des 4 permis Porcher “Delpeuch/Perron”), laissant ainsi à Jean Lemaire toute liberté d’un “Restons Village”… comme idéalisé dans l’accord de fusion des listes (Jean Lemaire/ Laurence Labayle [nièce d’André Samitier] /Pierre-Marie Darnaut).

Contre toutes attentes – ÉLU – Jean Lemaire se détourne soudain de ses engagements (dès les premiers instants), de ses promesses “villageoises”, de ses soutiens politiques – puis – épouse l’urbanisation galopante “Bédier/Delpeuch/Perron”, dont il en est devenu le “fer de lance” de 2014 à 2020, à contre courant d’une majorité de suffrages des citoyens de Gargenville. Une colossale trahison que les Gargenvillois ont encore tous en mémoire, source de destruction du cadre de vie de la ville.

   

Pourquoi (absolument) le face à face Lemaire/Perron ? 

Encore un coup d’un “Fantômas” sorti de nulle part ?

 

 

Fantomas 3

A en croire une coalition de “bien-pensants locaux” (soi-disant dévouée aux intérêts supérieurs de la ville)… plus précisément, dévouée aux intérêts supérieurs d’un “Yann Perron maire”… Il n’y aurait eu, rien de plus essentiel qu’un “référendum anti Jean Lemaire” (dans l’unique but de briser la tentative de réélection du maire sortant), auteur d’un quartier “ghetto”, auteur de l’antenne “Bouygues”, positionnant ainsi Yann Perron et son équipe d’anciens “Delpeuch” – “victimes” d’une “dictature Jean Lemaire” – dont ils en sont en réalité autant que Jean Lemaire, les réels “despotes” contre les suffrages répétés des électeurs.  

Assurément, une “ALTERNATIVE CITOYENNE” ne faisait guère les affaires d’une coalition de “bien-pensants”.

 

Contre la 5G

Souvenirs/Souvenirs ! Ci-dessus, photo Le Parisien 23/11/2019 (par Virginie Wéber). A l’époque, l’affaire du pylône Bouygues faisait grand bruit sur la commune. Un pylône de 36 m équipé de 3 antennes 4G et de 3 antennes 5G (à 70 m des premières maisons du quartier des Gâts)… faisait frémir les riverains de l’impasse Franck Glover.

Le samedi 23 novembre 2019, 70 protestataires s’étaient réunis devant la mairie, arborant parfois des banderoles et pancartes sur lesquelles on pouvait lire des messages comme “Tous ensemble contre la 5 G dans nos jardins”….. (Article/Le Parisien/Virginie Wéber/23/11/2019) 

 

Pour la population, “l’affaire du pylône Bouygues”, c’était un peu le combat de “David contre Goliath”… 

Si l’initiative s’inscrivait dans le registre “des bonnes causes communales” (dont pouvait s’honorer le collectif “Dream Actions Citoyennes”)… 70 riverains protestataires, étaient quant à eux totalement euphoriques en période des Fêtes de fin d’année 2019, soulignant le “panache de leurs dirigeants”, qui avaient alors triomphé de la décision d’implanter une antenne Bouygues de 36 m (quartier des Gâts limitrophe d’ISSOU). Un véritable tour de force s’exclamaient-ils !

 

(Rappel de l’affaire “Bouygues” : Vote à l’unanimité le 18 juillet 2018 (majorité “Jean Lemaire”/opposition “Nicole Delpeuch”), autorisant l’implantation d’un pylône Bouygues de 36 m (3 antennes 4G/3 antennes 5G) sur une parcelle communale située à 70 m des premières habitations du quartier des Gâts. Après 4 mois de protestations des riverains, “re-vote” à l’unanimité le 10 décembre 2019, supprimant le vote à l’unanimité du 18 juillet 2018”.)

 

Étonnant ! Le combat si louable de “David contre Goliath” ne serait qu’un leurre…?

Selon le maire sortant (Jean Lemaire), une fidèle adhérente du collectif “Dream Actions Citoyennes”, aurait rejoint (en catimini), l’équipe “Yann Perron” dès la fin de l’année 2019. Ce qui expliquerait, l’étonnant remaniement de l’équipe “Yann Perron” (à cette même date) – également – ce qui expliquerait, l’étonnant changement de braquet du collectif “Dream Actions Citoyennes” (dès le vote supprimant l’antenne Bouygues du quartier des “Gâts”), dont Yann Perron s’en déclarait publiquement “le fin limier” (et tous les mérites), à la sortie du conseil municipal du 10/12/2019.

“Celui-ci (Yann Perron), s’adjugeait en public tous les mérites du vote à l’unanimité du mardi 10 décembre 2019 (retrait de la délibération du 18 juillet 2018), autorisant l’implantation de l’antenne Bouygues de 36 de hauteur”.

Des électeurs manipulés ? Si l’on examine avec minutie les infos circulant sur la commune… Les appels du pied du candidat Yann Perron, auraient finis par faire vaciller le combat du pylône Bouygues dans l’escarcelle de l’excellent élève de Nicole Delpeuch. Là aussi, nous serions en présence d’un véritable tour de force à 3 mois des municipales.

 

La polémique enfle sur l’utilisation de “l’affaire Bouygues” au bénéfice de Yann Perron.

Jusqu’ici tenu “au secret”, le soutien du “collectif Bouygues” au candidat Yann Perron… ne ferait plus aucun doute. Une affaire électorale douteuse ? L’accent politique apporté aux “revenants” de l’équipe “Delpeuch” – serait – une sorte de reconnaissance – un remerciement en faveur de “l’héritier Yann Perron” (soi-disant “architecte” de la réussite du vote à l’unanimité du retrait du pylône Bouygues). Pour la coalition, un “exploit” valant laisser-passer pour l’Hôtel de ville !

Une “affaire dans l’affaire” incroyablement contradictoire quant aux “souhaits” successifs du “collectif Bouygues”  (presse locale), de ne susciter aucun rôle politique aux municipales…

 

La “bizarrerie” fait grand bruit, surtout lorsque s’impliquent :

Les votes et re-votes des “bonnet blanc/blanc bonnet” – qui s’accordent entre eux à 3 mois des municipales – le re-vote à l’unanimité de l’antenne Bouygues – comme ils se sont jadis accordés – le vote à l’unanimité de l’urbanisation de masse de l’OIN Bédier. Bizarrerie encore lorsque s’imbriquent, la politique à l’identique des “bonnet blanc/blanc bonnet” :  carrière de Brueil-en-Vexin au bénéfice de la relance de l’usine “Calcia” (à proximité de la ZAC Porcher / 3000 personnes entassées sur 11 ha /soit 40% de la population actuelle), les OAP “Entrée de ville/Centre ville” (vote de 50% de logements sociaux/OIN Pierre Bédier/Nicole Delpeuch/Yann Perron).

 

 

Non aux abus

 

“Le collectif ”, séduit “par un dit Yann Perron” tout nouveau/tout neuf ?

Étrange route que celle du collectif “Dream Actions Citoyennes” – qui – dans un premier temps – livre un combat digne d’intérêt au cadre de vie du quartier des Gâts – puis – dans un second temps – se fait royalement “anesthésier” par “l’équipe Yann Perron” (suite à la suppression de l’antenne Bouygues limitrophe d’Issou), sans jamais prendre en considération les autres secteurs impactés d’antennes 4G +, sans jamais prendre en considération l’urbanisation de masse “OIN Delpeuch/Bédier”, sans jamais prendre en considération la préservation du cadre de vie de Gargenville, sans jamais prendre en considération le rôle de Yann Perron auprès de Nicole Delpeuch (10 années, dont 4 à briser le cadre de vie de la ville), sans jamais prendre en considération les deux rejets de l’équipe “Delpeuch” (2008/2014)…

Faudrait-il croire, que le “collectif Bouygues” se serait laissé “envouter” par le “re-vote” du pylône “Bouygues” (après 4 mois de colère des riverains) ? Faudrait-il croire, que le “collectif Bouygues” n’aurait vu en Yann Perron que le “sauveur du quartier des Gâts” ? Faudrait-il croire, que le rôle décisif du même Yann Perron aux côtés de Nicole Delpeuch (période 2010/2014, si destructrice au cadre de vie de Gargenville), serait soudain passé à la trappe pour cause de “B.A.” dans l’affaire du pylône “Bouygues” ? Quel signal à la forte attente du rejet des bétonneurs (OIN Bédier) ?

L’antenne 5G ne verra pas le jour sur le quartier des Gâts. Pour autant, d’autres projets d’antennes 4G/5G se poursuivent activement sur Gargenville, autant que de gros projets d’urbanisme jusqu’ici stoppés net dans les tuyaux…

Le poteau noir ? Tout recommence comme au bon vieux temps de Nicole Delpeuch ?

 

Tuer une “ALTERNATIVE CITOYENNE”, c’est possible !

Selon des initiatives politiques hasardeuses (pour les avoir vécues), le “collectif Bouygues”, “en juge et procureur”, s’est étrangement lancé comme défi (en février 2020), de faire le tour des candidatures aux municipales, pour finalement désigner comme champion, le “héros” du re-vote à l’unanimité du pylône “Bouygues”… c’est-à-dire, l’excellent élève très assidu de Nicole Delpeuch (10 années de fidélité à “l’OIN Bédier” aux côtés de “l’impératrice” du tout-béton local). Bilan : au champion tout nouveau/tout neuf, 30% de supporters… et c’est bien payé !

L’affaire : Après réflexion autour d’un groupe de 7/8 personnes, toutes en pleine méconnaissance des grands dossiers de la ville, pour ne citer que l’essentiel : “Pierre-Marie Darnaut aurait dilapidé le trésor communal des années 70/2000”. Compte tenu des ignorances politiques des 7/8 personnes en question, nous invitons ces quelques néophytes à visionner le graphique départemental, où il est scrupuleusement gravé dans le marbre, que les années “Pierre-Marie Darnaut” sont de loin les moins onéreuses pour la commune de Gargenville et sa population.

Quant à Nicole Delpeuch et Jean Lemaire, ils seraient quant à eux, les seuls et uniques décideurs d’une politique de 15 000/20 000 habitants à Gargenville, sous contraintes (OIN Bédier), signées et acceptées des deux compères.

Concernant Yann Perron, Ô SURPRISE ! En résumé, Yann Perron ne peut pas être mis en cause puisqu’à l’époque il n’était pas élu, “à la rigueur”, il n’était pas encore né… Formidable intox NON ?

Néanmoins… sur la liste 2010 de Nicole Delpeuch, Yann Perron a bien eu tout à voir et a toujours tout à voir à la politique 2010/2014 de “l’impératrice du tout-béton” (dans le dos de la population), ceci pour la nuit des temps. De même pour les 50% de logts sociaux ZAC Porcher. De même pour les OAP “Entrées de ville/Centre ville”. De même (côté sanitaire), feu vert aux pollutions Calcia liées à la violence extraordinaire d’une carrière à Brueil-en-Vexin. De même (côté circulation), un seul passage SNCF, un seul franchissement du fleuve, des rues inadaptées… De même pour la destruction des plantations d’arbres. De même pour le dé-fleurissement de Gargenville. De même pour la culture de foin et de pissenlits sur la commune… Finalement… il est où le formidable champion tout nouveau/tout neuf ?

Pour finir, le “collectif Bouygues” (d’après jugement d’un groupe de novices), aurait finalement conclu que l’équipe “Yann Perron” était seule en capacité d’offrir la meilleure politique possible à la population… faisant fi des “incroyables références 2010/2014” de l’équipe “Delpeuch/Perron”, l’inverse total de la politique “André Samitier”…

 

Reste quelques hideuses “machineries” à éclaircir… à résoudre… Selon des connaissances en notre possession, des pressions téléphoniques minutieusement organisées ont été exercées sur des commerçants du centre ville et à la mairie, pour que cesse le stand “ALTERNATIVE CITOYENNE” (devant les commerces de la commune).

Plus sombre, plus noir, des adhérents et colistiers de longue date ont été fortement encouragés à démissionner de la liste “ALTERNATIVE CITOYENNE” quelques jours avant la date butoir du 27 février 2020, dans le seul but évident de nuire à une 3ème liste aux municipales. Comme on dit, la souveraineté n’est belle que si elle est juste.

Ces 15 dernières années, la profusion d’actes de haute trahison sur fond de duels fratricides, rappelle que le lien entre morale et politique n’est décidément pas à l’honneur à Gargenville. Des ralliements ont eu lieu, des accords nauséabonds ont eu lieu, excluant toute possibilité d’une troisième liste. Mot d’ordre général : pas de 3ème liste, mais un référendum anti-Lemaire coûte que coûte, véritable guêpier pour le libre redressement de Gargenville.

 

LE 25/08/2020/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

 

 

 

47 thoughts on “Un diplôme pour 30% de “candides” ? Du solide ?”

  1. jesautedejoie dit :

    De nouvelles grues sur Gargenville ? Symbole d’une politique à contre courant des électeurs et tout va bien ? Que ce soit Nicole Delpeuch, Jean Lemaire ou Yann Perron, ce trio infernal n’a jamais rien fait d’autre que de détruire le cadre de vie de Gargenville pour une dette colossale. Les trois sont autant coupables les uns comme les autres de la dégradation de Gargenville, faut-il encore laisser-faire 6 années de plus sur une représentation de 30% des inscrits ?

  2. Gérard dit :

    Que les gargenvillois ne viennent plus pleurer parce qu’ils découvrent de nouvelles grues, un afflux de véhicules, une surpopulation ! Qu’ils pleurent d’abord sur leur laxisme, sur leur naïveté, sur leur niaiserie, pour les autres c’est le déménagement, enfin ceux qui peuvent !

  3. Peuple souverain ? dit :

    30% des inscrits, quelle artillerie lourde ! Un véritable carton ! Difficile de faire le poids avec un score pareil ! Le rusé bétonneur repeint en vert et sa marraine retraitée ont fait du bon boulot, 70% des électeurs ont flairé l’arnaque Delpeuch/Perron ! C’est important d’expliquer aux gens les responsabilités des dictateurs du tout-béton de Gargenville, maintenant il faut s’attaquer aux 40% qui n’ont encore rien vu et rien compris, ou qui ne veulent encore rien voir et rien comprendre ! Les uns pour une pelouse synthétique, les autres pour une antenne ou encore une grasse subvention associative, suivez la flèche, c’est toujours le même clan, c’est toujours les mêmes bénéficiaires, c’est toujours les mêmes qui récoltent ! Un système de bonté pour les uns, un système de dictature pour les autres. Faut-il encore qu’une majorité de citoyens se fasse pourrir la vie en dépit du bon sens par une ridicule petite minorité aux commandes de la mairie ? Une nouvelle dynamique doit voir jour ?

  4. Une idée d'enfer ! dit :

    En ce moment en France, des maires sont agressés pour des différends insignifiants ? C’est complètement anormal ! Tous ces pauvres bénévoles se prennent des coups alors qu’ils font tout ce qu’ils peuvent pour leurs concitoyens ? C’est fou ! Le nouveau ministre de la justice Dupont Moretti a réagi : « les auteurs seront sévèrement punis » ! OUF, on est soulagés ! Par contre, que se passe-t-il quand ce sont des élus « menteurs, tricheurs, bidouilleurs » qui trahissent leurs concitoyens, creusent des déficits extraordinaires, vendent le patrimoine communal, plongent leur commune dans une panade totale pour des lustres, construisent un quartier ghetto des années 60 contre la volonté du peuple, matraquent les citoyens qui s’opposent et disent la vérité ? RIEN ? En récompense, la République leur remet félicitations et médaille d’honneur en plus des honoraires payés par les administrés pour avoir roulé les électeurs pendant des années ? En bon avocat, « acquitator » nous parle de tous ces pauvres élus de France brutalisés par des individus qui pètent les plombs ! Et les élus voyous qui contraignent leurs concitoyens à ce qu’ils ont toujours refusé ? Et les élus voyous qui détournent les suffrages des citoyens ? Et les élus voyous qui s’arrangent entre eux pour saloper et pourrir la vie des gens ? Et les élus voyous qui se donnent tous les droits pour tromper la collectivité ? Et les élus voyous qui enrichissent des promoteurs à contre courant de l’opinion publique ? « Acquitator » a réussi à mettre Balkany derrière les barreaux, maintenant au reste de la France ! Qu’il continue en tant qu’avocat et ministre, il a du pain sur la planche !

  5. des p'tits futés ? dit :

    Qu’ont dit de la liste « ALTERNATIVE CITOYENNE » les acharnés d’un quartier ghetto ?

    Surtout pas de troisième liste, sinon nos chances se réduisent à néant ! Mentez trompez les gargenvillois les yeux dans les yeux ! Faîtes circuler des rumeurs et autres informations abjectes, n’hésitez pas ! N’épargnez pas leur groupe, dîtes que nous avons affaire à un ramassis d’ignobles individus. Découragez leurs colistiers, répandez que nous sommes des gens sérieux, des professionnels, des expérimentés, des protecteurs. Comme Paul Bismuth et autres torpilleurs liés à la réussite du clan « Delpeuch », faîtes le nécessaire, avec les candides et les ignorants il n’y a rien de mieux que du venin adroitement déversé. Soyez répugnants, dîtes que nous sommes pour rien dans le tout-béton, dîtes que c’est l’Etat, dîtes que nous sommes les uniques défenseurs de Gargenville ! Ensuite dans quelques mois, on leur dira que malgré tous nos efforts l’Etat n’a rien voulu savoir, l’affaire sera dans la poche ! Champagne, encore une fois on a réussi !

  6. Pascal dit :

    Nous avons été truandés pendant des années. Nicole Delpeuch et Jean Lemaire ont détruit le cadre de vie de Gargenville, et voilà que tout continue avec le retour des bétonneurs de 2010/2014 ? Même s’ils se planquent derrière une image d’écolos, 60% d’électeurs ont bien compris qu’il s’agit d’une arnaque ! Et depuis mars le chiffre est à la hausse !

  7. Sylvain dit :

    Nicole Delpeuch a bien fait son travail, 15 années à détruire le cadre de vie de Gargenville. Quant au pauvre Jean Lemaire qui n’a toujours rien compris des retombées de ses trahisons, en maison de repos avec sa copine Nicole Delpeuch ? Un prix de groupe dans un joli village à la campagne pour les deux gros bétonneurs de la ville ?

  8. Patrice dit :

    Une majorité d’électeurs n’était pas au rendez-vous le 15 mars ? Eh ouais, tant que nous aurons l’un ou l’autre agresseur du cadre de vie de la ville, il n’y aura pas de retour possible dans les bureaux de vote ! Une réalité lorsque l’on entend le dégoût des gargenvillois du seul choix des deux bétonneurs « Bédier ». Les gens veulent une vraie souveraineté, pas un simulacre !

  9. Stop ! Plus jamais ça ! dit :

    Ils ont été élus sur 40% de votants ? Bas les masques les marchands de misère ! Maintenant qu’ils dévoilent leur véritable mission ! Finir le quartier ghetto qu’ils ont eux-mêmes pensé, voulu, signé, voté, imposé dès 2010 contre la volonté du peuple, puis à nouveau réimposé sous les immondes trahisons d’un Jean Lemaire soudain métamorphosé en véritable despote d’une commune jadis reconnue comme un modèle villageois en vallée de Seine… Les uns, les autres, que ne feraient-ils pas pour des constructions à tout va, des ponts de plus en plus encombrés, des rues sales, une cimenterie ultra polluante en zone urbaine, un ensauvagement progressif, de l’insécurité, des vols, voilà où mène le clientélisme, le laxisme de 30% d’heureux ignorants, les promesses de « vieux Delpeuch » dits vertueux, repeints en vert et responsables de décadences inadmissibles ! Voilà pourquoi 60% des gens restent chez eux ! Bref, pourquoi les gens se déplaceraient pour des grands menteurs tricheurs ? Tous avides de pouvoir ! Tous à pourrir la ville ! Tous à pourrir la vie des gens !

  10. Mékisonkons dit :

    C’est drôle, une grande majorité de Gargenvillois s’indigne du quartier Porcher. Ils déplorent un entassement de constructions hideuses des années 60, alors qu’ils étaient en attente d’une continuité de l’existant. Dans la tête des citoyens, ils associent la période Jean Lemaire au tsunami d’un tout-béton, certes à juste raison, un sentiment d’agressivité domine, une impression de violence demeure, mais ne font jamais le lien entre les immenses responsabilités dominantes des votes de la vieille équipe « Delpeuch » au déferlement de ce tout-béton de Rangiport. Pire, 1637 votants n’associent en rien l’ancienne équipe de Nicole Delpeuch à celle de Yann Perron, pourtant ce sont exactement les mêmes élus à qui l’on doit les pires horreurs de toute l’histoire de la commune ! Bienheureux les abstentionnistes !

  11. Max dit :

    Après les promesses de campagne de notre jeune maire (sic) : » Nous n’arroserons plus les terrains de football à l’eau potable « (quid du terrain de rugby arrosé à tout va tout l’été ???!!!…), « nous n’organiserons pas de soirées privées … pour des montants exhorbitants (quid d’un feu d’artifice prévu le 5 septembre, en total décalage avec celui du traditionnel 14 juillet !!!…), « nous ne délaisserons pas l’esthétique de la commune  » (quid des masques qui jonchent les trottoirs, et rejoignent cannettes, papiers, bouteilles vides, emballages Mac Do, etc, etc…).
    Mais l’autre promesse de campagne portait sur la « démocratie participative »:  » Pour accroître son rôle dans les prises de décisions, la population sera invitée à participer, durant le mandat, aux projets et investissements majeurs à engager … » (ah bon ???!!!… mais il est vrai que le mandat dure 6 ans, et que nous n’en sommes qu’à 6 mois d’antériorité).
    Après le slogan prometteur :  » Pour ne pas reproduire les erreurs de Jean Lemaire », je demeure, tout comme sans doute bon nombre de Gargenvillois, très impatient de connaître la suite….

  12. Aplaventre ? dit :

    Des élections tronquées en faveur de minorités, c’est ce que tout le monde subit en ce moment en France. Quand on laisse décider 40% de votants et que 60% de non-votants sont forcés d’accepter tout sans broncher, nous le savons, ce n’est plus de la démocratie représentative mais de la dictature organisée ! Jusqu’où cela pourra-t-il tenir ?

  13. Mag dit :

    Félicitations au collectif de l’antenne Bouygues, encore un groupuscule qui a tout compris des rejets Delpeuch/Lemaire ! Dommage que le vote blanc ne soit toujours pas reconnu, imaginez 60% de bulletins blancs ? Croyez-vous qu’ils comprendraient ?

  14. Gérard dit :

    Deux fois rejetée d’une majorité de Gargenvillois, les Gargenvillois découvrent le retour de l’équipe « Delpeuch » ? Souriez, nous le devons à 42% de votants qui n’ont encore rien compris des objectifs des  » blanc bonnet, bonnet blanc  » ! 2000 logements pour une nouvelle ville, 2000 logements pour une nouvelle population ! Maintenant faut faire avec la dure loi d’une minorité au pouvoir ? Bravo la démocratie représentative ! Bravo la souveraineté ! Bravo la France !

  15. Hello les soumis, tromper c'est pas trahir ? dit :

    Avoir la possibilité de remettre de l’ordre moral dans cette commune, c’est utopique ? Quand il s’agit de gros intérêts immobiliers, nos élites démarrent au quart de tour et votent à l’unisson. Quand il s’agit d’honnêteté et de sincérité électorale, nos élites se surpassent d’impostures, d’affabulations, de faussetés, de tartufferies, d’hypocrisies. Cet abject comportement, simplement parce qu’il y a quelques années de cela, nous vivions dans une petite ville renommée et profitions d’un cadre d’une tranquillité exemplaire. Croyez-vous qu’ils se livreraient une telle guerre sans merci s’il n’y avait aucune convoitise possible ? Croyez-vous qu’ils se livreraient une telle guerre sans merci s’il n’y avait aucune avidité possible ? Comme les requins sont attirés par un bon repas, ces frères ennemis sont uniquement attirés par un immobilier gigantesque jusqu’à métamorphoser la ville en succursale du Val Fourré, et l’appétit vient en mangeant !

  16. Pourquisonneleglas ? dit :

    Ah bon, les citoyens seraient exigeants, caractériels, provocants et même violents envers leurs élus ? Quant aux maires, ils ne seraient que des personnes dévouées, des bonnes à tout faire, à la fois des assistantes sociales, des médiateurs, des protecteurs, des garants du bon entretien de leur ville ? Nous leur devrions la bonne marche des écoles, des cantines, celle/celui qui accepte de bosser 7 jours sur 7 y compris chez elle/chez lui pour les intérêts de ses concitoyens ? L’image est belle, très belle même, évidemment que le bénévolat des petits maires est une réalité, on en rêve, car chez nous depuis 15 ans à Gargenville, nous ne connaissons que désastre organisé, que des gens anormaux qui ne respectent rien d’une majorité sortie des urnes ! Ils trompent, ils trichent, ils mentent, ils manipulent, tout est bon pour contraindre promoteurs et urbanisation de masse dont personne ne veut tout en s’octroyant des régimes de faveur, l’un de l’ancienne Camy, l’autre du GPSO. En France, la politique est devenue le plus gros problème du peuple, pas un pour rattraper l’autre, y compris sur 40% de votants ! Rien ne les arrêtent, et plus ça va pire c’est !

  17. Tous cocus ? dit :

    C’est encore les mêmes qui sont dans les mûrs de l’Hôtel de ville ? Croyez-vous qu’avec eux notre sort va s’améliorer ? Croyez-vous sérieusement qu’ils vont sanctionner cette politique alors que ce sont ces mêmes personnes qui l’ont imposé contre la volonté de la population ? Tant que nous aurons des représentants de l’urbanisation de masse à la tête de la commune, rien ne progressera dans le bon sens, tout ira de pire en pire !

  18. Anne dit :

    De plus en plus ridicule, les 30% de la secte Delpeuch/Bédier exerce sur la population depuis des années de coupables agressions et tout continue sur de petits arrangements clientélistes de bas fonds aux dépends de la population ? Encore un peu plus dans le mur ? Stupide !

  19. Michel dit :

    Virons les sangsues de la république ! Le taux d’abstention aux dernières élections municipales ne change rien à rien ? Tout continue comme avant ? L’image que donne une majorité de maires en France n’est certainement pas le meilleur exemple à suivre. C’est formidable que tous ces élus touchés par la grâce de Dieu ne se rendent pas compte que toutes les magouilles dont ils ont bien profité et dont ils vont encore bien profiter écœurent les gens ! Nous approchons de l’absurde…

  20. Lionel dit :

    Drôle d’époque, toujours de plus en plus de clientélisme pour toujours plus d’abstentionnistes ! L’abstention est un choix politique, mais à l’évidence le choix d’une majorité de Gargenvillois n’est pas prêt d’être reconnu par une toute petite minorité ! Et pour cause, ils détiennent le pouvoir et décident de tout avec seulement 30% des voix ! Allons plus loin, imaginez 60% de votes blancs reconnus par une nouvelle république adaptée à son temps… vous croyez qu’ils seraient revenus au pouvoir en ayant déjà été rejetés à deux reprises ? Evidemment que non puisqu’ils ne font que profiter d’institutions régaliennes ultra déconnectées et dépassées ! Au pays des droits de l’homme, finalement nous vivons dans une démocratie représentative de rien ! Combien de temps encore ?

  21. Des benêts ? dit :

    Pourquoi faire une différence entre la politique des « Delpeuch » et celle de Jean Lemaire ? Les deux sont pareils, c’est des jumeaux, c’est les deux mêmes ! Remettons les choses à leur place, qui sont les électeurs de Gargenville qui votent et revotent depuis 15 ans l’agression du cadre de vie de la ville ? C’est un mystère ? NON ! Seulement 40% sont des adeptes aveuglés malgré eux de deux sectes signataires de milliers de logements à Gargenville dont ils en ignorent l’idéologie profonde et ses conséquences désastreuses, pourvu qu’ils aient un beau terrain de rugby, un beau terrain de foot, une belle salle des Fêtes, une piste de danse et s’éclater en toute innocence sans penser une seconde à l’envahissement local qui est en route !

  22. La vie en rose ? dit :

    Vous avez encore voté la vieille équipe « Delpeuch » ? Le quartier ghetto de Rangiport ne vous suffit pas ? Vous en voulez encore ? Aux 30% d’enfumés, autant dire que vous avez voté pour la fin de votre propre cadre de vie auparavant si jalousement préservé par nos aînés ! Pas de boussole ? Vous n’avez toujours rien compris à rien ? Vous vous êtes laissés glisser par ignorance ? Vous avez suivi les assos ? Il est plus que temps de réagir, vos lâchetés et soumissions ne mènent qu’à l’effondrement programmé de la ville, qu’à l’effondrement programmé de votre propre qualité de vie et celles de vos enfants et petits enfants ! Ouvrez les yeux, vous êtes déjà servis !

  23. 40% de votants, quel impact ? dit :

    15 ans que les Gargenvillois se font rouler, duper, taper dessus, et 40% vont encore voter pour leurs geôliers ? Ils aiment ça ? Ils en redemandent ? Ils en veulent encore ? Des masos ? Des fumés ? Ou bien alors, ces 2000 votants ont carrément de la bouse dans les yeux et sont complètement déconnectés, donc inguérissables… Ou bien encore, ces gens font partie de toutes ces associations qui coulent la commune en ne regardant que les pelouses bien vertes du rugby, que les pelouses bien vertes du foot ou encore la petite société de Y’a d’la joie et compagnie ! Aux 60% restants… les plus nombreux qui ne comptent de rien… c’est toujours et encore le triomphe des menteurs-tricheurs bétonneurs ?

  24. Gilets Jaunes dit :

    Un triple AAA* pour la victoire des grandes manipulations du collectif Bouygues associé à Yann Perron ? C’est-à-dire un collectif fusionné aux antécédents de l’équipe « Delpeuch » et associé aux terribles conséquences contre les votes successifs du peuple en 12 ans ? Qu’en disent tous les membres du quartier des Gâts ? Question moralité, évidemment beaucoup de mauvaise foi et il faut oser le faire, nul doute que le peuple de Gargenville sera reconnaissant ! En fait, le racket électoral vient de démontrer une fois de plus toutes ses limites les plus noires à Gargenville ! Pour tous ces gens en état de minorité, pour tous ces élus sur 30% des voix, l’absentéisme n’est pas un problème, ça ne les dérangent pas pourvu qu’ils aient et contrôlent le pouvoir par tous les moyens ! Le pouvoir d’abord, alors pourquoi pas plus fort encore ? Allons-y, profitons, le mal étant déjà fait en grande partie sur Rangiport et son horrible cancer à contre courant de la population, pourquoi pas passer au centre ville et entrées de ville puisque la république des citoyens endormis s’accorde à croire à une démocratie représentative ultra minoritaire ! Dans ce pays on fait comme si… La France s’en sort grandie ? Les gens sont joyeux ? La confiance est à la hausse ? Finalement, la stratégie de dégradation de la France s’opère par tous les moyens possibles ? Le plus grand nombre n’est plus en droit d’être représentatif ? Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ? Bientôt les départementales, les régionales, combien de votants encore ?

  25. ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN dit :

    Que nous dit aujourd’hui 09/09/2020 Yann Perron à propos du tribunal administratif et du recours en justice du maire sortant…(Ci-dessous, commentaire retransmis en l’état)

    [JUSTICE]
    Aujourd’hui à 11h00, a eu lieu l’audience où le juge du Tribunal Administratif devra statuer dans la procédure en annulation du scrutin municipal du 15 mars dernier, intentée par M. Lemaire.
    Depuis l’ouverture du dossier, ce dernier a multiplié les mémoires déposés auprès du Tribunal (6 au total), argumentant principalement sur le taux d’absention. Autant de mémoires pour défendre un seul argument, notre ancien maire est vraiment déterminé à repartir en campagne.
    Heureusement, la multiplication des griefs sur un résultat ne fait pas pour autant un recours sérieux. Surtout que les conclusions du rapporteur public vont dans le sens du rejet de la requête de M. Lemaire.
    La décision finale du juge nous sera communiquée dans les prochaines semaines. Nous vous tiendrons bien évidémment informés.

    Appréciation « ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN ».

    Pourquoi afficher tant d’ironie de la part de Yann Perron au sujet du recours de Jean Lemaire ? Mais pourquoi donc ? Sinon ainsi révéler au grand public les faiblesses et la fragilité d’une élection hors du commun et en dehors de toute conception d’une représentation démocratique du niveau et de la dignité des mandats républicains de nos ainés.

    En parcourant le texte « page Facebook Yann Perron » ci-dessus pompeusement intitulé [JUSTICE], on arrive en fin de lecture à cette drôle de sensation d’être à nouveau imprégnés de racontars du bistro du coin comme du temps des campagnes « Delpeuch/Perron » 2010/2014/2020. Citons quelques passages : « notre ancien maire est vraiment déterminé à repartir en campagne, il a multiplié les mémoires auprès du tribunal (6), ce n’est pas sérieux dit-il (sous entendu, Yann Perron serait évidemment le plus sérieux des élus), pire, les conclusions du rapporteur public vont dans le sens du rejet de la requête », tiens tiens, Yann Perron serait aussi dans le secret des Dieux du tribunal administratif ? ! Quel veinard ! A lui seul il lirait non seulement dans les pensées du rapporteur public et en même temps dans le jugement définitif du juge du tribunal ? Champion le nouvel élu sur 30% des inscrits ! Chapeau le moraliste prédicateur !

    En résumé, voilà bien par écrit la méthode de campagne « Delpeuch/Perron » distribuant à qui veut l’entendre de multiples ragots comme à l’époque de la grande déstabilisation très organisée de PMD, pour se retrouver au bout du bout avec une bande de « Barons locaux » s’adjugeant tous les pouvoirs, y compris celui de contraindre la population de Gargenville à ce que elle a sans cesse refusé démocratiquement par les urnes aux élections municipales depuis les années 2004.

    De cet état d’esprit grandement imprégné d’une supériorité locale [plutôt ironique, pratiquement indécente entre « bonnet blanc/blanc bonnet »], (comprenez : je suis votre maire sur 42% de votants et 30% des voix, néanmoins, nul ne serait en droit légitime de me contester le pouvoir enfin retrouvé)…

    Qu’en déplaise aux revenants « Delpeuch », notons que le maire sortant est parfaitement en position de déposer un recours sur le taux de participation exceptionnellement bas du 15 mars 2020, des milliers de maires en ont fait tout autant en France, un devoir pour celles et ceux qui réclament une authentique démocratie représentative républicaine.

    Cependant, pour que les choses soient tout à fait claires, précises (parce que nous avons à Gargenville de véritables torpilleurs spécialistes en retournements des faits qui agissent sournoisement en démolisseurs des réalités), notons également que si un organisme local (quel qu’il soit), collectif/association/groupe de personnes, s’est un jour porté devant le tribunal administratif de Versailles, non pas pour un différend électoral, mais bien pour de multiples et nombreux recours contre les trahisons urbanistiques délirantes des uns et des autres contre le cadre de vie de la ville, autant que de ventes à la pelle du patrimoine communal contre les absurdes renversements de Jean Lemaire – un acquis, un fait, un constat – c’est uniquement par diverses actions de l’ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN et ses bénévoles dans l’unique objectif de préserver la commune et les biens de la collectivité que ces indispensables interventions ont été réalisées.

    L’ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN est donc hélas la seule a avoir directement combattu les délires de Jean Lemaire 2014/2020, aussi bien qu’elle a combattu les délires de l’équipe « Delpeuch/Perron » de 2010 à 2014.

    Remarquez que dans cet incroyable imbroglio politique « Delpeuch/Perron/Lemaire », dont le peuple de Gargenville est malgré lui entrainé à en subir tous les terribles méfaits depuis 15 ans pour seule et unique raison de programmes immobiliers gigantesques (surtout à l’échelle d’une totale transformation d’une petite ville comme la nôtre), il faut bien comprendre que ce n’est pas la dite opposition « Jean Lemaire de l’époque 2010/2014″ contre la majorité « Delpeuch/Perron qui aurait pris l’initiative de combattre la ZAC et les OAP « Delpeuch/Perron » devant les tribunaux (ZAC et OAP factieuses quant à la faveur que s’étaient octroyés élus et aménageurs décidant en catimini d’illégaliser le vote du peuple)… Jean Lemaire s’en est en effet bien gardé puisqu’en réalité il en est à tout jamais inscrit dans les registres de l’Hôtel de ville avec sa compère Nicole Delpeuch, comme l’un des deux acteurs signataires de l’OIN Pierre Bédier, en revanche, c’est encore bien l’ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN, qui une fois de plus, par multiples recours en 2013 et 2014, qui s’y est seule opposée, notamment face aux délires de 3000 personnes sur 11 ha, soit 40% de la population actuelle de Gargenville entassée sur un ridicule lopin de terre selon le modèle des années 60.

    Voilà ce qu’il faut avoir en tête chaque jour à Gargenville ! Voilà ce que 60% des électeurs de Gargenville ont compris des diabolisations « Lemaire/Perron » ! Voilà pourquoi 60% des électeurs refusent la machination du face à face Lemaire/Perron en boycottant les urnes !

    Remarquez également que dans cet imbroglio politique « Delpeuch/Perron/Lemaire, que ce n’est pas la dite opposition Delpeuch/Perron » contre la majorité « Jean Lemaire » 2014/2020, qui s’est une seconde opposée à tous les méfaits du grand renversement de l’actuel maire sortant, évidemment non, celui-ci appliquant contre ses propres engagements la politique d’urbanisation de masse de l’équipe « Delpeuch/Perron », ils s’en sont bien gardés puisque Jean Lemaire a tranquillement et sereinement appliqué contre vents et marées (votes du peuple 2008/2014) la politique Delpeuch/Perron, inversement, dans les faits, uniquement dans les faits, c’est bien l’ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN par multiples recours dès 2015 qui s’est hélas seule réellement opposée aux délires incontrôlés de Jean Lemaire secrètement approuvés par l’équipe « Delpeuch/Perron ».

    Remarquez encore que les deux fameuses équipes du renversement de Gargenville se font une guerre absolue et sans merci pour l’accession au pouvoir de l’un ou de l’autre (un coup l’un, un coup l’autre), ceci dans l’unique objectif d’obtenir à terme 2000 logements programmés de concert par ces trois mêmes personnalités contraignantes de Gargenville (accord « OIN Pierre Bédier » du 31 janvier 2008, approuvé facétieusement de façon illégale de 2010 à 2014 par l’équipe Delpeuch/Perron contre l’opinion publique).

    GARGENVILLOIS ATTENTION, ils ne reculent devant rien ! Rappelez-vous, l’équipe « Delpeuch/Perron » s’est emparée du pouvoir en juin 2010 en accusant à tort Pierre-Marie Darnaut d’une faillite communale, finalement une autoroute pour l’équipe « Delpeuch/Perron » votant et programmant par la suite un programme immobilier de masse contre le vote et les espérances des citoyens, cette fois, pour une réelle dette locale sans précédent.

    GARGENVILLOIS ATTENTION, ils ne reculent devant absolument RIEN ! Sachez que l’un des dirigeants de l’association GARGENVILLE SEINE VEXIN s’est vu se faire détruire de nuit, ses deux petits véhicules familiaux, puis son véhicule professionnel placé en fourrière avec ordre de destruction.

    GARGENVILLOIS ATTENTION, ils ne reculent absolument devant rien de rien ! Sachez également que l’un des dirigeants de l’association GARGENVILLE SEINE VEXIN s’est soudain vu se faire contrôler sa petite entreprise artisanale à 21 reprises, sans compter 5 brigades financières successives, évidemment, du fait du pur hasard !

    Dernièrement, comme tout un chacun nous avons appris (ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN), que le collectif « Bouygues » se serait sournoisement porté en faveur de l’équipe « Yann Perron » (l’affaire : l’opposition « Delpeuch/Perron » ayant autorisé l’implantation du pylône « Bouygues » en juin 2018 avant de se contredire en décembre 2019 à 3 mois des élections), une pirouette politique des « Delpeuch/Perron » qui aurait bouleversé la donne et déclenché diverses manœuvres/diversions et participations souterraines aux élections, pour le plus visible, une actuelle élue figurant sur la liste « Yann Perron » mais appartenant « secrètement » au collectif « Bouygues ». Encore une fois, de ces manœuvres nauséabondes, ce sont les électeurs de Gargenville qui en font les frais et qui sont à nouveau pris pour des imbéciles.

    Par ailleurs, des colistiers de la liste « ALTERNATIVE CITOYENNE », membres de l’association GARGENVILLE SEINE VEXIN depuis des années, ont subitement été victimes de multiples pressions de diabolisation dans l’unique but de porter préjudice à la possibilité démocratique d’une 3ème liste le 15 mars dernier à Gargenville.

    D’un heureux hasard, nous sommes entrés en possession d’échanges de mails d’une dite coalition « gauche caviar » et autres consorts, en faveur d’un absolu face à face Lemaire/Perron, véritable référendum contre le candidat Jean Lemaire, éliminant clairement toute possibilité d’une 3ème liste le 15 mars dernier à Gargenville.

    Conclusion : deux officines, deux copinages en faveur de Yann Perron, deux coalitions directement liées au candidat « Yann Perron », deux engrenages qui laissent une fois de plus Gargenville à la merci du retour des bétonneurs de la commune sur 42% de votants et 30% de suffrages. Plus explicite, 70% des inscrits de Gargenville n’ont pas voulu voter « Yann Perron » !

    GARGENVILLOIS, pensez-vous un instant qu’ils se battraient avec autant d’énergie, de fougue et d’insistance depuis une quinzaine d’années s’il n’y avait pas à la clé un programme immobilier de 2000 logements ?

    Alors OUI il faut refaire les élections des 15 mars et 28 juin derniers partout en France où la démocratie représentative est attaquée de toutes parts par des arrivistes non représentatifs du peuple.

    Il en va d’une république saine, loyale, sincère envers ses compatriotes.

    Merci de votre lecture.

  26. ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN dit :

    Monsieur PIRAULT…

    Faut comprendre et ne pas perdre son temps « SAMITIER c’est du passé » en décennies bientôt…
    Alors…quand allez-vous-vous vivre avec votre temps et admettre que c’est fini, que votre lutte n’a plus d’importance… il y a tellement d’autres sujets à traiter…
    Votre association de bras cassés n’a pas compris la valeur et la potentialité du voir ensemble pour Gargenville… que des nases qui ne veulent rien voir… Vous me rappelez le singe que ne voit rien qui ne dit rien qui ne sait rien qui n’entend rien… Au plaisir de vous lire!!!

    Appréciation ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

    Aujourd’hui 10 septembre 2020 est un jour particulier, très particulier pour la qualité de vie de Gargenville. Déjà 16 années que la renommée de Gargenville s’est envolée à tout jamais avec la disparition d’André Samitier, grand défenseur du cadre de vie de Gargenville.

    A ce sujet, nous sommes régulièrement attaqués par bon nombre de détracteurs de la politique André Samitier. C’est pourquoi nous avons décidé ci-dessus de vous faire part d’un des modèles de commentaires que nous avons pu recevoir ces derniers temps.

    Ces individus ne baissent jamais les bras, ils sont une poignée, une minorité, ils réclament des HLM en centre ville, en cœur de ville, aux entrées de ville et sont prêts à tout pour contraindre la population à ce qu’elle n’a jamais voté. 20 000 habitants à terme !

    Alors OUI Monsieur le blasphémateur, personnellement c’est un grand honneur d’avoir reçu la formation politique qui est la mienne des propres mains d’André Samitier, et j’espère, encore personnellement, m’en montrer digne encore des années durant face aux innombrables attaques et trahisons dont fait l’objet Gargenville et sa population.

    En ce jour anniversaire de la disparition d’André Samitier, au nom de toute l’équipe associative, OUI Monsieur le blasphémateur je suis fier de pouvoir représenter et faire perdurer au travers de l’ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN les grandes valeurs qui étaient celles d’André Samitier, et n’en doutons pas un seul instant, qui sont à tout jamais gravées dans les cœurs et les mémoires d’une majorité de nos concitoyens. André Samitier reste et restera un modèle politique !

    Pour finir Monsieur le blasphémateur, sachez que notre association « de bras cassés » n’a jamais été aussi étoffée, puissante, pour le meilleur des espérances d’une majorité de non-votants de Gargenville.

    Au plaisir de ne plus jamais entendre parler de vous et de vos sarcasmes. Portez-vous bien en compagnie de vos copains combinards pour 30% de voix !

  27. Sergio dit :

    Que disent certains internautes sur Gargenville, des paillettes et des étoiles dans les yeux ? Les Maisonnettes : Pour l’un, lieu historique que j’adore, un autre, patrimoine qui a été remis en valeur et en lumière par l’équipe précédente, quelle fierté d’avoir un tel patrimoine à Gargenville ! Hélas, pour une grande majorité, Gargenville c’est autre chose, quelle fierté d’avoir un si beau quartier ghetto à Rangiport, celui qui a été remis en valeur et en lumière par l’équipe précédente contre les suffrages du peuple, lieu historique qu’on adore ? Effectivement, trois clarinettes et un violon font à coup sûr la renommée de la ville ! Ben voyons ! Les grosses intox continuent de plus belle ?

  28. Tout ça pour ça ? dit :

    Bof ! Il faut bien admettre que dans ce coup l’élu de Gargenville a été très opportuniste en se mettant dans la poche le collectif du pylône Bouygues. D’un autre côté, il faut bien admettre que ce collectif Bouygues met sacrément la commune dans la misère en offrant une avenue à l’équipe Delpeuch et son cortège de milliers de logements « Bédier », tout ça après avoir foutu le bordel dans la ville comme jamais. Magouille et compagnie ! D’ailleurs je ne fais que dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas … décidément à Gargenville c’est le tous pourris qui l’emporte à chaque fois !

  29. Solange dit :

    Déjà 16 ans ? Comme disent tous les Gargenvillois sur l’état de dégradation de la commune, les fossoyeurs se battent entre eux sur la tombe de notre ancien maire. Le tsunami se rapproche !

  30. Marcopolo dit :

    Ah bah, en fait c’était très simple de satisfaire le collectif Bouygues ! Après avoir voté en toute discrétion l’implantation du pylône Bouygues, il aura suffit aux « Delpeuch » de revoter l’inverse pour se faire passer pour des héros ! Encore des grosses magouilles très inquiétantes !

  31. Marion dit :

    42% de votants et 30% d’électeurs pour le retour des « Delpeuch » ? Le résultat est logique ! Leur premier pêché, le mensonge ! Leur deuxième pêché, la manipulation ! Leur troisième pêché, la dictature ! A force de prendre les gens pour des c…… la sanction tombe…..!!!!

  32. Un maire maître du monde, ce n'est plus possible ? dit :

    Il serait peut-être intéressant de préciser au sieur Paul Bismuth que l’association en question appelle à ne pas voter pour les « blanc bonnet/bonnet blanc » depuis des lustres. Ne pas constamment transformer les trahisons de Jean Lemaire en chèque en blanc de la fusion des listes (un mensonge cent fois répété ne devient pas vérité, ou alors dans la seule tête d’un Gargenvillois décidément complètement irrattrapable) ! En revanche, si le tribunal décidait l’annulation, ne doutons pas une seconde que sieur Bismuth renouvellerait une nouvelle fois sa confiance dans l’équipe des bétonneurs de Gargenville pour la plus grande satisfaction de Pierre Bédier et son armée de promoteurs. Comme quoi sa prétendue « charte de confiance aux citoyens et celle d’Anticor » sont désormais aux oubliettes du nouveau chargé d’affaire délégué à l’axe Seine. Un maître du monde ce n’est plus possible sieur Paul Bismuth ? En plus de vos problèmes de voisinage, bientôt à côté de chez vous 22 logements sociaux signés de la propre main de votre protégé… Qu’en dîtes vous ? Chouette alors, bientôt le triple de problèmes ?

  33. Turlututuchapeaupointu dit :

    Bah oui Môssieur le préposé de La Poste, on tape comme vous le dîtes sur les Delpeuchiens, les Jeannopimpins mais jamais sur le toubib ? C’est pas normal ? Ben attendez… réfléchissez… qui c’est t’y qui qu’on va appeler pour soigner nos nouveaux malades d’une Perronythe aigüe ? Qui c’est t’y qui qui va s’occuper des anciens peupeuch placés d’urgence en maison de repos ? Attendez Môssieur le surveillant général du quartier Gambetta, vous vous rendez pas compte à quel point ça use les méninges des timbrés du bétonnage à tout va ? Ben oui quoi, y’en a un qui tombe dans les pommes dans sa salle de bains fermée à clé (glouglouglou dans la baignoire). Y’en a un autre qui tombe dans le coma la tête dans son assiette de soupe… sans compter celui qui se balade dans les rues en charentaises ni lavé ni coiffé en se demandant qu’est-ce qui a bien pu lui arriver… Ah mais que ouais Môssieur le réserviste de l’Hôtel de ville, ça fait des dégâts, et puis c’est comme j’vous l’dit, mollo mollo sur la bibine et dodo avec les petits sinon gare à la mécanique ! Au régime quoi !

  34. Voxpopulis dit :

    Toutes les prévisions possibles de mauvaises nouvelles venant des « bonnet blanc/blanc bonnet » sont pires que prévu ! A se demander où sont passées les belles promesses et les bonnes nouvelles balancées à tout va aux électeurs ?! Déjà que le baromètre confiance est à ras la pelouse avec 30% de partisans « Perron », quand les gens se retrouvent confrontés aux nouvelles grues et aux nouveaux permis signés du nouvel édile, une nouvelle fois nous atteignons des niveaux vertigineux de défiance que nous n’avons jamais connu à Gargenville ! Hallucinant ! Un sentiment de dégoût inédit s’exprime dans Gargenville, ce n’est plus de la protestation mais de l’opposition pure et dure 3 mois après le retour des « Delpeuch » ! Avec ça on apprend que le collectif Bouygues s’est volontairement dissimulé en faveur des « Delpeuch/Perron » pour jeter Gargenville et sa population dans la gueule du loup… Comment ne pas être dégoûté de la politique et rester chez soi face à des élections frelatées et à cela s’ajoute une démocratie d’opérette ! Absolument délirant ! Absolument diabolique ! Croyez-vous qu’une telle guerre existerait s’il n’y avait pas derrière les milliers de logements et l’urbanisation de masse de l’OIN Bédier ? Les « bonnet blanc/blanc bonnet » n’ont jamais protégé Gargenville, ils vendent la commune dans un foutage de gueule en plombant les finances pour une génération ! La seule possibilité, remettre la ville en état avec des personnes sincères et honnêtes et enfin vivre tous tranquilles !

  35. La Fontaine dit :

    Avec le retour des « Delpeuch » nous risquions d’avoir des surprises ? En ce moment, des projets de logements sociaux complètement délirants fleurissent un peu partout à Gargenville, et tout cela sur 30% des inscrits. Voilà bien la preuve que le face à face imposé le 15 mars dernier aux électeurs de Gargenville est infiniment désastreux pour les intérêts supérieurs de la ville ! Un grand merci à tous ceux qui sont responsables de cette nouvelle catastrophe Gargenvilloise !

  36. Que des carriéristes à Gargenville ? dit :

    Il y a actuellement à Gargenville deux groupes politiques, un bonnet blanc et un blanc bonnet. Et ces deux groupes politiques dirigent à tour de rôle les affaires communales depuis 20 ans tout en se faisant une guerre sans merci pour le résultat que l’on connait. Au sud, les habitants de Rangiport souffrent aujourd’hui au quotidien d’une escroquerie intellectuelle et électorale qui se traduit et se poursuit aux yeux de tous par l’évolution inadmissible d’un quartier ghetto sans cesse contesté par la population depuis 12 ans (deux défaites de Nicole Delpeuch et un véritable dégoût de Jean Lemaire). En ce moment même, les élus « Delpeuch » revenus au pouvoir sur 30% des inscrits démontrent 6 mois après les municipales du 15 mars qu’ils poursuivent les projets fous du maire sortant. Il s’agit d’un véritable drame pour la population qui n’a jamais connu pire manœuvres électorales pour aboutir à la poursuite des démentiels projets du maire sortant. Voter est donc devenu inutile dans le monde fou des « bonnet blanc/blanc bonnet » ! Ils savent très bien ce qu’ils font ! Ils savent très bien ce qu’ils dégradent ! A partir de là c’est aux Gargenvillois de se prendre en mains !

  37. Henry dit :

    Bonjour, je suis un riverain demeurant à côté des ateliers municipaux. Ce projet de 22 logements sociaux affiché et signé par le nouveau maire est un pur scandale contre le bien-être de ce quartier. La politique de la commune doit être votée et gravée dans le marbre par le peuple et c’est par cette étape primordiale que doit passer le combat contre tous les abus de pouvoir dont sont victimes les habitants de Gargenville. Au cœur du problème les constructions voulues par les maires précédents. Ceux qui ont aujourd’hui le pouvoir ne doivent plus déterminer puis imposer leurs propres choix contre l’opinion d’une grande majorité de Gargenvillois. SVP, luttons contre la tyrannie de quelques élus ne représentant qu’une faible participation de votants. Aidez-nous !

  38. Gargenville Seine Vexin dit :

    Bonjour M. Henry

    De notre côté l’association peut vous aider. Contactez-nous « gargenvilleseinevexin@gmail.com » ou 06 22 41 23 54. Cordialement

  39. Occupation illégale ? dit :

    Même si l’on fait des efforts pour essayer de reconnaître que l’on a un échantillon représentatif de 1637 personnes derrière le retour de l’équipe Delpeuch, il n’en reste pas moins vrai que nous sommes face à une représentativité artificielle par système de contraintes que le peuple en majorité refuse ! En d’autres termes, c’est encore au peuple majoritaire de se plier aux exigences de petits élus minoritaires pour que meurt démocratie représentative et cadre de vie à Gargenville ? Dans ces conditions, faut pas s’étonner du niveau de mécontentement !

  40. Merci sainte gauche dit :

    Drôle d’usine à gaz que ces contraintes d’un face à face entre ces deux là ! Tout ça pour constater le dégoût des citoyens ! Le pompon, c’est qu’il y en a un qui a commencé un projet de logements sociaux dont personne ne veut et c’est l’autre qui le signe dès qu’il arrive en mairie. Du vrai foutage de gueule ! Quand est-ce qu’on aura le droit d’avoir des vraies élections avec un vrai choix pour Gargenville et sa population ?

  41. STEPH dit :

    Pathétique ! Une ville qui n’est pilotée que par des « bonnet blanc / blanc bonnet » ne peut que décliner mandat après mandat. Ces deux clans à l’agonie subsistent que parce qu’ils provoquent l’obligation d’un éternel face à face ! Résultat 42% de votants ! La vraie démocratie représentative a été contrainte de rester à la maison ! Pourquoi vivre une fois de plus sous la coupe d’ultras bétonneurs qui n’ont fait que du mal à Gargenville en se passant de l’avis des citoyens depuis 15 ans ? Quelqu’un a encore envie que tout continue ?

  42. Paul Trouillard dit :

    Qu’est-ce que l’on apprend dans ce face à face si savamment préparé ? 70% des électeurs n’ont pas confiance dans l’équipe Yann Perron ! 90% des électeurs n’ont pas confiance dans l’équipe Jean Lemaire ! Du jamais vu à Gargenville ! Et avec ça Yann Perron signe les projets de Jean Lemaire sans aucune information aux Gargenvillois ?? Pire, il convoque les riverains à une réunion, mais après avoir signé le projet de Jean Lemaire ! Comment ne pas être tous dégoûtés de cette caste de « bonnet blanc / blanc bonnet » ?! Il n’est pas temps de mettre de l’ordre dans cette commune ?!

  43. MUMU dit :

    Voter Yann Perron et le retour des « Delpeuch », c’était prendre le risque de voir arriver ce genre de poursuite des projets de Jean Lemaire par Yann Perron ! 30% des électeurs, c’est-à-dire 1637 Gargenvillois l’ont voulu, mais ont-ils voulu que les projets de Jean Lemaire soient à ce point concrétisés par Yann Perron sans tenir compte de l’avis de la population ? C’est ahurissant ! A cause d’une minorité complètement déconnectée, maintenant il ne reste plus à la grande majorité de faire des pétitions et déposer plainte auprès de préfet ! Vite mobilisons-nous et arrêtons le massacre de Gargenville !

  44. Maman bobo la tête... dit :

    Au sympathisant « Yann Perron » qui ne cesse de nous pourrir le site de commentaires débiles, vite composez le 15 et dîtes au SAMU AU SECOURS !

  45. EMMA dit :

    Le problème dans cette ville, c’est l’histoire de cette dérive radicale des bétonneurs Bédier qui suppriment toute possibilité légale du choix démocratique du citoyen ! Perversité ou méthode mafieuse et moyenâgeuse de quelques accros du pouvoir ? Du coup tout le monde déserte les élections ! Qui plus est, l’escroquerie intellectuelle est ensuite de dire que nous avons une représentation démocratique sur 30% d’électeurs ! Après ils s’étonnent de la colère des gens…

  46. Cédric dit :

    Ces élections municipales ont été un véritable hold-up, une très grave atteinte à la démocratie. Qu’on ne vienne pas maintenant se plaindre d’avoir le retour des « Delpeuch » sur 30%, ces fadas qui ne proposent que le tout-béton Bédier.

  47. Claire dit :

    Le ver est dans le fruit ! Ces extrémistes du béton sont des êtres très dangereux pour le cadre de vie de la ville et ils l’ont déjà largement prouvé ! Faut dire également que si l’électeur avait fait un effort plutôt que de laisser agir ces minorités on n’en serait pas là ! LAMENTABLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion