logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Un 4ème vice-président à l’ascension éclair ?

jean lemaire gargenville

Enfin des explications…

Nicole Delpeuch a créé une logique OIN sur le mandat d’André Samitier…

Avec 45% de démocratie participative… Jean Lemaire s’est senti pousser des ailes, l’effet s’est vite fait ressentir à Gargenville…

Un surdoué à la Camy ?

Ci-dessus, Jean Lemaire touche du doigt ses grands rêves politiques… mais il ne parle plus la même langue que nous ! 

Concernant Gargenville, notre représentation locale a tout fait pour atteindre une sécurité, en retour, l’heureux élu n’a jamais joué collectif !

Contre toute attente, il saute sur la providence, trahit le sens donné de son élection, contredit ses campagnes électorales, renie le collectif de l’opposition, prive les droits de ses concitoyens, et désavoue l’opinion public pour décider seul où s’arrête la démocratie d’un appel républicain !  

Finalement, il n’a jamais voulu jouer franc-jeu, une fois élu, il a simplement renié les droits des électeurs en dévoilant ses vrais objectifs, sa vraie mentalité, sa vraie personnalité !

 

Après 18 mois de contraintes, le plus important pour les Gargenvillois, c’est qu’il ne paraît pas naturel qu’une démocratie représentative ne dispose pas de son plein droit de choisir par référendum !

Le rejet est complet !

 

La démocratie est d’abord un état d’esprit (Mendès France)

Se sentant brusquement indéboulonnable, littéralement hors d’atteinte, convaincu d’être en odeur de sainteté, il est bien le seul à la Camy à ce point en état de lévitation à renier les valeurs électorales de ses administrés…

Condamner des droits démocratiques, mépriser un appel républicain, piétiner une démocratie représentative, et cet état d’esprit lamentable dans une seule obsession : décider seul d’une succession de décisions plus délirantes les unes que les autres ! 

Pas de référendum décisionnel… Pas de liberté de choisir… Pas de débat urbanistique… Refus d’échange d’arguments, par contre, nous sommes tous placés dans une constante volonté anti-démocratique !

A l’évidence, nous traversons une période de pur délire…!!!

Cinq années de combat Porcher – c’est énorme – et au moment d’atteindre la récompense ultime d’une simple liberté de choix, Jean Lemaire trompe les électeurs pour s’installer dans le confort de la Camy et de l’OIN…!!!

Mandat en poche, le chef de file de « Gargenville en action » se révèle soudain grand manipulateur anti-démocratique à Gargenville…

Le voici mage qui sait capter et influer sur les choses et les êtres – le voici missionné d’une force secrète – le voici mystique de la pensée – le voici immergé d’un don du ciel – le voici magicien de « Gargenville en action » – le voici seul bien-pensant – le voici délivré d’un brevet de pilotage Porcher au magnétisme obsessionnel « Delpeuch »…

C’est quoi ce coup d’état politique ? 

Encore des tromperies pour un parachute doré ? 

Le constat d’une conversion scélérate :

Après son opposition contre la Camy en 2012, et à la clé une pétition menée tambour battant pour le bénéfice d’une image tronquée, voici que le 4ème délégué en titre de la communauté de Mantes, donne maintenant des conseils d’accompagnement et de renouveau en stratégie économique dans la vallée de Seine ??? TERRIBLE !!! SAUVE QUI PEUT !!! VITE LE 18 !!!

Quand on sait que l’élu de Gargenville doit uniquement son élection à une démocratie représentative qui justement combattait le système de confiscation des libertés établi par Nicole Delpeuch dès 2004… On est en droit de craindre le pire !

Qu’importe sa perception erronée des réalités, le décideur de Gargenville ne voit plus que ses titres ronflants et ses discours grandiloquents… Magie d’une élection, tantôt prestidigitateur, tantôt convaincu de posséder un nombril béni des Dieux, le voici qu’il s’éclate tout-puissant dans son monde qui l’entoure, tel un grand fédérateur intellectuel… son rêve de jeunesse quoi !

Avec des élus comme « nos » deux cosignataires de l’OIN… C’est à un engrenage absolument insupportable auquel il faut faire face à Gargenville…

Au lieu de se bercer d’illusions devant un auditoire trop spécialisé, le « conférencier » de la Camy ferait mieux de se confronter aux effets dramatiques de sa politique de déloyauté…

Une facture de plus en plus stupide !

Un 2ème pont dans les fonds de tiroirs, des nuisances routières alarmantes, un gros point noir sur les ponts de Seine, une circulation en pleine croissance pour au moins les 20 prochaines années – s’ajoutent – des concentrations de logements réinventés sur un tour de passe-passe – jamais la moindre concertation démocratique – une dette de 7 millions d’euros – un groupe scolaire qu’aucun contribuable ne veut être obligé de payer – une dilapidation des biens communaux – et des impôts qui atteignent des sommets… Bienvenue à Gargenville !

Voilà dix années que les électeurs de Gargenville sont sans cesse dépouillés de leur liberté de choisir… Et ça continue de plus belle !

Pertes de repères républicains, mépris des valeurs démocratiques, fins proprement scandaleuses, tout y passe !

 

LE 21/10/2015/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

One thought on “Un 4ème vice-président à l’ascension éclair ?”

  1. I comme Icare dit :

    C’est vrai qu’en 2015 Jean Lemaire se voyait dans sa tête toucher du doigt la grâce de Dieu en méprisant le vote de ses compatriotes. Bien mal lui en a pris, car en accumulant outrage sur outrage, le voici aujourd’hui dans l’humiliation complète, représentatif que de lui-même et ridiculement rabaissé au niveau zéro. Châtiment de plus en plus pénible comme on le voit dans sa pauvre posture aux conseils municipaux, sa volonté de détruire Gargenville a payé, qu’il boive le calice jusqu’à la lie et ce n’est que le juste commencement d’une justice pour tous. Que M. Perron en prenne de la graine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion