logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Tiraillements et parrainages du pouvoir

Larcher Calcia

Ci-dessus : Visite de courtoisie ? Réunion au sommet ?  Ou… Au chevet des Ciments Calcia ?

8 avril 2016, Gérard Larcher (Pt du Sénat) se déplace à Gargenville dans les bureaux de la dernière cimenterie d’Ile de France, le Pt accompagné de Sophie Primas (maire d’Aubergenville, n°2 de la liste UMP menée par Gérard Larcher aux sénatoriales de 2011), et de Jean Lemaire (maire de Gargenville, ancien 4ème vice Pt de la Camy chargé de l’économie et de l’emploi.)

GARGENVILLE !

Vous êtes des milliers à réclamer de la transparence !

Opacité : Le Président du Sénat lui-même, sait-il où il met les pieds à Gargenville ? Sait-il au moins que le terrain est miné par des élus qui ne pèsent pour ainsi dire plus rien dans notre petite commune, sinon une politique qui ne rime plus avec éthique !

 

Démocratie participative : Un niveau rabaissé à condamner les valeurs de la ville, alors qu’il fallait redonner de la souplesse et de la liberté !

 

Résultat : La « microsphère de Jean Lemaire » s’élève dans la stratosphère…?

Non représentatif, le château de carte de l’édile de Gargenville repose sur l’ambition d’une illusion gravitationnelle, une bulle politique qui va de Paul Martinez en passant par Gérard Larcher, en haut de l’échelle, François Fillon et la primaire pour 2017, une concurrence à Philippe Tautou, Pierre Bédier, Patrick Devedjian et Nicolas Sarkozy, un gros challenge déjà engagé entre potentiels « décideurs » du futur Grand Paris, tout une mégalomanie au mépris de notre petite histoire communale, au mépris de nos valeurs électorales, au mépris du sens donné des urnes, au mépris d’une majorité d’électeurs de Gargenville et d’ailleurs – qui se veut conservatrice de son cadre de vie.

Un constat : Un vrai mécontentement ! Une vraie révolte Monsieur Gérard Larcher !

Au nom de la croissance, au nom du progrès, pour un politique assoiffé de reconnaissance, tous les pêchés sont permis une fois le mandat en poche ?  

Contre toute attente, le chef de file du petit clan de l’Hôtel de ville de Gargenville, ne reconnait pas ses engagements pour lesquels il a été parachuté maire via l’appel Républicain du 30/03/2014, par contre, et ô surprise, le contorsionniste soutient Paul Martinez « Mon très très cher Paul »(Smac, smac, smac aux bons vœux 2016), néanmoins, l’ex-Pt de la Camy a été battu par Philippe Tautou à la tête du Grand Paris Seine et Oise, un proche de Pierre Bédier, lui-même fervent soutien de Nicolas Sarkozy dans cette ambitieuse fusion du 78/92… A droite, la course aux titres est lancée !

Quoi qu’il en soit, l’insaisissable estampillé « Restons Village » (huit années à proclamer « Pour que notre village reste un village »), le fameux « candidat-protecteur » de Rangiport, « l’authentique » natif des lieux et pourfendeur de l’OIN, le candidat anti-ghetto de la ville, « le porte-drapeau » d’un urbanisme concerté et maîtrisé, l’actuel « réfugié » en recherche « nature » à Hanneucourt, finalement, voilà un heureux élu qui n’en finit pas de se déconnecter de ses engagements, de son électorat, de ses compatriotes, tout cela pour tenter de décrocher un titre ronflant aux paillettes multicolores – l’exemple type d’un opportuniste chronique pour tous ces gens de Gargenville qui attendaient autre chose que des tromperies à la pelle…

Comme on peut le constater, l’organisateur de la pétition contre la Camy a désormais la tête dans les étoiles, au diable la démocratie participative, au diable l’intérêt général de Gargenville, et vive les petites combines politico-politiciennes dont on en fait les frais !

Le renouveau, c’est d’abord l’honnêteté intellectuelle ! Ecouter le peuple et non le placer sous domination par diverses tromperies ! Stop aux campagnes malhonnêtes ! Stop aux décisions confiscatoires ! Il faut redonner le goût de la politique dans le pays, car le climat général est loin d’être sain et représentatif.

 

LE 14/05/2016/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

                                                                 ……………………………………………

Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise

Gérard Larcher vient soutenir la bonne gouvernance entre les communes !

Par : Rodrigo Acosta Le : Samedi, 16 janvier, 2016 – 17:07

La campagne pour la présidence bat son plein dans les communes de la Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise.

Gérard Larcher, président du Sénat, est venu le 16 janvier à Médan appuyer implicitement la candidature de Paul Martinez, ancien président de la CAMY tandis que Ph. Tautou s’est rapidement éclipsé avant même la photo officielle avec le président Larcher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion