logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Système d’une déconfiture, premier train de mesures

9247136

Déconfiture / Banqueroute / Faillite…

Mode opératoire et mesures répressives

Annonces Ventes Immobilières Yvelines

 Yvelines > Ventes immobilières > Immeuble 675 m² Gargenville 

Immeuble 675 m² Gargenville 

Pro Immobilier BOURSE DE L’IMMOBILIER Numéro Siren : 414854216 – Mise en ligne le 17 août à 11:38.

Prix : 1 375 500 €
Ville : Gargenville
Code postal : 78440
Frais d’agence inclus : Oui
Type de bien : Autre
Surface : 675 m2
Référence : 309-449
GES : F (de 56 à 80)
Classe énergie : E (de 231 à 330)

Description :

Immeuble de rapport plein centre de Gargenville composé de 17 lots du F1 au F4, avec places de parking, rentabilité à 6.9%. Référence annonce : 309-449

  ———————————————————————————————————————————————————————————–

VENDU !

Gargenville, ville perdue ?

Tricherie politique et bricolages insensés…

Mégalomanie immobilière et tempête financière…

Enfin de l’argent frais, mais à quel prix ! 

On croule sous l’absurdité ! Si pour une bonne raison prioritaire, la commune lançait aujourd’hui un projet de 17 logements, comprenant une valeur identique à surface égale en plein centre ville, avec les aménagements extérieurs, le coût de l’opération serait plus du double que celui fixé à la vente, soit 2 800 000 € !

C’est à dire une perte sèche d’ 1,5 million d’euros.

De surcroît, il faut bien comprendre que dans cette course effrénée aux 25% (loi SRU), nous avions dans la Résidence Michon une possibilité d’adaptation unique de 17 logements sociaux à proximité de la mairie, et à gérer par l’administration locale.

Cette liberté nous a été retirée au bénéfice des 106 logements Porcher, une surproduction de logements sociaux sur un même lieu de vie, sans conteste, un énorme blockhaus dont chacun d’entre nous peut aujourd’hui en mesurer les conséquences désastreuses… de toute évidence, il s’agit d’un nouveau coup porté à la liberté d’expression, la  liberté d’une démocratie représentative – que dénonçait pourtant Jean Lemaire dans sa campagne 2014 !

Comploteur ? Liquidateur ? Qu’importe le fond, on croit rêver, une fois élu, le nouveau responsable de la commune retourne sa veste et s’empresse de signer un permis modificatif Porcher de 106 logements sociaux, au lieu des 74 bloqués devant le tribunal administratif !

Il s’agit donc d’une opération hors norme conçue sur des immoralités sans précédent, les motivations…? Autodissolution des attentes Gargenvilloises, lancement d’un système de vase communiquant concernant une récolte de fonds sur les liquidations des épargnes « Samitier », puis transfert systématique des sommes sur le projet Porcher !

Une blague ? Un gag ? Un couac ? 

NON ! Les finances de la commune sont pillées en toute connaissance de cause ! Ce procédé nous rappelle l’histoire du cosmopompe des shadoks … Ils pompaient, ils pompaient, ils pompaient, jusqu’à épuisement des stocks ! 

C’est vos biens, c’est votre argent qu’ils dilapident !

On croule sous l’absurdité encore et encore, surtout quand il s’agit de vendre des biens communaux d’importance majeure, en cause, des sacrifices dans le seul intérêt de combler le disfonctionnement financier Porcher, c’est à dire, vendre dans l’urgence en ayant conscience de dilapider un patrimoine communal à des fins irrationnelles, pernicieuses, reposant sur un manque de démocratie participative, un manque de liberté décisionnel par référendum local.

Plus personne, ou presque, ne croit en Jean Lemaire, Il n’a pas les capacités d’une cohérence avec ses promesses électorales !

Caractère trompeur, caractère abusif, caractère faussé, l’usage n’est pas courant dans le sens où il est appliqué par un train de mesures au seul bénéfice d’un système de déconfiture, un système particulièrement répressif au regard des attentes de la population, alors qu’une sécurité était indispensable.

Système de faillite, procédure de faillite, état de faillite, administration de la faillite, surintendant de la faillite, déchéance, humiliation, dépit d’une population dépossédée de ses biens patrimoniaux, tout est répréhensif !

Nouveau coup d’arrêt à la démocratie !

En politique, l’importance est à la parole donnée, la malhonnêteté intellectuelle ne doit pas devenir une règle de quelques uns. C’est un délit moral ! C’est du foutage de gueule ! Et c’est la première motivation des abstentionnistes !

Il y avait ce choix crucial d’un référendum décisionnel, mais un scénario d’exclusion nous fait toucher le fond. Il faut dire que la grand messe tourne essentiellement à un déni de démocratie représentative, ce qui marque un changement décisif de moralisation à l’Hôtel de ville.  

Privés de nos biens, privés d’une sécurité, privés d’une sérénité, privés d’un scrutin, privés d’un cadre de vie, les peaux de bananes s’accumulent, mais à qui les choux gras ?

Le dur atterrissage de Gargenville démontre combien une politique très minoritaire, manipulatrice, le pouvoir en poche, s’autorise ensuite à tordre le bras à une large majorité pour faire accepter des décisions contraires à l’intérêt général, contraires aux engagements, et ce, uniquement dans l’objectif de combler le trou noir Porcher, un trou qui engloutit tous les biens locaux sans scrupule, d’où des finances locales déclassées, contraintes à des augmentations d’impôts…  

Tous des expropriés ! C’est la dure réalité de l’énorme dette Porcher ! Lorsque vous passerez devant la Résidence Michon, pensez à la tempête financière Porcher, pensez à la coordination d’une dilapidation insensée, pensez à l’étendue des pertes.

On fini par admettre que les mauvaises langues avaient raison, pas de panache, mais des casseroles exhumées à hauteur des perversions imaginées en 2001, puis en 2014 !

Chaos financier, le candidat de Rangiport n’a pas manqué d’invention et d’ingéniosité pour parler Chinois aux Gargenvillois, soit dit en passant, un dialecte usurpateur, bien contrefait, qui faillit lamentablement à ses engagements, c’est à dire qui a cessé d’appliquer le sens donné de ses campagnes électorales dès la première minute du mandat – sourire cauteleux d’un veinard comblé – mais l’excellente satisfaction du fauteuil ne doit pas cacher les accusations d’immoralités et de malversations intellectuelles, tout cela, dans le seul but de profiter d’une cabine de pilotage dans l’objectif d’anéantir le combat Porcher, le tout, bien abrité dans l’Hôtel de ville.  

Le jeu de la contrefaçon est tellement tordu qu’il anéantit tout crédit des habitants ! Des fautes de comportement qui en disent long sur l’état d’esprit utilisé ! 

Il faut le dire, nous sommes face à une série de pirouettes rarissimes, l’enjeu, abuser les électeurs, les repasser, les enterrer avec un procédé d’une fourberie sans précédent.

Des faits risqués qui asservissent toute la population à des contraintes incroyables, mais pas seulement, des faits perfides qui diminuent ou empêchent toute concurrence à tenir son rôle, en tout ou en partie, une philosophie basée sur les « bienfaits » d’un ghetto Porcher, alors que l’heureux élu prônait un « Restons-Village » dans une rébellion Porcher, un refus de la Camy dans une pétition d’un mieux vivre ensemble, toutes ces protestations étaient solidement arrimées aux commodités et aux prérogatives d’un collectif de l’opposition !!! Quelle ahurissante traîtrise !!!

Croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en enfer !

En réalité, l’élection de Jean Lemaire est déjà un passeport pour une descente aux enfers !

Rangiport…

Comment distinguer le sacré de l’odieux ?

C’est simple : D’un côté des violations à l’encontre d’une démocratie participative, de l’autre, au diable la liberté d’un choix du peuple !

Désormais, moi seul compte !!!

 

J’en use et j’en abuse !

Le 08/11/2015/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

8 thoughts on “Système d’une déconfiture, premier train de mesures”

  1. Gargenville Seine Vexin dit :

    Désormais vous pouvez rédiger un commentaire sur cet espace. Il sera filtré dans l’unique objectif d’éviter un texte dont la parution serait à caractère non-diffusable.

    Association Gargenville Seine Vexin

  2. Paul dit :

    Ouais ! Hello ! Super article ! Très bon.

  3. André dit :

    Il est complètement nul pour les intérêts de la commune mais pas si nul quand il s’agit de ses intérêts personnels !!! Qu’est-ce que c’est que ce rigolo aux mains pleines ??? Il ruine gargenville pour s’enrichir ??? C’est pour ça qu’il voulait le pouvoir depuis 30 ans ???

  4. Nadège dit :

    La règle du jeu était de permettre à Pierre-Marie Darnaut de jouer le jeu sans entraves, mais tout a été perverti. Pourtant ils ont été élus pour ça à ce qu’il me semble ? Je ne vois pas comment une aventure aussi désastreuse pourrait déboucher autrement que par un scandale politique extrêmement grave !

  5. Julie dit :

    Tout ce qu’on voit sur cette commune depuis l’élection de ce maire n’est absolument pas normal. Je ne comprends pas que les autorités laissent faire une telle dictature. Ils ne sont donc pas au courant ??? A qui faut-il écrire ?

  6. PARIS dit :

    Par pitié vivement la fin de ce mandat ! On a que faire de ce donneur de leçons qui profite bien de son petit système. Maintenant il est vraiment connu à Gargenville ! magouille et compagnie !

  7. Nicou dit :

    Il est temps d’être enfin heureux et plus qu’approprié de faire des plans pour l’avenir !

    J’ai lu cet article et si je pouvais vous suggérer quelque chose d’intéressant c’est d’y aller ! Ne vous laissez pas démonter allez-y, foncez dans le tas ! De toute façon la mairie est bonne pour être sous tutelle, alors mettez la gomme et mettez les pieds dans cette mairie de M…..!

  8. Lea dit :

    Bravo, un sujet très sympa. Prochainement, plus d’infos sur les points noirs dans votre ville que vos politiques vous ont imposé contre votre gré. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion