logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Spécial OIN. Bingo, un bétonneur en cache un autre !

Ateliers municipaux 2

Coup de massue ! Après 50 jours, les riverains “du quartier des ateliers municipaux” découvrent avec stupeur que le nouveau maire maintient le cap de son prédécesseur ! Pour le nouvel édile arrivé au pouvoir par le miracle d’un face à face sur 42% de votants, triomphe et gloire pour l’OIN Bédier ? A plus d’un titre cette affaire devient très symbolique !

 

Gargenville… retour de vacances cauchemardesque !

Sans majorité qualifiée, 50 jours après sa prise de fonction…

Ô surprise, le soi-disant “jeune libérateur de l’Hôtel de ville” confirme le délirant projet des ateliers municipaux du maire sortant (politique OIN “bonnet blanc/blanc bonnet”). Ainsi fait, le peuple de Gargenville ne participera à aucun débat sur le sujet ! Bravo le démocrate ! Mais pourquoi prendre des initiatives aussi lourdes et en cachette un 21 août ? Que c’est ballot, la stratégie retenue est une vraie faute politique ! Bilan : Colère noire des habitants !

 

Permis 22 logements sociaux 2

Gargenville sur le déclin ?

Ci-dessus, permis de 22 logements sociaux signé de la main de Yann Perron. Élu sur 30% des inscrits, le nouvel édile impose discrètement un bâtiment social de 22 logts au cœur même du vieux village sans aucune concertation des riverains.  


Comprendre les tenants et aboutissants…

Même si durant la campagne le candidat Yann Perron a laissé entendre qu’il n’était pas Nicole Delpeuch et que l’ancienne occupante de la mairie ne voulait plus rien savoir de la politique… (bon vent, et que ça souffle fort !)

Il n’en reste pas moins que Yann Perron représente [de et par] son éducation politique, l’intégralité des décisions de son ex-enseignante particulière, notamment concernant le volume des contraintes de l’urbanisation de masse de l’OIN Pierre Bédier contre les votes des citoyens, qu’il a accepté, voté, signé tout au long des quatre années décisives “Delpeuch”, servant ainsi le côté sombre d’un tout-béton contre les suffrages d’une majorité de Gargenvillois.

Dans ces conditions, on voit mal comment l’image de “l’enfant du pays” (comme l’aime le propager le clan rapproché de Nicole Delpeuch), pourrait représenter une nouvelle direction, car à la minute même des premières décisions du nouvel édile, la preuve en est donnée que l’élève de l’ex-mairesse se situe très très loin des principales préoccupations des 70% d’électeurs n’ayant pas voulu voter pour “l’enfant du pays” et sa jolie présentation de carte postale.

Comme ses prédécesseurs, Yann Perron subit de plein fouet la réputation du grand cataclysme “Delpeuch” auquel il souscrit depuis 10 années… il marche sur des œufs, mais signe le dossier de 22 logts sociaux en lieu et place des ateliers municipaux, donnant ainsi la certitude qu’il est bien sur le même chemin de croix que ses collègues déchus.

 

“L’affaire fantasmagorique des ateliers municipaux”… couronnée en petit comité restreint ? 

Nota : “Concrètement, rien ne justifiait la construction de nouveaux ateliers pharaoniques pour une somme colossale (compte tenu des nécessités d’une petite ville comme Gargenville)… sinon satisfaire les bouffées délirantes du maire précédant qui se voyait déjà à la tête d’une commune de 20 000 habitants en prêchant son “Restons Village” à tous les coins de rues…

Concernant le permis de 22 logts sociaux délivré un 21 août, rien non plus ne justifiait pareil comportement, pareille stratégie, certainement pas l’argument de la promesse de vente de la précédente municipalité, foutaise !

La logique : Dans ce dossier [question de sincérité], évidemment qu’il pouvait en être autrement dès l’entrée en fonction du nouvel édile. Pourquoi chercher à ventiler du flou en choisissant de dissimuler l’approbation de 22 logts sociaux un 21 août sans jamais en informer les gens, infailliblement c’est s’attirer les foudres de la population ! Comment pourrait-il en être autrement quand le candidat Yann Perron parlait de démocratie plus ouverte, d’honnêteté, de transparence, de faire cesser les ventes bradées du patrimoine communal ? Plus encore, où est passée la promesse d’engager un moratoire sur les programmes du maire sortant…? Pire, elle est où la suspension volontaire de tous les projets en cours ? Elle est où la raison impérieuse d’intérêt public suspendant les décisions de la municipalité précédente ? Déjà 50 jours et que des intox ?

Pour les aoûtiens qui découvrent le pot aux roses mijoté pendant leur absence, c’est le coup d’assommoir ! 

Côté juridique, en notre actuelle connaissance administrative (droit de regard très compliqué), l’entièreté du dossier à la date de signature du permis de construire du 21 août dernier, s’étayait sur la préalable promesse de vente de la parcelle AM 91, c’est-à-dire sous condition d’acceptation du permis de bâtir, d’où accélération du dossier à grands pas très feutrés ?

En vérité, rien ne peut justifier pareille persévérance du nouvel édile Yann Perron, surtout compte tenu de son parcours, de ses déclarations, de ses insistances à propos des prises de positions et des prises de décisions du maire sortant, ajoutons également les conditions d’élection assez prodigieuses dont a magnifiquement bénéficié le nouvel édile Yann Perron.

Il apparaît donc invraisemblable que le nouvel édile en fonction depuis le 28 juin dernier, ait poursuivi le projet de 22 logements sociaux si contesté du maire sortant (la tête dans le guidon), précisément en rendant l’opération possible un 21 août, sans déclaration, sans information à la population, ne serait-ce qu’aux riverains les plus concernés.

Ce qui dans les faits, revient à un passage en force, revient aux anciennes pratiques de Nicole Delpeuch, précisément en plaçant les habitants “du quartier des ateliers municipaux” devant le  fait accompli (permis accepté le 21 août… 15 jours avant la réunion “d’information” du 07 septembre dernier), et par extraordinaire, ce qui évidemment constitue la preuve indéniable d’un pareil au même, d’un “blanc bonnet/bonnet blanc”, de deux frères ennemis aux mêmes fins politiques.

 

Leur mode de fonctionnement : La démocratie à terre ?

Remarque :  42% de votants pour une majorité de 30% des inscrits…Jusqu’où s’arrêtera le caractère attentatoire à la démocratie représentative ? 20% ? 15% ? Comme aux dernières législatives partielles dont personne ne parle ?

Qu’en disent les concepteurs du face à face ? “Bravo Yann, cela s’appelle la démocratie. Maintenant une bonne com sur les actions déjà mises en œuvre et/ou en cours afin de faire taire les encore septiques sur tes capacités à œuvrer pour le plus grand nombre.”
Droit de réponse aux gentils amoureux d’une démocratie représentative sur 30% des inscrits : Pour la bonne com sur les actions déjà mises en œuvre, c’est fait ! Pour les septiques sur les capacités à oeuver pour le plus grand nombre, c’est fait !
Ah la complaisance envers soi-même Monsieur le contorsionniste… le désir, la faiblesse de croire que les autres ne soient pas capables de distinguer un magnifique retournement de veste pour de sombres raisons hideuses… C’est surtout cela la régression intellectuelle dont les gens en ont par dessus la tête ! Autrement, toujours pas de prise de conscience concernant les motivations des abstentionnistes ?

Bilan : Au moins 4 copains heureux de leurs bonnes combines dans les rues de Gargenville ?

Pourquoi l’interdit d’une 3èmè liste…

La subtilité des “Delpeuch” aura été de tirer grand bénéfice d’un seul tour.

Pas de 3ème liste, mais un face à face organisé/pensé/appliqué par le biais de cellules souterraines hyper actives – dans le même temps – faire croire au baptême politique “d’un Yann Perron libérateur de l’hôtel de ville”, alors que ce même “libérateur rassurant” au pédigrée de 10 années “Delpeuch”, est flanqué des plus tenaces grognards de l’ex-maire, tous dévoués corps et âmes à la finalisation des projets de l’OIN Bédier (projets terrifiants endossés de 2014 à 2020 par retournement de veste de Jean Lemaire). “La subtilité bis” des “Delpeuch” aura été également de mettre en avant l’image d’un “Yann Perron sécurisant”, effaçant l’usure irrattrapable des “Delpeuch”, et de faire oublier le meilleur élève de l’urbanisation “Delpeuch/Bédier”, nommé récemment délégué à l’axe Seine GPSO auprès de Raphaël Cognet, lui-même élève et grand serviteur de Pierre Bédier. Existe-t-il encore une part de bon sens dans ce bidouillage des municipales pour 42% de votants ? La sentence : 30% des inscrits pour une dite “majorité Delpeuch/Perron” ! 

A décharge : Il faut dire qu’avec 42% de votants et 30% des inscrits, bon nombre de Gargenvillois s’imaginaient que l’ancienne équipe de Nicole Delpeuch actuellement de retour dans les murs de l’Hôtel de ville derrière “le rassurant Yann Perron”, ne s’aventurerait plus à commettre les erreurs passées de Nicole Delpeuch et plus encore de Jean Lemaire, surtout compte tenu du très faible niveau de votants de mars dernier et du score très bas des “Delpeuch” – de surcroît – des deux rejets précédents de ces mêmes élus concernant l’urbanisation de masse “OIN Bédier”.

A charge : Pour tous les soucieux du cadre de vie de Gargenville, la poursuite et l’acceptation du permis de construire de 22 logements sociaux en lieu et place des ateliers municipaux sans participation aucune des administrés, c’est la cata assurée tant redoutée, la confirmation que nous sommes bien dans la pérennité de “bonnet blanc/blanc bonnet”, que nous sommes bien dans le système d’un pareil au même contre l’opinion publique.

Les interrogations : Pouvoir en mains, quel intérêt aurait aujourd’hui Yann Perron à aller dans le sens des 58% d’abstentionnistes quand il a reçu quitus de 30% des inscrits pour servir l’OIN “Delpeuch/Bédier” ? D’accord Yann Perron ne représente pas une majorité qualifiée. D’accord Yann Perron n’a pas parlé vrai. D’accord Yann Perron a travesti ses véritables intentions… mais les faits sont têtus, le permis est signé et les riverains sont cloués au mur !

Conclusion : Que peut le peuple si majoritaire autant qu’il soit quand la constitution de la Vème République valide les minorités quelles qu’elles soient à tous les niveaux représentatifs de l’État et que le système fait semblant que le compte est bon ? Personne ne remet rien en question ? A Dieu ne plaise ?

 

Perron en vélo

Le gros lot ?

Le maillot jaune de Gargilesse juché sur son vélo jaune serait le maire des Gilets Jaunes de la commune ? Avec ça Marjolaine Grolleau nous gratifie d’une splendide photo politique ? A la bonne heure ! Bravo au gilet-jaune, plus que 2080 jours à tenir !

 

Qu’est-ce qui pousse “l’enfant du pays” à signer les projets délirants de Jean Lemaire ? Qu’est-ce qui pousse “l’enfant du pays” à poursuivre la politique “Delpeuch” ?

On entend dire par les habituels colporteurs de fausses nouvelles et rumeurs en tous genres, que le nouvel édile Yann Perron armé d’un courage exceptionnel aurait livré combat et se serait battu seul comme un lion contre les foutus projets “made in Delpeuch” dirigés par Jean Lemaire… Tout cela pour finalement sortir son plus beau stylo et signer de sa plus belle écriture les accablants projets du maire sortant, moins de 50 jours après sa prise de fonction… L’honneur est sauf ? Avec ça les riverains concernés et les résidants de Gargenville tournent la page ?

Leurs arguments : Ils vous diront que ce sont des projets “d’intérêt national”, qu’ils n’y sont pour rien, que c’est l’État. Ils ne vous diront pas qu’un projet “d’intérêt national” doit être accepté, voté, signé par délibération des élus de la majorité… eux-mêmes en plein accord avec la population. En l’occurrence à Gargenville, le système “OIN Pierre Bédier” a été fomenté sans aucune légitimité du peuple. Une dictature politique “Delpeuch” dans l’unique but de changer la ville d’échelle où se multiplient HLM et blockhaus sans infrastructures le permettant.

Ils vous diront que le quota de logements sociaux n’est toujours pas atteint, que la ville paye des amendes. Ils ne vous diront pas que “l’OIN Pierre Bédier” est un système infernal. Plus ils construisent d’HLM, plus ils construisent de blockhaus… plus il faut de logements sociaux… plus ils dénaturent le cadre de vie de notre petite ville. C’est leur but !

Ils vous diront que leur unique volonté est d’agir pour le bien de la commune et de ses habitants. Ils ne vous diront pas qu’ils endettent la commune à l’infini (à charge des contribuables pour des décennies des équipements d’urgence : groupe scolaire et accessoires, premières modifications de la circulation et toujours qu’un seul passage SNCF).

Ils vous diront que la ville est menacée par des infinies spéculations de promoteurs privés. Ils ne vous diront pas que leur objectif sous-jacent est de mettre la main sur des périmètres géographiques qui obligent les propriétaires à vendre leurs biens à un organisme de l’OIN Pierre Bédier par préemption, et ainsi s’attaquer au centre ville.

Ils vous diront que le RER est vecteur de progrès, d’amélioration de vie. Ils ne vous diront pas que la circulation et ses nuisances routières surdimensionnées sont liées aux programmes ambitieux qui visent 20 000 habitants à Gargenville.

Ils vous diront que notre commune n’est pas représentative de notre époque, qu’elle en grande partie pavillonnaire, vieillissante, non adaptée à l’essor de la vallée de Seine. Ils ne vous diront pas qu’ils offriront des emplois pérennes à 20 000 habitants, des transports efficaces, des stationnements adaptés, des voies favorisant les déplacements.

Ils vous diront qu’ils embelliront la commune, qu’ils offriront un cadre de vie supérieur, et que cela aura des bienfaits sur la santé des gens. Ils ne vous diront pas qu’ils ont anéanti le fleurissement de la ville, qu’ils ont détruit quantité de plantations d’arbres, qu’ils ont rempli de béton les jardinières de la commune, qu’ils ont goudronné de multiples espaces verts, qu’ils ont volatilisé les rêves de milliers de gens en complète désolidarisation avec le peuple.

Ce sont des carriéristes politiques. Tous ces carriéristes politiques assoiffés d’HLM ne vous diront pas qu’ils ont anéanti un cadre de vie villageois si renommé en vallée de Seine et tant apprécié de ses habitants. Ils s’en garderont bien !

Une réalité ? Seraient-ils autant accrochés à leur fauteuil s’il s’agissait d’une commune de 500 âmes avec comme seule possibilité la culture de tonnes de betteraves ? On se pose la question……

 

Erreur stratégique ou révélation ?

Dix ans de conflits, dix ans de batailles… et Yann Perron nouvellement décoré de son chasuble de MAIRE dans les rues ensoleillées de Gargenville nous envoie dire en période estivale un 21 août qu’il finalise les attaques du cadre de vie du quartier des “ateliers municipaux” sans aucune concertation auprès des riverains ?

 

Témoignage du passage de témoin entre Nicole Delpeuch et son élève Yann Perron ?

 

 

LE 26/09/2020/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

 

54 thoughts on “Spécial OIN. Bingo, un bétonneur en cache un autre !”

  1. Lerouge dit :

    Que la lumière soit ! Gargenville va-t-elle devenir un lieu où quelques minoritaires imposent leurs goûts et leurs conditions ? La question est loin d’être anodine, alors que les projets se multiplient les uns après les autres, maire après maire, mandat après mandat, tous sous les ordres de l’OIN Bédier, on en revient toujours au même ? Un « Bédier » en remplace un autre ? Leur force : suivre les consignes de Mantes et à chaque fois ça marche ? Vivement que la rue comprenne !

  2. La Fontaine dit :

    [INONDATION] Suite aux fortes pluies de ces derniers jours, le gymnase du Parc est de nouveau inondé, ce qui le rend inaccessible jusqu’à nouvel ordre.

    Faudrait peut-être anticiper comme le faisait très bien Bernard Fougeray en son temps. Plus personne d’attentif ?

  3. Dédé dit :

    Encore combien de monstres en béton pour définitivement défigurer Gargenville ? En plus c’est no limit avec l’argent des autres ! Et toujours le même refrain, pas responsable, pas coupable ! Que des politiques à l’envers et que des tout propres et des pas nous pas nous ! Les limites sont atteintes, Gargenvillois ne fuyez plus, ne payez plus, mais réagissez et combattez !

  4. Gilles dit :

    NON NON ! Il n’y a aucune limite pour tous ces gens, notre ville n’est pas souveraine et ils en profitent un max ! Y’a 6 ans c’était un détournement inacceptable et illégal. Aujourd’hui c’est encore du cousu du Boudu, du déjà vu déjà battu ! Et les gens s’étonnent devant un panneau de 22 logements sociaux ? S’ils pouvaient ils feraient des panneaux de 100 logements sociaux et ils en couvriraient la commune ! Pour s’en sortir c’est simple, les stopper et le plus tôt sera le mieux !

  5. Anne dit :

    Et voilà ça recommence, aucune limite ! Bravo les 1637 ! C’est quand le jour du nettoyage des écuries ? Pas dans 6 ans quand même ?

  6. EMMA dit :

    On ne vous rappelle pas l’embrouille… merci le choix entre la peste et le choléra ! Bientôt un bourbier ? Heureusement les gens avaient vu juste et l’ont très bien compris, 58% sont restés chez eux ! C’est pas un hasard !

  7. Nath dit :

    Pas de bol, encore un qui s’est déguisé en gentil écolo en vélo, et hier il nous promettait que des belles choses ! Ben enfin Yann, t’as pas pigé que les gens ne veulent pas d’une ville dégueu, qu’il faut corriger les âneries de ta copine Nicole et du coucou d’Haneuneu, sinon tu t’en sors pas ! Alors au boulot et écoute tes concitoyens !

  8. Claudia dit :

    Vu l’allure que ça prend, c’est sûr qu’on va avoir droit à un déchaînement d’horreurs ! Ce n’est plus de la politique, c’est de l’acharnement en faveur du tout-béton de tonton Bédier ! Une vraie religion ! Donc cette fois je m’en vais pour ne plus subir cette civilisation débile des années 60.

  9. Kévin dit :

    Et encore et toujours les mêmes problèmes dévastateurs malgré un nouveau maire ! C’est normal c’est les deux mêmes ! Ça recommencera tant que nous aurons des élus dévoués à ce genre de conséquences irréversibles. Assez joué, il est grand temps pour un référendum sur la question, NON ?

  10. Gargenville Seine Vexin dit :

    YYYYYES…..! Et 10 fois YES ! Mais vous demandez un référendum à ceux qui approuvent et imposent ces constructions, donc aucune chance ! Par contre quand vous êtes sous domination d’une « majorité » de 30% des inscrits, il faut prendre l’initiative de le faire sinon ce sera une fois de plus de pire en pire ! Pourquoi pas une pétition tout de suite et à toutes les portes ?

  11. Francis dit :

    Encore une campagne bidon pour plus de logements et bien sûr des conséquences irréversibles ! Sidérant ! Il faut le dire, bientôt une nouvelle ville et avec le pot qu’on a ce sera à coup sûr le style cité, comme sur Porcher ! Votez Perron… heuuu…! Votez Lemaire… heuuu…! Votez Delpeuch… heuuu…! Ne votez plus restez chez vous !

  12. Yannick dit :

    On a tout compris, celui-là fera comme les autres et c’est bien parti ! Bon, ben maintenant faut convertir ce ras le bol en manifestation, mais cette fois devant chez lui. Peut-être qu’il a besoin qu’on vienne lui pourrir la vie tous les weekends comme il veut pourrir la vie de tout un quartier !

  13. Quinquin dit :

    Ah bah là en effet, l’avenir de Gargenville c’est Yann Perron avec nous ! Ça finit par bien faire tout ça, encore un qui vit sur une autre planète, ce type est clairement incompatible, à côté de la plaque ! A peine élu il est temps de revoter et de tout changer, c’est pas possible d’être à nouveau tous otages comme ça encore 6 ans !

  14. Léticia dit :

    Encore un qui se couche illico presto devant les promoteurs ! Evidemment, il a tout voté dans l’équipe Delpeuch… et des deux mains !

  15. Marcopolo dit :

    Au fait, c’était pas lui qui disait faire cesser les ventes bradées de Jean Lemaire, d’engager un moratoire contre les programmes de Jean Lemaire ? Elles sont passées où les belles prédictions de Yann Perron ? C’était pas lui qui parlait d’honnêteté, de moralité au cœur de son équipe, de transparence de l’action publique ? Bizarre, elles sont passées où les belles assurances du nouvel élu ? C’était pas lui également qui parlait de participation des citoyens aux décisions locales ? Quelqu’un a vu quelque chose ? Quelqu’un a participé à quelque chose ? C’est passé où ses annonces sensationnelles ? Pas mieux que Nicole Delpeuch ! Pas mieux que Jean Lemaire ! A peine élu et déjà cuit !

  16. Pascal dit :

    Force est de constater que la ville sombre de plus en plus dans le chaos grâce à la lâcheté coupable de nos politicards qui ne manquent pas de volonté pour imposer toujours plus de logements contre la volonté des gens. Et tout ceci à cause de 3 personnes qui se font une guerre du pouvoir hallucinante depuis 15 années ! Merci aux Delpeuch, Lemaire, Perron de nous imposer leur daube que tout le monde dénonce ! Broutille…!

  17. William dit :

    Gros souci ce Yann Perron, encore un élu pour plus de chaos ! Pas facile tout ça… Vite faut revoter Lemaire qui fait une grosse déprime dans les bras de Jacqueline ? Vite faut aller chercher Nicole en maison de repos ? Au final, vite faut tous prier le ciel qui nous envoie un sans masque pour nous sortir de ce cauchemar ? Alléluia ?

  18. Michael dit :

    Bienvenue l’équipe Perron ! Heuuuuh, bienvenue l’équipe Delpeuch ! Ils sont en grande forme, à peine arrivés et déjà 22 logements sociaux à plomber le vieux village ! Des indécrottables ! Des irrécupérables !

  19. Olivier dit :

    Allez…. Encore des logements inintégrables au cadre de vie de Gargenville ! Et le pompon, c’est Jean Lemaire qui le met en route et c’est Yann Perron qui l’achève comme il achève Gargenville ! Nous sommes trahis en permanence, que des grosses arnaques communales !

  20. Philou dit :

    Sans coeur et sans âme.

    Gargenville village,
    Ce n’est plus de notre âge,
    Gargenville défiguré,
    Cà, c’est l’actualité.
    Vont-ils un jour s’arrêter,
    Ces inconscients décideurs,
    Qui défigurent nos quartiers
    En leurs forts intérieurs.
    Jusqu’où veulent-ils aller,
    Ces idylles bétonneurs,
    Qui, sans aucun préjugé,
    Valident les murs porteurs…
    Gargenville n’a plus de vie
    Gargenville n’a plus de coeur,
    Car notre feu-village se détruit
    Sous les marteaux-piqueurs…..

  21. Catherine dit :

    C’est fini, la commune est foutue avec tous ces collabobobos qui n’ont rien d’autre que leur culture idéologique du béton à offrir à la population ! Ils vendent la commune, avec ça la délinquance et l’insécurité augmentent devant chez eux et tout va bien… et ça continue… Jusqu’où ira leur profondeur d’esprit à fermer la libre détermination du peuple ?

  22. Norbert dit :

    Au fait, à quand de nouvelles informations sur ce qui se passe à Gargenville dans les boîtes aux lettres ?… j’attends avec impatience les prochains bulletins municipaux et autres supports d’informations papier que choisiront nos élus, à destination notamment des vieux Gargenvillois dont je fais partie …

  23. Marion dit :

    Vous lire, ça fait du bien, merci. Un article sérieux et responsable, bravo au journaliste de l’assos, mais je crains qu’il ne soit la cible de ceux dont il démonte les honteux procédés car les auteurs de ces agissements n’ont aucune honnêteté ni aucune morale. Cela dit, voilà la démonstration qu’on peut être opposé politiquement et être capable d’exprimer les choses franchement, clairement, en dehors de méthodes ignobles que nous avons déjà vécu. Cela s’appelle la Démocratie. De par leurs façons d’agir certains en sont encore très très loin et je suis sûre que cela ne les effleurent même pas, puisqu’ils ne visent que le pouvoir pour le pouvoir.

  24. Laurent dit :

    Attention la majorité de 30%, la pression monte avec ce genre de découverte de 22 logements sociaux signés dans le dos de la population 50 jours après la prise de fonction du nouvel édile, et quand ça va céder, il risque d’y avoir des grosses surprises pour ces gagnants d’un face à face truqué par la ruse ! Les Gargenvillois ne sont pas des aveugles !

  25. Vincent dit :

    Ah la gloriole et les privilèges du pouvoir… Ça en fait courir quelques uns… Comme toujours les élections n’ont strictement servies à rien. Tout n’était que théâtre ! Du face à face bien calculé pour changer de tête, tout continue comme avant et au même rythme, plus rapide même puisque les « bonnet blanc/blanc bonnet » sont en vérité deux élus au service du grand n’importe quoi de l’OIN Bédier. Bilan : Après 6 ans de folies de Jean Lemaire les Gargenvillois découvrent qu’il faut de nouveau s’agenouiller devant les poursuites sans peine de Yann Perron. Combien de temps ce système de plus en plus fragilisé va-t-il tenir ?

  26. Gilles dit :

    22 logements sociaux 50 jours après sa prise de fonction ? Du coup voilà les vraies déterminations que ce gentil Monsieur a dans la tête ! Mais que risque-t-il lui aussi après avoir trompé 30% d’électeurs ? RIEN ! Absolument RIEN ! Sinon l’assurance d’un cumul d’honoraires ajoutés à son salaire ! Quand va-t-on déboulonner l’insincérité de tous ces gens qui courent après le pouvoir pour l’inverse de leurs engagements et… finalement… à l’aise Blaise ? Encore un dans un grand foutage de gueule !

  27. Gérald dit :

    Comme c’est gentiment dit !!!!!! Pour faire cesser les ventes du patrimoine communal… Pour engager un moratoire sur les nouveaux programmes de construction du maire sortant… Pour une démocratie plus ouverte, transparente et sincère… Pour que chacun ait le plaisir et la fierté de vivre à Gargenville… Votez Yann Perron et son équipe et après 50 jours vous avez déjà la continuité de Jean Lemaire et de Nicole Delpeuch ! C’est pas beau la politique à Gargenville ?

  28. Xavier dit :

    Et voilà… un loup dans la bergerie en remplace un autre… et celui-là il sera encore plus difficile de l’en faire sortir et encore plus difficile de stopper son programme de l’OIN Bédier de Nicole Delpeuch ! Certains se demandaient à quoi ressemblerait ce nouveau mandat ? Vous avez votre réponse, que des passages en force et tout cela sur 42% de votants et 30% des inscrits !! Vive la démocratie !!

  29. Dominique dit :

    Juste catastrophique ! Merci à tous ces prétendus sauveurs politiques de nous imposer ce système d’un pareil au même après avoir promis l’inverse total !! Gargenville confirme ainsi plus que jamais son statut d’adhérence à l’OIN Bédier dont absolument personne ne veut ! Après faut pas s’interroger pourquoi 60% des gens ne vont plus voter…

  30. Céline dit :

    Il faut regarder les choses en face, tout était annoncé à l’avance puisqu’on assiste au retour des « Delpeuch » déjà rejetés à deux reprises par les électeurs ! Pour eux l’affaire est excellente, une campagne d’intox et en prime la mairie et le droit d’imposer à toute la population leur politique révoltante sur 42% de votants et 30% des inscrits ! Quoi de mieux ? Qui fait mieux dans ce pays des droits de l’homme ?

  31. Dédé 1er dit :

    On s’en fout de leurs élections bidon, nous le peuple on ne veut pas des Bédier, des Delpeuch, des Perron, des Lemaire épicétout !! STOP à leur doctrine intellectuelle ! STOP aux associations complices ! De l’air !

  32. Plein la vue ! dit :

    Dans ces dernières élections municipales, l’équipe des « Delpeuch » a fait sciemment valoir que Yann Perron était l’opposant politique majeur aux contraintes de Jean Lemaire… Une fois élu, le nouvel édile s’empare des ventes bradées et des projets délirants de Jean Lemaire… et Ô surprise… après 60 jours Yann Perron bénit les dérives du maire sortant sans jamais concerter la population alors qu’il avait bâti sa campagne sur l’inverse total des prises de décisions de son prédécesseur… Yann Perron est sécurisant ? Yann Perron est crédible ? Ou Yann Perron porte atteinte aux valeurs essentielles de la république ?

  33. Demieuxenmieux dit :

    Ah bon ? Yann Perron n’est pas le vrai contradicteur annoncé face aux contraintes de Jean Lemaire ? Tout n’était qu’illusion ? Encore un piège électoral ? Quelle drôle de découverte, des leçons doivent être tirées ! Finalement, Yann Perron comme son compère Jean Lemaire sont bien dans la même volonté politique d’imposer des milliers de logements pour un changement radical du cadre de vie de Gargenville ! Danger pour la ville ? Danger pour la République ?

  34. Pierrick dit :

    Le gros gag, il y a eu des grands discours et de grandes agitations contre le maire sortant et c’était plus que mérité, mais dans les actes, Yann Perron élu poursuit sans difficulté tous les projets qui représentent un énorme problème pour la population ! Aucun scrupule ? Aucune honte ? Aucune gêne ? Aucun malaise ? Tout va bien ? Tout va pour le mieux ?

  35. Richard dit :

    Mobilisons-nous, des antennes fleurissent dans tout Gargenville ! Yann Perron veut installer combien d’antennes 4G+ et combien d’antennes 5G sur la commune alors qu’il a superbement tiré partie du collectif Bouygues et de l’annulation du pylône Bouygues du quartier des Gâts pour se faire élire, et qu’il est prouvé par les scientifiques et les acousticiens que les antennes provoquent jusqu’à des kms de distance la déstabilisation de l’oreille interne et provoquent des vertiges, nausées et graves maux de tête ! Malheureusement, ces faits sont complètement méconnus du grand public et complètement occultés par les nouveaux élus. D’où la raison impérieuse de dénoncer puis suspendre toutes les décisions nocives de cette municipalité !

  36. Arlette dit :

    Je pense que tout projet de construction d’un bâtiment qui modifie le paysage de la ville devrait soumis à l’approbation du peuple, sinon dans dix ans nous aurons une ville de 20 000 habitants sans que la population n’ait jamais eu son mot à dire.

  37. Maude dit :

    0ù est passée la pureté de leurs engagements ? Honte aux élus qui acceptent de défigurer notre ville et de dégrader le cadre de vie de notre commune après avoir fait le serment de l’inverse total devant les électeurs ! Encore une escroquerie électorale, ça commence à bien faire !

  38. MIKA dit :

    Ce n’est pas de la petite bière… Nicole Delpeuch, Jean Lemaire, Yann Perron, que des assoiffés d’une multitude de logements à l’infini aux détriments des citoyens. Quinze années sans que le peuple décide. Cette folie du béton à tout va détruit le cadre de vie et le paysage de la ville, mais enrichit des affairistes sans scrupules. Où sont donc passées les belles promesses de M. Yann Perron ?

  39. NICO dit :

    Oh que c’est drôle ! Yann Perron continue les projets de Jean Lemaire et les approuve avec beaucoup de zèle un 21 août entouré de son petit cercle restreint de l’OIN « Delpeuch », tout cela après avoir déversé des tombereaux d’infamies sur les doctrines de Jean Lemaire… Tous autant qu’ils sont, c’est toujours la perpétuelle hystérie du béton à tout va de l’OIN Bédier qui les intéressent et franchement y’en a marre de ces minorités successives qui dégradent la ville comme bon leur semble ! Que des menteurs tricheurs ! Pas un pour rattraper l’autre !

  40. Magalie dit :

    J’avoue j’ai voté Yann Perron, j’y croyais. Mais lorsque j’ai pris connaissance du fameux projet des ateliers municipaux de Jean Lemaire signé par Yann Perron le 21 août dernier, dans ce cas précis je souscris au combat du collectif que je soutiens de toutes mes forces pour que cesse ces entourloupes entre élus et promoteurs au préjudice de la population. Trop c’est trop ! STOP aux abus !

  41. Julien dit :

    Encore une fois à Gargenville, tous les coups sont permis ? Tous ces élus qui se succèdent depuis 15 ans en se faisant une guerre du pouvoir sans merci, sont tous prêts à casser Gargenville sans se préoccuper du bien être des citoyens qu’ils prétendent servir pour les intérêts de la commune…? Alors que ce qui les intéressent, c’est la loi de la jungle des promoteurs sans se soucier une seconde de l’opinion publique qu’ils piétinent honteusement ! Que des charlatans !

  42. Nadège dit :

    J’ai une sainte horreur de ces politiques qui promettent de redresser les erreurs du maire déchu pour finalement entériner tous les problèmes dont personne ne veut dans cette ville ! Encore une municipalité qui n’apporte que des problèmes ! Une véritable escroquerie électorale !

  43. Charlène dit :

    Désolée, mais notre commune mérite mieux qu’une bande de farceurs qui poursuit la démolition de Gargenville. Les 30% « Perron »n’ont pas déposé leur bulletin pour ça ! Qu’on se le dise !

  44. Etienne dit :

    Porcher c’était un site à protéger, ça l’est encore autant que tout le reste de Gargenville ! Il ne faudrait peut-être pas confondre les petits désirs de quelques uns pour les ambitions de toute une population ! Aucun projet ne doit venir détruire le cadre de notre ville, surtout pas sur 30% des inscrits ! NON à l’arnaque électorale ! NON à l’escroquerie politique !

  45. Vivianne dit :

    Je n’ai pas voulu voter pour départager deux bétonneurs, et on est une majorité, mais j’ai décidé de signer cette pétition, parce-que je trouve lamentable que, ayant la chance de vivre dans le haut de la ville, de voir un tel projet polluer le centre ville sans l’assentiment des gens. Il y a certainement d’autres endroits plus discrets….encore faut-il se donner la peine de la réflexion.

  46. Simon dit :

    Il est temps d’arrêter avec l’équipe de revenants des « Delpeuch » ! Tout le monde y gagnera ! Et surtout voyez où ça mène…

  47. Gaëlle dit :

    Je signe la pétition pour que cesse l’illusion d’une nouvelle équipe dévouée au bonheur de la population. STOP aux mensonges ! STOP à l’enlaidissement des paysages de Gargenville !

  48. Erik dit :

    Quand vous votez pour un bétonneur, vous avez un bétonneur. Encore faut-il qu’il retire son masque !

  49. Colette dit :

    Nous sommes entourés d’élus qui veulent encore densifier la ville à outrance ? La commune n’est pas assez défigurée et dégradée comme ça ?

  50. Sabine dit :

    Yann t’es bien gentil, mais là tu nous prends vraiment pour des benêts. Pourquoi tu n’as pas annoncé tout cela dans ta campagne ? Au moins ça t’aurait permis d’avoir tout ton temps libre pour aller voir tes ruches à vélo…

  51. TITI dit :

    A force de creuser partout dans Gargenville pour construire leurs cages à lapins, ils vont finir par trouver du pétrole et on sera tous riches. C’est pour ça que je reste, j’attends un geyser !

  52. Nadège dit :

    Je suis pour la préservation de Gargenville et je suis contre les idioties de tous ces élus successifs de Gargenville. Halte aux horreurs ! ASSEZ !

  53. Hervé dit :

    Tous ces logements hideux, c’est tout le paysage de Gargenville qui sera bientôt touché. Les discours des élus sont faux, les actions sont traîtres, les résultats catastrophiques ! Osons le dire, ils contribuent au changement du pays !

  54. Xavier dit :

    Je ne supporte pas l’idée d’un renversement à Gargenville, surtout par le mensonge, surtout sans l’approbation des gens ! Vraiment intolérable ! C’est tout simplement criminel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion