logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Seine Vexin… Ça bouge du côté vigilance pollution

Industrial landscape with playing boy

 

logoParisien

Vexin : l’extension des carrières rejetée par les élus de l’agglo

>Île-de-France & Oise>Yvelines|Virginie Wéber|27 septembre 2018, 19h43|0
Calcia pollution
Gargenville, ce jeudi. Une centaine de personnes opposées au projet d’extension de carrières de calcaire à Brueil-en-Vexin ont accueilli les élus de la vallée de Seine qui devaient se prononcer sur le dossier en conseil communautaire. LP/VIRGINIE WÉBER.

Invités à se prononcer ce jeudi, lors du conseil communautaire Grand Paris Seine & Oise, les élus ont émis un avis défavorable au projet. Contre la recommandation de son président.

C’est sous une volée d’applaudissements qu’a été accueilli la délibération prise par la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise. Ce jeudi, la majorité des délégués des 73 communes de la vallée de Seine réunis en assemblée se sont prononcés contre le projet d’extension de carrières de calcaire par Calcia : 67 élus se sont prononcés contre, 42 pour et trois se sont abstenus.

Si le président Philippe Tautou (maire LR de Verneuil-sur-Seine) a ouvert le débat en exprimant « la nécessité d’émettre un avis favorable », il s’est heurté à plusieurs opinions contraires, dont celle du député (LR) de la circonscription Michel Vialay. « La prise de conscience de la population est de plus en plus importante, insiste l’élu de Mantes-la-Jolie. Il y a de très fortes oppositions afférentes à la santé et à l’environnement. Il nous appartient dès à présent de pouvoir travailler sur les mutations industrielles. »

La centaine de personnes venues manifester leur hostilité au projet affichait un sourire de contentement à l’issue du vote. « C’est génial, s’exclame Fabienne Lauret. Certains élus ont basculé en notre faveur depuis la dernière fois, c’est peut-être grâce au vote secret… » Le 28 juin dernier, 45 maires avaient quitté la séance pour protester contre l’annulation, à l’ordre du jour, d’un avis consultatif concernant la modification du plan local d’urbanisme de Brueil-en-Vexin pour permettre le projet d’extension des carrières de calcaire Ciments Calcia.

Et maintenant ? « La décision finale appartient à l’Etat » indique Michel Vialay.

YvelinesCalcia de Gargenvilleprojet d’extension de carrières de calcaireCimenterie

Carrière Brueil

 

Pas de danger pour la santé ?

Chers amis de Gargenville. Chers amis des communes riveraines.

 

C’est maintenant ! Mobilisez-vous ! Exprimez-vous ! Défendez votre environnement ! Défendez votre qualité de vie ! Défendez votre cadre de vie !

La carrière c’est la cimenterie ! La cimenterie c’est une affaire de santé publique pour tous !

Déclaration de Dominique Pélegrin, présidente d’AVL3C (7 oct. 2017)

“On va se retrouver avec une école située à proximité d’un établissement qui pollue énormément, dénonce Dominique Pélegrin, la présidente d’AVL3C. Ce n’est pas cohérent ! Aurait-on imaginé construire une cimenterie près d’une école ? NON ! Alors pourquoi autoriser l’inverse ?

 

 

18 thoughts on “Seine Vexin… Ça bouge du côté vigilance pollution”

  1. CHRISTIAN dit :

    INCROYABLE !!!

    EN 2018, 42 ÉLUS SONT ENCORE POUR LE PROJET CALCIA EN ZONE URBAINE ???

    Qui sont ces 42 élus qui délaissent leurs compatriotes en milieu malsain ? Qui sont ces 42 élus qui veulent que la pollution perdure à Gargenville ? Qui sont ces 42 élus qui ne veulent toujours rien voir du naufrage de notre planète ? Qui sont ces 42 élus qui se permettent des décisions personnelles au nom des populations concernées ? Qui sont ces 42 élus à l’étiquette de « bons démocrates » qui choisissent une bonne grosse pollution pour leurs concitoyens ? Et bien vous ne le saurez jamais, Sophie Primas a demandé que le vote reste secret… Belle affaire pour les prochaines municipales ! Mine de rien, ces élus vont pouvoir se représenter en toute impunité ? Décidément la politique est encore plus polluée que la vallée de Seine ! SURPRISE ! Ce sont les mêmes qui infectent la vie des gens depuis des décennies !

    DEVINETTE : Qui a envie de les voir réélus en 2020 ?

    MERCI aux 67 élus qui ont permis ce virage décisif à la protection de la santé publique ! MERCI à eux, MERCI pour cette espérance de lendemains meilleurs ! MERCI pour toutes les populations atteintes de divers symptômes dus aux pollutions quotidiennes auxquelles on finit par s’habituer (toutes ces personnes qui se soignent en silence comme elles peuvent dans une indifférence totale de la société). BRAVO AUX 67 ÉLUS QUI PENSENT A LA QUALITÉ DE VIE DE LEURS CONCITOYENS ET A UN ENVIRONNEMENT PLUS SAIN !

  2. Démocratie locale dit :

    Calcia, ça respire un air sain ? Ça respire la vie ?

    Qualité de l’air, la coupe est pleine !

    Retrouver un art de vivre… Retrouver un air sain…

    Une évidence pour le corps humain ? Tous les êtres humains ont besoin de respirer un air sain, pas dans 10 ans, pas dans 20 ans, pas dans 30 ans, mais tout de suite !

    Vouloir interdire le respect de l’environnement… Vouloir interdire le droit à respirer mieux… Vouloir interdire des lendemains en bonne santé… Vouloir interdire des avancées en santé publique… Quelle incroyable décision pour 42 élus de la communauté urbaine ! Pour eux, la pollution, ils ne sont pas concernés ? Même pas peur ?

    Qui passe entre les gouttes ? Qui est le Superman qui ne tousse jamais ? Un Jean Lemaire au torse bombé des pollutions de Rangiport ? Hélas, l’immunisé a vite disparu ventre à terre dans les fantaisies Versaillaises d’Hanneucourt pour l’atmosphère plus rassurant de la coulée verte du Château ? Un refuge où il fait bon respirer ?

    Et tous les autres restés à Rangiport ? Ils en échappent comment ? Un masque ? Une tente à oxygène ? Comment faire confiance à quelqu’un qui décampe de son soi-disant quartier bien-aimé pour laisser ses voisins et riverains dans un milieu pitoyable où il fait tout pour en remettre une sacré couche ? Un génie aux bonnes décisions ?

    Avis aux asthmatiques ! Sérieux les déclarations de l’heureux élu aux multiples trahisons ? Sérieux l’ultra catho au besoin vital de retourner sa veste dans toutes les directions ?

    Décidément, la fonction de maire devrait être interdite à des gens en incapacité de respecter leurs engagements pour imposer d’énormes dégâts à la société !

    Quelles cascades de catastrophes pour Gargenville !

    A son tour, le Préfet va-t-il décider d’une préservation de la santé publique ou d’une prolongation d’effets polluants en zone urbaine ? (On pense évidemment à l’urbanisation de masse de 3000 personnes imposée par Nicole Delpeuch et Jean Lemaire en terrain pollué contre les suffrages de nos concitoyens)…

    Préserver Rangiport… Pendant qu’on y est, une idée aux crises d’asthmes de Nicole Delpeuch, pourquoi pas chapeauter Calcia d’un purificateur d’air ?

    Ça serait pas mal pour améliorer le cadre de vie de la mairesse de Rangiport domiciliée entre l’usine Calcia et la zone Seveso, pas mal non plus pour l’Hôtel 4 étoiles prévu aux futurs touristes à deux pas de la cimenterie…

    Un manteau d’air pur à Rangiport, ça vous dit ? Restera plus qu’à traiter l’afflux de la circulation entre les deux rives… Pas avec l’actuel décideur du département qui s’en fout royalement, mais un autre d’une autre mentalité !

  3. Olivier dit :

    Ça par exemple ! Des Gaulois réfractaires ? 67 élus ont osé voter CONTRE les excellents conseils de Bédier ? Mais c’est un vrai coup d’état contre le candidat LR à la succession de Douillet ? Par Toutatis, il pleut des menhirs sur le magicien de l’ex-UMP ? Le ciel lui tombe sur la tête ? Et hop, un petit coup de potion magique… Yvelines : Pierre Bédier dégote de mystérieux adhérents pour s’emparer de la fédération LR (Info Marianne)…

  4. Philippe dit :

    Lâchez pas, lâchez rien, parce qu’avec cette politique contre le vote des citoyens, c’est gargenville qui perd chaque jour de son blason village. Personne n’a voté pour ça, on vous souhaite que du bon, motivation et force pour continuer votre lutte importante. Une pensée pour tous les amis dévoués à la cause qui fera chuter cette dictature d’un autre monde. Soutien indéfectible !

  5. Mélanie dit :

    De tout cœur avec vous, pas de carrière, l’Etat ne vous bâillonnera pas ! Continuez à faire raisonner la liberté, ne vous laissez pas oppresser. Bravo à toutes celles et tous ceux qui résistent ! Courage à vous !

  6. Sophie dit :

    Je vous apporte tout mon soutien, car depuis mon enfance je suis sensible à l’environnement. Je suis votre lutte et j’enrage quand je vois tous ces bâtiments construits contre les promesses vendues aux électeurs. N’hésitez pas à transmettre les noms des collabos qui ont voté pour la continuité de l’usine à côté d’une école et à côté de cette concentration de logements. Des nuls, ils ne savent pas ce qu’ils font, en espérant que tous ces collabos ne s’en relèvent pas, merci aux 67 qui ont permis cette délivrance !

  7. Bruno dit :

    Bravo pour votre combat ! Bravo pour votre opiniâtreté ! On a beau voter, on se moque de nous sans arrêt ! Nous ne sommes jamais entendus ! En même temps, rien d’étonnant, avec des gens aussi fourbes et réversibles, qui se soucie de l’intérêt du plus faible ? Dans cette ville, il se joue quelque chose de très grave, ces élections déboutées aboutissent à des constructions qui n’ont rien à voir avec le choix des électeurs. Et le pire, qui peut se réjouir des mensonges, des forfaitures pour ce massacre insensé d’entasser des gens en milieu pollué ?

  8. Gargenville Seine Vexin dit :

    Quitte à habiter Gargenville… Autant ne pas respirer l’air vicié d’une industrie lourde additionné aux particules des nuisances routières…

    Où aller…? Hanneucourt évidemment !

    La coulée verte, le Château, l’avenue Thiers, les Maisonnettes, les fantaisies Versaillaises et les toiles d’araignées de la pizzéria à prix d’or…

    La pollution de l’air nous menace tous, c’est la plus grande catastrophe planétaire actuelle, et certains endroits sont plus affectés que d’autres.

    Par exemple, un site industriel comme celui de Rangiport allié à un trafic d’une circulation intense est un facteur majorant le développement de pathologies chroniques.

    Le fait d’habiter un périmètre qui révèle un taux d’une multiplication de pollutions pourrait être responsable de 15 % à 30 % de nouveaux cas d’asthme chez l’enfant.

    Une horreur sanitaire !

    En France, majoritairement, ce sont les personnes les plus pauvres qui résident dans ces lieux et qui sont exposées malgré elles à des sites hautement pollués, financièrement, il leur est impossible d’échapper à une pollution susceptible de conséquences dramatiques.

    Facteurs de risques… Quelle responsabilité de l’Etat ? Quelle responsabilité des élus ?

    Dans ma nouvelle école, l’air n’y est pas pollué ? De l’air pur ? Comme pour le nuage de Tchernobyl, les salles de classe ne sont pas concernées ? Les nouveaux arrivés non plus ?

    Rangiport : Un permis de polluer compatible à un permis d’une urbanisation de masse sans se soucier de l’urgence des pollutions routières ?

    Qui invite à respirer un air pollué ? Un Jean Lemaire à l’envers ? Un Jean Lemaire qui trahit les suffrages de ses concitoyens et tous ses engagements martelés aux électeurs ?

    Aujourd’hui, il n’est plus question d’hypocrisie, aujourd’hui il est question de prendre en considération le non-respect des normes qui doit s’évaluer/se mesurer sur l’ensemble des facteurs polluants et non pas uniquement sur celui de l’industriel.

    Au point noir de Rangiport, l’avertissement du peuple, le choix du peuple est inutile à la bonne morale d’une poignée d’élus ? « Porcher-paradis », une histoire à la Tartuffe digne de prédicateurs puritanistes ? Population/pollution, un faux débat ?

    Respirer un air sain… Il faut habiter Rangiport pour vivre en bonne santé ?

  9. Monique dit :

    Je suis révoltée et très inquiète de l’évolution de Gargenville. Beaucoup de protestations, beaucoup de cris d’alarme pour beaucoup de désespoir. Dans ce monde bouché, fermé à toute démocratie, si on garde les yeux bien ouverts, où veulent en venir ces décideurs qui balayent les aspirations de tous pour loger un maximum de gens à 100 m d’un incinérateur de déchets ultimes ? Qu’est-ce que ça veut dire ? Parce qu’un maire dit qu’il a vécu 60 ans à côté de l’usine, il n’y a aucun danger pour les autres ? C’est quoi cette histoire de fou ? D’ailleurs, pourquoi est-il parti se planquer hors de tout danger ?

  10. Pascal dit :

    C’est bien vos commentaires, mais moi je réclame l’arrêt immédiat de cette opération antidémocratique lancée pour une course au profit immobilier contre l’avis de la population. Toujours plus et encore plus de tromperies. Sauvons tous ces gens parqués dans une sorte de zone occupée par quelques décisionnaires à contre courant de leurs promesses électorales. Cette horreur est de même nature voire pire que cette époque où il n’y a eu que des disparus prématurément ! Tapez fort !

  11. NAT dit :

    Je suis horrifiée que ces 42 élus agissent avec tant de violence contre leurs concitoyens ! C’est révoltant de voir qu’ils approuvent un projet de carrière dans le Vexin pour ne pas voir les dangers auxquels sont exposés les habitants autour de l’usine. C’est dingue, il n’y a pas eu assez de morts prématurés, de malades, d’handicapés ? Je ressens une immense colère, car j’ai beau savoir que notre santé dépend de notre environnement, mais on voit bien que certains élus nous traitent toujours comme du bétail ! Nous habitons la même terre, mais pas avec la même chance décidée par quelques uns !

  12. BN dit :

    Votre pollution, je ne pense pas que ceux qui peuvent stopper le phénomène le feront de leur plein gré, il y a trop de pognon en jeu ! Et puis après eux la fin du monde ! Pour les autres, préparez-vous à vivre comme des amish.

  13. Julien dit :

    La preuve est faite, avec Bédier et Tautou il n’y aura jamais d’effort pour un monde meilleur ! Ces dirigeants continueront à bien écouter les gros-gros pollueurs pour une sacro sainte croissance et du pognon à gogo. Difficile de faire comprendre à ces gens que la manne qu’ils protègent est une catastrophe pour notre planète. Alors dans nos contrées faut pas rêver…

  14. Honte aux élus dit :

    COMME LES TROIS PETITS SINGES
    RESUMÉ DE LA POLITIQUE COMMUNALE GARGENVILLOISE DE Mr JEAN LEMAIRE
    OU QUAND LE POUVOIR ET ARGENT REND FOU

    JE N ENTENDS RIEN : Les Gargenvillois en ont mare de cette politique de bétonnage à outrance, de l’insécurité grandissante et de la saturation de notre commune pour tous déplacements etc ……

    JE NE VOIS RIEN : L état de santé, passé, présent et d’avenir est grandement compromis par la pollution, son aveuglement et son absence de réaction cache bien des petits arrangements.

    JE NE DIRAIS RIEN : Sur CALCIA, sur mes choix urbanistiques et sur l’avenir de la commune, j’ai toujours raison, circulez il n’y a rien à voir ou alors gare à vous !!!!

  15. Anita dit :

    Bon nombre d’habitants de Gargenville ne veulent pas de la politique imposée par Nicole Delpeuch. Un gâchis sans nom surtout après avoir voté contre. Parce que mettre une ville comme la notre dans la violence urbanistique comme elle l’a fait juste avant les élections et soutenir le maire actuel à trahir ses concitoyens, c’est pitoyable, intolérable ! Le choix démocratique ça lui dit quelque chose ?

  16. Sylvain dit :

    Admirez le beau travail à Gargenville, il n’y a que des âneries dans tous les sens ! Ces heureux élus tous confondus construisent un tas de logements entre deux gros pollueurs bien connus jusqu’au Sénat. Décidément la commune ne manque pas de fossoyeurs pour pourrir notre ville et en faire un monstre comme le val fourré ! Des génies !

  17. Manu dit :

    Si ça bouge du côté pollution ça devrait bouger du côté de Rangiport ! C’est pas l’endroit le plus pollué de la région ? En plus ils construisent des bâtiments à tout va ? On marche sur la tête, ce maire soutient l’usine et il signe un tas de permis de construire à côté de Calcia en prenant la poudre d’escampette pour le confort d’Hanneucourt ! Il se fout de qui ?

  18. Jérôme dit :

    Enfin le vent commence à tourner ! Il était temps de dénoncer la carrière, l’usine, et les constructions à 100 m de Calcia ! Si on les laissait faire, pour un peu ils délivreraient des permis de construire dans la cour de l’usine ! Et pendant qu’ils y sont, pourquoi pas une deuxième cimenterie et pourquoi pas une deuxième carrière puisque les gens ne sont jamais malades et qu’ils sont heureux d’avoir un boulot qui n’empoisonne pas les autres ? En plus ça ferait des sous pour le GPSO à Bédier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion