logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Second tour des Régionales et des Départementales

FRANCE-ELECTION-LOCAL

Gargenville

Nombre d’électeurs inscrits :  5217

Nombre de votants aux Régionales : 1377

Nombre de votants aux Départementales : 1390

Abstention : 73, 35%

Nombre de suffrages exprimés aux Régionales : 1254

Nombre de suffrages exprimés aux Départementales : 1342

Nombre de bulletins nuls aux Régionales : 52

Nombre de bulletins blancs aux Régionales : 71

Nombre de bulletins nuls aux Départementales : 28

Nombre de bulletins blancs aux Départementales  : 21

 

Élections Départementales canton de LIMAY

Votants : 26,42%

Cécile DUMOULIN/GUY MULLER (Droite et Centre) : 895 voix soit 64,99%

Djamel NEDJAR/Catherine POTIER (Gauche et Écologistes) : 359 voix soit 26,07%

 

Élections Régionales Île-de-France

Votants : 26,65%

Valérie PÉCRESSE (Île-de-France rassemblée) : 644 voix soit 46,33%

Jordan BARDELLA (Le choix de la sécurité) : 333 voix soit 23,95%

Julien BAYOU (l’Écologie évidemment) : 257 voix soit 18,49%

Laurent SAINT-MARTIN (Envie d’Île-de-France) : 108 voix soit 7,77%

 

L’abstention plane comme un nuage noir sur tous les élus de France.

Avec un nouveau record d’abstention, que pèsent ces élections ? Après les municipales 2020 et le premier tour de dimanche dernier, le second tour des Régionales et des Départementales est bien une confirmation que les électeurs pensent que les élus prennent les citoyens pour des jambons. Du coup, le peuple convoqué va à la pêche, en réalité, cette France silencieuse est une France qui hurle son ras le bol.

 

“On est les meilleurs … On a gagné ! On a gagné” !

On entend dire du maire de Poissy (qui exulte), on a réalisé le grand chelem (Yvelines : 21 cantons sur 21), c’est une victoire extraordinaire ! Bilan : La France se diviserait en trois camps, une vieille droite et une vieille gauche qui se reprennent à y croire de nouveau, tandis que l’écrasante majorité des non-votants ne cesse de rêver d’autre chose.

Élus sur très peu, ils parlent d’adhésion forte, ils déclarent que celui-ci a fait une excellente campagne, que celui-là a fait d’excellentes propositions. Sur une nouvelle abstention hors norme, ils parlent de reconquête, ils parlent de stabilité. Selon eux, malgré le fait que le peuple leur a dit STOP, l’abstention c’est rien. Élus ou réélus sur 7 à 10% des électeurs inscrits, ils se reprennent pour le centre du monde, ils se reprennent pour l’avenir du monde.

Mieux, ils enfoncent le clou, l’un se voit déjà dans le costume du Général De Gaulle (sur talonnettes), une autre en rock star moralisatrice du pays. Tous les anciens ministres des gouvernements Chirac, Sarkozy et Hollande se surprennent à rêver de l’Élysée quand ils essuient une baffe mémorable de leur politique décadente.

 

Ce qui les sauvent…

Malgré le pic historique d’abstention, malgré une faillite démocratique historique, ils conservent leurs postes.

Les uns, les autres, ils ne survivent que sur la légitimité de la constitution qui elle même ne tient aucun compte de la désacralisation des urnes d’une écrasante majorité des Français. Même avec 15, 20, 30% d’adhésion et donc de déroute démocratique, la sanction de l’abstention ne comptera de rien dans le système tel que conçu de la Vème république. En France, le symbole de la liberté civique est devenu le problème N° 1 de l’efficacité démocratique.

Le peuple a parlé : Chers élus de France, puisque vous ne voulez rien entendre ni rien comprendre de votre entreprise de déconstruction qui avance par petites touches depuis 50 ans, on vous laisse entre vous avec votre petite minorité jusqu’à la désaffection totale et définitive que vous aurez tant activée.

 

LE 29/06/2021/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

 

 

 

 

10 thoughts on “Second tour des Régionales et des Départementales”

  1. Champions du monde... ! Le peuple de France gouverné sur 34% de votants ! dit :

    Pourquoi les gens ne votent plus ?

    Prenons l’exemple de Gargenville,

    La défaite de Nicole Delpeuch, maire de Gargenville, aux élections de 2014 reflète assez bien le risque politique induit par une contrainte urbanistique d’importance contre l’opinion publique.

    Dans notre petite ville de 7 000 habitants relevant (par ruse) de la convention de l’Opération d’intérêt national OIN Seine Aval de Pierre Bédier (consentie dans le dos des habitants par la propre équipe « André Samitier » sous mandat « Samitier » après décès de celui-ci), à transformer une friche industrielle en un nouveau quartier d’habitation appelé « Les hauts de Rangiport » (celui-ci devrait aboutir sans assentiment du peuple entre 600 et 700 logements, dont minimum 40% de logements sociaux).

    Jean Lemaire, son opposant dès 2004 qu’elle avait distancé de plus de 20 points lors de la précédente élection municipale de 2010, avait alors fait de la contestation de ce projet son principal thème de campagne durant 8 années, notamment en 2010 en association avec la nièce de l’ancien maire André Samitier, dénonçant le retour de l’urbanisme des années 1970 et même la construction d’un ghetto en lieu et place du quartier de Rangiport.

    La liste d’union conduite par Jean Lemaire remporta les élections sur le slogan « RESTONS VILLAGE » avec 56% des voix contre 44% pour sa rivale…

    Il faut évidemment se garder de toute explication concernant le revirement historiquement spectaculaire de Jean Lemaire une fois élu maire, devenu le plus gros bétonneur de la ville et le plus fidèle serviteur de la politique de l’OIN Bédier de Nicole Delpeuch, laissant sur le carreau une grande majorité de Gargenvillois.

    Sans assise réelle, sans épaules, limogeant la nièce de l’ancien maire André Samitier, dans une ambition personnelle dévorante, dans une puissance exacerbée du pouvoir, toujours difficile d’appréhender ce genre de comportement soudainement inverse aux attentes d’une majorité de citoyens, qui placés dans le contexte communal de mars 2020, est a considérer et prendre en compte comme une multitude d’éléments renvoyant à 1637 électeurs dans un face à face contraint le choix fatidique de Yann Perron qui n’est autre que le successeur politique de Nicole Delpeuch de l’OIN Pierre Bédier… (Bilan : sans autre alternative, retour à la case départ et portes ouvertes à l’OIN Bédier !)

    Assurément à Gargenville, des évènements qui se répètent et des lendemains qui déchantent.

    Après avoir conquis la municipalité de Gargenville sur un programme anti-Jean Lemaire, autant qu’un programme anti-logements sociaux pour donner des gages aux électeurs de la commune, Yann Perron s’est vite rattrapé en acceptant sournoisement les projets hallucinants de son ex-adversaire, lui-même piteusement sorti de l’Hôtel de ville dans un score déprimant pour les mêmes causes et effets politiques de « Nicole Delpeuch » en 2014, que représente aujourd’hui Yann Perron pour les intérêts mêmes de l’équipe Yvelinoise « Pierre Bédier », dernièrement élue sur le score de 66% de 34% de votants.

    Notons tout de même que dans cette triste affaire, les principaux angles d’attaque du nouvel édile qui lui ont permis de triompher des dangers induits par la surdensification du maire sortant (en insistant lourdement sur la proportion importante de logements sociaux), restent intensivement d’actualité, notamment compte tenu du soutien de Yann Perron à l’équipe « Pierre Bédier » et de sa nomination cumulative de délégué à l’axe Seine (GPSO).

    A l’inverse, politiquement, aucun des maires succédant aux 33 années « André Samitier »… (Nicole Delpeuch 2010/2014/Jean Lemaire 2014/2020), n’a reconquis un nouveau mandat après rupture des engagements auprès des électeurs. L’un et l’autre ont été rattrapés par la déloyauté, l’insincérité, la densification de logements, notamment de logements sociaux sans assentiment du peuple.

    Aux enthousiasmes des grands soirs (prétendument plus que prometteurs), surviennent inlassablement à Gargenville des coups bas, des assassinats politiques, des trahisons en règle, dénonçant ainsi la part anti-souveraineté et le fossé grandissant des divergences, auxquels sont successivement confrontés les électeurs mandat après mandat.

    Puisque que nous sommes dans un système sans réel libre choix de l’électeur… Puisqu’ils trahissent tous… Puisqu’ils font ce qu’ils veulent comme ils veulent une fois élus sans se soucier du peuple… Puisqu’ils roulent pour des intérêts qui n’ont rien à faire à Gargenville…

    Que se disent les électeurs…?

    A quoi bon voter, à quoi bon perdre son temps puisque c’est couru d’avance !

  2. Dominique dit :

    ======> Quand les votes exprimés sont inférieurs à 50 % des inscrits , personne ne doit être élu !!!!! Quelle légitimité ?

  3. Xavier dit :

    34% de votants ? Je m’étonne qu’on s’étonne ! C’est sans cesse la même chose depuis 50 ans et voyez les résultats sur le pays. On comprend que plus personne n’aille voter.

  4. Jean Luc dit :

    Pourquoi les gens ne vont plus voter ? Vous me faîtes rire, le pays est vampirisé par les mêmes cliques depuis 50 ans ….. Il y a un gros gros gros problème, toujours les mêmes profils aux mêmes diplômes. Zéro ouvrier – Zéro employé – Zéro artisan – Zéro agriculteur… que des carriéristes sortis des grandes écoles qui ne visent que les privilèges et les avantageux honoraires. L’assemblée, INTERDITE au petit peuple !

  5. William dit :

    M. Yann Perron grand visionnaire ? N’oubliez pas que M. Perron roule à vélo lunettes sur la tête les dents au vent. Comment voulez-vous qu’il voit l’état de la commune ? La solution ? Vite des lentilles chez l’oculiste !

  6. David dit :

    Oui un rejet de la politique. Mon premier et dernier vote, c’était le non à l’Europe en 2005. Impossible de voter après ce déni de démocratie.

  7. Patrice dit :

    A Mantes la Jolie, sur un coup de téléphone hop aux urnes ! N’est-ce pas ça la démocratie dans le 78…? A Mantes, Pierre Bédier passe en tête avec un score à la soviet digne du KGB, 97% ! C’est stupide ? Pour ma part dans les hautes sphères des LR, rien qui intéresse le parti à ces grosses manœuvres qui de plus en plus dégoûtent les gens de la politique ? Personne chez les LR pour voir que le vote dans les Yvelines sert à que dalle ? Que fait Gérard Larcher ? Il applaudit fier comme tous les autres ?

  8. Sylvie dit :

    Le jour où nous pourrons nous débarrasser de ce système politique pitoyable qui pourrit les valeurs du pays, alors l’espoir reviendra et je pourrais à nouveau voter de bon cœur comme des millions d’autres.

  9. Vincent dit :

    Je serais bien allé voter, mais tout est écrit d’avance et c’est la triste réalité du nouveau monde qui nous attend et qu’ils ont conditionné contre l’opinion publique pour qu’il soit le grand désastre des prochaines générations. La France d’aujourd’hui est horrible, mais regardez-les, ils en sont fiers tous ces élus sur 30% et leur aveuglément volontaire depuis 50 ans. Plus personne ne veut voter pour eux, mais ce n’est certainement pas pour ça qu’ils changeront quoi que ce soit de la constitution. Même élus sur 10% de votants, ils ne feront rien et ne changeront rien, les privilèges sont trop puissants !

  10. ALEX dit :

    Quel score final ! 895 voix sur 5217 inscrits aux régionales « Bédier », avec ça c’est sûr que Yann Perron peut continuer l’usine à gaz de tata Delpeuch ! Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion