logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Sans référendum, Jean Lemaire face au Préfet

Pas_profond_-3b39a

 

Gargenville : Jean Lemaire les mains vides ! 

 

 

Deux fois moins de logements ?

 

L’historique :

 

Pierre-Marie Darnaut prônait un référendum local, Jean Lemaire l’a ignoré !

Pierre-marie Darnaut a amené une démocratie participative (45% de suffrages,) Jean Lemaire l’a ignoré !

 

Résultat : 7000 Gargenvillois sous le joug du Préfet !  

 

Article de la Gazette du Mantois :

« Plus de 600 logements étaient prévus à l’origine à la Zone d’activité concertée (ZAC) des Hauts de Rangiport, pilotée par l’Epamsa, sur le site occupé précédemment par l’entreprise Porcher.

Ce projet a suscité de nombreux débats lors des élections municipales, qui ont abouti à l’élection de Jean Lemaire (UDI) en mars dernier, opposé à autant de logements.

En octobre, lors d’une réunion publique, le nouveau maire a expliqué être en négociations avec l’Epamsa, alors que les premiers travaux vont commencer prochainement. Il espère réduire le nombre de logements à 350 (dont 35 % de logements sociaux, Ndlr), et a d’ailleurs diminué la taille du futur groupe scolaire sur cette base-là.

« Le préfet et le sous-préfet m’ont dit que la ZAC était faite pour 60 000 m², ils ne veulent pas déroger. Le rapport de force est là, ils connaissent notre point de vue », a-t-il expliqué face à des habitants plutôt remontés contre le projet.

Jean Lemaire espère pouvoir ajouter commerces et services, pour réduire le nombre de logements à surface identique. Mais, ce soir-là, il a bien fait comprendre aux Gargenvillois présents que sa marge de manœuvre était limitée face à la volonté de l’État, toute puissante sur le territoire de l’Opération. »

 

La Gazette du Mantois

 

 

Jean Lemaire détrône la maire sortante…

 

Elle était pourtant arrivée en tête du 1er tour (37.13% des suffrages), Nicole Delpeuch (SE) devançait alors Jean Lemaire (SE) de 7 points (30.20%).

Retournement de situation dimanche dernier puisque c’est Jean Lemaire qui est sorti vainqueur à Gargenville avec 56.10% des voix contre 43.89% pour la maire sortante.

A noter que c’est la 4ème fois que Jean Lemaire tentait sa chance… Que s’est-il passé ?

L’union qu’il a formé à la suite du 1er tour avec  l’ancien maire Pierre-Marie Darnaut (SE), crédité de 25.51% des suffrages, aura pesé lourd dans la balance électorale.

Il faut dire que les deux candidats, bien qu’opposés politiquement, étaient tous deux sur la même ligne politique : à savoir, opposition farouche aux projets d’urbanisation de Nicole Delpeuch !

 

A Gargenville, la maire sortante défendait bec et ongles son projet de ZAC Porcher, qui devrait, selon elle, atteindre à terme 550 logements.

A l’inverse, les opposants à la maire sortante se positionnaient tous deux contre ce nouveau quartier, qui selon eux, mettrait en péril la tranquillité de la commune.

Par fusion des listes, Jean Lemaire obtient 23 sièges au conseil municipal… Quant à l’opposition, Nicole Delpeuch devra se contenter de 6 sièges…

 

GSV

Connexion