logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Reporter les élections municipales ?

Dimanche 15 mars

Concernant les élections

 

Ce lundi matin 16/03, le professeur de droit constitutionnel Dominique Rousseau explique :

A situation exceptionnelle, décision exceptionnelle ! 

Un conseil des ministres pourrait être convoqué dès ce lundi ou ce mardi matin, puis le Parlement convoqué aussitôt en session extraordinaire pour adopter le projet de loi visant au report des élections.

Les deux tours sont liés dit-il. “Ma position est que compte tenu d’une situation exceptionnelle (le taux de participation du 1er tour étant extrêmement faible), ce qui justifierait le vote d’une loi cette semaine annulant le premier tour et reportant les élections municipales (premier et second tours) à une date ultérieure. Et ce serait parfaitement justifié selon la jurisprudence de la théorie des circonstances exceptionnelles, reconnue de longue date par la justice administrative, que les juristes connaissent bien.”

 

Concernant la pandémie du COVID-19

Au lendemain du 1er tour des élections municipales, tout le monde s’agite dans tous les sens. Ce qu’on disait comme vérité dimanche 15/03, n’est plus vérité ce lundi 16/03. Tout allait bien hier. Mais au lendemain du 1er tour, le ton a radicalement changé. Emmanuel Macron doit s’exprimer ce soir à 20 h. Selon le professeur Jérôme Salomon, la situation se détériore très vite et un confinement généralisé paraît inévitable.

Quant à l’article 16 de la Constitution, il autorise le chef de l’Etat à prendre toutes “mesures exigées par les circonstances” en cas de menace grave et immédiate perturbant le “fonctionnement régulier des pouvoirs publics”.

 

Premier tour des municipales de Gargenville

Inscrits : 5241

Votants : 41,99%

Exprimés : 2130

Blancs : 38

Nuls : 33

Yann Perron : 1637

Jean Lemaire : 493

3 conseillers de l’opposition : Jean Lemaire. Murielle Vallet. Alexandre Karaa.

Nota : Sans Pierre-Marie Darnaut, sans Laurence Gosset (nièce d’André Samitier),

Jean Lemaire est revenu à son niveau de 2008 (423 voix).

Côté Yann Perron, 3604 des inscrits, soit environ 69% des électeurs ont choisi de ne pas voter pour lui.

 

Ce que nous enseigne le 1er tour des municipales de Gargenville…

 

La fameuse thèse de Jean Lemaire reprenant pour soi la victoire de la fusion des listes de mars 2014, alors approuvée par une majorité de l’époque (1701 voix), ne l’a pas pour autant protégé d’une terrible chute de l’opinion publique.

Comme on a pu le constater durant 6 longues années, les codes classiques ont tous été détruits les uns derrière les autres, pour se retrouver avec ce qui restera dans les annales de la commune, dans un phénomène directorial jamais hypothéqué. Sur le terrain, rien n’interdisait un consensus à 3 têtes comme l’envisageait une majorité d’électeurs.

Dans ce scénario totalement invraisemblable, où il ne restait qu’un seul acteur de la fusion des listes (après disparition de Pierre-Marie Darnaut et de Laurence Labayle ex-première adjointe/nièce d’André Samitier), une question subsiste : Il existe de nombreux discours, mais quand on voit l’immensité des décisions à l’envers et les suffrages du peuple de ce dimanche 15 mars 2020, nul n’a besoin d’une grande explication pour comprendre que le putsch 2014 coûte cher.

Côté Yann Perron et son score de 1637 voix, autant il est très clairement en tête des suffrages, autant il est face à 3600 électeurs qui n’ont pas choisi de voter pour lui.

Cependant, il faut admettre ce qui se passe actuellement à Gargenville…

Jean Lemaire a été emporté par son invraisemblable comportement “cyclonique” à contrario des électeurs. Yann Perron est quant à lui indissociable des grandes décisions du mandat de Nicole Delpeuch (2010/2014), rappelant cruellement aux électeurs le “contrat Bédier” OIN/Porcher qu’il prétend mener à son terme dans un tract la veille du scrutin.

Difficile également de dissocier les “OAP Delpeuch” de Yann Perron (votées le 12/12/2013), qu’il souligne ne pas remettre en cause dans une certaine forme de tolérance à son aînée…

Quant aux effets à ce qui touche les compétences du peuple (référendum décisionnel local), seule solution juridique à sortir du déclenchement d’une urbanisation de masse “OIN Bédier” (conclue, signée par la majorité et l’opposition Nicole Delpeuch/Jean Lemaire), rien dans les tiroirs pour interrompre ce que confère des pouvoirs spéciaux à l’Epamsa.

 

Une possible solution ce soir à 20 h ?

 

LE 16/03/2020/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

 

 

45 thoughts on “Reporter les élections municipales ?”

  1. Nelly dit :

    Restez chez vous qu’ils disent aujourd’hui, mais hier c’était allez voter vous ne risquez rien tout est sous contrôle ! Une chose certaine, dans ce pays c’est vraiment fastoche de prendre les gens pour des imbéciles !

  2. Patrick dit :

    En 24 h, tout et son contraire ! Ou les médecins se sont complètement plantés en autorisant le 1er tour comme une mesure de bon sens démocratique, ou les dés sont complètement pipés pour arranger Nounours et son Sénat !

  3. Pascal dit :

    C’est pas beau la politique ? Hier on pouvait aller voter sans aucune crainte comme le gouvernement le recommandait, pas de mesures barrière. Aujourd’hui tous aux abris, vous êtes tous confinés ne mettez plus le nez dehors sans un laissez-passer ! Les gens s’aperçoivent de l’entourloupe de cette obligation du maintien du 1er tour pour une abstention record ? Merci Gérard Larcher et ses amis dépistés positifs !

  4. Quentin dit :

    Et si la crise dure 3 mois ? 6 mois ? La population fait quoi ? Y’a une réponse de bon sens ?

  5. Manon dit :

    L’épidémie fait rage de façon exponentielle depuis des jours, et non pas dès que les bureaux de vote ont été fermés. Il est incompréhensible que ces élections n’aient pas été reportées. Heureusement que j’avais décidé de ne pas voter!!!!

  6. Julie dit :

    Triste constat et dramatique gestion de nos technocrates politiques ,tous issus de la sphère publique ! Incompétence totale au plus haut niveau ! Dimanche tout le monde est incité à aller voter et lundi tout le monde est incité à rester chez soi ! J’espère qu’ils auront l’amabilité de rendre public le document de ce Conseil scientifique qui les a décidé à prendre une décision de ce genre, lourde de conséquences pour la vie démocratique du Pays.

  7. Yvon dit :

    Deux jours après ces incroyables élections, c’est comme si c’était il y a un siècle ! Tout le monde reste chez soi ! Confinement général ! Toutes les usines à l’arrêt, la Police, la Gendarmerie, l’armée sont dans les rues ! Les gens fuient comme en 40, et naturellement tout doit se faire dans la précipitation générale !

  8. Nadine dit :

    Amateurisme sur toute la ligne ! Edouard Philippe dit que « tout s’est parfaitement déroulé »… A mon avis il n’était pas au courant de l’épidémie et il n’a pas dû regarder le taux d’abstention ! Maintenant la question principale est celle du premier tour compte tenu du contexte viral et du faible taux de participation. C’est donc bien une erreur politique majeure d’avoir maintenu ce scrutin.

  9. Damien dit :

    INCROYABLE ! Combien de personnes vont mourir parce qu’ils sont allés voter ? Ce premier tour était une hérésie ! Coup de force stupéfiant ! Tout ça pour un premier tour en pleine pandémie….!!! Bravo de nous avoir fait voter en catastrophe en nous cachant la vérité sur l’état du pays ! BRAVO ! Et BRAVO à tous ceux qui ont encouragé les autres à aller voter en croyant détenir la science infuse ! La…men…table ! Dé…plo…rable ! Des irresponsables !

  10. Philippe dit :

    Municipales: le président de la Commission médicale de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris avait demandé aux gens de ne pas aller voter, mais à Gargenville nous avons deux compères du PS qui appellent à voter pour les divers droite Bédier sans aucune honte ! La boucle est bouclée !

  11. Sergio dit :

    Ceux qui ont encouragé les électeurs à aller voter malgré le danger de la pandémie du coronavirus… Qu’ils ne viennent pas pleurer en voyant reconduire pour 6 ans ceux qui sont responsables de l’état catastrophique de notre ville ! Une pensée particulière aux « Ponce Pilate » qui ont hurlé au coup d’état en se faisant instrumentalisé par l’extrême gauche !

  12. Thierry dit :

    Pitre gestion ! Comme tout le monde le sait, le premier tour ne vaut pas un pet de lapin. Tout a été biaisé. Il faut tout refaire quand l’épidémie sera vraiment terminée. En plus Edouard Philippe ne donne pas l’année du 21 juin !!

  13. Fernando dit :

    Ces élections n’avaient rien d’une urgence. Reporter ces municipales de quelques semaines n’aurait certainement pas porté atteinte à la démocratie. Si Edouard Philippe s’entête une nouvelle fois à aller jusqu’au 21 juin en pleine pandémie du coronavirus, on risque fort de se retrouver avec un exécutif qui aura perdu toute légitimité.

  14. Chantal dit :

    Les politiques nous ont dit qu’il était impossible de reporter les municipales alors qu’il a été possible de confiner tout le pays dès les bureaux de vote fermés ! J’ai vraiment l’impression que les « élites » de ce pays prennent les électeurs pour des poissons rouges !

  15. Estelle dit :

    Premier tour des municipales, un miracle ? NON un scandale ! En plus, les gens qui votent la droite Bédier pour une Ripoublique de bétonneurs sont tous des inconscients qui vont aggraver un peu plus l’état de la commune. Vous espérez un bon maire ? Choisissez ceux qui se battent pour la bonne cause, et dîtes-vous que si c’est pour soi c’est pour autrui également !

  16. JPC dit :

    D’abord la démocratie pour assurer les places respectives de nos élus…la santé des citoyens passe après…c’est normal…

  17. Michael dit :

    493 voix ! Voilà une bonne chose de faite ! Maintenant matin et soir il va falloir regarder dans tous les placards pour voir si mémé Peupeuch s’est pas planquée derrière des cartons ! Au fait, un pot de miel « made in Gargenville » à tous les votants des associations de la commune ? C’est à la mairie la distribution ?

  18. Bruno dit :

    Tout sauf Jean Lemaire ? Mes aïeux quelle raclée !! On en connait un qui s’est arraché les cheveux dimanche soir !! Le voilà chauve mais pour autant le poulain de Nicole Delpeuch ne veut toujours pas démordre de sa ZAC rejetée par la grande majorité des électeurs ! Tout ça est rude pour tous ces gens qui croyaient mettre hors d’état de nuire l’hypocrisie manipulatrice des concepteurs du bétonnage de Gargenville ! Nous voilà repartis pour la suite Delpeuch en pots de miel ?

  19. Laurence dit :

    Cher gouvernement, samedi 14 mars tu as décidé de passer au stade 3 et en même temps de ne pas reporter les municipales ! Simple Gargenvilloise que je suis et souhaitant ardemment rester en vie, je ne suis donc pas aller voter ! Permets-moi de te dire que maintenir des élections au milieu de cette pandémie, c’est une folie inouïe. En espérant des vraies municipales après un retour à la vie normale, je suis heureuse d’avoir refusé de participer à cette mascarade grotesque. Bien à toi ! Laurence de Gargenville.

  20. Vincent dit :

    Superman a fait PSCHITT…?? Bah oui, une sacrée grosse claque ! Pour le consoler, chaque jour qui passait nous démontrait ses vastes fumisteries ! Comme tout le monde le sait, avec sa belle tête, il y a longtemps qu’il a le coronavirus, même intubé, chez lui c’est incurable ! Echec et Mat !

  21. JPC dit :

    Ce connard de virus nous empoisonne moralement, le peuple français n’a pas encore pris en compte de ce qui se passe en Italie bientôt 500 morts jour!!!
    Un petit décalage de 10/15 jours nous sépare de ce chiffre.
    Quand allons-nous prendre conscience que nos vies et celles de nos proches sont entre nos mains… A 500 ou 1000 par jour en France???
    Vous avez de la chance de rester confinés car certains meurent et d’autres travaillent en ce moment pour la survie de l’espèce.

    JPC

  22. A voté et contaminé ? dit :

    Ne plus pouvoir sortir de chez soi le lundi mais pouvoir voter le dimanche c’est logique ? Donc pas de danger à 24 h d’intervalle ? Heureusement que le raisonnement de l’Etat a été refusé par une majorité de Français. Donc, avoir maintenu le 1er tour ou avoir été voter au 1er tour est une erreur magistrale !

  23. Kévin dit :

    Compte tenu de la catastrophe sanitaire actuelle, maintenir les élections a été un acte criminel. Les responsables auront à rendre des comptes devant la justice. Et merci à tous les conseilleurs qui incitaient leurs compatriotes à aller voter !

  24. Fabrice dit :

    Pourquoi prendre en compte ce scrutin ? Plusieurs présidents de régions et collectifs de médecins ont appelé l’exécutif à reporter les élections municipales. Et sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont fait part de leur intention de ne pas aller voter pour éviter toute contamination. Mais à Gargenville on a des sacrés futés immunisés, mais rien ne les obligeaient à se croire des aussi grands futés immunisés ! Sachez que le coronavirus s’en tape de votre civisme, s’en tape de votre sens du devoir, surtout pour la politique Bédier !

  25. Jérôme dit :

    CORONAVIRUS – Le premier tour des élections municipales du dimanche 15 mars a été maintenu, alors qu’avec un doublement des cas de coronavirus en 72 heures et 4500 personnes contaminées dont plus de 300 cas graves en réanimation, la France avait atteint le stade 3 de l’épidémie.

    Dans ce contexte, les appels se sont multipliés dès le samedi soir 14 mars pour un report du 1er tour, que venait pourtant de confirmer Édouard Philippe lors d’une allocution annonçant notamment la fermeture des bars et restaurants. Pas moins de six présidents de région, parmi d’autres élus, ont réclamé le report du scrutin, s’attirant une réponse agacée de l’exécutif.

    Dès samedi soir, quelques heures après le discours du Premier ministre, l’écrivain et économiste Jacques Attali, proche d’Emmanuel Macron, s’est indigné sur Twitter du maintien des élections municipales, “imposées par des politiciens inconscients, offenses au bon sens et à la santé publique”. “N’allez pas voter! Refusez d’être assesseurs! Les élections seront nulles de droit”, assurait-il.

    Il ne reste plus qu’un moyen de faire reporter ces élections, imposées par des politiciens inconscients, offenses au bon sens et à la santé publique : N ALLEZ PAS VOTER! REFUSEZ D’ÊTRE ASSESSEURS ! Les élections seront nulles de droit.
    — Jacques Attali (@jattali) March 14, 2020

  26. SEB dit :

    Nous sommes gouvernés par des fous. Il y a une semaine ils disaient à 47 millions d’électeurs de sortir de chez eux et d’aller voter, alors que la veille on passait au stade 3 et que le lundi c’était confinement général. Il est impossible de maintenir ce premier tour vu l’état de son déroulement. Ensuite j’espère pouvoir enfin aller voter dans des conditions raisonnables, évidemment si ce scrutin est reporté !

  27. Jérôme dit :

    Ce que vous devez savoir,

    Le second tour des municipales est reporté « au plus tard au mois de juin ». La date sera prise le 27 mai 2020 au plus tard si la situation sanitaire le permet et sera fixée par décret en Conseil des ministres. Les déclarations de candidatures seront déposées au plus tard le mardi qui suit la publication du décret.

    Un rapport du gouvernement sur l’état de l’épidémie et les risques sanitaires, fondé sur une analyse du comité de scientifiques sera remis au Parlement au plus tard le 23 mai 2020.
    •Pour les candidats élus dès le premier tour, le résultat est cependant définitif.
    •Si un second tour ne peut pas se tenir en juin, retour à la case départ à l’automne ou 2021, avec tenue de deux tours de scrutin.

  28. William dit :

    Chaque Nation Européenne se bat seule avec ses propres armes. Actuellement on le voit encore mieux en ces temps de crise du coronavirus combien l’Union Européenne est incapable et inutile. L’Italie et l’Espagne en sont réduites à faire appel à la Chine et à la Russie. Effrayant !

  29. Marion dit :

    Quand on voit l’Italie et la France qui suit la même courbe, bientôt ce sera pire qu’au moment de la grande peste où l’on faisait une croix sur les masures contaminées en laissant les gens mourir chez eux sauf que là nous sommes au 21e siècle, côté rassurant, c’est pas terrible terrible !

  30. laurent dit :

    Le problème de ce virus c’est que la durée d’incubation avant l’apparition des symptômes est de plusieurs jours. D’une part. De l’autre, d’après une étude parmi tant d’autres, un éternuement ou une quinte de toux, propulse le virus à plus de 9 mètres. Et avec un système de ventilation c’est le top pour la propagation dans la totalité d’un bâtiment, comme les EPHAD pour les canicules, et pour couronner le tout la durée de vie pour la contamination du virus en suspension dans l’air est de 45 minutes…! Bref ! Entrer dans un local vide, mais où une personne y était 30 minutes plus tôt après avoir éternué c’est le « Jackpot » ! C’est donc aussi une raison de ne pas sortir…pour ne pas contaminer d’autres personnes ensuite.

  31. Sophie dit :

    Chacun pour soi ! Elle est où l’Europe ?! Et pour la France, dans les rapports des victimes chaque soir, on ne décompte que ceux qui sont morts à l’hôpital, on ne compte pas ceux qui meurent chez eux ou en EPADH… Quels tricheurs ! Quelle horreur !

  32. Josianne dit :

    Toute cette affaire va forcément bien se terminer…? Après l’épidémie ce sera la guerre …? Au moins la guerre économique ! L’histoire nous l’apprend, ça finit toujours comme ça !

  33. Danny dit :

    AH ce gros Larcher qui a voulu maintenir les élections municipales, il a de la chance d’être toujours à son poste sans passer par la justice, c’est un irresponsable avec un petit pois dans la tête et il vient d’en donner la preuve !

  34. MIKA dit :

    Le second tour des élections municipales 2020 a été reporté pour cause de confinement lié à l’épidémie de coronavirus qui a déjà fait plusieurs milliers de morts en France. Le président de la République Emmanuel Macron l’avait annoncé lors de son allocution télévisée, le lundi 16 mars, le lendemain d’un premier tour dont le maintien avait été vivement critiqué, notamment pour abstention record en pleine pandémie. Edouard Philippe a néanmoins rappelé « qu’il n’est pas question de revenir sur les résultats de 30 143 communes » qui ont déjà un conseil municipal élu au premier tour.

  35. Chantal dit :

    Là ils viennent de nous dire qu’ils pourraient reporter les élections en octobre, mais seulement pour refaire les deux tours des communes qui n’ont pas d’équipe élue. Bon… donc d’un côté on aurait un 1er tour validé en plaine crise du corona avec 42% de participation, et de l’autre on aurait deux tours pour le second tour dans une hygiène retrouvée… C’est comme le BAC, ça fait beaucoup de SI…

  36. Julien dit :

    Les élections municipales reportées au mois d’octobre ? Quelle importance ces municipales alors que tant de personnes perdent la vie y compris des soignants, des médecins, ces héros qui se sont dévoués jusqu’au bout, notamment pour sauver des gens qui ont été voter pour le 1er tour en pensant qu’ils ne risquaient rien !

  37. Olivia dit :

    Voilà Emmanuel Macron qui a recontacté Gérard Larcher et Richard Ferrand pour le second tour des élections. Après le 21 juin ont-ils conclu à trois, en octobre si cela sera encore possible, c’est-à-dire dans 7 mois, mais en conservant les résultats du premier tour et le record de participation ! Ça tient la route leur petite affaire ?

  38. Aurélie dit :

    Restez chez vous mais allez voter…! Restez chez vous mais allez travailler…! Toujours les mêmes qui nous expliquaient il y a 20 jours tout aussi doctement combien il serait civique d’aller voter pour un premier tour qu’ils savaient déserté d’avance ! Toujours les mêmes qui nous expliquaient que porter un masque ne servait à rien ! Et pourtant ils avaient l’exemple de l’Italie sous leurs yeux ! Des champions, surtout revotez pour eux !

  39. José dit :

    Maintenant que l’on sait que ce premier tour a infecté des centaines de personnes… N’oublions pas de remercier tous ces esprits brillants qui se sont permis de conseiller aux autres d’aller voter sans aune crainte ! Des lumières !

  40. Cédric dit :

    Qui disait avec beaucoup d’aplomb qu’il s’agissait d’une gripette ? D’une gripounette ? Probablement des grands inspirés qui ne manquent jamais de parler plus fort que les autres ! C’est drôle on ne les entend plus !!

  41. Yves dit :

    Pas la peine de reporter les élections municipales, Monsieur Lemaire s’est accaparé l’Hôtel de ville pour de bon ! Rien à faire, il ne veut plus en sortir ! Même déchu, il veut rester le patron quoi qu’il advienne ! Après tout les élections ça compte de rien, surtout si l’épidémie du coronavirus le maintient au pouvoir ! Un sursis ? En haut lieu on s’inquiète de son cas, on envisage d’envoyer l’armée pour le déloger et le transférer chez les jésuites !

  42. Walter dit :

    Quitte à revoter, le mieux c’est de tout recommencer pour de vraies élections dans toutes les communes de France. Vous voyez ce premier tour validé en pleine pandémie pour 44% de participation ? Combien d’élus, d’assesseurs y ont laissé la vie ? Combien de morts au total pour une élection tronquée ? On a besoin de repartir sur du renouveau et du correct, pas de recommencer sur du bancal !

  43. Quentin dit :

    Reporter les élections municipales, pourquoi ne pas l’avoir fait dès le samedi soir quand Emmanuel Macron décidait de passer en stade 3 ? Cela aurait été tellement plus logique avec ce qu’il nous annonçait ! Que s’est-il passé pour qu’ils maintiennent ce premier tour malgré le danger ? Ils savaient ce qu’ils se passait en Italie, pourquoi exposer 47 millions d’électeurs ? Au nom de quoi ? Et en plus ils veulent légitimer ce premier tour ?! On marche sur la tête !

  44. Mireille dit :

    Reporter les élections municipales, OUI, OK ! Mais certainement pas pour recommencer avec les deux listes intégrant l’urbanisation de masse de Pierre Bédier ! Ça me viendrait même pas à l’esprit ! J’attends autre chose, du clair, du nouveau, du neuf, une autre vie, surtout après cette crise du coronavirus !

  45. Elianne dit :

    Ce premier tour n’est pas pleinement légitime, trop peu de monde a voté ! Les conditions de l’élection étaient complètement faussées, contraires aux principes du suffrage universel, il n’aurait dû y avoir ni contraintes ni menace à s’exprimer librement. Il faut refaire les élections, c’est une question de bon sens et d’équité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion