logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Pourquoi Gargenville a déjà perdu son pari !

Blason gargenville 3

Symbole des temps resplendissants, des temps fleuris, porte-bonheur d’un cadre de vie préservé, porte-bonheur d’une qualité de vie protégée. Le blason de Gargenville (1966). 

“Blason d’azur au four à chaux d’argent, maçonné de sable, allumé de gueules et sommé d’un dôme d’argent; au chef ondé de gueules chargé de trois lions d’or et soutenu d’une devise ondée d’argent”.

3 mai 2014. Profitant de son moment de pouvoir éphémère, souhaitant faire table rase du passé, Jean Lemaire élu par fusion des listes, s’organise un nouveau porte-étendard de notre ville de Gargenville, le sien ! Bien mal lui en a pris, son logo ne représente plus que déchéance, forfaiture, un mandat affligeant à effacer des esprits.

 

Porcher Marignan 2

Ci-dessus, nouveau permis de construire modificatif “ZAC de Rangiport”. Les élus sont coupables ?

 

Porcher… mensonges, tromperies, vaste hypocrisie. Sujet de tous les délits !

Un quartier de non-droit a été créé ? Avec la venue de Nicole Delpeuch à la tête de Gargenville, une formidable bascule s’est opérée. Quant à Jean Lemaire élu par fusion des listes sous l’emblème “Restons Village”, une fois élu, il a lâchement retourné sa veste pour un quartier béton des années 60. Que pèse le choix du peuple à Gargenville ?

Depuis le duo Delpeuch/Lemaire (2004), rien n’a été compatible aux vraies valeurs locales. Un effroyable désastre !

 

Que disent les riverains de l’ancien site industriel PORCHER : “OOOOh non, ils ne vont pas mettre des bâtiments collés à nos maisons quand même ?”…/… “Des bâtiments seront juste derrière mon jardin… super la vue !”…/… “Les bâtiments vont donner sur mon jardin j’ai de quoi désespérer. Le vis à vis va être horrible”…

 

Gargenville reste dans la tourmente…?

 

Comprendre la gravité… en tirer les conséquences.

 

D’une seule volonté, Nicole Delpeuch et Jean Lemaire ont plongé Gargenville dans la tourmente dès 2007, et pour rien au monde en 13 années, ils n’auraient changé d’avis dans un éclair de bon sens pour le bonheur du peuple !

Ils se méprisent, ils se font la guerre, ils échangent coup pour coup, mais c’est pour le pouvoir tout-puissant d’un monde terrifiant, aberrant, celui de densifier Gargenville à outrance, quartier par quartier. Depuis plus de 15 ans, ils exercent une métamorphose que rien n’arrête, ne se souciant guère de l’avis du peuple.

La préférence va aux détournements. Ils n’ont pas intérêt à un souverainisme. Ils ont intérêt à des subterfuges, des déviances, aptes à retourner les suffrages du peuple. A tour de rôle, les deux ont volé le pouvoir de décider au peuple. Démonstration en a été faite par l’équipe “Delpeuch” en 2004/2008, puis en 2010/2014. Certes, ils opèrent de façons différentes, mais le béton l’emporte toujours. Opération kamikaze pour l’équipe Jean Lemaire de 2014 à 2020.

Le peuple a pour lui le plus sacré des droits, le plus indispensable, celui de décider. Ils s’en moquent, ils utilisent la ruse, la malice, le tortueux. L’un a détourné le pouvoir de décider d’une fusion des listes. L’autre a détourné quatre années de mandat “Samitier”, puis a détourné la raison d’une élection Républicaine pour mater la volonté générale.

 

Un bon maire on le garde ! 33 ans de mairie pour André Samitier…

Depuis l’époque d’André Samitier, difficile d’imaginer une stabilité. En revanche, deux oppresseurs, deux “règnes”, qui n’ont été que deux véritables cauchemars, il n’y en a pas eu un pour racheter l’autre, les deux étant aussi dangereux l’un que l’autre. “Gargenville la luxuriante” n’est plus qu’un lointain souvenir. Chapeau les anéantisseurs de la ville !

 

Porcher Marignan

 

Que dit M. Yann Perron dans son dernier tract du 13 mars 2020 ?

 

Le retour des jours heureux…?

 

“Nous n’initierons pas de nouveaux projets d’urbanisme d’envergure, tant que le développement du site PORCHER ne sera pas arrivé à son terme”. Voilà qui est dit ! Voilà qui est parfaitement clair ! Tout continue comme prévu !

La veille des élections, M. Yann Perron confesse aux électeurs, dans un entrefilet très discret… que le “quartier ghetto de Rangiport” ira bien à son terme comme l’avait programmé sa marraine politique Nicole Delpeuch et l’OIN Epamsa de Pierre Bédier (que M. Perron a d’ailleurs accepté/voté/signé en compagnie des principaux piliers du mandat “Delpeuch” 2010/2014, tous de retour à l’Hôtel de ville). Un changement a eu lieu, mais c’est pour le même illogisme.

Une fois de plus, le peuple est trompé, méprisé, ils donnent des objectifs, mais contraires aux attentes du peuple.

 

Mensonges Delpeuch

Ci-dessus, tract de Nicole Delpeuch et de son équipe des années pré-Porcher (ligne politique actuelle).

Ils avancent à petits pas, ils bluffent, ils embrouillent, ils enfument, ils déguisent la vérité. En réalité leur but est de favoriser des projets du style “Porcher”, quartier par quartier, qui visent à changer Gargenville d’échelle (15000/20000 habitants), où se propageront des concentrations de béton en “Entrée de ville/Cœur de ville/Centre ville, sans infrastructures, emplois pérennes, transports efficaces.

 

Jean Lemaire est hors d’état de nuire, mais encore dans l’opposition (après 40 ans de mairie). Nicole Delpeuch a passé le flambeau à son fidèle serviteur Yann Perron. Depuis 15 ans, deux clans se relaient (chez les colistiers c’est de père en fils, de père en fille), les mêmes oppresseurs restent en poste ! Nous connaissons leurs  grandes contraintes politiques, comment donc s’attendre à une réorganisation de Gargenville pour une meilleure qualité de vie ?

 

LE 08/06/2020/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

 

32 thoughts on “Pourquoi Gargenville a déjà perdu son pari !”

  1. La classe ! dit :

    Décidément ce type a passé son temps à attaquer Gargenville, même le blason y est passé ! Insupportable, s’il avait pu il se serait élevé une statue sur le rond point Lucie Desnos. Quant à son logo… Pouaaah, le bas de gamme du bas de gamme, du niveau du melon de ce mec ! Le pauvre, il est né comme ça, une pastèque à la place du cerveau ! Heureusement qu’il a gagné son ticket de sortie, mais le mieux serait de l’expédier chez SpaceX pour le prochain voyage sur Mars, sous contrôle car il serait capable de se mettre les martiens dans sa poche.

  2. Patrick dit :

    L’équipe « Delpeuch » est de retour ? Ils veulent retrouver ce qu’il avaient avant ? Comme par le passé, ils ramènent des nouveaux contrats pour l’OIN Bédier ? Alléluia on a encore tiré le gros lot !

  3. Cloé dit :

    C’est original, ils musèlent, ils manipulent, ils mettent la ville dans l’instabilité d’un futur ghetto mais cool, tout va bien. C’est pas nous c’est l’autre ! Mieux, la ville régresse de mandat en mandat, mais à l’heure des suffrages une « minorité majoritaire » reprend le dessus par alliances douteuses et Gargenville en fait encore les frais comme en 2010 ! Une majorité de masos à Gargenville ?

  4. Gargenville Seine Vexin dit :

    GARGENVILLE !

    Quels sont les bénéfices de « nos » deux « abuseurs » du pouvoir électoral.

    On a tout dit du pouvoir avec un grand P, celui qui donne des ailes, celui qui déclenche l’hallucination d’une surpuissance, celui qui permet l’envers des suffrages du peuple (aussi terrible soit-il), celui qui fait jaillir la croyance d’un pouvoir illimité, celui qui fait exploser dans les têtes des possibilités infinies, des actes délictueux, celui qui glorifie l’illusion d’un désir obsessionnel.

    On connaît ce genre d’individu, follement à la recherche du graal, auteurs d’excès effroyables, capables de renversements, de bouleversements antidémocratiques, que rien n’arrête, sinon l’usure, l’érosion, la dégradation.

    Souvent des frustrés du pouvoir, en manque de totale puissance, mais comme pour toute chose, il y a évidemment l’envers du décor, et la facture est salée.

    Finalement la nature est bien faite, c’est la mine « ravagée/papier mâché » dans un épuisement physique particulièrement excessif, au bout du rouleau, éreintés, lessivés, que l’on retrouve ce genre d’élus, hier en pleine forme, puissants, dominateurs, toujours hors contrôle, toujours contre l’opinion publique, mais 6 années plus tard / 8 années plus tard, les voici soudain fragiles, hésitants, livides, cernes abondantes, le pas incertain, regard hagard, ébouriffés… des visages méconnaissables, des faciès douloureux, qui ne témoignent pas seulement de déconfitures, de fiascos, de bilans désastreux aux dépends du peuple, mais aussi, juste châtiment, d’un état physique général totalement délabré, de facultés mentales détériorées, déformées.

    Toutes ces gens se sont surestimés, ils ont brûlé leur potentiel énergétique, ils ont surconsommé leurs ressources naturelles, leurs capacités, dans le même temps ils ont grillé l’image de leur « feuille de route », le tout à contre courant des attentes de toute une population, humiliée, insultée, abaissée.

    Ceci démontre une fois de plus que le pouvoir n’est pas donné à tout le monde. Bien dans sa tête, bien dans son rôle, bien dans sa ville, n’est pas André Samitier qui veut (33 ans de mairie). Irrésistiblement, les autres passent et trépassent, n’ayant jamais contribués à aucun dynamisme du peuple.

    Le bien commun se veut réalité de tous. Pour les trompeurs, les tricheurs, les usurpateurs, l’usure et la fatigue prennent rapidement le dessus (on parle ici de déprime exceptionnelle, d’affaiblissement prématuré des prétendus premiers de la classe des continuelles contraintes de l’urbanisation de masse de Gargenville), des élus par défaut, incapables de durer, qui en quelques années de mandat, deviennent des dos voutés aux jambes tremblotantes, aux mains tressautantes, résultat d’un parcours du combattant lié à un manque de logique hégémonique en faveur du peuple.

    En résumé, ils se font couronner par tous les moyens, mais ils ne tiennent quelques temps tout au plus. Est-ce bien raisonnable de se fier à des récidivistes brinquebalants, qui par affect du pouvoir, mentent, détournent, ne tiennent pas la route, ne tiennent pas leurs engagements, mais génèrent climat de tension et forte hostilité générale dans une continuelle volonté de faire plier tout un peuple…

    Moralité : Ils détruisent tout un cadre de vie, mais ils finissent seuls, éteints, dévastés, usés/cassés, définitivement sur les rotules.

    Se croire touché par la grâce, se surestimer au-dessus du lot, à la finale ça coûte cher !

    CHOISISSEZ LA LOGIQUE, LE BON SENS.

    CHOISISSEZ CE QUI EST SAIN, CE QUI DURE.

    CHOISISSEZ UNE AUTHENTIQUE REPRESENTATION DU PEUPLE !

  5. Philippe dit :

    Les villes où il faisait bon vivre à 45 kms de Paris c’est fini ! Toutes les villes ou presque sont aujourd’hui infectées par des quartiers merdiques. Si vous voulez acheter un bien, regardez de près la qualité de vie du lieu, l’insécurité qui y règne, la métamorphose qui a eu lieu les dernières années et celle qui est en cours. Tout cela n’est évidemment pas dû au hasard, dîtes vous bien que tous les élus de ces villes sont sous la botte de l’OIN Bédier, le cas politique le plus désespéré du département. Le bonheur se trouve dans la fuite ?

  6. Triste réalité dit :

    Tout ce fric dépensé en pure perte pour un quartier pourri des années 60, ça veut dire qu’il n’y pas de limite chez tous ces élus arcqueboutés à détruire un cadre vie pourtant très apprécié des habitants, jusqu’à l’apparition de cette génération de bétonneurs qui a plombé la ville. Tout le monde sait ce que ça va devenir, de plus en plus invivable, ceux qui aujourd’hui hurlent à la sécurité vont être comblés de joie d’ici quelques années.

  7. Pascal dit :

    Gargenville, la ville où il faisait bon vivre, celle qui avait obtenu 3 fleurs pour son cadre de vie ! Preuve que d’une commune appréciée de ses habitants on peut en faire un super beau modèle catastrophique de banlieue, avec toute une batterie d’indicateurs qui prouve que le pire reste à venir. Bien sûr, quand on peut créer ce genre d’endroit dans le bonheur et la joie entre despotes, qu’une majorité de nos compatriotes fuient dans cette ville, et si vous y ajoutez la fiscalité, vous avez tout gagné, le jackpot, le gros lot ! Pourvu que ça dure, c’est Bédier et Delpeuch qui sont super contents !

  8. Les p'tits futés ! dit :

    Porcher et son splendide quartier béton, et si c’était ça la clé du nouveau bonheur de Gargenville, comme le voulait l’ancienne mairesse ? Evidemment c’est une question de goût, certains adorent ces zones de logements concentrés, comme Chanteloup-les-Vignes, le Val Fourré, Les Mureaux, mais tous nos décideurs successifs habitent de cossues villas ombragées en bordure de Seine, ou sur la coulée verte d’Hanneucourt. Quel dommage qu’ils ne puissent pas profiter à 100% de leur joli ghetto ! Pour tous ces créateurs de nouvelles citées délirantes, les Gilets Jaunes réclament un projet de loi rétroactif les obligeant d’habiter leurs « paradis » au minimum 10 ans ! Sans doute que Nicole Delpeuch / Jean Lemaire et compagnie seraient ravis d’y être obligés, et impatients de changer de monde !

  9. Anne dit :

    Gargenville, c’est le summum de la carabistouille ! Delpeuch on a donné, Lemaire on a donné… et revoilà les Delpeuch pour la troisième fois, déguisés en sauveurs ! Ces gens sont pires que le covid, on s’en croit débarrassés, on s’en croit délivrés, mais ils reviennent dans un autre scénario par un trou de souris pour recontaminer ce qui reste d’à peu près sain sur la commune ! Envie de vomir ! Berck !

  10. Gentils les agneaux ? dit :

    A Gargenville, nous sommes dans un bourbier pas possible, mais vraiment pas possible ! La roue tourne et on retombe toujours sur les mêmes numéros ! Qui peut-être encore assez naïf pour croire que ceux qui ont voté les projets Delpeuch en 2012/2013, vont aujourd’hui tout effacer ? Encore de la pure mascarade ! Encore du très très lourd ! C’est quand la fin de cette succession de bétonneurs ?

  11. Jérôme dit :

    Avec Yann Perron, le quartier Porcher ira à son terme (contrairement à une croyance des électeurs qui s’imaginaient le contraire) !

    Article de La Gazette en Yvelines du 18 mars 2020

    •Gargenville

    Le maire sortant balayé par son opposant. Le conseiller municipal d’opposition Yann Perron a obtenu 76,85 % des suffrages exprimés.

    Par la rédaction 18 mars 2020

    Changement de municipalité à la mairie gargenvilloise. Candidat à sa réélection, le maire sortant Jean Lemaire (SE), tête de liste de Avec vous, Gargenville demain et élu, n’a obtenu que 23,14 % des suffrages exprimés. Le conseiller municipal d’opposition Yann Perron, avec la liste Vivons l’avenir ensemble, totalise quant à lui 76,85 % des suffrages exprimés.

    Le taux de participation s’élève à 42 % pour ce scrutin, soit 58 % d’abstention, contre 39,39 % pour le scrutin de 2014. Yann Perron est élu depuis 2010, il faisait partie de la majorité de l’ancienne maire Nicole Delpeuch. Depuis 2014, il est conseiller municipal d’opposition dans ce même groupe.

    Dans son tract de campagne, Yann Perron faisait part de sa volonté de ne pas « lancer de nouveaux projets d’urbanisme » avant la fin du projet d’aménagement du quartier des Hauts de Rangiport, comprenant notamment 650 logements. Il indiquait également vouloir renforcer les effectifs de la police municipale et développer la vidéosurveillance.

  12. Jérôme dit :

    FANTASTIQUE !

    Quelle Alliance Jaune et Citoyenne ???!

    Yann Perron l’homme nouveau, l’homme providentiel, l’homme anti-Macron / l’homme anti-RN !

    Celui par qui tout va changer ? NON ! Faut pas exagérer, vous aurez 750 logements Porcher comme l’avait programmé sa marraine politique Nicole Delpeuch, avant d’attaquer les « Entrées de ville, Cœur de ville, Centre ville » et autres projets dits intermédiaires, de grande importance pour le total renversement du cadre de vie de Gargenville.

    Nous avons surtout connu Yann Perron dans la majorité « Delpeuch » de 2010/2014, une direction ultra verticale, façon bulldozer, tout renverser en quatre ans sans aucune démocratie du peuple, tout en simulacre, tout faire contre le peuple. Imposer par unique détention du pouvoir tout ce que le peuple n’a jamais voulu à Gargenville, tout ce que le peuple a toujours refusé ! Par deux fois Nicole Delpeuch (verticale, technocratique, centralisatrice, éducatrice politique de Yann Perron), a broyé Gargenville méthodiquement, par deux fois Nicole Delpeuch a été rejetée par le peuple.

    Yann Perron l’image du parfait élève de Nicole Delpeuch ? Yann Perron le discret disciple de l’OIN Bédier ?

    Trouvé pour vous : La méthode : passer d’une démocratie verticale et jacobine, centralisatrice et technocratique, à une démocratie participative, horizontale et girondine, s’appuyant sur l’humain, les Territoires et la subsidiarité ???!

    Municipales 2020 : Réconciliations ! (Communiqué de Presse)

    logo reconciliations

    Communiqué de presse Municipales 2020
    9 Mars 2020
    ELECTIONS MUNICIPALES, L’EMERGENCE D’UN NOUVEAU FRONT CIVIQUE ET CITOYEN
    « Réconciliations ! » est une plateforme citoyenne qui naît à l’occasion des municipales 2020. Elle regroupe des mouvements politiques ou citoyens préexistants et gardant leur indépendance :
    – Les Citoyens Cincinnatus
    – Alliance Jaune et Citoyenne
    – Refondation
    – Evolution Citoyenne
    – Citoyens de France
    – Les citoyens libres
    – ML2D
    – ainsi que des personnalités indépendantes au niveau local.
    Ces mouvements et personnalités sont issus de l’engagement social et associatif, de l’entreprise, des mobilisations citoyennes des dernières années, et d’autres puisent à des sources qui proviennent du spectre de tout l’ancien échiquier politique.
    Au-delà- de différences dans leur vision, ce qui rassemble ces mouvements différents c’est l’essentiel Favorables tout à la fois à un entrepreneuriat libre et une solidarité réelle, ils refusent le néo-libéralisme hors-sol qui s’est développé au cours des dernières décennies, et qui n’est pas un modèle viable pour la France.
    La méthode : passer d’une démocratie verticale et jacobine, centralisatrice et technocratique, à une démocratie participative, horizontale et girondine, s’appuyant sur l’humain, les Territoires et la subsidiarité.
    Dès lors, la démocratie municipale, autour des bassins de vie, est la pierre première d’une reconstruction.
    Pour les municipales, « Réconciliations ! » va appuyer des listes citoyennes issus de ses mouvements ou nées spontanément : des candidats indépendants ayant constitué leur liste, des collectifs ou associations locales soutenant une candidature citoyenne, des élus locaux ou des membres d’un parti classique, à l’exclusion de ceux qui vont à l’encontre de ses valeurs et de sa vision d’une société réconciliée, dans une démarche d’ouverture transpartisane. Les valeurs et axes d’action de « Réconciliations ! » sont recensées dans une charte qui dessine notre engagement municipal.
    RECONCILIATIONS ! apporte son soutien à : Liste Citoyenne de Yann Perron Gargenville

    Réconciliations ! étudie à ce jour de nombreuses candidatures et un soutien réel et concret aux futurs maires au-delà des élections. Une dynamique est enclenchée car une écrasante majorité de Françaises et Français se refusent à un duel Macron – Le Pen (LREM/RN) fabriqué d’avance et imposé.

    Contact : Sébastien Laye / laye.sebastien@gmail.com / 07 78 18 47 12
    Brice Blazy / brice@briceblazy.fr / 06 80 11 78 53

  13. Transparence dit :

    Il faut le dire, pour une très grande partie de la population, les élus d’aujourd’hui sont considérés comme une menace pour le cadre de vie de Gargenville. L’idée reçue comme quoi l’équipe Yann Perron serait l’inverse de Nicole Delpeuch, et en même temps, les pourfendeurs de la politique de Jean Lemaire, cette idée est complètement fausse. Tous ces gens ont été sous l’autorité très verticale de Nicole Delpeuch, et tous ces gens ont pu montrer pendant des années leur fidélité à perpétuer les dérives de l’urbanisme de masse de l’OIN Bédier. S’il faut des preuves concrètes et des écrits probants, allez sur les procès-verbaux des conseils de 2010 à 2014.

  14. EMMA dit :

    Ils sont gentils ces nouveaux élus, à les écouter, la terre est plate et ils se sont tournés les pouces pendant des années sous Nicole Delpeuch. Mais tout le monde s’est bien à quoi s’en tenir avec nos « perdreaux de l’année » et la réalité des choses va apparaître petit à petit.

  15. TITANIC dit :

    Nous à Gargenville on a des vrais champions, ils remplacent un menteur par un autre menteur et un bétonneur par un autre bétonneur ! Qui sont ces gens qui ne voient rien ? Qui sont ces gens qui ont la mémoire si courte ? En deux carabistouilles ils ont oublié l’affaire Porcher, l’affaire des appartements, l’affaire des OAP centre ville et celles en entrée de ville…, et après ils vont pleurer parce qu’ils auront bien aidé la faillite qui guette la commune; mais tous heureux avec leurs deux terrains synthétiques pour jouer à la baballe.

  16. Gargenville Seine Vexin dit :

    Enfumage toujours !

    Depuis le dimanche 15 mars, de nouveaux commentaires ultras mensongers fleurissent sur les réseaux sociaux.

    Prenons un exemple typique parmi d’autres, parlant de M. Yann Perron :

    « Voilà un jeune qui avance avec les problématiques du Grand Paris ! »

    Ce genre de slogan très politique est parfaitement calculé et étudié. Tout repose sur la continuelle répétition d’une même persévérance de matraquages destinés à intoxiquer la population, un travail de sape minutieux et précis.

    Le clan « Delpeuch » & promoteurs associés, n’ont évidemment pas intérêt à ce que les habitants de Gargenville prennent réellement conscience du pacte dévastateur qui attend la commune… et qui en sont vraiment les authentiques responsables.

    Si Jean Lemaire une fois en fonction a trahi tous ses engagements (« Restons Village », logements sociaux, circulation, patrimoine communal, etc.), les « Delpeuch », sont, quant à eux, les grands décisionnaires de la fabrication d’un quartier ultra sensible à Gargenville, après avoir consciencieusement renversé Pierre-Marie Darnaut pour le bénéfice de l’urbanisation de masse de « l’OIN Pierre Bédier ».

    Gargenvillois, propagez la vérité, dîtes-le partout autour de vous, NON et mille fois NON, le Grand Paris n’a rien à voir avec l’urbanisation de masse de Nicole Delpeuch via l’OIN Pierre Bédier. Le bétonnage de Gargenville est exclusivement une hérésie de l’équipe « Delpeuch », suivie du mauvais tour de Jean Lemaire qui a soudain trahi les valeurs de la fusion des listes de Gargenville, une fois élu.

    Quant au « jeune » qui «  »avancerait » » avec les problématiques du Grand Paris, il y a déjà dix années passées que ce même « jeune » avance et trempe dans les grandes décisions du gros marchandage d’un tout-béton à Gargenville, main dans la main avec les vieux briscards de Nicole Delpeuch, tous actuellement de retour, tous cachés derrière l’image du « petit jeune Yann Perron », pour finir le sale boulot de bétonisation sur Gargenville !

    Porcher a aujourd’hui un parfum du modèle des années 60, un déclin inexorable dont personne ne rêve !

    Tout ce qui est lié à Porcher est détesté de la population, l’équipe « Yann Perron » est revenue pour vous en faire le double !

    En vérité, voilà un « jeune » qui avance avec les problématiques « Delpeuch », qu’il a lui-même choisi d’honorer, de servir, entouré des meilleurs piliers de Nicole Delpeuch, déjà rejetés à deux reprises par les électeurs !!

    Ils se sont servis de l’impopularité de Jean Lemaire comme marchepied des élections municipales, leurs rabatteurs ont d’ailleurs achevé le travail.

    Mais, tous ces gens font uniquement partie de ceux qui ont accepté/voté/signé le colossal quartier béton de Rangiport… et les OAP [Entrée de ville/Centre ville/Cœur de ville] sous mandat 2010/2014 de Nicole Delpeuch, que vous n’allez pas tarder à redécouvrir dans la promesse d’un prétendu nouveau Paradis artistique, comme le fût Porcher du temps de Nicole Delpeuch !

    Depuis André Samitier, tous les élus « Delpeuch/Lemaire » sont coupables d’insincérité politique envers la population, et de décadence programmée de la ville.

    Faut-il que ce système déloyal continue de plus belle avec un clan représentatif de 30% des inscrits à Gargenville, sans que le vrai peuple souverain ne bouge ?

  17. Michel dit :

    La grande idée d’un « Restons Village » est à terre. Au nom de la cause de son grand intérêt très personnel, Jean Lemaire en Judas s’est donné le droit Césarien de trahir les suffrages de la fusion des listes de la plus horrible des façons. Le pourrissement engagé par Nicole Delpeuch en 2010/2014, revient donc en force avec Yann Perron. C’est-à-dire, les mêmes décideurs de l’époque d’anéantissement de Nicole Delpeuch, cette fois avec une représentation de 30% des inscrits ! Ces gens n’ont qu’une idée en tête et ils l’ont déjà prouvé, abuser d’une élection en trompe l’œil et arriver à tout prix à la ghettoïsation du site Porcher ! L’imposture doit-elle prospérer alors que rien ne les y autorisent une fois de plus ?

  18. Toutfoulcant dit :

    Qu’elle est belle l’hypocrisie de nos politiques, droite Delpeuch + droite Perron + droite Lemaire, qui nous contraint que de la mixité sociale à Gargenville. Une droite qui n’a plus rien à voir avec la droite André Samitier, 15 ans de laxisme et ils viennent encore nous faire la morale sur le prétendu manque de logements sociaux alors que le simple citoyen tente de survivre dans une ville qui est devenue incontrôlable depuis des années et tout le monde le sait. C’est à croire que nos bourgeois de Calais, tous profitant de confortables villas, sont incapables d’aller à la découverte de leur propre ghetto Porcher ! Réellement, tous ces gens ont à nouveau de beaux jours devant eux ?

  19. Sylvain dit :

    Vous n’en vouliez pas ? Cette fois sera la bonne, on aura 700 logements sur l’ancien site industriel Porcher ! Ce qui s’annonce déjà comme une verrue monumentale n’est dû qu’à une complicité bien organisée, un gros copinage en tous genres, à l’origine de décisions honteuses, pour fracturer, exploser, le cadre de vie jadis si paisible à Gargenville ! Vous ne rêviez pas d’un petit Val Fourré ? Nous y sommes ! Et c’est bien grâce aux successives équipes « Delpeuch », qui s’assemblent et se ressemblent pour décider d’abominations commises au nom d’un soi-disant progrès ! Encore quelques années et ils pourront se réunir pour faire la Fête en se disant qu’ils ont réussi leur sale coup ripoublicain ! Le peuple est souverain ?

  20. Gilets Jaunes dit :

    De Gaulle
    Son nom est devenu synonyme d’une France libre, puissante. Mais l’homme de l’appel du 18 juin s’est d’abord imposé dans l’histoire comme un rebelle, un hors-la-loi, un dissident, un résistant, puis comme un leader politique charismatique, en France comme à l’étranger. Adoré, haï du temps de sa présidence en 68, il est devenu après sa mort un mythe, un idéal d’homme politique qu’à droite comme à gauche on se prend à regretter.

    Dîtes-nous ce que Yann Perron et Jean Lemaire ont de commun avec l’appel du 18 juin de Charles De Gaulle, eux qui se mettent en avant comme les bons élèves du système Delpeuch/Bédier, eux qui ont commis l’irréparable à Gargenville !

    Dîtes-nous ce qu’ils ont de commun, au rebelle, au résistant, puis au leader charismatique Charles De Gaulle ? RIEN ! ABSOLUMENT RIEN ! Ils ont détruit 6 mandats « Samitier », le tout pour un ghetto Porcher et des prochaines OAP programmées par Nicole Delpeuch et son poulain Yann Perron ! Les deux sont ventre à terre, rampants, soumis, obéissants, dociles, prosternés devant l’OIN Delpeuch/Bédier ! Peut-on être pire face à ses compatriotes qui ont toujours refusé ces quartiers hideux des années 60 ?

    Depuis 2004, tous les 18 juin à Gargenville, ne sont que l’anti-modèle, l’anti-exemple, l’anti-portrait, l’anti-nature du rebelle, du hors-la-loi, du dissident, du résistant du 18 juin ! Rien d’autre malheureusement !

  21. Sylvain dit :

    C’est simple, clair net et précis, 40% de votants ! Un record absolu ! Si la France est aujourd’hui dans une impasse électorale, c’est bien parce que nos gouvernants sont les seuls responsables ! Au premier tour ils ont emmené les électeurs au cœur d’une pandémie, et ils voudraient que tout soit oublié trois mois plus tard ? Maintenant que valent des élections avec si peu de suffrages, les gens ne sont d’accord sur rien pour les 6 années à venir !

  22. David dit :

    On recommence les intox ? Pas un média ne parle du refus d’aller voter des Français ? Alors que bon nombre de voix s’étaient élevées pour reporter le premier tour des élections municipales, dont des Présidents de région et autres figures politiques (tous bords confondus), on aurait dû tout arrêter, évidemment que c’était une mascarade, et pour moi le second tour n’est qu’un véritable cauchemar parce que les manœuvres du premier tour sont loin d’être digérées.

  23. Dominique dit :

    60% d’abstention, et ils se félicitent tous d’une participation de 40% ? Qu’ils redescendent sur terre, tous ces nouveaux élus ne représentent qu’une minorité complètement décalée de la réalité de la société ! Qu’ils arrêtent de faire comme s’ils avaient été élus par une majorité de votants, ce serait plus beaucoup honnête compte tenu du nouveau record de non-votants !

  24. Cédric dit :

    Dans ma commune, il y a eu 42% de votants et un maire a été élu avec 30% des inscrits ! Chouette alors, je ne vois pas pourquoi il faudrait ne pas être heureux ?? Pour le dire simplement, on en vient obligatoirement à une démocratie représentative vidée de sa substance parce que représentative d’une minorité ! Où est donc la volonté populaire ?

  25. Thomas dit :

    J’ai fait un constat accablant concernant les nouveaux élus, plus leur priorité s’est révélée sur l’achèvement des projets « Delpeuch », plus ils ont été récompensés ! Nos champions sont infiniment prêts ? Après le vote du pylône Bouygues à l’unanimité, vous ne trouvez pas qu’il manque trois ou quatre tours du côté d’Issou ? Vote à l’unanimité bien sûr ! Heureusement que le détournement à grande échelle ne représente que 30% des inscrits !

  26. Ramirez dit :

    60% d’abstention au second tour ? Comme quoi une grande majorité d’électeurs en France sont très conscients du danger des irresponsables politiques qui nous gouvernent, plutôt que du covid-19 ! Tellement vrai malheureusement !

  27. Jonas dit :

    Les gens ne vont plus voter ? Ce qui est insupportable, c’est de constater qu’il y en a de plus en plus d’élus qui n’ont pas conscience de la situation et qui restent incapables d’analyser la réalité de l’irresponsabilité de leurs actes, ceci depuis 40 ans ! Vous voulez des détails ? Plus ça va, plus les gens comprennent que le pays va de plus en plus mal et que tous les politiques de tous bords s’en lavent les mains, y compris les maires ! Responsables mais jamais coupables !

  28. Gilles dit :

    Second tour des municipales et second record historique d’abstention ? Bah oui, la désertion des urnes est essentiellement liée à la politique des maires et des présidents des départements, qui je peux vous le dire gonfle des millions de personnes. Il n’y a plus aucun respect à la démocratie, en particulier d’une majorité d’élus de « proximité » qui s’associent à la démolition « en règle » de l’histoire de France. Ils ne parlent plus honnêtement et font ce qu’ils veulent comme ils veulent une fois élus ! Détourner les votes des citoyens à tous les niveaux, en politique c’est devenu un sport national !

  29. Patrice dit :

    Tant que nous aurons ce genre de politiques en France, sans démocratie, je n’irai pas voter. Depuis 40 ans, que des municipales sans respect du droit d’expression du peuple. Que des candidats soumis à détruire la France, son identité, ses industries, son histoire, ses citoyens. Vive le RIC !

  30. Annick dit :

    Les verts nos sauveurs ? Bienvenue au monde « des Éléphants Roses »!!!… Vous pouvez voter blanc pour montrer votre désapprobation, mais ce n’est pas pris en compte !!! Qu’est-ce qu’il reste ? L’ABSTENTION !!!

  31. Anne dit :

    Dans notre bôôôôô pays, vous pouvez montrer votre désapprobation autant que vous voulez, ça ne change strictement rien et ça fait 40 ans que ça dure. Les droits des citoyens sont limités en permanence, et si les gens bougent, ils sont éborgnés, ils sont mutilés, ils sont réprimés, ils sont jugés en comparution immédiate et emprisonnés ! Devant de telles évidences, combien de temps encore ???!

  32. Maude dit :

    L’habitude de tout nier ? Avec 40% de votants les médias ne parlent que d’une vague verte ! Mais rien pour le raz de marée des 60% de non-votants ? Alors que ça devrait être le principal sujet en France ! Une fois de plus la minorité impose ses vues et directives par bourrage de crânes ? A quand le grand changement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion