logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Pour les dépressifs de l’OIN, revoilà Nicole Delpeuch

Agir pour Gargenville

Agir pour Gargenville 2

Vraiment…? Pour un avenir plus radieux… ?

Même si tous les soutiens de l’ancienne édile (2004/2008 – 2010/2014), ont désormais atteint le stade respectable du 4 ème âge, pour les nostalgiques incurables, à 70 ans, l’avenir s’annonce éclatant pour Nicole Delpeuch ?

En effet, l’espérance de vie augmentant, de même que le nombre de centenaires et de supercentenaires, on peut dire que Nicole Delpeuch dispose autour d’elle d’un âge d’or, pilier identique d’une même signification d’il y a 10 ans. On prend les mêmes et on recommence l’urbanisme à outrance laissé entre les mains de son compère Jean Lemaire ?

Cette fois, au lieu d’utiliser comme repère “standard” sa propre personne comme tête de liste [au moment très délicat où il faudra rendre des comptes sur l’illégitimité d’un “Béton Ville” vendu pour un “Restons Village”]… notamment par tromperie d’un Jean Lemaire vis à vis de l’apport local de Laurence Labayle (nièce d’André Samitier), plus terrible encore, par tromperie face à la fusion d’une authenticité “village” de Pierre-Marie Darnaut, Nicole Delpeuch réinvente la très difficile voire impossible tâche d’avoir recours à une tierce personne comme chef de file.

 

L’inverse des bulletins de vote, c’est déjà une terrible peine !

 

Ci-dessous, “les projets constructions” de Nicole Delpeuch vont bon train ?

Nicole Delpeuch/Jean Lemaire… Qu’ont-ils fait sinon mentir outrageusement ?

 

2 capture

6 Capture Tract Delpeuch

Tract Delpeuch 3

Tract Delpeuch Porcher

Porcher 600 logements

Ci-dessus, sitôt élu, Jean Lemaire a très vite oublié la pétition réclamant l’annulation du projet “Porcher-Delpeuch”, de même que les collaborations de Laurence Labayle et Pierre-Marie Darnaut… S’en est suivie la catastrophe urbanistique conçue dans le dos des électeurs…Tout était bidon ! Aujourd’hui les Gilets Jaunes dénoncent tous ces politicards menteurs par excellence.

 

A Gargenville, le miroir aux alouettes reprend de plus belle ?

Pour assurer la relève de l’équipe “Delpeuch”, Yann Perron est consenti par ses aînés “d’Agir pour Gargenville”…

Homme neuf aux précédents mandats, mais entier soutien et dévouement aux pratiques du passé, il devra donc faire face à une foule de reproches et de données que traine Nicole Delpeuch derrière elle… Opération OIN “Porcher”, via Pierre Bédier et 700 logements sur 11, 7 ha à moins de 200 m de la 3 ème industrie la plus polluante du département.

Également, reste les différentes OAP sur le territoire de Gargenville initiées et inscrites dans le PLU par l’équipe “Delpeuch”, dont nous avons fait recours en 2015 et 2016 sur intolérables trahisons de Jean Lemaire…

Toutefois, un choix cornélien pour la nouvelle figure “d’Agir pour Gargenville”… Ne pas perdre son âme en ayant éventuellement déjà “décidé” de préserver sa carrière professionnelle tout en laissant la place à son “instructrice” à l’Hôtel de ville… Ce qui mérite d’être précisé aux électeurs. “Au prétendu retour”, reste à convaincre du bien fondé…

 

LE 23/02/2019/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

32 thoughts on “Pour les dépressifs de l’OIN, revoilà Nicole Delpeuch”

  1. Gégé dit :

    Gargenville Seine Vexin : le retour aux fondamentaux ? Je reste dubitatif.

    Agir pour Gargenville : la grande mascarade se prépare ? On prend les mêmes et rebelote ? Est-ce dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes ? Au royaume des aveugles les borgnes sont rois ? Tous les septuagénaires et autres octogénaires au rebus, du renouveau, du neuf !

    Qu’attendent réellement les Gargenvillois pour leur avenir, dans tous les cas, pas un cautère sur une jambe de bois ! Parce que le seul problème de tous ces élus, pourvu qu’ils aient le trône chacun leur tour et les électeurs sans cesse trompés !

    Le choix ? Un EX, Une EX EX ou les Extrêmes, ont est mal barré en tout cas !!!

    Mais on a peut être les édiles que l’on mérite, allez savoir ?

  2. Gargenville Seine Vexin dit :

    Monsieur Gégé,

    Retour aux fondamentaux dîtes-vous ? Mais pourquoi donc voudriez-vous qu’on déroge de nos fondamentaux ? Parce que nous suivons le mouvement des Gilets Jaunes au fur et à mesure de ces 15 dernières semaines ?

    Certes, le soulèvement est national et multiple, on vous l’accorde, mais les problèmes de Gargenville sont identiques à ceux de toutes les régions de France, si ce n’est pire dans le domaine du non-respect de la démocratie représentative… et cela dure depuis quinze longues années dans notre ville de Gargenville. Voyez d’ailleurs ce qu’il en advient dans notre commune par tromperies successives. Le peuple est respecté ?

    Comme vous le savez, le mouvement des Gilets Jaunes est avant tout un soulèvement contre une injustice sociale grandissante doublée d’une injustice fiscale, mais n’oubliez pas le fossé de l’injustice démocratique, cette injustice devenue coutumière par pratique ahurissante de certains élus et de certains services de l’administration au cours de ces 40 dernières années, devant laquelle bon nombre d’associations et de citoyens doivent se battre sans pour autant aboutir à un résultat satisfaisant. Croyez-vous que c’est sain pour notre démocratie ?

    Nous en avons d’ailleurs un très bon exemple à Gargenville. En 2013 et 2014, combien de recours avons-nous dû formuler contre les projets effarants de Nicole Delpeuch sans le consentement de la population ? A l’époque, nous réclamions un référendum local décisionnel (le peuple décide par lui-même et pour lui-même). Néanmoins, ces mêmes recours avaient alors permis aux électeurs d’accéder aux élections de 2014 sans un seul coup de pioche. Etant donné que Jean Lemaire préconisait un « Restons Village » avec la propre nièce d’André Samitier, Pierre-Marie Darnaut a fort justement fusionné avec la liste de Jean Lemaire pour cet engagement d’un « Restons Village » contre l’urbanisation de masse de la maire sortante.

    Qu’en a-t-il fait ?

    Non-respect de la continuité d’André Samitier. Non-respect des engagements tenus devant les électeurs. Non-respect d’une majorité des suffrages exprimés. Non-respect du support politique de Laurence Labayle. Non-respect de l’accord d’une fusion des listes avec Pierre-Marie Darnaut. Non-respect d’un « Restons Village ». Non-respect du cadre de vie de Gargenville. Non-respect de la qualité de vie de Gargenville. Non-respect de l’environnement. Non-respect de nos plantations d’arbres, d’arbustes. Non-respect de nos espaces verts. Non-respect de la santé publique. Non-respect des villages du Vexin par vote d’un enfouissement de 100 000 tonnes de déchets ultimes supplémentaires. Non-respect des villages du Vexin par déclaration personnelle concernant l’industrie cimentière de Gargenville. Non-respect de la qualité de l’air. Non-respect de la liberté de circulation dans les rues de Gargenville. Non-respect d’entière protection des deux roues sur pistes cyclables très aléatoires. Non-respect d’un urbanisme concerté. Non-respect de la qualité de vie des gens par entassement d’HLM sur 11,7 ha. Non-respect de l’existant de Gargenville par concentration d’une population de 3000 personnes sur 11,7 ha. Non-respect à ne plus reproduire le modèle des années 60. Non-respect de la fluidité de circulation par contraintes d’habitats excessifs. Non-respect des emplacements et de la hauteur des dos d’ânes. Non-respect d’une concomitance d’un deuxième franchissement de la Seine avec le projet OIN. Non-respect du budget de la ville en rapport de constructions à tout va. Non-respect des contribuables par volume surdimensionnés des emprunts. Non-respect de la démocratie. Non respect des citoyens. Non-respect de la ville. Non-respect de la république et etc… et etc…

    A la suite de quoi, nous avons dû formuler divers autres recours contre les effarantes initiatives d’un Jean Lemaire grand opportuniste confortablement installé dans le sillon urbanistique de Nicole Delpeuch contre les attentes de la population.

    Même si symboliquement nous n’avons pas fait appel puisque l’équipe « Jean Lemaire » a annulé par délibération spécifique les délibérations précédentes des OAP et de la résidence Michon, nous n’en gardons pas moins le PLUI du GPSO comme autre possible considération sans l’assentiment du peuple.

    Ne rien lâcher… Voilà pourquoi il n’y a que les Gilets Jaunes qui pourront faire changer les choses dans ce monde rempli d’injustice. Voilà pourquoi nous aussi nous sommes des Gilets Jaunes. Voilà pourquoi nous aussi nous réclamons un RIC pour destituer tout élu qui ne respecterait pas ses engagements devant les électeurs et autres alliances avec ses partenaires.

    C’est tellement facile de mentir, tromper, trahir pour l’inverse des attentes des électeurs sans que jamais aucun élu ne soit inquiété de son comportement par conduite déloyale.

    De la politique et des politiques oui ! Mais de l’honneur ! De la loyauté ! De la moralité ! De la sincérité ! De l’exemplarité !

    Quant aux partis, ils sont ce qu’ils sont sans que jamais les Gilets Jaunes aient adhéré ou préconisé l’un d’eux. La multiplicité représentative avant tout !

  3. Philippe dit :

    Ô sainte naïveté comme je compte sur toi ! Etonnant de revoir un tract « oubli tout » de l’ancienne mairesse. Les belles surprises de la maîtresse d’école, on connait, car aujourd’hui on voit ce qu’il en coûte pour Gargenville ! Rien ne se perd, tout se transforme ! Finalement on constate que Nicole Delpeuch et Jean Lemaire ont été main dans la main pour casser Gargenville de 2014 à 2019, mais maintenant à 1 an des élections elle crie à l’attentat contre la commune ! FASCINANT !

  4. Pascal dit :

    Il faudrait que les gens réfléchissent un peu plus loin que leur bout du nez. Comme ce Jean Lemaire, cette dame a l’art de retourner sa veste. Un jour pas si lointain encore, c’est bien Nicole Delpeuch qui avait oublié tous ses engagements pris auprès du peuple en faisant passer Pierre-Marie Darnaut pour un branquignole dans le seul but de s’accaparer le pouvoir pour sa cité Porcher. Comme tous les UMP du coin, elle a uniquement suivi le cap fixé par Pierre Bédier.

  5. Gargenville Seine Vexin dit :

    Qu’est-ce que raconte encore Nicole Delpeuch sur son dernier tract ? Sur quoi se focalise-t-elle ?

    L’achat par la commune de l’Orangerie du Château d’Hanneucourt et de l’ancienne pizzéria ne participe en rien à l’intérêt de tous les Gargenvillois… mais assouvit les « rêves » de Monsieur le maire !

    Sans vouloir prendre fait et cause des décisions prises à la « légère » et en catimini par Jean Lemaire…

    Pourquoi Nicole Delpeuch ne pointe-t-elle pas du doigt le prodigieux et spectaculaire quartier de la gare né de sa grande imagination fertile contre les attentes des Gargenvillois ? Combien d’emprunts vertigineux ce quartier de la gare a-t-il entrainé dans sa réalisation ? Qui paiera l’addition sur combien de décennies ? Quelle concertation de l’équipe « Delpeuch » sinon des constantes contraintes à la chaîne pour la population ? Pour quel intérêt général sinon assouvir les « rêves » de Madame le maire parrainée pour l’occasion par le président de l’OIN Pierre Bédier en personne ?

    L’Orangerie et la pizzéria font partie du paysage historique d’Hanneucourt depuis des lustres (il paraîtrait même que Napoléon y séjourna une nuit… ce qui est loin d’être le cas du quartier de la gare voulu et conçu sur le modèle des années 60 et imposé de mille façons par l’ancienne maire sortante… d’ailleurs, qui verrait Emmanuel Macron y passer une nuit cauchemardesque ?

    Rénovées ou pas, l’Orangerie et la pizzéria ne constituent pas d’argent jeté par les fenêtres comme veut le faire croire Nicole Delpeuch. Cent façons peuvent de nouveau réexprimer et faire revivre ce patrimoine communal.

    Par ailleurs, combien de Gargenvillois ne rêvent-ils pas d’une immense haie végétale pour cacher cette nouvelle verrue du quartier de la gare en totale contradiction avec l’existant de Gargenville ?

    NON, VRAIMENT, merci l’équipe « Delpeuch » ! Deux rejets des électeurs ne suffisent pas encore ?

  6. Agnès dit :

    La Delpeucherie a mis en place un pourrissement qui a piétiné l’œuvre de nos aînés avec les propres Barons de Samitier. Du jamais vu à Gargenville ! Cela montre à quel point on peut tout faire en politique, même convertir les soi-disant « fidèles compagnons » de l’ancien édile pour renier trente années de politique qui avaient fait la renommée de Gargenville. Tout est passé comme une lettre à la poste ! Dangereux les ex notables de la ville !

  7. Alain dit :

    Mme Delpeuch, urgent, il faut arrêter de fumer la moquette, c’est pas bon pour la mémoire ! Un deuxième quartier Porcher, ça ne vous tente pas d’en faire un autre ? Parce que c’est bien cela que vous avez en tête ? Il en existe déjà pourtant un à Gargenville grâce à vous ! Madame, on se souvient de toutes vos déclarations de 2010, 300 logements et pas un de plus, résultat 49 000 m2 de logements (environ 750 cages à lapins) dans le dos de la population ! Madame, vite prenez votre retraite, vous avez fait assez de monstruosités comme cela !

  8. Denis dit :

    Veillons à ne pas tomber dans le ridicule ! Tous ces bienpensants qui dénoncent aujourd’hui une atteinte aux promesses électorales… Et un EHPAD, dédié à des personnes âgées en situation de perte d’autonomie physique et/ou psychique parce qu’elles ne peuvent plus être maintenues à domicile, ce serait quand même moins dangereux que la mairie. Parce que des « jeunes » godillots, c’est déjà terriblement périlleux, mais des godillots atteints d’Alzheimer, c’est autrement plus grave pour notre démocratie !

  9. Jérôme dit :

    Pouf ! Tout comme ses amis « LR » du Mantois, Nicole Delpeuch a toujours l’art et la manière de protéger les petits intérêts de Pierre Bédier, le tout en piétinant joyeusement le cadre de vie de Gargenville. Finalement le « LR » n’a jamais été protecteur de nos libertés, si jamais par malheur l’un de la bande à Bédier accède au pouvoir au GPSO en 2020, croyez-vous que les abus des constructions à tout va vont s’arrêter ? NON ! Leur unique objectif va doubler quoi qu’il en coûte aux contribuables ! Quant aux mesures antidémocratiques, chez eux, elles sont tellement notoires que Michel Vialay à voté POUR la loi anti gilets jaunes des Macronistes ! A 12 mois des élections, que cela nous serve d’avertissement solennel !

  10. Fred dit :

    L’équipe Delpeuch, que des vieilles chambre à air remplie de rustines ! Ca ne trompe plus grand monde, une opposition de pacotille quand il s’agit des HLM qui poussent comme des champignons ! Ils n’ont plus besoin de se cacher et peuvent adhérer avec « Gargenville en action » … Tous à mettre dans le même panier ! Bavardez avec ces élus de l’opposition et notamment avec le pressenti Yann Perron…c’est épouvantable…. c’est pire que tout ! Ma parole ils ont du faire des stages au Tibet, ce sont de véritables moulins à prière qui n’ont aucun souvenir de rien de leur implication !

  11. Sylvie dit :

    Vu le tableau qui se présente aux prochaines élections, c’est vraiment pathétique et de plus en plus inquiétant… des convertis aux HLM de la mairesse, des handicapés du cerveau, des vieux, des soutiens qui pédalent dans la choucroute, cette fois j’aurais du mal à comprendre les abstentionnistes !

  12. Nicolas dit :

    L’illusion démocratique dans laquelle nous vivons à Gargenville est maintenant de notoriété publique. C’est même très vicieux… Pourtant le message est clair… Un coup le pouvoir à Nicole Delpeuch, un coup le pouvoir à Jean Lemaire, et à chaque fois, l’effondrement du cadre de vie de la commune est de pire en pire. Comme les gilets jaunes, nous sommes à un moment de vérité, tant que les gens n’auront pas compris qu’il n’y a pas plus aveugle que celle ou celui qui ne veut rien voir de ces grands fossoyeurs de la ville, même centenaires, ils se représenteront en faisant la morale à tout le monde !

  13. Denis dit :

    L’ivresse du pouvoir, ils en bavent ! C’est dingue comme ça brûle les neurones de tous ces assoiffés d’une toute puissance de domination. Une fois élue, l’ex-mairesse s’est imaginé qu’elle pouvait tout se permettre. Une fois élu, le maire actuel s’est lui aussi imaginé qu’il pouvait tout se permettre. Ceci dit, c’est reparti ? Les enjeux de la future galette sont « En Marche » ? Il faut encore doubler le nombre d’HLM à Gargenville ? Mais qui ne laisse que la misères à ses concitoyens ne vaut pas tripette ! Et encore, je ne parle pas des dettes et du dépouillement du patrimoine de la commune !

  14. Nadine dit :

    Elle veut en remettre une couche ? Je ne comprends pas pourquoi personne ne se souvient du double jeu de la dame Delpeuch et de ses projets délirants ? Les gargenvillois sont dans les vaps ? Tout le monde sait depuis longtemps qu’il y en a marre de ces bouffons, les gens n’en peuvent plus de toutes leurs magouilles ! Une révolte doit avoir lieu le plus vite possible !

  15. ALEX dit :

    Quand on voit Nicole Delpeuch et son équipe de gâteux tenter de se faire passer pour des bons samaritains, ne faut-il pas prendre des mesures exceptionnelles, surtout devant les résultats extrêmement violents de ces dernières années ? Les bonnes mesures, n’est-ce pas balayer tous ceux qui se sont préoccupés de détruire l’esprit village de la ville pour des millions de dettes ?

  16. Anne dit :

    QUAND ON A LE POUVOIR A GARGENVILLE TOUT EST PERMIS ! SUPER ! Et les gens qui ont tout perdu par l’élection de Nicole Delpeuch et de Jean Lemaire et qui attendent toujours le respect du village… Que des arnaques pour ceux qui se sont fait applaudir pour les héritiers de Samitier ! Vous avez vu le béton ? Vous avez vu les HLM ? Vous avez la montagne de dettes ? L’affaire est bouclée et les gargenvillois n’ont plus que leurs yeux pour pleurer ! Tout est pourri !

  17. JusteMonAvis dit :

    JE RÊVE ! Dîtes-moi que c’est une blague ! Les champions des arnaques reviennent ? Ce cinéma va-t-il continuer longtemps ? CAUCHEMARDESQUE ! Là où il y a des promoteurs et un fric de dingue, ils ne lâchent pas le morceau ! Ils n’ont pas honte ces gens là ? D’ailleurs, ils auraient tort de se gêner, par ici la bonne soupe et à chaque fois ils enfoncent le clou et c’est le peuple qui trinque, comme empiler des centaines de logements et un bras d’honneur bande de couillons ! C’est ça ces politicards dont plus personne ne veut ! Les gilets jaunes tombent à pic, à gargenville y’a du boulot !

  18. David dit :

    Quand ce foutage de gueule va s’arrêter ? Sans déconner, même pas l’impression d’abuser ? Parce qu’en plus ils en redemandent les lascars, tous en déambulateur et une batterie de casseroles toutes neuves pour 2020 ? Ils n’ont vraiment pas honte, que des affaires de chelous ! Rigolez pas, le 4ème âge et les procurations ils ont l’habitude, mais la moindre magouille finit par se faire savoir ! Juste une question, a-t-on trouvé les coupables de tout ce béton dans Gargenville ? La commune n’a plus que des dettes, que la police fasse son travail !

  19. Sonia dit :

    Ben voilà, on a encore découvert le pot aux roses ! Quel pays génial quand même ! En Delpeucherie on a pas de pétrole mais on a des idées, et une fois de plus c’est la Ripoux blique pour abuser des électeurs ! On connait tous l’histoire, encore un nouveau coup foireux, Yann Perron sera l’homme de paille de mémé et comme ça elle va encore pouvoir nous pondre des abus en squattant la mairie. Faut arrêter ces gens ils ne méritent pas la confiance des citoyens !

  20. Jérôme dit :

    Vallée de Seine, 7 fois plus de logements que nécessaire ?

    Gargenville… Qui a obligé cette densification OIN en milieu urbain à proximité immédiate de deux sites Seveso ?

    L’OBS, Par Sébastien Billard, Publié le 11 février 2019 à 13h17 Modifié le 26 février 2019 à 15h33

    Le béton n’en finit plus d’avancer, d’avancer et d’envahir des hectares. Alors que la crise des « gilets jaunes » a souligné combien l’essor des quartiers pavillonnaires, des zones commerciales et autres voies rapides avait rendu une majorité de Français littéralement prisonniers de leurs voitures, la bétonisation du territoire hexagonal se poursuit inlassablement.

    Dans une note publiée début février, l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI) explique que dans la grande majorité des cas, l’aménagement suit encore le modèle de l’étalement urbain – autrement dit, le remplacement des champs et des forêts par des zones bitumées, bétonnées ou couvertes de pelouses. Oui, mais ça fait de la croissance et des emplois, rétorqueront sans doute les défenseurs du béton roi. Sauf que non, même pas : l’IDDRI rappelle que cette « artificialisation des sols » a continué de progresser entre 2006 et 2015 à un rythme nettement plus élevé que la population et que la croissance économique.

  21. Sacha dit :

    Décidément, dans cette ville le bon sens et la raison deviennent des choses rares ! Voilà au moins une équipe qui se fait quantité de scénarios digne de Hollywood ! ça ne leur pose pas de problème que la majorité de leur liste se déplace en déambulateur ?

  22. Soyons précis dit :

    Dangereux tous ces vieux ! Triste constat, trop de pouvoirs ont été donnés à tous ces gens qui se sont crus le centre du monde en 2004 ! Le temps est passé, je plains les services à la personne handicapée qui devront suivre en mairie si tel était le cas ! Vous imaginez le cirque ?

  23. Bertrand dit :

    C’est de la provocation ! Cela fait 15 ans qu’on ne sait toujours pas comment s’en dépêtrer et ils veulent remettre ça ? Autour d’eux, ils ne s’étonnent pas qu’ils commencent sérieusement à gaver une majorité silencieuse ? Il n’y a pas à dire, en politique, passé les 70 balais on devient des grands comiques !

  24. Christophe dit :

    La politique ça rapporte pour que des vieux retentent leur chance en tremblotant de tous leurs membres ??? On a déjà dérivé, mais là on dérive complètement et définitivement !

  25. Isa dit :

    Ces ignorants qui se croient plus intelligents que les autres parce qu’ils sont arrivés à leurs fins en manipulant le manipulateur ! Dans cette ville, il reste donc des vrais fossoyeurs qui en redemande !

  26. Du bidon dit :

    Niveau maternelle permanent ! Nous, on est des zentils tout plein, tous les autres c’est des mêêêssants pas beaux. Heureusement nous les zentils tout plein on est là pour vous sauver des mêêêssants vilains !

  27. Debora dit :

    Alors ? Partie ? Pas partie ? Reviendra ? Reviendra pas ? Au moment où les gens réclament du renouvellement et du rajeunissement, je vais revenir répond mémé à ses fans mettant ainsi fin à un insoutenable suspense, savamment entretenu par ses soins. C’est plus fort qu’elle, poussée par ses ambitions sans fin, grisée par la cote de popularité de son ancien adversaire, elle se voit déjà dans le fauteuil pendant que sa marionnette Yann Perron servira d’appât ! Machiavélique !

  28. Liliane dit :

    Qui tient réellement les manettes ? Nicole Delpeuch ou Yann Perron ? Parce que Yann Perron ne semble pas en mesure de contrôler quoi que ce soit par lui-même, loin de là ! En plus, sa vie professionnelle le rend dépendant d’une assistance extérieure permanente. Qui donc parle en son nom sinon Nicole Delpeuch qui a trouvé dans Yann Perron la bonne poire idéale. Egalement, que sait-on des transactions quand on se souvient que c’est Nicole Delpeuch qui est seule responsable de l’urbanisation de masse de Gargenville, par la suite imposée de bout en bout par la trahison à ses engagements de Jean Lemaire ? Dans cette énième manœuvre, quels sont encore les nouveaux intérêts politiques au détriment de la population ?

  29. Walou ! dit :

    Tout changer pour que rien ne change ! Comme Abdelaziz Bouteflika, l’inusable Nicole Delpeuch nous fait savoir qu’elle brigue un nouveau mandat pour achever Gargenville ! Houpi revoilà mémé l’empileuse d’HLM !! Encore une nouvelle manœuvre pour remettre quelqu’un du clan au pouvoir et doubler les logements ! Mais aujourd’hui la jeunesse n’est plus de la partie, tous les vieux de la vieille ont atteint le 4 ème âge, il n’y a donc pas beaucoup de scénario envisageable sinon la mise en avant de Yann Perron puisqu’il est le jeunot de l’équipe avec ses 50 printemps ! Dans tous les cas ce n’est plus un saut dans l’inconnu, avec l’urbanisation à tout va et tous les dangers que ça comporte.

  30. Chantal dit :

    Qui est une grande spécialiste pour nous en mettre plein la vue avec sa cité de banlieue à gargenville ? Il est temps que ça se réveille sinon la fameuse troupe va encore s’en donner à cœur joie !

  31. José dit :

    Les sommets de la connerie ne sont pas encore atteints ? Après Rantamplan revoilà mémé peupeuch ? Gargenville en a pris un sacré coup dans l’aile ! Entre eux, une vraie « mafia des indéboulonnables », toute une frange qui se croit encore sous l’ancien régime des seigneurs. Alors les gargenvillois, vous commencez à voir le problème ou vous faîtes toujours l’autruche comme des ânes bâtés pendant qu’ils détruisent votre ville pour une dette abyssale ?

  32. Alex dit :

    Ah tous ces intouchables élus aux grands secrets, ça fait 15 ans qu’ils se répartissent à tour de rôle des privilèges entre eux dans un monde totalement secret… Qui en redemande ? Parce que l’addition est belle… très très belle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion