logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Porcher… une ghettoïsation comme solution ?

porcher-5

Ci-dessus, voici l’exemple type de logements sociaux des années 60 concentrés sur un même lieu d’existence… soit 106 appartements et environ 400 personnes !

Le phénomène de ghettoïsation décrit en lui-même un lieu extrême qui dégrade l’harmonie d’une ville. Ici, la stratégie vise une toute autre priorité que les belles promesses d’un « Esprit-Village »…!

Après les grands engagements « Restons Village » de Jean Lemaire (2008/2010/2014)… implanter 106 logements sociaux comme l’ensemble illimité de Rangiport (voir photo ci-dessus), c’est condamner la population à faire face à la plus grande aberration que notre ville de Gargenville ait jamais eu à subir contre son gré au cours de toute son histoire politique ! Une découverte qui emporte les Gargenvillois dans une toute autre politique de la ville, un autre monde qui correspond à une quasi réplique des années 60 – d’où la démonstration d’un processus de ghettoïsation comme horizon à Rangiport…?

 

Rangiport, quelle alternative ? Partir ou subir ?

Lassés, fatigués, usés de toutes ces manœuvres détestables… bon nombre de nos concitoyens choisissent de tourner la page une fois pour toutes ! Pour les autres, l’évasion se trouve à Hanneucourt ?

 

Sortir du piège de la pirouette de Jean Lemaire

 

L’expérience d’une cité-ghetto : On ne peut pas dire que le bâtiment/blockhaus de 106 logements sociaux en un seul lieu de vie rehausse le prestige de Gargenville ! Avec ce genre de construction, on perçoit tout de suite une infraction au cadre de vie historique de Gargenville. Aucune comparaison avec l’existant, il s’agit ici en effet de transgresser un espace urbain pour en faire ce que tous nos aînés s’étaient pourtant interdit depuis l’après guerre. Avec un complexe aussi colossal, on est loin des campagnes toutes roses de « M. Restons Village » ! Place aux terribles désillusions !

 

Un procédé implacable au service d’une déloyauté sans précédent… On comprend mal de nos jours comment on puisse laisser faire autant d’aberrations au conseil municipal contre le sens donné des élections pour servir autant de dégâts sur Rangiport – puis la mission remplie – aller se réfugier dans l’unique secteur non-impacté d’Hanneucourt et fuir cette impitoyable urbanisation intensive que l’on a soi-même réactivé contre ses propres engagements politiques…   

Derrière le redoutable changement de pied de Jean Lemaire… il y a l’aveu d’une farouche volonté à poursuivre l’urbanisation galopante de Nicole Delpeuch sans le consentement des électeurs…

Les faits parlent d’eux-mêmes et sont en totale contradiction avec la raison de la fusion des listes Lemaire/Darnaut… La liste est longue… Casser l’entente électorale dans le seul but d’échapper aux attentes des électeurs… Casser le modèle de VILLE de Gargenville où il faisait toujours bon vivre !!! Casser l’unique opportunité d’une continuité « villageoise » sur l’ancien site Porcher !!! Casser le rôle d’une démocratie participative à l’Hôtel de ville !!! Casser la formidable chance d’un référendum local à Gargenville !!! Casser toute possibilité d’une alternative !!! 

Dans ces conditions… Qui veut s’installer sur Porcher ???

Quand on fait campagne sur 3 élections en utilisant le slogan « Restons Village »  (2008/2010/2014)… Quand on fusionne deux listes communales pour mettre fin à la politique d’urbanisation de Nicole Delpeuch… Quand on tient autant de belles promesses électorales durant tant d’années pour la sauvegarde d’un cadre de vie… Quand on obtient un mandat du peuple sur tant d’engagements aussi précis… On respecte l’intérêt général pour lequel on a été élu… On n’impose pas à ses concitoyens une violence urbaine à des années lumière de l’image idyllique d’un « Restons Village »!

 

Le site Porcher fait grand bruit pour plusieurs raisons inadmissibles

1) Cela a été décidé de la façon la plus pernicieuse qui soit… La déloyauté ! 

2) Le bâtiment atteint un tel gigantisme qu’il en est devenu l’épicentre le plus effrayant de Gargenville…

3) Même avec les aides financières aux primo-accédants, les éventuels réservataires n’ont absolument pas envie de cohabiter à proximité d’une concentration aussi massive de logements sociaux…

4) 145 logements en accession à la propriété n’ont absolument pas trouvé la moindre grâce auprès du marché immobilier de la région… Un fiasco sans précédent !

5) La politique du logement ne supporte pas les erreurs de mauvais goût… Après quoi… où sont donc passées les quelques 180 promesses d’achats comptabilisées en 2013 ???

Finalement, Rangiport victime de l’enfant du quartier ???

 

LE 04/11/2016/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

13 thoughts on “Porcher… une ghettoïsation comme solution ?”

  1. René dit :

    OH le beau village ! C’est le petit val fourré ???! Et dire que pendant ce temps là il déménage à hanneucourt ! C’est scandaleux !

  2. un voyant dit :

    Bjr, c’est tellement beau que je pense que dans peu de temps il va revenir a côté de sa maison familiale faire une demande de logement sur le site Porcher.

  3. Gargenville Seine Vexin dit :

    Que disait sur ses tracts « Lemaire en action » en mars 2014…

    « Il ne faut pas recommencer les erreurs des années 60/70 avec des concentrations de logements, véritables ghettos, nous n’en voulons pas à Gargenville ! Ces bâtiments ne peuvent être que troubles de jouissance pour les riverains, dévalorisant leur patrimoine, leur apportant des nuisances diverses et ces effets seront répercutés à l’ensemble des Gargenvillois, il est irresponsable de créer une concentration massive de logements sociaux sans un minimum d’infrastructures. »

    Le 26 avril 2014, « Lemaire en action » entreprenait seul et signait seul (sans référendum local et sans la moindre concertation auprès de son principal « associé » de la fusion des listes Lemaire/Darnaut), le projet du colossal modificatif des 106 logements sociaux sur un même lieu de vie du site Porcher)… soit l’inverse total de tous ses engagements politiques sur trois campagnes électorales (2008/2010/2014)…

    Comment voulez-vous être d’accord avec des procédés aussi répugnants ?

  4. Un ancien soutien de Jean Lemaire dit :

    Pour le bien public disait-il, par la suite j’ai appris à mieux le connaître et je vous invite à en faire autant ! Aucune droiture ! Il a une mentalité absolument inacceptable ! Ce sont des gens comme ça qui représentent un danger à Gargenville; ils font la promotion de tout ce qui peut les arranger et ce sont les pires prédateurs. Voilà quelqu’un qui a tout trahi autour de lui, je suis bien heureux d’être sorti de son cercle !

  5. Pas content dit :

    Mais vous êtes ignorant des lois qu’on nous impose à notre société d’aujourd’hui ou quoi ? Vous devriez être satisfait que la construction de ces logements ont été pris au sérieux ! Si le maire n’agit pas pour les 25% de logements sociaux c’est l’Etat qui s’en mêle et ça donnerait pas le même résultat ! Et s’il vous plait, arrêtez vos gamineries avec son déménagement à monsieur Lemaire, c’est ridicule, vous n’avez pas honte ? Vous blessez de nombreuses personnes avec vos mots mais ça vous n’es avez rien à faire puisque ce qui compte aujourd’hui c’est l’ARGENT ARGENT ARGENT !!! Madame Delpeuch aurait elle fait mieux avec le double de logements qu’elle avait prévu ? Réflechissez !!

  6. Gargenville Seine Vexin dit :

    Aux dernières invectives du « Pas content » et du « mécontent »

    Vos observations très personnelles du 09/11/2016 sont identiques aux précédentes des 18/10/2016 et 19/10/2016.

    Démocratiquement, sur ces points précis déjà précédemment abordés, notre association vous a longuement répondu à ce qui ressemble davantage selon votre mode de pensée, à légitimer ce qui ne pourra jamais l’être étant donné les solides engagements tenus aux électeurs par Jean Lemaire sur trois élections (2008 – 2010 – 2014).

    Par conséquent, nous ne pouvons que vous conseiller de vous rapprocher une seconde fois de notre analyse de vérité déjà commentée à deux reprises le 19/10/ 2016 à 1 h 41 et 21 h 49.

    Gare aux promesses non-tenues ! Gare au détournement d’une fusion des listes !

  7. Très déçu de ce maire dit :

    Bonjour,

    Le « pas content » et le « mécontent » remettent ça ? J’ai été relire l’ancien blog de Jean Lemaire avec les commentaires de RIRI FIFI LOULOU, c’est du copié/collé ! Si vous voulez les copies je les tiens à votre disposition. Bonne journée

  8. J'ai voté Jean Lemaire ! dit :

    Malheureusement tout est faux ! Il pourrit Rangiport pour aller à Hanneucourt ! C’est une véritable honte ! Il est occupé à faire quoi pour qui ? Aujourd’hui que va t’il devenir de Gargenville ? Jusqu’ou ira la lâcheté de ces élus ? Jusqu’à quel point nous ont ils vendu ? C’est quand même étrange que cette municipalité ne dise rien ! Quand cela va t’il cesser ?

  9. Scandaleux de devoir toujours subir dit :

    Lors de la dernière réunion publique GPSEO à Aubergenville, Mr et Mme Jean Lemaire et quelques colistiers de Gargenville, ont pu assister au débat entre les particuliers et les élus responsables de GPSEO.
    Quel spectacle de désolation, de la part d’un certain élu de Juziers, qui prône le maintien de la très polluante cimenterie Calcia, sous prétexte que les retombées financières que génèreraient l’activité de la cimenterie, était à son avis plus importantes que nos préoccupations environnementales (pollution).
    Vraiment cet élu de Juziers, qui est en charge de l’environnement, et qui est, entre autre, un ancien salarié de Calcia, se met en position de conflit d’intérêt.
    A vous de juger !
    Merci à Gargenville Seine Vexin de transmettre ce message.

  10. José dit :

    Où va notre commune avec un tel Maire ?
    Où en est mon vote pour lui sur la bannière RESTONS VILLAGE, Je pense que je me suis fait escroqué dans cette consultation.
    Je n’ai plus aucune confiance dans cette équipe communale tant qu’elle sera dirigée par Monsieur LEMAIRE. Notre chère commune perd peu à peu son cadre de vie tant apprécié entre les mains d’un tel homme

  11. Une gargenvilloise dit :

    Chère Monsieur qui tient ce site , j’habite dans ce quartier de rangiport enfin je reprend vos mots « ghetto ». Je tiens à vous preciser quelques petites choses : je suis une femme en couple et mes deux petits , je suis française , née dans les Yvelines et gargenvilloise depuis 1996 . Je ne suis pas une racaille !!!!! Je suis bien contente que ce nouveau quartier de rangiport car je bénéficie d’un bel appartement Avec un super confort , un air de jeux qui ravie mes enfants !!!! Ne pouvant pas acheter pour le moment je suis plutôt contente de pouvoir vivre dans la ville de ma jeunesse Avec un loyer abordable !!!! Alors que vous n’aimez pas jean Lemaire c’est votre problème mais mettez vous à la place de ces personnes qui cherche le confort avec un loyer raisonnable !!! Je pense qu’il y a assez de méchanceté , de violences et de haine dans notre pays alors cessé avec vos messages pleins de haines !!!!

  12. Gargenville Seine Vexin dit :

    Réponse à « Une gargenvilloise » du 21/11/2016 à 16 h 41

    VOUS AVEZ TOUT FAUX ET VOUS VOUS MEPRENEZ !

    ( Nous avons l’habitude de ce genre de message un rien manipulé)

    Ce n’est pas un « Monsieur » qui tient ce site, mais une association.

    Jamais en aucune façon et à aucun moment nous n’avons employé le mot « racaille » sur ce blog, ce n’est pas dans notre comportement ni dans notre mentalité.

    Si nous faisons allusion au terme « ghetto », c’est uniquement en réponse aux déclarations de M. Jean Lemaire qui dénonçait précisément CECI en mars 2014 dans sa campagne ahurissante sous le slogan « RESTONS VILLAGE »:

    « Il ne faut pas recommencer les erreurs des années 60/70 avec des concentrations de logements, véritables « ghettos » : nous n’en voulons pas à Gargenville ! Ces bâtiments ne peuvent être que troubles de jouissance pour les riverains, dévalorisant leur patrimoine, leur apportant des nuisances diverses et ces effets seront répercutés à l’ensemble des Gargenvillois, il est irresponsable de créer une concentration de logements sociaux sans un minimum d’infrastructures. »

    Comme tout un chacun, vous pouvez vous rendre compte en lisant ci-dessus les convictions politiques de l’ex-candidat de Rangiport, puis par après, comprendre/réaliser (puisque vous êtes récemment résidante à Gargenville) – que nous ne faisons que renvoyer les arguments du candidat Jean Lemaire au maire de Gargenville, qui, une fois élu, réalise l’inverse total de ses promesses électorales (plus grave encore pour le magnifique espoir du sens donné des électeurs de Gargenville ouverts à une véritable tentative de démocratie participative ).

    Egalement, n’allez pas vous imaginer que tout éventuel reproche politique de notre part reposerait sur un manque de respect très ciblé sur la personnalité de M. Jean Lemaire… Au contraire, sachez que la grande majorité des sympathisants de notre association ainsi que l’actuelle formation de M. Jean Lemaire – c’est à dire des dizaines de personnes au total – tous ces gens se connaissent depuis plusieurs années – sinon des dizaines d’années – et évidemment – des souvenirs impérissables restent aux uns et aux autres – ne serait-ce qu’auprès de M. André Samitier (ancien maire de Gargenville 1971/2004), mais à l’évidence la traduction qui en a été faite n’est évidemment pas la même .

    Sachez encore que nous avons scellé ensemble un collectif de l’opposition (plutôt entre copains), pour justement éviter des constructions trop massives sur un même lieu de vie. Sachez également que nous avons fait fusion des listes avec M. Jean Lemaire pour lui apporter 45% de bulletins de vote dans les urnes afin qu’il devienne le nouvel édile de la ville et applique le programme « RESTONS VILLAGE » tant décrié et promis aux Gargenvillois.

    C’est pourquoi nous ne comprenons toujours pas le retournement de veste ahurissant de M. Jean Lemaire imposé dans un bras de force incroyable à tous les résidants de Gargenville. Il y a de quoi en être estomaqué NON ?

    S’agissant des logements sociaux, nous nous sommes déjà exprimés à maintes reprises sur le sujet.

    Nous sommes favorables à la priorité de « résidences » particulières « stylées » d’un maximum de 20 logements (voir référence France Habitation à Gargenville) – l’ensemble dispatché aux quatre coins de la commune. Nous sommes défavorables à la construction de bâtiments massifs sur un même lieu de vie.

    Par ailleurs, nous nous mettons d’autant plus facilement à la place de ces personnes… étant donné que nous avons au sein de notre association des adhérents qui ont vécu ou qui vivent en ce moment même dans les conditions que vous évoquez avec tant de passion – il s’avère entre autre que ces Gargenvillois à part entière savent justement précisément de quoi ils parlent avec autant de justesse et de connaissance !

    C’est pourquoi nous vous conseillons vivement et au plus vite, de mieux distinguer et apprécier les choses qui vous sont présentées autrement que ce que vous traduisez à tort, tout simplement parce qu’il n’y a aucune haine dans nos propos – mais des vérités et des réalités pour une information directe aux Gargenvillois (puisqu’ils sont privés des faits réels sur leur commune).

    BIENVENUE A GARGENVILLE !

  13. Victor dit :

    Ah ben ça y est, ils peuvent être heureux ! Ce coup ci on l’a notre val fourré ! De là où il est Samitier ne peut pas s’occuper d’eux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion