logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Pierre Bédier et Alain Schmitz, vœux Ingéniéry

Bédier 15

Versailles. Pierre Bédier (à droite), ici à côté d’Alain Schmitz, président d’Ingeniery, a tenté de rassurer les maires ruraux sur la fusion entre les Hauts-de-Seine et les Yvelines. () LP/L.M.

Laurent Mauron

 

AblisPierre BédierYvelinesHauts-de-Seinerural

« Pour garder les Yvelines, il faut conserver les zones rurales ».

Pierre Bédier, le président LR du conseil départemental, a rassuré les élus ruraux à propos de la fusion entre les Yvelines et les Hauts-de-Seine.

« Nous devons aller vers la fusion mais tout dépendra du vote des deux assemblées après les échéances électorales. Le temps est révolu où on était à l’aise. Il faut aller vers la richesse pour nous développer. Mais la commune reste le socle. C’est tout le reste qui peut s’adapter », a-t-il dit, mardi, lors des vœux d’Ingéniery.

Cette agence, qui constitue le bras armé du département pour l’aide à la ruralité, a présenté son bilan à l’issue de deux ans d’activité.

Cette structure, unique en France, apporte une expertise technique aux communes dans de multiples domaines (marchés publics, voirie, assainissement). 150 communes y sont adhérentes pour un coût moyen de 1 € par habitant.

leparisien.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion