logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris
Bonne année 2020 2

2020… Meilleurs vœux pour Gargenville !

Souhaitons à notre commune le meilleur pour 2020. Que notre ville de Gargenville redevienne l’affaire de tous. Que l’Hôtel de ville réapparaisse comme une libre démocratie venue des suffrages du peuple et pour le peuple. Bonne année à toutes et tous.

pierre-bedier-8

Les emplois Calcia… Mais quels emplois ?

Carrières de Brueil en Vexin : La préservation des emplois avait été le principal cheval de bataille du cimentier et de la préfecture, sans oublier le rôle prédominant de la présidence du département. Quelques 6 mois après l’accord du 20 juin dernier dans un véritable bras de fer contre bon nombre d’élus, d’habitants et d’associations attachés à la santé publique, l’environnement et le respect de la qualité de vie… voici que les emplois en question disparaissent…

Antrenne relais

PYLÔNE BOUYGUES, RETOUR À LA CASE DÉPART !

PYLÔNE BOUYGUES, ENCORE UNE IDÉE BRILLANTE ! ENCORE UNE NOUVELLE BATAILLE POLITIQUE ! ENCORE UNE NOUVELLE SOURCE DE CONFLITS ! ENCORE UNE USINE À GAZ ! ENCORE UN BRICOLAGE ANNULÉ PAR UN AUTRE ! VIVE TOUS NOS ÉLUS !

La commune est notre maison

La commune entière est notre maison…?

Il en est ainsi, le monde se partage entre ceux qui défendent une certaine qualité de vie… et d’autres qui courent après des promotions immobilières dévastatrices, notamment vis à vis du respect des suffrages de nos citoyens. Ils abusent de faux engagements, ils se prétendent la crème de la crème, mais qui à Gargenville aurait voté pour une dégradation programmée de notre commune ?

Dream

Les opposants à l’antenne ne désarment pas

Le Parisien/Virginie Wéber. GARGENVILLE : STOP AU PYLONE 5G DE 36M A GARGENVILLE. Les opposants à l’antenne 5G ne désarment pas. C’est la troisième mobilisation organisée en moins de quinze jours par le collectif Dream actions citoyennes. Signez la pétition antenne relais Gargenville (dans l’article).

campagne 1

Mars 2014, de quel “ghetto” Jean Lemaire parlait-il ?

Habitants de Gargenville, souvenez-vous… Ceux qui vous disaient qu’il ne fallait pas recommencer les erreurs des années 60/70, ceux qui dénonçaient un ”véritable ghetto” avec des concentrations de logements… n’étaient en fait que de vulgaires faussaires avides d’un pouvoir sans limite dans le seul but d’abuser de vos votes… et anéantir l’héritage du cadre de vie “villageois” transmis par nos aînés.

Clowns

Mars 2020, la colère doit rentrer dans les urnes

Après tant de déceptions, Gargenville va-t-elle bouder les urnes ? Sans s’immiscer dans les calculs des partis politiques… il est évident que la colère Gargenvilloise doit rentrer dans l’isoloir. Voter les 15 et 22 mars prochains doit être un acte de défense face aux tromperies qui accablent Gargenville depuis 15 ans (temps de lecture 5 mn).

Réunion annulée

Marche arrière ! La réunion est annulée…

On savait Jean Lemaire champion des allers-retours, cette fois il s’est surpassé ! Finalement la réunion est terminée avant qu’elle ne commence ! Bref, Jean Lemaire a davantage organisé une belle pagaille pour encore plus de confusion à 6 mois des élections.

Réunion Bouygues

N’y allez pas ! (débat sur le pylône Bouygues)

Personne n’y comprend plus rien… Voici que le quartier concerné est invité à se prononcer une fois le dossier bouclé en toute catimini – c’est à dire – une fois les travaux commencés sans délivrer aucune information aux riverains comme l’exige la loi Abeille… C’est plus d’un an trop tard s’écrie un habitant. La justice est saisie.

Coeur de ville

Abracadabra ! Un “Baron Haussmann” à Gargenville

Vous avez un bulletin municipal (Gargenville magazine), mais jamais rien sur le spectaculaire changement de cap de l’édile. Jamais rien sur le conflit politique de la nièce d’André Samitier et cinq de ses collègues. Jamais rien sur les extravagants projets en centre ville. Jamais rien sur la braderie du patrimoine communal. Jamais rien sur l’endettement de la commune. Jamais rien sur l’authenticité locale…

Connexion