logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

N’y allez pas ! (Invitation au show d’une déloyauté)

12 Honneur à notre maire

Photo de Jean Lemaire dans son ex-jardin de Rangiport (le lendemain de la victoire de la fusion Lemaire/Darnaut). Depuis… le nouvel édile a laissé tomber son beau potager pour la quiétude des abords du Château d’Hanneucourt… Dommage ! Vraiment dommage ! Car ses voisins et riverains attendaient que l’ex-candidat « Restons Village » assume ses propos pour celui qui s’était présenté comme le protecteur de leurs intérêts si convoités (OIN)…

 

Jean Lemaire à l’honneur… / Jean Lemaire pour l’honneur…?

D’un “Restons Village” à un “Béton Ville”. L’Hôtel de ville, c’est déjà compliqué quand vous devez faire face aux impôts locaux et aux problèmes surajoutés de la société actuelle… Mais en plus, quand vous devez faire face à des élus-bétonneurs et à des aménageurs tout-puissants qui prennent le pas sur la démocratie pour contraindre une urbanisation de masse à 500 m d’une cimenterie et à 500 m d’un site Séveso, quelque chose ne va plus, parce que quelque chose démontre que dans ces transgressions des règles, ni la ZAC ni cette scolarité n’ont leur place entre deux sites industriels lourds.

Campagne 2014…Jean Lemaire pointait du doigt les “immoralités du système Delpeuch”. Entre autres: “Pourquoi il ne fallait pas recommencer un véritable ghetto” (ZAC “Delpeuch”). D’où évidemment une circulation amplifiée par état de cause (2000 véhicules de plus)… Mais un seul passage SNCF… Mais un seul franchissement de la Seine… Mais d’énormes nuisances surajoutées… Mais la perte d’un cadre de vie… Mais des millions de dettes. 

La politique “Lemaire”, ça se fait à coups de bluffs pour faire croire au chevalier blanc.   

Tout le monde avait entendu parler du discours de Jean Lemaire. Tout le monde avait compris l’alliance “Lemaire/Darnaut”. Pour finir, tout le monde s’attendait à ce que Jean Lemaire affronte l’urbanisation de masse de Nicole Delpeuch (il a été missionné pour ça…il a été missionné pour renverser les contraintes “Delpeuch”). Qu’en est-il au final ? Une pirouette et que des shows (médiatiques) pour fêter le joli contre-pied…?

Se démarquer de ses propres engagements. Avec la fusion des listes, ce qui apparaissait comme une victoire communale (second rejet des contraintes « Delpeuch » par alliance Lemaire/Darnaut)… s’est très vite transformé en grand naufrage pour Gargenville !

Pas d’authenticité / Jean Lemaire n’a jamais joué le jeu ! En réalité, les véritables intérêts de Jean Lemaire n’ont jamais été ceux d’une majorité de Gargenvillois / D’où un clan en rupture avec leurs engagements / Pour finir Jean Lemaire a trompé toute la ville !

Résumé : Mandat en poche, l’heureux élu de la fusion des listes a brusquement tourné casaque… Finalement, notre “sauveur” est devenu le pire cauchemar de Gargenville !

 

JL 2 Porcher 7

(Ci-dessus, un échantillon de l’ampleur du baratin diffusé aux électeurs de Gargenville… À défaut, pourquoi pas embobiner les élus du coin… les représentants du GPSO… au holdup électoral sans foi ni loi ?)

 

 

Porcher : Du faste ! Du bling-bling ! De l’illégitime !

 

Invités du canton… Ayez une pensée pour la souffrance de Gargenville. Ayez une pensée pour la méthode antidémocratique. Ayez une pensée pour le coup d’état électoral et les effets que doivent subir les administrés.

Qu’est-ce qu’un citoyen attend de ses élus ? Tous ces électeurs qui ont voté pour le rejet politique de Nicole Delpeuch sont aujourd’hui enfermés dans le monde sordide de Jean Lemaire (trahison des engagements, trahison de la fusion, trahison du scrutin).

L’espoir d’une majorité d’électeurs, cela a été de pouvoir voter la fusion Lemaire/Darnaut dans un grand OUF de soulagement. Sur le fond, qui souhaitait voir les contraintes “Delpeuch” à Gargenville ? Personne ! Sauf un Jean Lemaire à l’envers de sa bannière ! 

 

L’enfer est tombé sur la commune de Gargenville !

Alors qu’une majorité de rêves étaient d’accéder à une totale remise en question de l’urbanisation massive de Nicole Delpeuch, Jean Lemaire s’est saisi du mandat pour trahir ses convictions, ses engagements, ses partenaires, sa ville natale, son quartier bien-aimé.

 

Élus du Seine Vexin… Soyez solidaires ! 

Ne soyez pas dupes ! Dîtes NON à la déloyauté ! Portez-vous pâles !

Réfléchissez aux conditions du peuple de Gargenville… A Rangiport, entre deux sites industriels d’importance, vous n’êtes pas invité à célébrer une situation ordinaire, mais une situation extraordinaire, car l’édile de la ville a retiré aux Gargenvillois la liberté de décider pour eux-mêmes ! Il s’est joué de ses engagements remis au peuple ! Il s’est joué de la fusion victorieuse ! Il s’est joué des élections ! Il s’est joué des électeurs ! 

Invitation groupe scolaire Jeannot 2

Ci-dessus, “Porcher en Fête” ! On se marre truelle à la main, Jean Lemaire fait du buzz en pensant probablement au pied de nez adressé à son électorat “Restons Village”…

 

Jean Lemaire, le maire qui devait veiller sur “sa” ville !

Le choc violent d’une trahison…

Quelle offre était la plus difficile à refuser ? Celle des électeurs en attente d’un “Restons Village” ou celle d’un “Béton Ville” et contrer les objectifs démocratiques des urnes ?

Il a choisi la violence d’une transgression ! Finalement l’élection de Jean Lemaire “c’est mortel” pour la libre expression démocratique de Gargenville ! Décidément, le grand brûlé de l’époque “Samitier” n’a jamais rien voulu comprendre des “trente glorieuses”.

Tout n’était que baratin ! Résultat : On est dans une brutalité permanente et ce tohu-bohu d’un show médiatique est à prendre comme une agression démocratique !

A celles et ceux qui ont reçu une invitation : La souveraineté du peuple de Gargenville se mesure à la non-possibilité d’accéder au verdict des urnes. Tout est verrouillé !

Aux médias locaux : Toujours dispos pour un plus juste équilibre de vos articles…

Aux organisateurs : Bonjour à Mme Delpeuch. Bonjour à M. Bédier. Bonjour à M. Courtot.

 

LE 05/10/2017/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

 

6 thoughts on “N’y allez pas ! (Invitation au show d’une déloyauté)”

  1. Jean-Christophe R dit :

    On peut trahir pour une bonne raison mais là c’est pour la plus mauvaise. Ce monsieur propre sur lui a sans doute une bonne motivation égoïste qui l’a mené à oublier son serment. Maintenant il faut lui demander pourquoi il ne chante plus juste, après tout c’était déjà miraculeux qu’il devienne maire, alors peut-être a-t-il cédé à une sirène, à un coup de cœur qu’il l’a fait dévier de ses premiers amours. Allez savoir pourquoi les choses n’ont pas pris un cours normal.

  2. Gilles dit :

    C’est avec de tels comportements comme ça que les gens ne vont plus voter. Mettez-vous à leur place, comment voulez-vous avoir confiance si on ne peut pas avoir ce qu’on vote ! Ces gens là ne sont pas désintéressés et quand ils arrivent au pouvoir ils en abusent en se payant notre tête. Il y a vraiment des gros progrès à faire.

  3. Un dégouté dit :

    Quand je vois la photo avec HONNEUR A NOTRE MAIRE et ce Jean Lemaire le torse bombé comme un paon, fier de lui, les bras m’en tombent.
     
    C’est plutôt DESHONNEUR ou HORREUR qui auraient été plus judicieux.

    Pour la place de MAIRE, bien sur j’ai voté pour la fusion de M. Darnaut comme bien d’autres, j’ai cru aux engagements, et puis j’y ai vu une sécurité pour la ville. Mais voilà, j’étais loin de penser qu’il voulait la place pour truquer ses promesses. Je regrette amèrement mon vote.
    Quand une personne achète une maison et que les promesses sont truquées, le vendeur a immédiatement des ennuis avec la justice. Mais en politique on peut tout faire, on peut mentir en toute liberté comme on veut.

    Bien que les promesses n’engagent que ceux qui les croient, n’empêche qu’il nous a vendu l’envers de ce qu’il fait. C’est honteux, et en ce qui me concerne l’imposture doit être déclarée car je n’ai pas voté pour la politique de la mairesse mais le contraire. C’est inadmissible et je ne reconnais pas ce monsieur comme notre MAIRE, il est illégitime à ses promesses, déloyal à M. Darnaut, et les moutons qui le suivent ne valent rien, pour moi toute l’équipe a perdu toute légalité dans ce désastre programmé.

  4. Gargenville Seine Vexin dit :

    Bravo Monsieur !

    Voilà un commentaire qui a un sens profond, parce que vous vous appuyez sur les engagements qui vous ont été vendus et qui ne seront jamais honorés. Cela s’appelle de la trahison politique puisque tout est décidé dans le dos des électeurs et à l’encontre de la fusion des listes et des objectifs de celle-ci.

    Félicitations ! Partout à Gargenville, donnez le change, dîtes combien vous êtes déçu de la belle pirouette de Jean Lemaire. Faîtes-vous le porte parole de la grosse dérobade, faîtes-lui de la pub à la hauteur de ce qu’il mérite, dîtes à tous les badauds que vous rencontrerez comment l’édile s’est retourné comme une crêpe sans laisser la moindre chance aux Gargenvillois et à la démocratie participative qui a accordé pouvoir à la liste « Restons Village » et non pas l’inverse.

    Personne n’a voté un « Béton Ville » ! Que du contraire ! Changer d’opinion avec une facilité aussi déconcertante n’est pas un signe de bonne santé mentale. Quelque chose ne colle pas ! Que reste-t-il de la bonne morale électorale si c’est pour l’inverser ? N’existe-t-il donc plus de démocratie dans cette ville ? Les Gargenvillois se sentent dépossédés et ils ont raison. Qui est juste dans cette affaire ? Un Jean Lemaire complètement déloyal et hors sol à ses engagements ou le peuple majoritaire en phase avec les deux rejets « Delpeuch » ? Qui n’est pas droit dans ses bottes ?

    Loyauté ou trahison… ils ont choisi ! Avec Jean Lemaire soyez les bienvenus dans un monde d’hypocrites (On lèche, on lâche, on lynche/José Louis Bocquet). La France dit-on, est le pays qui possède les meilleurs candidats aux mille promesses, mais qui a les plus mauvais élus une fois tous pouvoir en main…

    Le manque de foi, ça court les rues en politique… et ici à Gargenville nous en avons un exemple absolument criant ! Combien de temps ça va tenir ? Combien de temps encore pour le Château de cartes ? La trahison politique, c’est uniquement de la désertion aux bulletins de vote, mais en ce qui nous concerne c’est encore plus grave…

    Tout simplement parce que les électeurs ont déjà rejeté la politique « Delpeuch » en 2008. Tout simplement parce qu’on voit bien aujourd’hui pourquoi PMD a été déguisé d’une pitoyable rumeur et à quelle fin pour mainmise. Egalement, tout simplement parce que c’est la fusion des listes qui a obtenu une majorité de voix et non pas Jean Lemaire sur sa liste seul. Ou encore, tout simplement parce que c’est la politique « Delpeuch » qui a été rejetée une seconde fois et non pas Jean Lemaire qui a été désigné comme chevalier blanc de Gargenville.

    Quand on reprend tous les détails de l’ensemble des contraintes (des années durant), on peut dire que nous avons à faire à une sorte de trafic d’influence contre l’intérêt supérieur du peuple de Gargenville, là où il en était besoin.

    Pour finir, vous avez raison Monsieur,

    On est dans une catastrophe, et ce n’est pas un hommage qui a été adressé à André Samitier…

  5. MOI Arnaud dit :

    J’adore vos commentaires ! Super ! Du coup j’y vais… Les gars, vous oubliez de dire que c’est une sacré victoire pour la mère Delpeuch cette trahison du maire. Pour elle ça ne pouvait pas mieux tomber. Elle prend son pied mamie, mettez-vous à sa place ça faisait si longtemps qu’elle voulait son petit val Fourré. Maintenant ça copine à deux, mais grave de chez grave, vous n’avez pas fini d’en voir 36 chandelles, ça complote dur !

  6. Hervé dit :

    Etrange manière de conserver son village ! Triste histoire en tout cas ! Mais faut regarder la vérité en face, tous les citoyens sont trompés. Vérifications faites, il n’y a aucune morale chez ce charlatan notoire. C’est un transfuge qui est l’œuvre et il est capable de toutes les bassesses. Le problème, c’est un ras le bol de sa technique de victimisation, il s’est fait une spécialité de passer pour quelqu’un d’autre, un vrai caméléon. Quelle honte ! On a plus rien à attendre de cet individu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion