logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Nicole Delpeuch au secours de Jean Lemaire

Nicole Delpeuch

C’est Gargenville qu’on assassine disait-il fièrement dans son smoking « Restons Village » (2013)…

Mairie 2

(Typique mairie « esprit village » d’en France… Eau électricité à tous les étages avec point Poste et boutique gourmande « Art Village » en RDC… et ô merveille des merveilles, pas de contraintes OIN pour ces villageois fiers de leur cadre de vie… et pour couronner le tout, aucun élu « Restons Village » pour imposer des logements à la chaîne !)

Les mirages qu’on nous raconte… Qui ferait briller qui et quoi dans notre commune sans qu’on puisse s’en rendre compte… sinon les fadaises habituelles des dotations de l’Etat dont ministre et autre se désintéressent totalement de notre misérable pauvre sort…

Au dernier conseil municipal, Jean Lemaire s’est félicité de l’opposition constructive de Nicole Delpeuch ! Voilà un rapprochement qui va faire vaciller le cœur des Gargenvillois ! Pour un peu, il va il y avoir une ambiance guinguette et des guirlandes à Hanneucourt ! 

Depuis 2014, on se demandait quand cela pourrait-il être enfin officialisé…? C’est fait !

Dans la tribune libre du bulletin de ce mois de juillet 2016, Nicole Delpeuch se porte volontiers au secours de Jean Lemaire – mais de façon calculée – car il y a toujours un sens de l’histoire particulièrement sensible qui pourrait définitivement rebasculer du côté « Samitier »… Les choses sont encore si loin d’être définitives… 

Le cœur de l’entreprise de démolition continue et persévère… Complices d’un système depuis juin 2007, les cosignataires de l’OIN ne cachent plus leur unité en s’épaulant mutuellement devant la population médusée à plus d’un titre… et pour cause ! 

Que la Fête soit totale ! La plénitude de Mme Delpeuch ne fait plus aucun doute lorsqu’elle déclare : « Le nouveau quartier est investi par ses nouveaux habitants pour leur plus grand plaisir… A notre avis, il faut interpréter autrement le message de l’ancien maire et lire: Le nouveau quartier est investi par ses nouveaux habitants pour mon plus grand plaisir »

Soit…! Le maintien du pouvoir ne s’est pas déroulé comme prévu… Qu’importe ! Avec Jean Lemaire, cela n’empêche pas Nicole Delpeuch d’être enfin aux anges en précisant dans « Gargenville Magazine » : « Quelle satisfaction pour l’équipe précédente que nous représentons toujours (sous entendu à son opposition qui n’en sera jamais une) ! »

 

Mettre fin à un monde de mensonges…

 

Un grand écrivain disait : « J’admire comme on peut mentir en mettant la raison de son côté ! « … Car ce que ne veut pas dévoiler l’ancien maire dans son autosatisfecit très flatteur en omettant les orientations risquées de la convention OIN de 2007, c’est que de 2006 à 2014, le peuple a vraiment eu l’impression de déranger la municipalité « Delpeuch » dans ses petites affaires pharaoniques comme il en a été avec ces 49 000 m2 de logements décidés en catimini et à contre courant de l’opinion public (2012), tout comme cet hallucinant groupe scolaire de 14 classes à 10 millions d’euros (2013)… Où était donc la souveraineté du peuple dans ces inimaginables contraintes abusives ?

Gargenville, baisse du niveau intellectuel ou lieu atypique ? La plus grosse erreur stratégique de Nicole Delpeuch n’est-elle pas de ne pas avoir tenu compte de son rejet politique de 2008 – et croire elle aussi pouvoir poursuivre son système de contraintes par un dessaisissement du sens donné de la souveraineté du peuple…ce même peuple… qui, dès qu’il fût saisi en mars 2014, châtie une seconde fois Nicole Delpeuch en 4 ans. 

Triste spectacle ! Car une fois de plus, où est passé l’intérêt supérieur de la commune avec un Jean Lemaire qui n’a pas voulu tenir compte de l’agonie du « politiquement incorrect système Delpeuch »… et contre toute attente… sert un dérèglement électoral au bénéfice de son opportunisme et de la politique de l’OIN – tout ceci dans le lit de la politique agonisante de Nicole Delpeuch… !!! Ainsi, tous nos problèmes viennent de ces « deux gouvernants » une fois élus ??? ! Après les urnes, tous les coups seraient permis ?

Population hostile face à un petit club fermé… plutôt que d’ouvrir les portes à la démocratie participative et enfin accéder à un référendum local décisionnel… jamais l’immoralité politique n’a été aussi grande à Gargenville ! Quels démocrates !

 

Combat d’un peuple…

 

Il faut regarder ces formations communales pour ce qu’elles sont ! La vision politique de Nicole Delpeuch n’a jamais fait l’unanimité dans notre ville. Bien au contraire ! Jamais il n’y eu personne aussi contestée à l’Hôtel de ville avant la découverte des vertus d’un Jean Lemaire à contresens des attentes de la population… Arriver en haut de la pyramide ne veut pas dire pour autant possibilité de nourrir un procédé de déloyauté électoral ! C’est pourtant ce qu’ont fait à tour de rôle ces « braves serviteurs » aux plus folles contraintes financières et urbanistiques ! D’ailleurs, ils ne servent pas, ils accablent !

Les électeurs… des pantins ? Qui a la vue qui baisse ? Comme à son habitude, Nicole Delpeuch dresse un tableau idyllique du « blockhaus » Porcher (…) Pertinence et qualité du projet (…) Embellissement du quartier dit-elle encore (…) tout ceci pendant qu’une majorité d’habitants ne voit qu’un lieu de vie inapproprié sur 200 m – ce qui défigure à jamais le sud de la ville dans une densité dont personne ne veut !

Sa règle, déroger par la force ! Cette façon d’appréhender tous les indicateurs prouve une fois de plus que Nicole Delpeuch a une politique inversée à son temps. Suivant son idéologie, Nicole Delpeuch aurait pu faire « des merveilles », mais dans une autre vie, en 1950, dans une course à des projets délirants ! (A l’époque c’était la mode !)

Quoi qu’on en dise, les idées de Nicole Delpeuch ne sont pas de notre temps… Pour preuve, malgré deux rejets cuisants et l’essentiel des permis « Delpeuch » tombés en 2015, son marketing demeure intact et toujours aussi obstiné pour Gargenville ! D’un autre côté, pas de capacité de libre choix, en revanche, une réinvention à contraindre sans répit « nos » compatriotes à subir ce qui les accable le plus depuis 2006 ! Quelle surdouée hors des attentes ! Ne comprendra-t-elle jamais que Gargenville à une autre destinée que ses dictats ? Dans dix ans, la ville aura conservé son libre statut !

Le déclin de la commune programmé à deux ? Bientôt des fiançailles en grande pompe ? Déjà 7000 habitants ! Comment faire croire à un dynamisme démographique quand on vit au milieu de nuisances routières, quand on sait que l’arrivée du RER n’arrangera rien aux insurmontables difficultés de la circulation avant des décennies… Egalement, qu’est-ce que c’est que cette fumisterie d’équilibre de la ville en ayant un seul passage SNCF pour tant de logements, les Ciments Calcia à proximité de projets hallucinants, des rues étroites, des conceptions sous domination constante, que fait-on des 145 logements disparus des tablettes sitôt leur commercialisation lancée à grand renfort de pub ?

Bouches cousues ! On n’en parle pas ! Toujours pas de principe de précaution ? On signe un groupe scolaire sans connaître l’absolue certitude de remplir les classes ? On ne parle pas non plus des besoins financiers sans commune mesure pour le budget de notre ville ?

A part les intox, à quand des vérités à Gargenville majorité/opposition confondues ?

 

LE 20/07/2016/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion