logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Mars 2020, la colère doit rentrer dans les urnes

Clowns

Théâtre clownesque à Gargenville…! Fausse morale / Fausses promesses / Faux engagements / Faux combat / Fausse alliance / Faux accords / Fausses obligations… Tout était faux ! Tout était bidon ! Que du clownesque ! 

Ci-dessus, force est de constater que les représentants de l’Hôtel de ville ne se sont jamais portés garants des suffrages des citoyens… ceci malgré la représentativité politique de Laurence Labayle (nièce d’André Samitier/ex 1ère adjointe)… ceci malgré l’appel Républicain entre les 2 tours de l’équipe du docteur Pierre-Marie Darnaut pour l’entrain d’un “esprit village”.

 

 

 

  ALTERNATIVE

 

Chers concitoyens,

Les prochaines élections municipales se tiendront les 15 et 22 mars 2020.

Dans cinq mois, vous aurez à élire votre prochaine équipe municipale.

Depuis les temps d’André Samitier (1971/2004), vous n’êtes pas sans savoir que les successives équipes dirigeantes ont clairement infligé à la ville l’urbanisation de masse de l’OIN Seine Aval de Pierre Bédier, au lieu de préserver l’héritage si précieux de nos aînés… Héritage légué aux Gargenvillois par authentique détermination de 33 années de dur labeur.

 

Deux personnalités Gargenvilloises en ont décidé tout autrement : Nicole Delpeuch/Jean Lemaire 

Dans son mandat 2010/2014, Nicole Delpeuch a contraint une ZAC Porcher de 49 000 m2 de logements par le subterfuge d’une FAVEUR entre élus et aménageurs, et, à contresens des votes de la population. Autrement dit… 700 logements pour un entassement de 2500 personnes et 1200 véhicules sur 11600 m2. Une aberration compte tenu de l’actuelle volonté de cadre et qualité de vie du logement, qui tend à une politique inverse que le modèle des années 60 infligé à Rangiport.

En fin de mandat, Nicole Delpeuch a également fait voter dans l’urgence le 13/12/2013 à 15 jours de la campagne 2014, un PLU impactant notamment deux emprises foncières stratégiques d’un total de 30 000 m2 (3 fois plus que l’ancien site industriel Porcher) – emprises qui s’inscrivent dans l’urbanisation de masse de l’OIN Seine Aval de Pierre Bédier. L’une en entrée de ville face au collège (12 700 m2), l’autre en centre ville face à l’Hôtel de ville (16 300 m2).

Dans la région, aucune autre exigence d’urbanisation de masse n’a mieux répondu aux objectifs de l’OIN Seine Aval de Pierre Bédier… sinon les incroyables prérogatives de l’équipe de Nicole Delpeuch en vue d’une ZAC Porcher et autres OAP sur des emprises stratégiques pour une concentration de logements, dont 50% sociaux sans concertation possible du peuple.

En droit, l’intérêt donnant qualité à agir a été exercé par notre association à plusieurs reprises, plus particulièrement en contestant l’importance à promouvoir toute urbanisation de masse susceptible d’altérer le caractère “villageois” de notre ville de Gargenville. Ainsi, tous les permis signés par Nicole Delpeuch ont été stoppés en 2013, puis supprimés.

Le 30/03/2014, Jean Lemaire a été spécifiquement élu contre l’urbanisation de masse de Nicole Delpeuch, très précisément, pour l’accomplissement d’une politique “Restons Village” à Gargenville. D’une part, par soutien de la nièce d’André Samitier (Laurence Gosset) – d’autre part, par accord d’une fusion des listes avec l’équipe du docteur Pierre-Marie Darnaut.

Par extraordinaire, sitôt élu, Jean Lemaire n’a respecté aucune des conditions de l’accord de la fusion du second tour de 2014. D’un côté en révoquant la nièce d’André Samitier [qui s’inscrivait dans l’esprit de son oncle], de l’autre en supprimant le rôle prioritaire de Pierre-Marie Darnaut – puis en balayant les votes de nos concitoyens et en attaquant tous les recours en requête de notre association (une facture conséquante d’avocats spécialisés, payée avec l’argent des contribuables).

 

Une épouvantable tragédie s’en est suivie contre la volonté du peuple.

Des immeubles ont vu le jour. Un quartier à difficultés est sorti de terre. Deux projets pharaoniques en cœur de ville sont en phase de mise en exécution. L’excellence de notre patrimoine communal a été dilapidée. De nombreux emprunts ont été sollicités. Le fleurissement a disparu. Des plantations d’arbres ont disparu. Le manque d’entretien a changé la ville du tout au tout. Des dos d’ânes illégaux et des sens interdits insolites ont éclos n’importe où / n’importe comment. Un enfouissement de déchets ultimes de 100 000 tonnes/an (carrière de Guitrancourt), a été approuvé et voté par “les prétendus garants des bons réflexes pour notre environnement”. De même, la reconduite d’un contrat de 30 ans au bénéfice de la cimenterie Calcia, elle-même définitivement en zone urbaine. De même, le projet fou d’une carrière à Brueil-en-Vexin… détruisant paysages, historique, biens, emplois, tourisme et éclat du Parc Régional du Vexin, lieu époustouflant et rare à 40 kms de Paris.

Pour finir, un méga pylône d’antennes 3G / 4 G / 5G a été bidouillé dans le dos des riverains du quartier des Gâts entre la mairie et l’opérateur, impactant au passage un important périmètre de la ville d’ISSOU, qui n’a pas eu son mot à dire.

 

mariane 1

 

Un vent nouveau souffle sur Gargenville…

 

Déjouer les mauvais tours…

Que ce soit l’équipe “Nicole Delpeuch”… Que ce soit l’équipe “Jean Lemaire”… STOP aux systèmes ultra dominateurs ! 

On ne peut pas imaginer que tour à tour deux groupuscules puissent continuer d’anéantir les espérances de tout un peuple. On ne peut pas imaginer qu’un système “un coup pour toi / un coup pour moi”, puisse ainsi contrevenir à la volonté de tout un peuple… On ne peut pas imaginer que depuis 15 années, deux clans puissent ainsi contredire la volonté électorale dans l’unique but de détruire notre cadre de vie – et – le charme “villageois” qui faisait tant l’attractivité de notre ville.

Gargenville attend un changement politique très fort.

Vous avez des envies, des rêves, des idées ? Vous avez de l’énergie, du dynamisme, de l’ambition ? Venez nous rejoindre, vous aussi, adhérez à une authentique représentativité démocratique aux prochaines élections municipales.

 

Soyez au rendez-vous !

 

LE 27/10/2019/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

 

31 thoughts on “Mars 2020, la colère doit rentrer dans les urnes”

  1. Cloé dit :

    C’est bien un panier bien mûr, mais très très mûr dans cette mairie. Opportunisme, nantis, scandales, cumulards, hors sol, entre eux, concierges, font courir des rumeurs, intolérants, enfumeurs, ils ne sont peut être pas tous pourris, mais leur milieu l’est jusqu’à la moelle et ils l’acceptent et en profite.

  2. Véro dit :

    Y’en a un qui veut préparer sa réélection tandis que tous les autres pensent à eux en prenant la poudre d’escampette. Eh ouais, ils ont prêté un serment d’hypocrite et c’est valable dans les deux sens surtout quand il y a le feu au lac !

  3. Gilets Jaunes Mantes dit :

    1 Français sur 2 n’arrive pas à épargner, pendant ce temps l’autre moitié a amassé 400 milliards ! Prenons l’exemple des frais bancaires, une activité lucrative pour les banques. Alors que plus de huit millions de Français sont obligés de dépasser leur découvert, les banques s’étaient engagées à baisser les frais pour « les populations les plus fragiles ». Surprise, c’est un camouflet ! Les meilleurs clients des banques sont les pauvres et ça rapporte gros ! Selon 60 millions de consommateurs, la marge nette des banques se chiffrerait à 5 milliards d’euros !

  4. Chérel Jean Paul dit :

    N’ayons pas peur de la vérité.

    Marianne pleure et subit un Superman et quelques pleutres. Des inclassables !
    Depuis 2004 tout est mis en œuvre pour détruire notre village et le transformer en ghetto d’habitations, nous en payerons les effets dans peu de temps. Remercions nos deux grands fautifs, chacun au parcours digne de confiance et si remarquable.

    Triste village de bénis ouiouiouiouioui qui ont tous été aux ordres pendant des années ! Des comportements exceptionnels et lamentables, triés sur le volet, tous incapables de décision personnelle, en revanche, tous capables d’inverser leurs propres engagements contre le verdict des urnes.

    Gargenville commence à me faire peur et ce n’est pas halloween qui me pousse à cette comparaison, mais deux systèmes antidémocratiques qui ont dévasté notre ville de Gargenville.

    Mars arrive et notre Fantomarche d’opérette continue sa destruction de plus belle en cœur de ville. Donnons encore un mandat à ces grands cerveaux et GARGENVILLE sera soudé des Mureaux à Mantes avec toutes les dérives connectives que cela comporte…

    Ah j’oubliais, je pensais que j’étais vieux, mais en fait je suis jeune ! En ce qui me concerne, c’est 100% !

    JP CHÉREL

  5. Mélanie dit :

    Le comportement de ce maire relève de l’opportunisme le plus éhonté. Le pire dans toute cette histoire, c’est qu’il cumule plus de 40 années dans la mairie pour finir par nous démontrer toute son incompétence à respecter ses engagements, ses soutiens, et les suffrages de ses concitoyens. Qu’il retourne prier dans son église !

  6. SEB dit :

    Ce type est un « Jeanfoutre ». Il n’a eu d’autre espérance que de se faire une place au soleil sur le dos de la populace en les prenant pour des imbéciles et des crétins par définition. Qu’on tourne la page !

  7. Philippe dit :

    Il faut dire que « notre » pseudo rebelle rêvait du fauteuil depuis un bon moment, mais au final on a rien d’autre qu’une imposture sur toute la ligne au détriment d’autres élus beaucoup plus talentueux et surtout plus légitimes.

  8. Patrick dit :

    Finalement le niveau de ce champion du baratin est bien inférieur à celui qu’il nous présentait en compagnie de Mme Gosset. Tout seul, aucune vraie compétence, aucune loyauté, aucune sincérité, un niveau juste en rapport avec ses sombres histoires des notaires de Limay qu’il a soigneusement caché aux gens. Bref, il ne correspond en rien à la fonction de maire !

  9. Hervé dit :

    Les avantages et privilèges en politique, en 2014 ils se sont tous bousculé à la soupe. Si les journalistes présentaient les faits et ne travestissaient pas la réalité au bénéfice de l’urbanisation de masse de l’OIN Bédier, il y a longtemps que les électeurs de gargenville ne seraient plus sacrifiés, mais bien respectés de leurs votes !

  10. Anne dit :

    La volonté de cet individu nous a mené au désastre. Et c’est cette même volonté qui s’est proclamée contre les constructions de la mairesse pour affreusement tromper les électeurs. Dans ces conditions comment voulez-vous que les attentes des citoyens soient respectées ?

  11. Yvon dit :

    C’est qui le « CAMP DU BIEN » dans cette commune ? Les champions d’une immense tromperie déguisés en « Restons Village » ? Les Barons « Samitier » qui ont vendu leur âme à l’OIN de Pierre Bédier dès la disparition de leur leader régional ? Qu’en est-il de tous ces forts en gueule, de ces grands opportunistes, de ces dominateurs, de ces fausseurs d’image, de ces genfoutistes pour la priorité de la violence d’une cité HLM et l’idolâtrie des années 60 ? Qu’ont-ils fait de bon ? Qu’ont-ils fait de bien ?

  12. PAT dit :

    C’est quoi la démocratie représentative dans cette ville ? C’est ce Jean Lemaire et son équipe de béni-oui-oui qui ont tout trahi ? C’était quoi ses déclarations restons-village ? C’était juste de la poudre aux yeux pour rien respecter de leurs engagements et imposer une cité d’HLM ? Et avec ça vous voudriez que les gens comprennent quoi ? Qu’ils aillent voter pour se faire encore arnaquer ???!

  13. Hello les soumis dit :

    Moi tout ce que je retiens, c’est toutes ces années d’une prétendue opposition aux dérives de Nicole Delpeuch. Huit ans quand même ! Et une fois élu rien que des tromperies ! Il avait donc tout prémédité et savamment étudié au profit d’une politique de ghettoïsation. Un traître en puissance !

  14. Yannick dit :

    La politique à gargenville c’est comme en Afrique, même pire. Tu crois voter pour une politique et tu as tout l’inverse ! Avec ça on t’interdit tout, pas même un commentaire sur Facebook sous peine d’être convoqué dans le bureau du Fureur.

  15. Transgression dit :

    Un pour tous, tous pourris ! C’est ça leur devise dans cette mairie ? En vérité nous avons à faire à une bande de culs bénis au lieu d’avoir à faire à des gardiens de notre démocratie. Du coup ils ont offert un boulevard à un fin manipulateur qui n’a jamais représenté qu’une minorité puisqu’il s’est débarrassé de la nièce de Samitier (ex 1ère adjointe) et du docteur Darnaut en violant l’accord du second tour. Des usurpateurs pour duper les gens et infliger des horreurs !

  16. Deviens ce que tu es dit :

    «  » » » »Gargenville en action » » » » » Un association de trafiqueurs pour lourder la 1ère adjointe, pour saquer Darnaut, pour virer leur cuti, pour des constructions à tout va, pour des pollutions Calcia, pour des carrières à Brueil, pour des enfouissements à Guitrancourt, pour un pylône Bouygues, pour une ville sale, pour des dos d’ânes, pour des sens interdits, pour des millions d’emprunts, pour dilapider notre patrimoine, pour des projets délirants, pour subir par la force, pour anéantir notre « esprit village » ! Qui dit mieux ?

  17. Arnaud dit :

    ça va pour lui, il a réussi son coup. Il va pouvoir dormir tranquille avec toutes les trahisons à son compteur pour l’inverse de ses engagements et un cumul de retraites. Il était moins cool dans les années 90/95 quand il avait ses casseroles aux fesses avec les notaires de Limay.

  18. Franck dit :

    Il est triste de voir ce qu’il est advenu de ses promesses « village ». Ne vous demandez pas comment il a été élu, tout était dans des grosses tambouilles pour accéder au pouvoir ! Demandez au docteur Darnaut et à la nièce de Samitier comment il leur a coupé bien ras l’herbe sous le pied. On ignore s’ils auraient fait mieux, mais il faut dire qu’ils auraient eu beaucoup de mal à faire pire.

  19. Pascal dit :

    On connait maintenant le politiquement correct de ce système. En premier lieu, tout se décide en comité familial contre la volonté de la population. Dans une seconde étape, tous les béni-oui-oui suivent en disant amen et ainsi soit-il ! Les prédicateurs d’un « Restons Village » ne sont ni plus ni moins qu’une machinerie individuelle contre les intérêts du peuple !

  20. ALTERNATIVE dit :

    On avance, on avance. Désormais c’est un fait acquis, nous sommes face à un détournement à grande échelle qui dévaste les intérêts de Gargenville. Il n’est plus question de préserver le cadre de notre commune, mais de faire des copiés-collés aux quatre coins de Gargenville sur les tristement célèbres Chanteloup-les-Vignes, Val Fourré, Les Mureaux. Dans cinq mois vous aurez la possibilité de mettre fin à une fourberie historique. Soyez au rendez-vous !

  21. Vol de vos suffrages dit :

    Qui a fait des constructions à tout va et un quartier à difficultés au détriment d’un « esprit village » ? Y compris renier ses propres engagements et trahir toute une population en attente d’une préservation de Gargenville ? Voter Jean Lemaire c’est comme aller aux propres funérailles de Gargenville ! Gargenvillois, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

  22. Tpasclair dit :

    On pourrait faire remarquer à ce MONSIEUR dont il dit avoir eu une exemplaire carrière dans le notariat en « bon et brave notable », qu’avant le soutien de la nièce d’André Samitier et cette fusion des listes qui l’a hissé au pouvoir, il a baigné dans des histoires sordides des notaires de Limay. Depuis tout ce temps cela aurait dû être évoqué et cela aurait permis de tout changer à Gargenville, au lieu de cacher tant de vérités annonciatrices d’un symptôme catastrophique pour Gargenville.

  23. Justice pour Gargenville dit :

    Nicole Delpeuch / Jean Lemaire, nous avons assisté depuis la Saint Glinglin à un savant jeu de diverses manœuvres pour tremper les électeurs dans des bobards nauséabonds. Mais à l’Hôtel de ville à 5 mois des prochains résultats c’est la panique, celui qui s’est distingué par ses coups bas historiques n’est plus nulle part en odeur de Sainteté. Ses colistiers se portent pâles et recruter des petits nouveaux s’avère un chemin de croix. Quand à Nicole Delpeuch c’est la grande lessive, les encombrants sont en maison de repos et désormais à la maison « la jeunesse » lave plus blanc que blanc, tant et si bien qu’on finit par voir au travers d’une machination dans un prêt à tout pour encore exister. L’éternel mariage des bonnets blancs et blancs bonnets en est-il à sa propre fin après 15 années d’horreurs sur notre ville de Gargenville ? Réponse dans quelques semaines !

  24. Bruno dit :

    MA PAROLE C’EST LE CLAN DES SICILIENS ? En vérité ce type a manœuvré pour le pouvoir et rien que pour le pouvoir pour que rien ne lui échappe et voilà dans quel désastre on en arrive. D’ailleurs, il en est toujours à un droit à l’oubli quand il cache aux électeurs son passé si glorieux rempli de belles casseroles ? Parce que côté judiciaire, il y en a qui se sentent jamais impliqués dans ce qu’ils ont pu faire de plus lamentable dans leur vie ? Bravo pour l’exploit. Bravo pour l’exemple. Bravo pour la morale.

  25. Le bon coin dit :

    L’avidité, la cupidité. Devinez quoi ? Le plus dur en politique, c’est les escrocs en costard qui s’entourent de néophytes en se disant admirables alors qu’ils ne pensent qu’à entourlouper les gens pour mieux profiter de leur fonction. Et ensuite, qui est escroqué ? Et qui trinque ? Et qui paye ?

  26. Arnaud dit :

    Leur besogne de faiseur de ghetto va être plébiscitée aux prochaines municipales ? Si les gargenvillois continuent de boire toute la soupe de ces fachos qui leur bourrent le crâne en prêchant leur jolie musique, grand bien vous fasse, mais ne venez pas chouiner après.

  27. Claudia dit :

    C’est juste çà le problème, je croyais qu’il voulait nous faire la révolution contre les cités des Mureaux et du Val Fourré ? Maintenant ça craint à Gargenville, nous crevons tous des problèmes de ce maire avec sa collection d’énormités dans cette ville. Ce clown devra rendre des comptes le moment venu et j’espère que ses pantins répondront aussi de la valse des âneries infligées à la population.

  28. Chérel Jean Paul dit :

    Que c’est triste, il nous faut faire avec ces gens là jusqu’au printemps prochain…

    Tenaces les trompeurs !

    Leur lâcheté est de ne pas avoir quitté la scène avec la 1ère Adjointe et 5 de ses collègues en 2018, surtout lorsque l’on apprend que les deux tiers des « restants » n’y retournent pas. Ils en ont assez ! Ils jettent l’éponge ! Mieux, ils se cachent ! C’est la débandade ! Ils fuient ! C’est dire toute la fierté « représentative » de leur mandat ! Pire encore, surtout lorsque l’on apprend que l’opposition « Delpeuch » était à deux doigts de s’allier à la démission de l’ex 1ère adjointe. Mais Nicole Delpeuch y a mis « bon ordre » pour que le système du « couple infernal » perdure jusqu’au bout du bout…

    Juste HALLUCINANT ! Ces gens là Mesdames et Messieurs… sont les grands responsables d’un sabotage très organisé contre la volonté de la population. Allez les béni-oui-oui, la ligne d’arrivée n’est plus très loin, encore un effort et votre réputation vaudra bien la peine que vous vous êtes donnés à pourrir la vie de vos concitoyens.

    Une croix pour chaque acteur !!

  29. ROSEFANEE dit :

    Je serais déçue si notre maire n’était pas candidat. Beau village, pas d’hlm, pas d’antenne, calme, verdure, un monsieur de bonne volonté, loyal, sincère, honnête, très à l’écoute de ses concitoyens, pas de bordel à tous les coins de rue, des fleurs, du bon air, de la liberté. Vite une pétition en soutien pour qu’on revote pour notre perle rare !

  30. Jessica dit :

    Si ce maire veut se représenter, qu’il se présente au diable, c’est là sa place !

  31. Colette dit :

    A quoi bon ce hâbleur ? Menteur, tricheur, trompeur, le parfait prototype du type détestable. Vite un vrai maire à Gargenville pour éponger ses dettes colossales et cacher la misère de sa ghettoïsation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion