logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Les Gargenvillois, dindons de la farce

1425623_473801722735181_1364038365_n

Les Gargenvillois, dindons de la farce !

Faut-il recourir à la justice ?

On reste stupéfaits, l’ambitieux « paradis Porcher » de Nicole Delpeuch et de Jean Lemaire conduit à une crise financière sans précédent ! Malgré trois élections, 2008 – 2010 – 2014, 6 millions d’euros de dette à Gargenville sans que les Gargenvillois n’arrivent à rien contrôler ! Le droit du peuple à décider de lui-même a été sans cesse confisqué pour arriver à une dette qui engloutit toutes les capacités de la commune.

Rechercher les éléments du désastre : Après avoir défrayé la chronique aux élections 2008 – 2010 – 2014 – la sanction vient de tomber, Porcher est un échec retentissant, la débâcle reste à charge de la ville ! Nos premiers avis d’impositions arrivent… D’où un enthousiasme des Gargenvillois qui n’est pas sans rappeler celui ressenti en Grèce.

Derrière le problème des finances de la commune, il y a évidemment Porcher, puis il y a évidemment le problème OIN , et il y a évidemment les cosignataires de la convention de 2007, que sont Nicole Delpeuch et Jean Lemaire.

Tout se tient ! Jean Lemaire a mangé son chapeau !

 

Dix ans que ça dure !

Mensonges, traitrises, sournoiseries, coups bas, fumisteries, tout y est passé !Pour ceux qui auraient raté l’info, et bien voilà, c’est fait, BINGO, on est tous contents de payer les âneries de Nicole Delpeuch et de Jean Lemaire !

C’est un terrible coup dur, pour éviter le dépôt de bilan, Porcher sera financé par nos impôts, qui plus est, la disparition du patrimoine immobilier de la ville ne fera pas exception !

La note : 6 millions d’euros à payer ! Une dette à étaler sur des années ! Rien que çà !

Appel aux dons forcés : La déconfiture est totale, dès la rentrée, ce sera 20% d’augmentation d’impôts (record national), également, il nous faudra faire une croix définitive sur l’épargne d’André Samitier, une perte sèche irréparable !!!

Qui peut tomber amoureux d’une augmentation des impôts avec une perte définitive des biens communaux ? On vous le donne en mille : L’équipe de Jean Lemaire ! Dans un grand élan de générosité, le déficit budgétaire du projet Porcher a été voté à charge de la ville et de ses habitants ! Quel formidable conseil municipal en action !!!

Il faut bien prendre conscience de la situation catastrophique dans laquelle se trouve Gargenville, c’est une détresse sans précédent !

Non seulement le feu est à la maison, non seulement la débâcle est maintenant visible du peuple, mais l’humiliation est d’une ampleur inédite ! Jamais le peuple n’a rien pu rien décider.

HEU-REUX ! On est tous heureux de se faire plumer comme des dindons ! Après des années de très durs combats pour tenter d’éviter les stupidités de nos deux exceptionnels « économistes » de la commune, il faut payer aujourd’hui leurs erreurs monstrueuses par le vote de l’équipe de Jean Lemaire !

Quelle brillante idée cette OIN ! Génial ! Tout a été PAR-FAIT ! Un vrai réconfort pour nos portefeuilles ! 6 millions de dette à éponger et rien à dire pour la population !

Surtout ne changez rien ! Aujourd’hui nous avons la clé de la fiabilité de nos deux grands serviteurs de la commune… Un fiasco ! Nicole Delpeuch et Jean Lemaire décrochent la palme du plus beau fiasco régional, celui du gouffre PORCHER !

Finalement, le système de la pensée unique des cosignataires de l’OIN  débouche sur un régime spécial, mais uniquement pour le bonheur de l’Epamsa… Quelle merveilleuse résolution ! Avec eux, Gargenville n’a pas fini de manger son pain noir !

Il est né le divin stratège… Pour Jean Lemaire qui a renié, méprisé, la démocratie participative des 45% des suffrages de PMD, supprimant du même coup toute chance d’un référendum local, c’est à dire de donner au peuple le droit de décider de lui-même, ne serait-ce d’une restructuration Porcher, l’heure des comptes est arrivée, notamment sur son inadmissible comportement d’un double-jeu politique à Gargenville.

Les sources du mal : Pourquoi la population se retrouve taxée de tous les côtés sans n’avoir jamais rien décidé ? Pourquoi la population a-t-elle été privée d’arbitrer le projet Porcher ? Pourquoi n’a-t-on  jamais voulu écouter le peuple sur l’urbanisme de la ville ? De quel droit la population a-t-elle été ainsi spoliée par Nicole Delpeuch et Jean Lemaire ? Pourquoi la souveraineté du peuple n’a-t-elle jamais été appliquée, ne serait-ce que dans la logique des élections de 2008 – 2010 – 2014 ?

Très clairement, il y a un refus de la démocratie de l’opinion publique, il y a une dimension irresponsable des décideurs, il y a un excès de pouvoir manifeste, il y a un totalitarisme dans ce système où l’on refuse l’avis du peuple, par contre, aujourd’hui, on demande à ce même peuple de maintenir le budget à l’équilibre ! Pour retrouver un peu de justice…

 

Faut-il déménager de Gargenville ???

LE 24/07/2015 ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

 

 

 

Connexion