logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Jean Lemaire, 1er opposant à “L’ esprit Village” !

Archive LDG 4

Répondre à l’opinion publique… Fraîchement élu, “M. Esprit Village” contemple sa pub “Honneur à notre maire” (publication du candidat sur les réseaux sociaux).

NON ce n’est pas une farce… Vous êtes bien à Rangiport… Vous êtes bien au domicile de “Monsieur Restons Village” (à décharge, c’était la veille du 1er avril 2014).

L’autosatisfecit : « L’honneur à notre maire », c’était beaucoup trop présomptueux pour un édile, qui, le mandat en poche, verrouille la fusion des listes et s’évanouit pour la coulée verte d’Hanneucourt tout en accablant son ex-quartier “bien-aimé” de Rangiport.

Ci-dessus, Jean Lemaire en méditation devant sa célèbre pancarte “Honneur à notre maire” (Lundi 31 mars, lendemain du second tour des municipales 2014).

Il ne s’agit pas d’un trucage, il ne s’agit pas d’un montage, mais ici il s’agit de surjouer une posture et marquer les esprits sur le compte Facebook de “Gargenville en action”… 

Hélas, quelques trois années et six mois plus tard, le cliché a mal vieilli, le marqueur en question se révèle aujourd’hui comme le plus gros boulet que la ville de Gargenville ait jamais connu. Finalement, l’édile a volontairement modifié le cours des évènements.

Ce constat inquiète au plus haut niveau (notamment bon nombre d’observateurs de notre démocratie locale)… Largement en tête du second tour, la fusion des listes a été réduite à disparaître au profit d’un groupuscule non-représentatif. Du coup, quel réconfort que de pouvoir compter sur ce “bon état d’esprit soviétique”, celui qui prétend penser mieux que tout le monde, celui qui abuse d’une fausse bannière contre l’opinion publique.

 

Jeannot 3

« Je défends ardemment : solidarité, justice sociale, démocratie participative et protection du cadre de vie. » Que des mensonges à la pelle ! (Il applique l’inverse)

 

Tout promettre à tout le monde (des mots, des mots, des mots, mais rien de solide, mais rien que du vent)…

Ci-dessus, Jean Lemaire se porte candidat aux départementales du 22 mars 2015… Voyez comme le discours de Jean Lemaire est constamment en contradiction avec ses interminables contraintes (ce besoin d’abus pour des coups détonnants).

TABLEAU DES PRÉCÉDENTES CAMPAGNES “RESTONS VILLAGE” DE JEAN LEMAIRE…

Le 09 mars 2008 : Votants 63,03%… Jean Lemaire 423 voix.

Le 30 mai 2010 : Votants 52,55%… Jean Lemaire 708 voix.

Le 23 mars 2014 : Votants 60,61%… Jean Lemaire 940 voix.

Le 30 mars 2014 : Votants 59,80 %…Fusion Lemaire/Darnaut 1701 voix

 

2015 : La chute vertigineuse…! Le plongeon !

Résultat du 22 mars 2015 : (Jean Lemaire sur son nom propre) 595 voix/5055 inscrits).

Un scrutin sans appel ! Sans Pierre-Marie Darnaut, le fameux candidat “Restons Village” est spontanément remercié de ses pitoyables campagnes mensongères ! Et pour cause, la pirouette de Jean Lemaire provoque un rejet massif des Gargenvillois, pour d’autres, c’est un ras le bol qui prédomine/un ras le bol des hallucinantes manipulations sans cesse au dessus de la démocratie. La triche, ça fait peur aux électeurs !

 

Le but : Au bout du bout, le très “Restons Village” M. Jean Lemaire s’est transformé en “Béton Ville” !

 

En trahissant les règles électorales (fusion des listes pour un “Restons Village”), Jean Lemaire s’est joué des électeurs, inévitablement, Gargenville se retrouve face à un cocktail détonnant de cynisme et de naïveté qui étrangle toute liberté de choix.

En rejetant la fusion, il nous a retiré nos libertés, il nous a enlevé nos espérances, il nous a utilisé pour parvenir à ses fins, il nous a volé toutes possibilités d’un scrutin. Désormais Jean Lemaire à une marque bien à lui, la marque d’une déloyauté envers celles et ceux qui ont permis du fond du cœur… Il faut dire les choses telles qu’elles sont… Car imaginons un instant ce qu’aurait été la candidature de Jean Lemaire s’il avait révélé aux électeurs ses véritables intentions d’un “Béton Ville”… Son “Béton Ville” si révélateur…

 

Jeanjean

Ci-dessus, Jean Lemaire en méditation devant la pancarte Porcher des Monts de Seine (pancarte contre laquelle « M. Restons Village » s’était constamment opposé durant 8 années). “C’est tout simplement pas possible et ça ne provoque que du dégoût”.

Aujourd’hui Jean Lemaire fait toujours dans les pancartes (c’est son fil conducteur), évidemment ce ne sont pas celles que le peuple de Gargenville était en droit d’attendre.

Au nom de l’union sacrée d’une fusion des listes, des « brillants » « Restons Village » ont fait basculer « Gargenville notre ville » dans un « Béton Ville »…

Agissement suspect ou réforme audacieuse ?

Nous attendons vos réponses…  

 

LE 17/10/2017/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

19 thoughts on “Jean Lemaire, 1er opposant à “L’ esprit Village” !”

  1. Jérôme dit :

    Je réponds à votre question avant ma reprise. En aucun cas c’est une réforme audacieuse car j’ai voté contre le programme de la mairesse « des deux mains ». J’entends parler partout dans gargenville et beaucoup de gens sont dans mon cas. Ils n’arrivent pas à comprendre pourquoi tout cela a-t-il pu être possible comme ça. Je suis sans doute trop naïf mais je croyais que cette élection était basée sur la confiance et que cette fois-ci c’était la bonne. Pour tout avouer, y’en a marre ! On recherche quelque chose en basse normandie, gargenville c’est mort !

  2. Hélène dit :

    L’histoire n’est pas bien compliquée ! Plutôt que de se poser la question de savoir si ce brave monsieur élu peut encore imposer aux citoyens tous ses trucs pourris histoire de nous enfoncer un peu plus, trouvez une solution exceptionnelle sinon cette ville est complètement morte ! Maintenant remuez-vous parce que ça dort !

  3. Julien dit :

    Il y a une raison grave dans tout ça, ces élus c’est une honte pour gargenville et leur hypocrisie n’a jamais payé que le temps de la découvrir. Ce qui me fait bondir c’est cette « sincérité engagée » et ce qu’ils portent aujourd’hui. Ils se moquent du monde ! Sur la photo on voit bien que ce Monsieur est tout seul dans sa tête. Il est très très LOIN de ses promesses ! Du coup il est complètement cuit, fallait laisser les gargenvillois décider pour eux-mêmes au lieu d’appouver les propositions du préfet.

  4. Manu dit :

    Personnellement, je me considère comme une victime de ce monsieur. De plus, son déficit de représentation ne fait qu’empirer son statut d’opportuniste vers ce système de constructions. Cet effet est à prendre très au sérieux notamment par égard à notre démocratie représentative. Quand je vois la montée de la défiance et de l’autre ces pratiques à l’œuvre, je me dis que notre société est sérieusement malade et qu’elle a besoin d’en sortir rapidement.

  5. Gégé dit :

    LE RESTONS VILLAGE promesse électorale 2014 à été assassiné par Jean Lemaire, c’est un crime politique par préméditation, pire encore, un infanticide puisqu’il en est l’auteur engagé et destructeur pouvoir acquis.
    A qui profite ce crime, pour qui et pourquoi ?
    Pour qui : Pour des politiques départementaux et technocrates de tout poil voulant rééquilibrer l’habitat collectif au profit des grandes villes comme Mantes et Les Mureaux mais au détriment des petites communes voisines avec intention de laisser leur nom dans cette histoire pas très glorieuse.
    MAIS PAS QU’EUX……… LA EST LA VRAIE QUESTION ! A qui profite réellement ce crime d’urbanisation de masse ? (certainement pas aux Gargenvillois)
    Pourquoi : Pour le profit d’aménageurs exclusifs adoubés d’un étonnant permis de bétonnage à outrance ?
    MAIS PAS QU’EUX……… LA EST LA VRAIE QUESTION ! Sur le fond, à qui profite aussi ce crime puisque la population subit ce qu’elle n’a jamais voulu ? Qu’on m’explique quel bénéfice pour qui ! J’aimerais savoir !

  6. Gargenville Seine Vexin dit :

    Merci Julien pour votre commentaire,

    Juste une rectification si vous nous le permettez…

    Jean Lemaire a en effet approuvé les propositions du préfet… mais ces propositions étaient celles de la maire sortante via l’Epamsa et l’OIN (président de ces organismes Pierre Bédier). Propositions pour lesquelles Nicole Delpeuch a été battue une seconde fois aux municipales de mars 2014 (après celles de 2008).

    Quant à Jean Lemaire, il a justement réclamé et réalisé une fusion des listes avec Pierre-Marie Darnaut contre cette politique de Nicole Delpeuch étayée par la structure Pierre Bédier via l’OIN et l’Epamsa.

    Le changement de cap de Jean Lemaire est donc effroyablement préjudiciable à ses propres engagements, qui plus est au sens donné de la fusion des listes, puis aux électeurs qui ont accordé confiance à la fusion. C’est de l’antidémocratie pure (un puissant système antidémocratique aux dépends des électeurs), puisqu’il a poursuivi la politique « Delpeuch » en utilisant de faux arguments au sein même d’une élection capitale pour parvenir à des fins totalement impropres à son élection.

    Ce qui est moins connu des Gargenvillois, c’est que Jean Lemaire disposait entre ses mains d’un apport considérable de diverses possibilités et outils afin de lui permettre d’honorablement représenter les convictions de la fusion des listes, notamment d’un travail en amont du collectif de l’opposition dont il en était adhérent à plus d’un titre et pour cause… c’est à dire satisfaire les attentes du peuple via son fameux « Restons Village ».

    Ces outils et possibilités ont été apportés dans la corbeille de la fusion avec armes et bagages de Pierre-Marie Darnaut. Ce n’était pas rien… Car il s’agissait entre autres des recours contre les permis Porcher de la maire sortante, il s’agissait entre autres du recours contre la ZAC, il s’agissait entre autres du recours contre le PLU et ses OAP (voté le 13/12/2013 en urgence par l’équipe « Delpeuch » à moins de 15 jours de la campagne municipale), ce qui démontre la précipitation de l’équipe « Delpeuch » à brader Gargenville en toute fin de mandat. Egalement, il s’agissait entre autres d’une plainte contre la « FAVEUR » que se sont octroyés les élus « Delpeuch » et les aménageurs en conclusion de la concertation publique des 6,7 ha (« FAVEUR » ouvrant les portes à 11, 6 ha), c’est à dire « FAVEUR » contraignant 700 logements au lieu des 300 promis par Nicole Delpeuch le 6 juin 2010 (un pied de nez considérable à son électorat).

    Faîtes-nous plaisir Julien, n’ayez plus ces fausses idées en tête comme quoi le préfet serait le principal fautif de notre situation. Il existe d’autres vérités que celle-ci.

    En fermant la porte à la démocratie participative de Pierre-Marie Darnaut, Jean Lemaire savait ce qu’il faisait de plus détestable pour Gargenville… IMPOSER la politique « Delpeuch » en ne laissant aucune chance à la population de Gargenville et notamment à ses propres électeurs, c’est uniquement un acte destiné à ruiner l’héritage « Samitier » et détruire la préservation du cadre « village », si cher aux habitants.

    Ce n’est pas rien qu’un simple délit moral, car il s’agit de supplicier Gargenville par abus de détention du pouvoir dans tous les sens du terme, notamment par agissements à l’encontre des déterminations du peuple (majorité représentative des municipales).

    Encore quelques mois et la population de Gargenville comprendra réellement ce qui lui tombe dessus, et par ricochet Jean Lemaire aussi.

  7. Gargenville Seine Vexin dit :

    Chère Hélène,

    Effectivement l’histoire n’est pas bien compliquée… tout simplement parce qu’elle est extrêmement compliquée.

    Tout d’abord il faut en revenir à la priorité des années « Samitier » et à l’élection de Nicole Delpeuch par les barons « Samitier ». A cette époque (c’était hier), Il faut bien comprendre que Nicole Delpeuch a été « désignée » maire de Gargenville par ses propres collègues. Egalement, il faut bien comprendre que les dits barons « Samitier » bénéficiaient (à tort) de la même renommée que leur chef de file. Par ailleurs, il faut bien comprendre qu’à cette époque Nicole Delpeuch était une célèbre inconnue pour tous les Gargenvillois ou presque.

    Toute l’assise de l’Hôtel de ville reposait donc sur les barons « Samitier » et la confiance des Gargenvillois envers les élus « Samitier ». Rien d’autre ! A tel point que, Pierre, Paul, Jacques aurait été maire de Gargenville s’il avait été soutenu par les barons « Samitier »… Il en fût ainsi…

    Coup de théâtre en 2006 ! Après deux années à la tête de Gargenville, une info circule dans les couloirs de la mairie… Nicole Delpeuch serait en pourparlers intensifs sur l’affaire du site Porcher pour l’édification d’un projet de 600 logements. Pour ce faire, l’OIN et l’Epamsa (deux entités présidées par Pierre Bédier), sont à la manœuvre.

    Municipales 2008… Nicole Delpeuch est battue (empêtrée dans un imbroglio par ses propres contradictions), découverte d’un système politique qui se révèle en sens inverse de la politique « Samitier » (600 logements Porcher).

    2008/2010… Récupérer le pouvoir à tout prix… Démontrer qu’elle seule à raison sur Gargenville. Deux années très spéciales pendant lesquelles Nicole Delpeuch n’a jamais cessé de porter des coups à Pierre-Marie Darnaut. La sale besogne accomplie, en route vers l’urbanisation de masse ! Qui des barons « Samitier » s’est alors opposé à l’inverse total de l’héritage en place ? Pas un seul d’entre eux ! Amen et ainsi soit-il !

    2010/2014… Le pouvoir récupéré, Nicole Delpeuch a utilisé tous les leviers possibles pour arriver à une urbanisation de masse contre l’opinion publique. Qui s’en est alors préoccupé durant cette période 2010/2014 ?

    Certainement pas Jean Lemaire qui se contentait uniquement de donner des leçons de morale aux autres et de dire « NON NON NON j’veux pas » !

    Campagne 2014… Jean Lemaire a inondé Gargenville de promesses mensongères (« Restons Village »), spécialement pour passer en tête du 1er tour (compétition du collectif de l’opposition) ! Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Que d’énormes tromperies et un « Béton Ville » signé « M. Restons Village » ! Au bout du compte, était-ce cela la vraie destinée de Gargenville ? N’y avait-il pas un autre destin autrement plus légitime que des tromperies et des mensonges calculés de longue date ?

    Au jour d’aujourd’hui (fin octobre 2017), Gargenville est déjà complètement plombée par le chevalier blanc de Rangiport et soi-disant héritier de « Samitier »… Personne de sa liste n’est actuellement en mesure de pouvoir analyser les effets dévastateurs du contrepied de Jean Lemaire ??? Personne de sa liste n’est capable d’arrêter cette machine infernale du plus grand abus de pouvoir que la commune ait jamais connue ? Pas même Laurence Gosset qui se disait candidate uniquement pour protéger l’héritage de son oncle ???

    La solution exceptionnelle, nous l’avions mise en place sous le mandat « Delpeuch » (2010/2014) ! Dès janvier 2013 nous avions fait recours contre la ZAC, contre les permis « Delpeuch », contre le PLU et ses OAP, contre la « FAVEUR » entre élus et aménageurs etc… Mandat en poche, qu’en a fait Jean Lemaire ? Un paquet cadeau pour la déchetterie de Gargenville et en avant l’urbanisation de masse « Delpeuch » ! Tout cela est-il normal ?

    Où est l’honnêteté électorale dans tout ce système tordu ? Est-ce cela aujourd’hui la politique dans notre pays ?

    Alors OUI, ça dort à Gargenville, mais avouez que c’est extrêmement difficile d’avancer dans un contexte pareil, avec en plus, des ambitions ici ou là en quête d’une autorité suprême suivant l’exemple de Jean Lemaire… Parce qu’il a fait des émules à la pelle !

    S’il est arrivé à tromper tout le monde et à mener ses béni-oui-oui par le bout du nez… Pourquoi pas moi ? En avant les tromperies ! La politique, pour y arriver, après tout il suffit d’une vingtaine de bons naïfs et d’une tonne de gros bobards ! Puis à mon tour le fauteuil de maire pour du n’importe quoi comme je veux !

  8. jesautedejoie dit :

    Les mieux élus des campagnes mensongères…? Pas moyen d’en sortir de cette dictature ! Chez nous ils tournent entre eux… Une fois Delpeuch… Une fois Lemaire, mais c’est toujours gargenville qui finit victime de cette invention d’une fois moi une fois toi. Ils ont au moins un point commun, à partir du moment qu’ils sont élus, ils deviennent bornés, têtus, ambitieux, orgueilleux, pas besoin d’aller au Zimbabwe pour voir un régime dictatorial !

  9. NONO dit :

    Encore un bel exemple de réussite ! Pour moi Gargenville est devenue un gros foutoir où le bordel est dans toutes les rues. Personne ne peut dire le contraire mais ce qui ne se voit pas forcément, c’est que ce maire se croit un bon papa dictateur au service d’obscures raisons qui risquent de lui éclater à la figure. Pauvre petit père, sa vie a changé du tout au tout et la vie des citoyens a basculé dans l’horreur ! Cherchez l’erreur !

  10. Laurent dit :

    Les gargenvillois ont réussi à dégoter la perle des perles ? Bravo à vous la foule ! Maintenant ici c’est comme dans les ex-pays soviétiques t’es convoqué au politburo. Vous en avez pas marre de vous en prendre plein la tronche ? En plus voilà le top exemple pour les prochaines municipales ! Pour ma part je sais maintenant que je vis dans un monde de fou parce qu’à la fin de ce mandat la ville sera complètement détruite ! Encore bravo ! Il aura suffit d’un gros malin qui berne son monde pour que tout se réalise ! Félicitations !

  11. zestdegauche dit :

    Toute vérité n’est pas bonne à dire ? C’est pour ça qu’il convoque les gens dans son bureau ? QUAND ON VEUT ON PEUT !!! Mais tout ce qu’il a pu faire c’est trahir ses compatriotes afin de leur nuire par tous les moyens !!! Maintenant il veut se maintenir au pouvoir avec 5% de supporters par la grâce d’un cabinet noir présidé par des promoteurs qui veillent sur lui-même ??? Dans le même temps lui surveille la population pour que ça roule ? Une preuve que dans le monde il ne reste que trois états staliniens ??? La Corée du nord, Cuba et la France ???

  12. en garde dit :

    Belles photos du menteur n°1 qui a roulé ses électeurs afin de gérer son gros égoïsme pour son petit nombril ! Mais d’après vous, ce menteur là fait rêver tous ceux qui ont voté pour lui ? Vive le mensonge parce que là nos chers élus sont des grands gagnants et nous tous des gros couillons ! Bravo ! car aucun autre candidat n’a utilisé la manipulation mentale comme ce type le fait et n’en déplaise à toute sa bande de bons croyants qui passe son temps à nous mentir sciemment. Avant de nous promettre la lune il a fait ses classes à la NASA ???

  13. Céline dit :

    Il existe des gens qui ne sont pas dupes, il s’agit des abstentionnistes et moi j’en fait partie. Si les électeurs préfèrent voter pour des menteurs qui racontent des histoires à dormir debout c’est leur droit. Après voilà, quand on préfère un candidat qui traine autant de casseroles je trouve idiot de ne pas l’avoir vu avant parce que maintenant c’est trop tard ! Réveillez-vous ! C’est des menteurs professionnels !

  14. Isa dit :

    On est tombé bien bien bas et le pire c’est qu’on a pas encore atteint le fond de la fosse ! Et moi comme une con qui croyait qu’on avait enfin réussi par avoir des bons élus pour la ville qu’on voulait ! En fait tous ceux qui font la loi sont ceux qui présentent la déloyauté, la trahison, c’est la triste réalité dans cette ville où nous vivons !

  15. Jean Philippe dit :

    1er opposant à l’esprit village, voilà quelques mots touchants :)

    Finalement Jean Lemaire en action c’est la destruction de la ville.

    Il aurait pu le dire plus tôt comme ça il n’aurait jamais été maire pour notre plus grand malheur. Il doit il y avoir une sacré tempête dans la tête de ce monsieur pour nous pondre autant de cabanes à lapins après nous avoir vendu son restons village ! Le conte de fée se transforme en véritable cauchemar. Pour beaucoup, ce type est complètement déjanté, on est plus du tout dans l’état d’esprit de ce que les gens ont voté et le bouquet final c’est qu’il veut légaliser le subterfuge.

  16. Jean Jacques dit :

    Bonjour,

    Je n’ai jamais rien attendu de ce Jean Lemaire et ça continue. C’est en fait un caméléon qui se rêve Baron local avec comme seule compétence d’avoir trompé Gargenville. Vivement le bout du tunnel.

  17. André dit :

    Le quartier de Rangiport est devenu le cauchemar de Gargenville et l’élection de ce monsieur un remède contre la politique. Mais il a de quoi garder le sourire, pas uniquement avec sa pirouette, parce qu’il s’en sort plutôt bien avec son nouveau train de vie pour ce sale boulot. Au moins un gagnant dans l’affaire !

  18. Yves dit :

    Quand je passe tous les jours devant ces cages à lapins j’en ai des nausées. Et dire que pour être élu ce fort en gueule nous avait promis un village ! A mon avis il a mis le doigt dans le pot de confiture et c’est pas fini !

  19. Benoît dit :

    ça n’inquiète personne de voir ce type pourrir Gargenville ??? En tout cas tout est bien pour lui mais pour nous c’est autre chose merde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion