logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Jacques Chirac

Jacques Chirac

 

L’adieu à l’ancien président de la République Jacques Chirac.

 

Jacques Chirac nous a quitté hier 26 septembre 2019 à l’âge de 86 ans.

Au delà de l’homme politique, Jacques Chirac était devenu au fil du temps une figure populaire des Français. Il aura su représenter la fonction suprême. Il aura été comme le président le mieux accueilli et le plus assidu à se rendre au salon de l’agriculture. Il aura été comme le président qui adorait les bains de foule, qui adorait serrer les mains de tous ses concitoyens. Il aura été comme le président qui aimait visiter la diversité de la France profonde. Il aura été comme le président amoureux des villages les plus reculés de France… Il aura été comme le président attaché aux terroirs de France. Il aura été comme un président proche des plus humbles…

De 1967 à 2007, l’ancien “bulldozer” de Georges Pompidou aura marqué les mémoires des Français pendant des générations. Désormais, Jacques Chirac entre dans l’histoire, tout simplement.

GSV

 

 

8 thoughts on “Jacques Chirac”

  1. Gilets Jaunes Mantes dit :

    C’est vrai qu’il était bigrement sympathique et c’est sûr qu’à l’applaudimètre il était en tête de la liste. De sa vie politique, on retient son discours du Vel’Hiv et son non aux Américains sans oublier son plaisir de défiler au salon de l’agriculture. C’est beaucoup, mais c’est peu pour un homme qui a duré et qui a débuté la politique en Corrèze dans son fief rural où aujourd’hui ces mêmes villages qui ont fait sa réputation crèvent les uns derrière les autres comme partout ailleurs en France. Douze ans quand même ! Dommage !

  2. Bruno dit :

    Pas mal pour un gaucho qui a débuté la politique en vendant l’Humanité et qui a fait carrière à droite pour assassiner le Gaullisme en passant par le regroupement familial, les essais nucléaires, les emplois fictifs, les financements occultes, les frais de l’Elysée, la dette nationale et bombarder les Serbes. Maintenant la France est juste un pays de plus en plus faible où l’on paye de plus en plus d’impôts pour vivre de plus en plus mal. Merci Chichi !

  3. Daniel dit :

    Saurons-nous un jour ce que pensait vraiment Jacques Chirac ? Saurons-nous un jour s’il était de droite ou de gauche ou encore le précurseur du « en même temps » ? Dans tous les cas, c’est Emmanuel Macron qui est content, le Gaullisme est moribond et le PS est à l’agonie. Vive l’héritage !

  4. Pascal dit :

    Marine Le Pen pas admise par la famille Chirac ? Sans doute à cause du bruit et de l’odeur ? C’est rigolo, il devait tout au FN et sa famille « bien sympathique » tourne le dos à près de 11 millions de républicains. Indésirable donc, dans l’église, je propose que l’on compte tous ces chers « désirables » qui ont planté un couteau ou plutôt des sabres dans le dos de Jacques Chirac et qu’ensuite on expose la belle brochette des « souhaitables » pour eux aussi un hommage national. Lamentable !

  5. Vladimir dit :

    Tout ce gratin des anciens UDR, RPR, UDF, UDI, UMPS, LR, on aurait dit un copié collé des tontons flingueurs qui se retrouvent dans l’église Saint Sulpice autour d’un ancien chef de clan des années 30 et derrière le nouveau chef d’un « soi-disant nouveau monde ». A quand un nouvel horizon ?

  6. Jérôme dit :

    On lui doit les « bébés Chirac », une fabrique de « petits seigneurs » à la valeur très surfaite chez qui il n’y a pas eu grand chose à récupérer sinon des experts de la casserole et des champions du naufrage. Suivant le vent, les uns ont déménagé à gauche comme Versini, Romero, d’autres ont posé ou posent leurs valises chez Larem, plus subtile, des gros malins se sont garantis un parachute doré en fuyant la montée de l’impopularité et la déconfiture de l’UMP ! Beaucoup ont visé un Jackpot comme des Bruno Le maire, Juppé (retraite au conseil constitutionnel), Pécresse, Bertrand, Estrosi, Coppé, Baroin, Muselier, Gaymard, Bédier etc etc. En partie grâce à eux, à droite les choses ont énormément changé, seulement 8% aux Européennes ! Quant à NKM, elle a traversé l’atlantique et s’est mise en retrait de la politique, tout un symbole !

  7. ALEX dit :

    Le très sympa Jacques Chirac, qu’a-t-il fait des anciennes gloires de la droite ? Qu’a-t-il fait de Chaban, de Giscard, de Balladur, de Garaud, de Juillet ? Qu’a-t-il fait des rénovateurs de la droite ? Séguin, Pasqua, Léotard, Philippe de Villiers, Michel Noir, Alain Carignon, Michèle Barzach etc ? En plus, c’est pas lui qui a vendu nos autoroutes à Vinci ?

  8. Olivier dit :

    Ah la Corrèze, c’est pas cette droite incarnée par ce cher Jacquouille qui a fait oublier aux Français 40 ans de rupture avec le Gaullisme ? Georges Pompidou a été son mentor, mais c’est pas l’homme de l’interdiction d’emprunt d’état auprès de la banque de France ? On peut reconnaître à Jacques Chirac qu’il a été un président qui “présentait bien”, y compris à l’international. Grand, avec de la prestance et de l’autorité quand il le fallait (Jérusalem), sympathique une fois président dans les salons de l’agriculture et les bains de foule avec les Français.
    Pour le reste, c’est une autre affaire.
    Regroupement familial : Chirac se prononce pour le OUI (Premier ministre de Giscard).
    Essais nucléaires : Chirac se prononce pour le OUI.
    Traité d’Amsterdam : Chirac se prononce pour le OUI.
    Traité de Maastricht : Chirac se prononce pour le OUI.
    Traité de Lisbonne : Chirac se prononce pour le OUI.
    Traité de la constitution Européenne : Chirac se prononce pour le OUI (sans compter ses ” oui ” aux différents traités d’élargissement).
    A son crédit, il a quand même freiné des pieds pour que la Turquie ne rentre pas dans l’UE… Egalement, sa déclaration du Veld ‘Hiv était la bienvenue autant que son refus de suivre les USA dans la guerre contre l’Irak.
    Par ailleurs, il semble bien que le traité de Maastricht (Mitterrand 1992) approuvé par Chirac ait signé la fin de la Ve république (voir le discours de Séguin à l’assemblée nationale à ce sujet), ce qui a fait que par la suite, tous les Présidents n’ont été que des administrateurs aux ordres de l’UE.
    Voilà qu’il a rejoint Jacques Chaban Delmas et Robert Boulin, peut-être qu’ils ont des choses à se dire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion