logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

HOURRA ! On a réussi ! Le face à face a eu lieu !

Le penseur 3

Le 15/07/2020, nous avons reçu un commentaire hallucinant (suite à la publication du message “Gilets Jaunes” du 14/07/2020 à 16h 16/article “Souveraineté, une majorité de mécontents”), bourré de fictions, bourré d’inventions, de faussetés, de tartufferies, de calomnies. Étant donné le degré de fureur déversé, les desseins, l’ambition du personnage d’un seul tour aux municipales (dans l’objectif d’un face à face Lemaire/Perron, véritable référendum en faveur de Yann Perron), comme on dit, il est devenu indispensable de remettre “l’église au centre du village” (accord collectif).

 

 

Questions : 

 

Pourquoi imposer coûte que coûte le numéro Lemaire/Perron ?

Pourquoi une entreprise de déstabilisation au profit d’un face à face ?

Pour quels intérêts ? Pour quels gains ? Pour quelles finalités ?

 

(Citation de Michel Rocard : Certains politiciens sont dégueulasses, parce que les femmes et les hommes qui font de la politique une manipulation, la rendent dégueulasse).

 

Les électeurs de Gargenville sont-ils grossièrement manipulés par X groupuscules pour le profit et la victoire d’une minorité ?

 

Pour tenter d’y voir plus clair, voici quelques échanges de gens de l’ombre en faveur d’un face à face Lemaire/Perron.

 

08 décembre 2018 : “Je suis allé à la réunion d’Agir pour Gargenville, invité par Yan Perron, rien à attendre, ils reviennent comme en 2013 sans constat actuel de la commune sur l’urbanisation et la circulation, ni de propositions nouvelles, j’ai perdu mon temps.”

26 octobre 2019 : (échange entre eux). 1) en 2014, seul je me suis opposé à la fusion des listes. Le pressentiment que Jean Lemaire serait pire que Nicole Delpeuch me paraissait écrit. L’histoire m’aura donné raison. En fonction, avez vous une option de fusion et si oui avec qui ? Un peu tôt pour répondre, mais il faudra avoir une option. 2) arrêterez vous immédiatement tous les projets de constructions ? 3) engagerez vous un audit sur les finances communales ? 4) une enquête sera t elle motivée sur Jean Lemaire en fonction des sous entendus émis par l’ex 1ère adjointe. Les rumeurs doivent cesser. Qu’elles sont les motivations d’un « restons village » au tout béton ? 5) pensez vous nécessaire au renouvellement total des hommes/femmes pour la commune ( 40 ans que nous avons les mêmes…) 6) un programme clair doit être élaboré, avec la nécessité de pouvoir disposer de conseillers prêts à quitter leur poste pour mettre en minorité le futur maire en cas de non respect du programme. Un maire maître du monde ce n’est plus possible.

26 octobre 2019 : Nous vous informons que notre attention a été retenue par la découverte de multiples projets immobiliers (240, 250, 120, 160 et 80 logements) sur la commune de Gargenville (avec destruction de maisons et commerces déjà expropriés en centre-ville) portant ainsi la population à terme à plus de 15 000 habitants.

07 décembre 2019 : “Projet de gestion communal non négociable.”

  1. Création d’une charte à signer par l’ensemble des candidats afin que chacun soit prêt à démissionner en cas de non respect et/ou déviation du projet initial par le maire. Une exception pourra être acceptée sur un projet imposé par les instances supérieures.
  2. Engagement ferme d’organiser un référendum communal pour arrêter tous les projets immobiliers initiés par la majorité précédente.
  3. Audit des finances de la commune avec sa publication, comportant la totalité des ventes immobilières réalisées, sans mandat, par Jean Lemaire. Une enquête devra être diligentée afin de connaître les raisons de la multiplication des ventes des biens de la commune à des prix largement inférieurs au marché. Est-ce que la commune a été gagnante, on peut en douter. Cela sous entend à qui a profité ces ventes ? Comment d’un slogan « restons village » les projets de construction à outrance ont pu voir le jour. Comment, pourquoi, qui sont les bénéficiaires ?
  4. La sécurité des personnes et des biens. Le nouveau maire devra faire la preuve de son envie de rétablir un climat de sérénité. Pour cela plusieurs axes d’action:
  1. Certains fauteurs de troubles sont connus, le nouveau maire en tant que OPJ devra les sanctionner. Les modalités devront être précisées.
  2. La volonté du nouveau maire doit permettre de créer une nouvelle relation avec le commissaire de Mantes la Jolie, basée sur un climat de confiance et de gagnant/gagnant. A partir de ce moment il sera possible de demander à la police nationale d’agir au quotidien sur des périodes à préciser afin d’enrayer les dérives que nous connaissons actuellement.
  3. Il devra être défini le comportement de certains commerces. Exemple, les débits de boisson et vente de  tabac, ouvert toute la journée les jours fériés et drainant des personnes peu désirables à 10km à la ronde.
  4. Mise en place de la vidéo surveillance avec consultation des administrés par quartier pour connaître au mieux l’emplacement des caméras.

11 décembre 2019 : “Nous croyons nécessaire d’être objectifs et pragmatiques. Pour nous, la solution réside dans une liste d’union communale dès le 1er tour. Cette solution nous permet de ne trouver que 2 listes dans un face à face. En un mot un référendum pour ou contre Lemaire.”

27 décembre 2019 :  “Nous souhaitons un programme négocié avec tous les opposants de Lemaire, créer une liste unique pour détourner l’élection municipale en un référendum : pour ou contre Lemaire. Nous n’attendons rien en retour, juste que notre commune retrouve la sérénité, la sécurité et le bien vivre ensemble avec une équipe municipale à la hauteur œuvrant pour le plus grand nombre.

08 janvier 2020 : “Nous souhaitons que Gargenville retrouve un certain équilibre et plaisir de vivre. Nous souhaitons par notre démarche, tenter d’unir les forces potentielles pour la prochaine échéance municipale. En effet, la multiplication des listes favorise le sortant. Un accord de gestion de la commune avant le 1er tour équivaut à un référendum pour ou contre le maire sortant. Élimine le risque d’une fusion catastrophique entre les 2 tours comme en 2014. Permet d’équilibrer la liste afin de se protéger des dérives, éventuelles, du maire comme nous subissons actuellement. Aussi nous souhaitons être facilitateurs pour la création d’une liste dédiée au gargenvillois(es).”

 

“Tous pourris” ? Compte tenu de ce bric à brac au service du seul aboutissement d’un face à face Lemaire/Perron, on se demande de quoi sont encore capables ces braves citoyens combinards ?

 

Stand Alternative Citoyenne

Ci-dessus, stand “ALTERNATIVE CITOYENNE”. Aménagement devant la boulangerie Bourguignon (que nous remercions vivement de leur accueil si crucial). Un grand “coup de chapeau” également à celles et ceux qui ont organisé une série de coups de fils ininterrompus en mairie et à la boulangerie Bourguignon, pour que stoppe la création d’une 3ème liste.

 

Concernant le refus de notre liste “ALTERNATIVE CITOYENNE”…

 

Après trois tentatives dans la journée du 27/02/2020, ceci jusque 20 h, notre liste “ALTERNATIVE CITOYENNE” n’a pas été retenue par la sous-préfecture de Mantes-la-Jolie (pour des motifs fort discutables).

C’est pourquoi, nous avions contesté dans le délai légal de 24 h, une succession de dysfonctionnements de la sous-préfecture auprès du tribunal administratif. Mais pour une sombre histoire de réception au tribunal administratif le lundi 02 mars au matin, notre requête dite tardive et entachée de ce motif, a immédiatement été rejetée. Explication fournie : Selon le T.A. ( du délai légal de 24 h), c’est la date de réception qui compte et non la date et l’heure d’expédition (indication non-précisée au formulaire de recours/dossier remis entre les mains d’un juriste).

Concernant les compétences, la solidité de notre liste, jugement défavorable de quelques candides (collectif), au profit d’un seul tour, tout autant qu’une hideuse volonté de démolition, propagation de l’abject qualificatif de “démocrates de l’extrême”, malgré des désistements de dernière minute (et pour cause), orchestrés par des inconditionnels d’un face à face, il est vrai que nous nous sommes fait un sang d’encre, fort heureusement, des contacts devant les boulangeries nous ont rejoint sur le champ, ce qui à notre grand soulagement, a fait en sorte que nous n’avons pas rencontré de réelle difficulté à la constitution de notre liste “ALTERNATIVE CITOYENNE” (34 personnes retenues).

Au sujet de rumeurs allant bon train, qui évidemment procurent avantage à l’urbanisation Delpeuch/Bédier (actée sur protocole OIN du 31/01/2008), avantage tout autant, du système très organisé de désorientations, qui elles-mêmes vont bon train au service d’une déstabilisation communale (voir désagréments Pierre-Marie Darnaut 2008/2010), aujourd’hui c’est ce même système organisé, qui fait le bonheur d’un éternel face à face tant redouté des électeurs.

Bilan : 42% de votants, soit une majorité représentative de 30% des inscrits (si l’on peut encore appeler cela une majorité représentative…) Question : Avec 58% de non-votants, où est donc passée la souveraineté du peuple ?

 

abstention 2

 

Du face à face, Gargenville se retrouve entre de bonnes mains ?

Une chose certaine, tout ce méli-mélo, toutes ces alliances, font peur aux électeurs, font peur à la population…

Qu’est-ce que c’est que ce double-jeu ? Qu’est-ce que c’est que toutes ces intrigues se disent-ils ? Jusqu’où tous ces individus de l’ombre sont-ils capables de truquages ? Ça profite à qui ?

Ça profite à l’urbanisation de masse Delpeuch/Bédier, actuellement entre les mains de l’équipe Perron !

Le 13 mars 2020, l’avant veille du vote, l’équipe Yann Perron annonce vouloir mener à terme la ZAC Porcher et son programme de 750 logements… la suite des projets “OAP/Delpeuch” est repoussée à un peu plus tard, projets eux-mêmes votés par Yann Perron et ses actuels adjoints en 2012/2013. Ce qui en l’état revient à dire, revient en droit d’application, que du verdict des urnes, le peuple représenté par 42% de votants dont 30% pour l’équipe Perron, accepte l’urbanisation de masse “Delpeuch”, ce qui est loin d’être le cas pour les 58% de non-votants.

Bilan : Que sont devenues les grandes lignes directrices non-négociables si bien référencées par des gens de l’ombre en début d’article (26 octobre 2019/07 décembre 2019/ 11 décembre 2019/ 27 décembre 2019/08 janvier 2020) ?

Tout est tombé à l’eau par simple déclaration de l’équipe Perron 48 heures avant ouverture des bureaux de vote ?

Si l’on en croit les dossiers en cours, les déterminations, Gargenville serait définitivement perdue dans ce qu’elle avait de plus précieux à préserver. Tout cela grâce à des apprentis sorciers qui ont joué aux directeurs de campagne où tous les coups ont été permis – pas de troisième liste – pour au bout du compte se retrouver bernés ?

Tous roulés dans la farine et 7000 citoyens avec eux  ?

 

LE 20/07/2020/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

 

What do you want to do ?

New mail

43 thoughts on “HOURRA ! On a réussi ! Le face à face a eu lieu !”

  1. Philou dit :

    Bravo pour cet article qui nous éclaire sur les raisons de la présentation de deux seules listes à Gargenville. Au-delà des positions contestables de certains en faveur de la nouvelle liste élue, il est vraiment regrettable de retenir que le choix des électeurs courageux, qui ont minoritairement bravés la pandémie afin de valider les précédentes politiques d’urbanisme des précédentes équipes Lemaire/Delpeuch (qui ont, à l’évidence, profondément et durablement affecté notre ancien village), et leur poursuite, en cautionnant une bétonisation prévisionnelle surdimensionnée et irréfléchie.

  2. Voxpopulis dit :

    Que deviennent les émérites « facilitateurs » d’une prétendue liste dédiée aux Gargenvillois ? Ils travaillent toujours en douce pour Yann Perron ? Surtout après avoir réussi leur coup fumant d’un face à face, véritable référendum contre Jean Lemaire !! On change les têtes, mais pour la même politique !! « On » les « facilitateurs » !! Pour eux, pas de troisième liste bien sûr, l’histoire leur donnera raison ?? Autre chose, Yann Perron va immédiatement arrêter tous les projets de construction ?? Et bien NON !!! Tout continue comme avant et ils ne vont pas se gêner !! Yann Perron va engager un audit sur les finances de la commune ?? A voir !! Sinon les Gargenvillois seront obligés d’avaler la couleuvre, comme d’habitude, et ça dure depuis 16 ans ! Une enquête sur le comportement de Jean Lemaire sera engagée ?? Et bien NON !! Les deux signataires de l’OIN ne feront rien l’un contre l’autre !! C’est le pouvoir de détourner les votes des citoyens qui les intéressent, du coup, 60% de non-votants !! Des motivations « restons village » seront opposées au tout-béton ?? Et bien NON !! Tout va continuer comme avant, comme l’ont voté Yann Perron et son équipe d’anciens « Delpeuch » (le 12/12/2013, à 15 jours de la campagne 2014) !! Le renouvellement hommes/femmes (40 ans que nous avons les mêmes), a été mis en place ?? Et bien NON !! Pire, on assiste à l’incroyable retour des vieux briscards « Delpeuch », ceux qui ont tous voté en 2013 l’urbanisation de masse OIN/Bédier !! Bravo les « facilitateurs » !! Apparemment, tous ces « facilitateurs » ont de la vase plein les yeux !! Continuons, il est où le fameux slogan « place aux jeunes » ?? Derrière Yann Perron, que des « vieux Delpeuch » !! Encore autre chose, sincèrement, croyez-vous que les vieux briscards « Delpeuch » vont être prêts à quitter leur poste pour mettre en difficulté le « jeune » Yann Perron (10 années de mairie en compagnie de Nicole Delpeuch quand même), après avoir tout voté ensemble dans le dos du peuple ?? Les « facilitateurs » de Yann Perron croient toujours au Père Noël ?? Croyez-vous encore que les vieux briscards « Delpeuch » vont se mettre une balle dans le pied pour satisfaire les fantasmes des « facilitateurs », surtout après avoir été élus sur 30% des inscrits ???? Et bien NON !! Un maître du monde ce n’est plus possible ?? Et bien SI, et tout cela grâce aux « facilitateurs » d’un gros gros bourbier !! Et c’est pour qui la nouvelle vie pourrie complètement imposée aux Gargenvillois ?? En récompense, nos « facilitateurs » vont être prochainement décorés par Yann Perron ? Une médaille peut-être, tambour trompettes compris ?? Et puis à la niche avec leurs mirages, une belle médaille de la naïveté à porter fièrement dans Gargenville ?? Chapeau les facilitateurs !!

  3. Sergio dit :

    Ah ben c’est formidable d’apprendre ça, en effet les responsabilités de ces faiseurs de ROI sont lourdes ! On est encore victimes d’une escroquerie intellectuelle, d’une grosse manipulation ? Tout a été calculé pour arriver au retour des « Delpeuch » ? Heureusement, ils n’ont guère inspiré les électeurs, 42% de votants et 30% des inscrits pour Yann Perron, la misère quoi !

  4. De belles personnes ? dit :

    11 décembre 2019 : “Nous croyons nécessaire d’être objectifs et pragmatiques. Pour nous, la solution réside dans une liste d’union communale dès le 1er tour. Cette solution nous permet de ne trouver que 2 listes dans un face à face. En un mot un référendum pour ou contre Lemaire.”

    C’est quoi cette liste d’union communale ? « Pour nous », « les nous », c’est qui ? Une officine au service de Yann Perron, et contre une troisième liste ? C’est pour cela que des colistiers de « l’ALTERNATIVE CITOYENNE » ont été détournés à la dernière minute ? Tout ça dans l’objectif d’un face à face ? En gros, cette officine n’a eu qu’un seul but, empêcher une troisième liste ? On croit rêver, des magouilles toujours ! Félicitations aux facilitateurs, 60% d’électeurs n’ont pas eu d’autre choix que de rester à la maison, évidemment ça puait trop !

  5. De belles mentalités ? dit :

    27 décembre 2019 : “Nous souhaitons un programme négocié avec tous les opposants de Lemaire, créer une liste unique pour détourner l’élection municipale en un référendum : pour ou contre Lemaire. »

    C’est quoi cette préméditation de détourner l’élection municipale en un référendum ? Tout ça à moins de trois mois du prétendu pour ou contre Lemaire ? Réellement, sans troisième liste, ça manque de piquant, ça manque de choix, ça manque de démocratie ! Qui en fait les frais ? La démocratie locale ? La souveraineté ? Et que dire des Gargenvillois quand il n’y a que 40% de votants ? Ils ont senti le coup fourré bien mijoté ? Qui a tiré bénéfice de ces grosses magouilles ? Les anciens « Delpeuch » de retour au pouvoir ? Les Gargenvillois contraints à un face à face ? Les intérêts supérieurs de la commune ? Une officine au service de Yann Perron ? Pas besoin de sortir de Sciences Po, comme disent les fameux « facilitateurs », il faudra rendre des comptes !

  6. De belles actions ? dit :

    08 janvier 2020 : La multiplication des listes favorise le sortant… Un accord avant le premier tour équivaut à un référendum pour ou contre le maire sortant… Elimine le risque d’une fusion catastrophique entre les deux tours comme en 2014…

    On dirait qu’une troisième liste « ALTERNATIVE CITOYENNE » n’était pas la bienvenue… Si cela avait été le cas, leurs plans tombaient à l’eau ? Est-ce pour cela qu’un déferlement d’appels téléphoniques a été commandité à la mairie et à la boulangerie ? Comme c’est bizarre, que des anciens « Delpeuch » qui se disaient incommodés pour leur petite baguette ! Comme c’est bizarre ! Est-ce pour cela que la liste « ALTERNATIVE CITOYENNE » a été baptisée de « démocrates de l’extrême » (la calomnie aux mains de « facilitateurs ») ? Comme c’est bizarre ! Est-ce pour cela que des colistiers de « l’ALTERNATIVE CITOYENNE » ont été incités à la dernière minute à quitter l’alternative, sous instrumentalisation de « facilitateurs » au profit des « Delpeuch » ? Comme c’est bizarre ! Les électeurs ne s’y sont pas trompés, 40% de votants !!

  7. Un délégué Gilets Jaunes dit :

    Bonne nouvelle, surtout pour la démocratie (42% de votants à Gargenville / 30% des inscrits dans la poche des anciens « Delpeuch » ENORME ! (Paraît qu’on appelle ça la majorité qualifiée). Avec ça, Yann Perron vient d’être nommé délégué à l’axe Seine (gentil Raphaël Coignet) ! C’est quoi ce machin ? C’est construire des logements à tout va partout où ils le pourront en coopération partagée du développement Axe Seine ! Après quoi, c’est développer du tourisme dans nos belles cités : Poissy, Carrières, Les Mureaux, Mantes, et maintenant Gargenville. Bref, partout où la politique OIN/Bédier est en place ! Ils espèrent voir débarquer des millions de touristes en extase devant des cages à lapins à perte de vue, d’après eux, un régal pour les yeux ! Quant aux initiatives locales, il s’agit de convaincre Renault de rester à Flins pour ne pas voir 3000 personnes de plus débarquer à Pôle emploi… Paraît qu’ils se creusent la tête pour y développer des batteries, sans doute comme l’affaire Dunlopillo. Il s’agit aussi d’offrir de la pétrochimie, du ciment (TOTAL/CALCIA), industries lourdes sur le territoire de Gargenville, au moment où la crise oblige à moins de béton, à moins de pétrochimie, plus de protection pour les populations concernées, ce qui n’a jamais été le cas de la politique des anciens « Delpeuch », de retour au pouvoir sur 40% de votants ! Construire une vision partagée disent-ils, croyez-vous qu’ils aient partagé la moindre vision Porcher avec le peuple, eux qui ont tout imposé de bout en bout dans le dos des Gargenvillois ! Ils prévoient encore tirer des atouts d’un tout-béton sur toute la vallée de Seine (l’usine Calcia a de beaux jours devant elle, ça va encore cracher à plein, le trou de Breuil sera alors magnifique de splendeur), alors que les rêves du grand-Paris sont totalement remis en cause par la fuite en avant de milliers de résidants Paris/Ile-de-France ! Ils fuient la folie furieuse de Sarko ! Ne pas oublier non plus les prochaines départementales et régionales, fief de Pierre Bédier, patron des LR du département, mais pas que, patron également du front républicain LR/PS, des LR/PS à Gargenville estimés maintenant à 30% des inscrits, tous votant Yann Perron, qui évidemment feront campagne pour le patron Versaillais, tous aux ordres au doigt et à l’œil ! Gargenvillois soyez heureux, vous étiez déjà bien servis, vous l’êtes encore plus aujourd’hui !

  8. Des bons samaritains ? dit :

    Avec les manœuvres des « facilitateurs » (aboutissement du face à face Lemaire/Perron), le seul comportement citoyen, c’était de rester chez soi ! 60% des électeurs l’ont bien compris ! Socrate en personne, nous dit aujourd’hui qu’il n’y est pour rien, qu’il serait victime d’une machination, il nous faut donc comprendre que Monsieur le « facilitateur » n’est pas encore en état de tilter l’ampleur des dégâts à venir, la tête dans les étoiles ?? Apparemment Socrate en est resté au 15 mars, son rêve anti-Lemaire, abouti ! Quatre mois plus tard, trop tôt encore pour une éventuelle remise en question ? Peut-être besoin d’un petit coup de main ? Peut-être que celui qui n’a cessé de rêver qu’à un seul tour, ce qui s’est traduit clairement, contre une troisième liste aux municipales, n’est toujours pas en état d’analyser la catastrophe en place ?? Dans 6 mois peut-être ??

  9. Michael dit :

    Ah les misérables, dans les coups fourrés c’est des bons ! Quand j’ai vu « sollicité en tant qu’apporteur d’idées », je me suis écroulé de rire, j’ai eu un fou-rire aux éclats à n’en plus finir ! Qu’ils jettent les Gilets Jaunes au feu et qu’ils fassent bon ménage avec leurs bétonneurs, les voilà pacsés pour 6 ans ! Maintenant on va suivre la belle aventure !

  10. Gilets Jaunes dit :

    Comme on comprend l’inconfort des « facilitateurs » de Gargenville ! Pas facile pour eux, ils ont manœuvré pour la mise en place d’un référendum anti-Lemaire, mais chut, c’est pas nous, c’est la faute à pas d’chance ! Courageux Socrate, qui s’appuie, qui s’accroche, comme il le peut, sur un compagnon d’infortune, l’unique perdu, l’unique instrumentalisé du face à face Lemaire/Perron, qui dans un dernier effort, estival, en plein été, lui consent de son bateau un message obscène sur les réseaux sociaux en se mordant les doigts du côté de Perpignan, chez Louis Aliot ! Courageux Socrate encore, jamais sur le terrain, jamais les mains dans le cambouis, comme il le dit lui-même, rien, nada, que dalle, et pour cause, RIEN POUR DES ADEPTES DU MOUVEMENT DES GILETS JAUNES !! Véritable cause d’une immense fureur à la possible liste « ALTERNATIVE CITOYENNE », sympathisante des GILETS JAUNES ! Par contre, des grandes postures, des grandes morales, des diabolisations contre les revendications des Gilets Jaunes, toujours pour condamner, toujours pour rabaisser, ces manants, ces sans-dents, ces bouzeus aux frigos vides, ces péquenauds aux ventres creux, pour à la finale, qualifier « l’ALTERNATIVE CITOYENNE » de « démocrates de l’extrême », c’est dire toute la détermination à détruire toute possibilité d’une alternative citoyenne, c’est dire toute la véhémence à faire capoter une représentation du peuple par le peuple, pour le peuple…! Comment mieux pourrir les chances d’une troisième liste ?! Comment mieux booster l’équipe Perron, l’équipe non-sympathisante au mouvement des GILETS JAUNES ?! La vérité, pas de quartier aux Gilets Jaunes de Gargenville. Dans leurs têtes, la peur noire de blacks bloc à la mairie de Gargenville !! Alors, pas de quartier à celles et ceux qui réclament une véritable souveraineté ! Pas de quartier à celles et ceux qui osent réclamer plus de justice fiscale, plus de justice sociale ! Aux Gilets Jaunes, mieux vaut l’équipe d’un tout-béton à Gargenville !! Mieux vaut l’équipe Delpeuch/Bédier, qui eux, ne porteront jamais de gilets jaunes !!

  11. Vincent & Nadine dit :

    Christian, je t’apporte tout mon soutien, mon épouse et mes enfants avec moi. Je te l’avais bien dit que ces deux là ne tenaient pas la route, ça se voit, c’est pas la peine de perdre ton temps avec ces charlots, laisse tomber et vive les gilets jaunes ! On t’embrasse !

  12. Philippe dit :

    Salut les amis, c’est Cloé qui m’a mis au courant. Je veux juste savoir s’il s’agit du même type qui nous a agressé John et moi à la réunion chez Christian. Si c’est lui, y’a rien à faire il est irrécupérable. Ne répondez pas, laissez ce mec croupir, il n’a rien d’intéressant. Autrement courage les gars, et encore et encore tonus et niaque à tous. A bientôt

  13. Un patriote dit :

    Tu sais bien mon petit jaune qu’il ne faut pas irriter les bobos, sinon ils font des boutons. Ne sois pas non plus surpris de sa réaction quand tu publies ton pavé « Gilets Jaunes ». Maintenant qu’il l’a lu, maintenant qu’il a des boutons, qu’il a fait des cauchemars, et que tu l’as fait monter en tension, pourvu qu’il ne fasse pas une dépression avec une poussée de fièvre, car c’est encore notre ami Pierre-Marie qui va être de corvée ! Fais plus doux la prochaine fois.

  14. canardsrelookés dit :

    Tous les canards boiteux de Gargenville sont derrière Yann Perron ? Des dévoués à la cause d’un tout-béton si calamiteux pour la commune ? Y’a pas à dire, le fleuron, la crème de la crème, se cache derrière la turbine à gaz « Delpeuch » ? Tout ça pour le retour du scandale Porcher ? Voilà un haut fait d’armes qui mérite récompense, deux entrées au parc Astérix ?

  15. Jean Pierre dit :

    Merci pour ce bel article qui démontre un système d’ignominies souterrain. Des choses pourries évidemment, qui nous rappellent le détournement du mandat 2014 ! Un scandale de plus ! Que personne n’oublie cette part de liberté de vote qui s’en va, que les connaisseurs du sujet connaissent bien. J’apporte mon soutien à votre collectif !

  16. Port du masque obligatoire ! Lecture 5mn dit :

    Définition Gauche caviar : Ensemble de personnes qui défendent la gauche politique tout appréciant le luxe. Toute la gauche caviar-paillette en deux phrases sur les gilets jaunes : «Eh les gars,… faudrait peut-être bosser au lieu de passer tous vos samedis sur un rond point» ! « Eh les gars,… faudrait peut-être reprendre le boulot au lieu de pleurer des larmes de crocodile » ! Goldnadel : « La gauche mondaine refuse de comprendre les Gilets jaunes » Gilles-William Goldnadel voit dans la prise de parole des Gilets Jaunes, une France populaire trop longtemps méprisée par une gauche qui se contente de lui coller de sales étiquettes.

    Le caviar, les paillettes et le pouvoir. Par Philippe Alexandre

    C’est qui, c’est quoi la gauche caviar » ? Laurent Joffrin, apparaît le plus qualifié pour y répondre. Il le fait sans complaisance pour sa boutique: «C’est une gauche qui dit ce qu’il faut faire mais ne fait pas ce qu’elle dit, qui aime le peuple mais se garde de partager son sort, qui vote avec les ouvriers mais dîne avec les bourgeois…» Bref, écrit-il en toutes lettres, le «nom chic de la trahison». La gauche caviar est accusée par la gauche de la gauche (communistes, extrême gauche), d’être, comme le décrit Laurent Joffrin : « une fausse gauche, une tribu tartuffe et désinvolte, qui stigmatise tout révisionnisme ou compromission à la gestion d’un pays.

    C’est quoi encore la gauche caviar ? Françoise Sagan déclarait préférer pleurer dans une Jaguar que dans un autobus. Jean-Paul Huchon ne connaissait pas le prix du ticket de métro. Bertrand Delanoë et Anne Hidalgo déclaraient que des indemnités de 5512 euros mensuels représentent une « rémunération modeste à Paris ». L’hebdomadaire Le Crapouillot dans son numéro « L’argent à gauche » paru en 1982 (sous Mitterrand) montrait un couple faisant le salut communiste poing fermé, mais l’homme était en costume-cravate, fumant un cigare. Le couple posait devant une Rolls-Royce immatriculée « XXXX « , en fond d’image, on voyait leur château. Finalement le « négatif » de la « gauche caviar » serait, les idées à gauche, le portefeuille à droite, des donneurs de leçons, mais incapables de suivre leur propre discours. Moralité : Mieux vaut faire partie de la gauche caviar, que de la droite hamburger…

    La Toupie : La gauche-caviar désigne, aux yeux de la droite ou de l’extrême gauche, les élites de gauche qui ont profité de l’accession au pouvoir et de la promotion sociale et qui utilisent le mécontentement des masses pour réaliser leurs propres objectifs.

    Gauche caviar (Wikipédia) :
    Le terme gauche caviar (ou gauche de salon) désigne, en France et au Québec, des personnalités considérées comme éloignées des milieux populaires mais se réclamant de la gauche. Il est à rapprocher du terme bourgeois-bohème et de l’expression « Avoir le cœur à gauche, mais le portefeuille à droite ».

    SUBJECTION ALTERNATIVE CITOYENNE : La gauche mondaine veut imposer sa vision tordue à la société, ce sont de vrais tyrans intellectuels, heureusement minoritaires, heureusement en voie de disparition. Mitterrand a lancé cette représentation du dédain qui se cache derrière un cœur de bazar, ce qui n’interdit pas d’être mentalement honnête, voire honnête tout court, au moins pour celles et ceux qui travaillent inlassablement pour des salaires indécents (merci le personnel Hospitalier durant la crise du covid, merci le personnel des grandes surfaces qui permet à cette gauche mondaine de se ravitailler, d’avoir chaque jour ce qu’il faut dans leur frigo, dans leur assiette, merci aux producteurs, aux paysans, aux commerçants, aux artisans, à tous les travailleurs des champs, à tous les travailleurs sur mer, à tous les travailleurs qui font la France, merci à cette France laborieuse, tous des Gilets Jaunes, dans le cœur, dans l’âme, des Gilets Jaunes insultés, éborgnés, mutilés, emprisonnés en comparution immédiate), merci à cette gauche mondaine qui ne veut rien remettre en question, surtout pas leur petite vie égoïste bien organisée, surtout pas leur petite retraite Mitterrandienne bien calculée, tout va bien pour eux – alors – qui sont tous ces Gilets Jaunes semeurs de désordre, qui sont tous ces gens qui interrompent mon petit train-train quotidien, ma petite tranquillité, qui sont tous ces gens qui osent réclamer un sursaut de souveraineté (RIC), qui sont tous ces gens qui dénoncent des bontés accordées à quelques uns, accordées à des heureux privilégiés, « tous grands méritants de traitements de faveur de la République », qui sont tous ces gens qui dénoncent ces disparités, qui dénoncent les injustices fiscales, sociales, qui dénoncent les souffrances silencieuses de tout un peuple – qui sont tous ces gens – qu’ils se taisent, qu’ils rentrent chez eux, par la force, et qu’ils la ferme, enfin voyons, ce n’est plus possible, ce n’est plus supportable, de l’ordre que diable, de l’ordre vite, ils nous dérangent dans nos parties de golf… Comprendre l’état d’esprit caviar-paillette, sans cesse dans le dédain, sans cesse dans le mépris, sans cesse dans l’accusation, sans cesse dans la condescendance, un état d’esprit qui traite les Gilets Jaunes de peste brune, de factieux, de séditieux, de black blocks, de lépreux, de fascistes, de pétainistes, d’épouvantails de l’extrême droite, en réunion, entre eux, entre copains, se ressassant sans cesse les années Mitterrand devant un petit café, pour ensuite se défouler sur les réseaux sociaux, déversant leur haine… inadmissible violence intellectuelle de vaincus de l’histoire, violence la pire possible, celle qui veut absolument croire que les choix tactiques, stratégiques de cette gauche caviar, peuvent perdurer, doivent perdurer coûte que coûte, gauche caviar qui se prétend, qui se dit, qui se croit, « intellectuellement savoureuse », « apporteuse d’idées », « sollicitée des autres », « indispensable aux décisions », qui se pense « ligne directrice », qui ne supporte pas que des Gilets Jaunes soient en mesure de s’opposer, de résister aux machinations d’un seul tour, aux machinations d’un référendum anti-Lemaire, aux machinations d’un face à face Lemaire/Perron, qui ne supporte pas l’initiative d’une ALTERNATIVE CITOYENNE, SYMPATHISANTE DES GILETS JAUNES, initiative tuée dans l’œuf par authentique « bidouillage local PS/LR », manigance aujourd’hui immortalisée à Gargenville dans le face à face contraint Lemaire/Perron, véritable cul-de-sac à la souveraineté, véritable cul-de-sac à la démocratie représentative, une gauche caviar, une gauche mondaine, aujourd’hui comblée, aujourd’hui repue dans ses désirs, mais jamais dans son temps, jamais dans les réels problèmes de la société, jamais dans le respect d’une souveraineté Républicaine – en revanche – tout faire contre une liste « Gilets Jaunes », tout faire contre une liste « ALTERNATIVE CITOYENNE », qui plus est, une liste « ALTERNATIVE CITOYENNE sympathisante des Gilets Jaunes », une liste inacceptable aux municipales pour une gauche paillette saisie d’effroi… alors quoi de mieux que de durcir le ton, quoi de mieux que de brandir la peur de blacks- blocs à la mairie, quoi de mieux que de brandir la prétendue « malhonnêteté intellectuelle » d’un membre du collectif, qui dans un premier temps, ose s’opposer, ose faire barrage, à la « bien-pensante gauche caviar », gauche caviar favorable à un « Ghetto » des années 60 à Gargenville, « Ghettos de France » si problématiques à la République, puis dans un second temps, ose livrer des secrets de polichinelle preuves à l’appui, bref, un membre qui dérange, un membre qu’il faut salir, un membre qu’il faut réduire au silence pour que ne subsiste que la détermination gauche homard de mars 2020, hier cachée, aujourd’hui à découvert, gauche homard sans cesse à vouloir tout contrôler, sur tout, partout, tout diriger, tout instrumentaliser, d’où le qualificatif personnel « d’apporteur d’idées »… c’est dire la modestie… mais un « apporteur d’idées » qui s’emploie durant des mois à la résolution d’un seul tour, un « apporteur d’idées » convaincu par extraordinaire d’un face à face Lemaire/Perron (l’idéal de la « bien-pensance gauche caviar pour la continuité d’un « ghetto » Porcher), un « apporteur d’idées » infaillible au service d’un référendum anti-Lemaire, un « apporteur d’idées » condamnant toute éventualité d’une troisième liste aux municipales, un « apporteur d’idées » fustigeant une liste « ALTERNATIVE CITOYENNE SYMPATHISANTE GILETS JAUNES », ALTERNATIVE CITOYENNE insupportable, inacceptable aux yeux d’une gauche homard Mitterrandienne de Gargenville, ouvrant ainsi grand les portes au retour des signataires de l’urbanisation de masse OIN/Delpeuch/Bédier, urbanisation par deux fois rejetée des électeurs de Gargenville, par deux fois réimposée à la population de Gargenville… éternelle indésirable politique OIN/Bédier… hier si vilipendée d’une gauche caviar locale, déversant des tombereaux d’insultes au sujet de la politique et la carrière politique du patron des LR du 78, gauche caviar aujourd’hui si compatissante envers la politique Pierre Bédier, si compatissante à l’urbanisation de masse OIN Delpeuch/Bédier/Perron… Yann Perron, nouveau porteur de la politique OIN Delpeuch/Bédier, nouvel élu par la grâce de 42% de votants (70% d’inscrits n’ont pas voulu voter Yann Perron), et… qui vient d’annoncer la poursuite de la ZAC Porcher jusqu’à son terme… futur quartier à difficultés de Gargenville…

  17. Michel dit :

    Des Gilets Jaunes à la mairie ? Vous n’y pensez pas ! C’est quand même mieux d’avoir une équipe qui a tout fait pour imposer une urbanisation de masse et un joli ghetto à Gargenville, tout cela contre les votes du peuple ! Voilà de vrais professionnels, eux au moins ils ont la compétence et la solidité pour assurer la suite Porcher !

  18. ALEX dit :

    Depuis l’arrivée de l’équipe « Delpeuch », 2004 tout de même, que des réunions secrètes, que des arrangements d’arrière boutique, que du copinage contre la souveraineté locale. Mais un avantage, aujourd’hui tous ces acteurs de l’ombre sont reçus avec le sourire en mairie. Evidemment ça change !

  19. Laure dit :

    Ah les filous, les crapules, les canailles, vraiment ça pue à Gargenville ! Moi je m’en fous des gilets jaunes ou des gilets roses gauche caviar, j’irai revoter quand une liste proposera l’arrêt des constructions à tout va, le reste ne m’intéresse pas.

  20. Jeanne dit :

    Bonjour. Je viens de lire votre document. Vraiment affligeant de voir que l’on vit au milieu de choses pareilles. C’est terrible pour Gargenville. Maintenant ils sont élus sur 40% de votants, ce qui veut dire que la population est loin d’apprécier cette équipe. Cela risque de leur coûter cher.

  21. Olivier dit :

    40 ans de laxisme et de politique de l’autruche pour voir débarquer le nouveau premier ministre aujourd’hui à Nice (au secours de Christian Estrosi). Nice, cette ville où la violence est devenue incontrôlable depuis des années, comme la plupart des villes en France. Des annonces du premier ministre, de la propagande, mais tous incapables de traiter le problème des cités dans l’hexagone, qu’ils ont eux-mêmes créé. Bonne chance aux bétonneurs de Gargenville dans leur constante volonté de fabriquer une future zone de non-droit à Rangiport, rejoints aux dernières élections d’une gauche caviar bien à l’abri du prochain ghetto… Décidément on aura tout vu !

  22. Bernard dit :

    Vivre tranquille à Gargenville, c’est fini ! La ténacité et l’efficacité à vouloir contraindre coûte que coûte un futur quartier à difficultés sur la commune est vraiment inquiétante. Il faut ouvrir les yeux sur celles et ceux qui concluent un pacte républicain, non pas pour éviter que s’installe un quartier Ghetto sur la commune, mais pour trouver tous les moyens pour que tout se fasse contre la volonté des Gargenvillois ! Sabrer une troisième liste par exemple !

  23. Patrick dit :

    QUOI DE NEUF A GARGENVILLE ?…. : OU EN EST L’AVANCEE DE LA POLITIQUE DE BETONISATION DES DEUX MAIRES PRECEDENTS, PEUT-ON ENCORE CROIRE ENCORE AU RETOUR DES ESPACES VERTS, ET A UN RETOUR D’UN BIEN-ETRE DE VIVRE DANS NOTRE COMMUNE ???!!!…

  24. Nicolas dit :

    Ah ouais ? Une gauche caviar qui dénonce ô combien la sécurité est importante dans le quartier du vieux village, qui dit qu’on y vit mal, mais qui encourage une future zone de non-droit à Gargenville ? Belle prestation ! A part ça la belle morale, tout va bien ? Ça fait quand même beaucoup contre une population qui a déjà rejeté à deux reprises le quartier ghetto de Rangiport ! Qu’est-ce qui a bien pu conduire à cet effort spectaculaire de voter et d’inciter à voter Yann Perron ??! Qui déclare à 48 h du vote s’apprêter à respecter le programme « Delpeuch » et aller au bout de la ghettoïsation OIN/Bédier !! Les causes vite !! Que diable, le marché, le pacte, Gargenville veut savoir !!

  25. Jackie dit :

    Une question à notre nouveau maire écolo: à quand une vérification sérieuse et externe de CALCIA, premier pollueur avéré de votre commune, qui brûle à tout va, à un rythme constant et incontrôlé, et qui, à petit feu, détruit nos poumons et ceux de nos enfants ?!!!…

  26. La vérité si j'mens ! dit :

    Que dire de ceux qui ont répondu à l’appel d’une urbanisation de masse ? Des inconscients ? Des âmes noires ? Que dire de tous ces affranchis à la perte du cadre de vie de Gargenville ? Que dire de tous ces empressés à changer de maire pour la même politique ? Tout cela… pour le gain d’une zone de non-droit, véritable destruction d’une qualité de vie de Gargenville. C’est quoi la motivation aux dépends des intérêts de la commune ?

  27. Sainte gauche dit :

    AH, OUI OUI OUI vous avez raison, maintenant il a un poster de Donald Trump sur un mur, et sur l’autre un poster de Vladimir Poutine, c’est pas fini, dans son bureau c’est Che Guevara. INCROYABLE hein ? ET OUI OUI vous avez encore raison, il a une entreprise, des SCI, c’est même pour ça que je l’ai vu travailler tout seul sur un chantier derrière une bétonnière pendant qu’un pauvre méritant à la retraite regardait le spectacle dans son coupé Mercedes, vitre baissée, cigare aux lèvres et lunettes de soleil sur le nez, avant de démarrer sur les chapeaux de roues pour une pénible partie de golf éreintante. Salaud de péquenaud, salaud d’artisan, salaud de gilet jaune, encore un sans dents qui veut faire de la politique ! C’est vrai quoi, place aux pros !

  28. Les p'tits futés dit :

    Ah bon ? La dernière élection n’était qu’une affaire de personne ? Rien d’autre ? Il fallait faire tomber Jean Lemaire coûte que coûte ? Mais alors… rien, nada, que dalle contre l’urbanisation de masse « Delpeuch/Bédier » ?? Ça compte pas, on s’en fout, c’est la tête de Jean Lemaire qu’on veut ? Ah ben c’est drôlement chouette, belle embuscade pour Gargenville, heureusement qu’il n’y a eu que 40% de votants à tomber dans le piège, et c’est grâce à ça qu’on va avoir une multiplication de logements à tout va ?? Merci l’entremise d’une magie d’un seul tour, le bonheur sans doute pour Gargenville et sa population ?!

  29. Demieuxenmieux dit :

    Je ne comprends pas, le contribuable paye et paye encore la politique d’urbanisation de masse « Delpeuch/Bédier », déjà rejetée à deux reprises par les électeurs… et des gentils enfants de cœur se prêtent (malgré eux) au jeu d’un seul tour pour un face à face du pareil au même ?? On se fout du peuple, et ce cas confirme une fois de plus l’incapacité d’avoir un choix libre et correct à Gargenville !

  30. Onsautedejoie dit :

    Le mystère persiste ? Le face à face Lemaire/Perron, vous avez une idée ? Paraîtrait que des bénévoles, à l’insu de leur plein gré, sans le faire exprès, ont malencontreusement offert un sacré coup de pouce à l’équipe Perron… et vous savez pas… grâce à leurs merveilleuses bontés, les Gargenvillois vont à nouveau pouvoir bénéficier de constructions à tout-va ! Décidément dans cette ville, bienheureux celui qui va encore voter !

  31. ALTERNATIVE CITOYENNE dit :

    Le dénommé Socrate (démission acceptée le 08/12/2018), explique aujourd’hui à sa façon que l’association « La Défense Gargenvilloise » serait venue le chercher en mars 2014. Mais l’individu en question faisait partie de cette association depuis des années, son nom a été évoqué au sein du groupe et la personne en question a librement accepté la tâche qui lui avait été proposée. POINT ! Par ailleurs, il s’agissait à l’époque d’un autre citoyen, totalement différent de celui que nous connaissons aujourd’hui, complètement à l’opposé des déterminations politiques actuelles. Que ce Monsieur soit représentatif d’une ligne politique en 2014, puis l’inverse total en 2020, ça le regarde, c’est son choix, bon vent, mais en aucun cas ce retournement de veste pour le moins surprenant, n’est à rapprocher, n’est à lier, ni de loin, ni de près, aux objectifs précis de l’association, du collectif, qui représentent, qui respectent les statuts fondés, créés, pour défendre et préserver les intérêts de la commune et de ses habitants (une décennie d’actions). Il s’agit d’une décision personnelle. POINT ! Autre chose, que ce Gargenvillois ait choisi de voter le 15 mars 2020, l’équipe « Yann Perron » pour favoriser l’urbanisation de masse « Delpeuch/Bédier », c’est-à-dire, contre les attentes d’une majorité d’électeurs de Gargenville, c’est évidemment un choix personnel, une position politique individuelle, en toute conscience, mais en aucun cas, ce ne peut-être une position à mêler aux aspirations, aux objectifs de l’association GARGENVILLE SEINE VEXIN. POINT ! A cela, ajoutons, chacun dans son camp, chacun chez soi, et vive les Gilets Jaunes !

  32. Francis dit :

    Quand on lit tout ce qui s’est tramé en douce pour qu’il n’y ait qu’un seul tour, qu’un face à face, qu’un référendum anti-Lemaire, tout ça pour un combat de personne au lieu d’un combat d’idées, on imagine le désarroi des Gargenvillois. Patatras, leur fond de commerce s’effondre, partout les problèmes restent les mêmes, c’est même pire, ils ont voté la suite des constructions à tout-va dont personne ne veut. Des nanards !

  33. Mathilde dit :

    A quand une révision du stationnement rue Lucie Desnos, et particulièrement sur le parking face à la boulangerie Bourguignon, occupé en permanence par des véhicules ventouses, … cela devient de pire en pire, et c’est bien triste de ne pouvoir faire travailler les petits commerces qui restent encore ouverts sur la commune, après de nombreuses tentatives infructueuses et vouées inexorablement à l’échec !!!!…

  34. René dit :

    Eh oui, le climat d’insécurité progresse à Gargenville: feux rouges perpétuellement grillés (ex: sur l’avenue de Paris), tant par les voitures que par les poids-lourds qui roulent pied au plancher (incroyable à observer, et à toute heure!…), courses de quads dont les conducteurs sont souvent dépourvus de casques, circulation de motos ou de vélos (mais oui !) sur une seule roue, attroupements de fumeurs de substance(s) illicite(s) (notamment au coeur de ce qu’on appelait jadis « notre village »), trottoirs utilisés de plus en plus comme pistes cyclables par les ados ou enfants indisciplinés , bref, les piétons ou automobilistes chevronnés n’ont qu’à faire attention, après tout!!!… Cela devient de pire en pire, y-a-t’il une police municipale, où, à défaut, nationale, pour assurer la protection des honnêtes Gargenvillois ???…

  35. TOC TOC TOC, c'est Poirot. dit :

    De drôles de paroissiens ? Un mystère de plus ? Mais non, en somme, de braves bénévoles tapis dans l’ombre qui préparaient à l’insu de leur plein gré leur méfait d’aller voter à contrecœur l’urbanisation de masse de tata Nicole et tonton Bédier… et comme un miracle n’arrive pas seul… dans la foulée ils ont encouragé les autres à les imiter… Evidemment qu’ils sont innocents, ça se voit, ça crève les yeux ! Personne n’y a pensé ?? Hein les biloutes ??! Alors, il est peut-être un tout petit peu là le problème, bien sûr qu’il faut s’activer à respecter un geste gratifiant pour la commune, vous vous rendez pas compte, un beau quartier ghetto et des jolis HLM tout plein rien que pour la population qui n’en demandait pas tant ? Sacré Père Noël, il nous explique que de pauvres boucs émissaires, lésés de surcroît, n’ont pas lieu d’être suspectés, même s’ils sont partis sans tirer la chasse, le secret s’épaissit !

  36. Qui tourne au premier vent... dit :

    Non c’est pas juste, il va falloir se méfier des braves bénévoles ! Tout ça parce qu’on peut jamais prévoir à quel moment ils feront un truc incroyablement idiot, stupide ! Ben oui, des gens remplis de certitudes, des gens en béton contre du tout-béton, oui mais voilà, un coeur de girouette, l’oreille musicale, trop musicale, fragile au pipeau, à la clarinette, à la douce musique d’un gentil Prince combattant un vilain despote, fêlure qui peut entraîner la chute de n’importe quel brave bénévole aux pieds d’argile ! REDOUTABLE !

  37. Gilets Jaunes dit :

    Voter Yann Perron et son équipe serait une bonne action ? Voter Yann Perron et son équipe serait bénéfique pour la ville ? En voilà un beau discours ! Fort heureusement, 40% de votants ! Mais derrière le beau discours, derrière la belle vitrine – par exemple – pour celles et ceux qui vivent dans de belles villas ombragées, qui imposent en toute conscience un quartier Ghetto à Gargenville (surtout pas à côté de chez eux, vous n’y pensez pas), pour eux c’est évidemment le bonheur d’entasser 3000 personnes sur 11 ha (pratiquement la moitié de la population locale), c’est pas grave, c’est pas chez eux, c’est pas leur petit quartier cossu, d’ailleurs, c’est même pas à Gargenville, c’est là-bas dans le fond à Rangiport (belle mentalité) ! Mais que deviennent les riverains, des Gargenvillois, qui en majorité, s’opposent depuis des années à ce délire des années 60 ?? Vous ne croyez pas qu’ils auraient préféré (eux aussi) des petites résidences et du pavillonnaire dans la continuité de l’existant de la commune ?! Tous ces bétonneurs successifs aux âmes si gentilles envers leurs compatriotes, qui avancent constamment cachés… malgré deux rejets des électeurs… tous ces bétonneurs… d’après-vous, à qui ont-ils demandé un avis pour imposer cet ensemble de blockhaus ?? A la population de Gargenville ou à Pierre Bédier ? C’est l’Etat disent-ils le regard fixé sur leurs chaussures, mais l’Etat ne peut rien si une municipalité s’oppose à l’OIN Bédier !! Autre chose, pour celles et ceux qui imposent, votent un pylône Bouygues, puis se rétractent pour cause d’image négative aux prochaines municipales (majorité/opposition confondues), qui, dans le même temps, ont voté, votent, imposent d’autres antennes (Bouygues, Orange, SFR), au-dessus de la tête des gens, mais, surtout pas à côté de chez eux, pour eux c’est évidemment le bonheur de voir fleurir un éventail d’antennes sur le château d’eau, évidemment ça ne les touchent pas (belle mentalité) ! Par contre, que deviennent les riverains du quartier impacté (les habitants à proximité du château d’eau rue du Montoir, plus d’une dizaine d’antennes imposées par Nicole Delpeuch, Jean Lemaire, et maintenant Yann Perron), croyez-vous que tous ces décideurs successifs aux effets si négatifs auraient autorisé pareilles installations au-dessus de chez eux ?! Pour les autres, pour celles et ceux qui subissent et n’ont rien à dire, c’est pas grave, c’est ailleurs, et puis c’est là-bas à Rangiport !! Là bas, à Rangiport, ce sont des gens totalement ignorés des élus, des gens qui n’ont plus qu’à déguster les âneries successives des « Delpeuch », des « Lemaire », des « Perron » et souffrir en silence… Concernant le château d’eau, propriété de la commune, n’est-ce pas la mairie, le maire qui décide en toute conscience du sort des riverains, du sort de ses concitoyens de la rue du Montoir ? D’après-vous, ils en auraient fait autant au-dessus de chez eux ? Que fait la toute nouvelle conseillère du pylône Bouygues ? Que fait-elle pour ces Gargenvilloises, ces Gargenvillois, la vie pourrie d’une surmultiplication d’antennes ? Puisque c’est fait on n’y touche pas ?! Nous on s’occupe que de notre quartier ?! Encore autre chose, que font tous ces braves bénévoles nouvellement acquis à la cause de l’équipe Yann Perron ?! Ils se bougent ? Ils se remuent pour leurs concitoyens ? N’est-ce pas pour l’expérience, la solidité, la sécurité, le bien-être des habitants de Gargenville qu’ils ont voté Yann Perron et encouragé les autres à voter Yann Perron ? N’est-ce pas eux qui, inlassablement, le rideau levé, continuent à surveiller devant leur pas de porte ?! Sacrés voisins vigilants, Gargenville peut mourrir tranquille !

  38. Sergio dit :

    C’est une bonne chose que de s’engager pour le bénévolat, que ce soit pour une cause urbanistique, environnementale, voire un combat contre des pollutions inadmissibles, c’est-à-dire un bénévolat pour améliorer le sort de ses concitoyens. Encore une fois, c’est agir pour les générations à venir. Maintenant quand ce même bénévolat dérive et se met au service de mauvaises influences politiques, ne privilégiant que des experts ayant ordonné le pire, il y a de quoi s’inquiéter de ceux qui savent faire des demi-tours comme le font des enfants qui ne comprennent rien à rien. Dans cette ville, il est urgent de retrouver une certaine idéologie saine et correcte.

  39. Sonia dit :

    Bonjour, ton blogue est très réussi! Je te dis bravo! C’est du beau boulot! :)

  40. Laurent dit :

    Bonjour,
    J’espère vivement que la nouvelle équipe municipale va informer les Gargenvillois de l’état des finances de la commune au terme du mandat du précédent maire, et qu’elle communiquera cette fois de façon régulière (par la création d’un bulletin trimestriel succint et exhaustif) sur ses projets et réalisations (refleurissement et entretien de la commune, réfection des décorations de Noel (obsolètes, car utilisées depuis plusieurs décennies !!!…), révision de la circulation et du stationnement, gestion de l’insécurité et des incivilités grandissantes, travaux prévisionnels (sur les infrastructures communales ou, le cas échéant, à créer), voirie, réflexion et action sur le l’extension du marché local (sous-dimensionné pour une telle commune) et la création de nouveaux commerces,… Après tout, ne dit-on pas que l’espoir fait vivre ?!!!…

  41. Clara dit :

    C’est une pitié d’assister au retour des bétonneurs de Nicole Delpeuch, même s’ils réapparaissent par magie sur 42% de votants. Il serait urgent de nous débarrasser de ces menteurs professionnels dès que la situation pourrira encore plus. En attendant, Gargenville se bétonne à l’image de Mantes la Jolie et Les Mureaux.

  42. EMMA dit :

    Gargenville a besoin d’un vrai chef et non pas d’un ado derrière lequel se cache la plupart des vieux bétonneurs de Nicole Delpeuch. En plus, quand on a un CV aussi chargé, et que les électeurs ont sanctionné à deux reprises, on ne revient pas pour annoncer le double de la punition précédente. Bilan : 58% de non-votants !

  43. Tous roulés ? dit :

    Gargenville implose lentement mais sûrement…? On connaissait les rumeurs et ragots dans le seul but de ruiner le mandat de PMD, d’où les dégâts du ghetto Porcher et des OAP « Entrée de ville/Centre ville », près de 2000 logements votés de concert par l’équipe « Delpeuch » le 12/12/2013. Par extraordinaire, aujourd’hui les mêmes sont de retour sur 42% de votants, et voilà qu’on apprend qu’il y aurait eu un accord technique entre l’équipe Yann Perron et le collectif DREAM ACTIONS CITOYENNES pour la plus haute marche du podium. Dans le même temps, voilà qu’on apprend qu’il y aurait eu une consigne pour un maximum d’appels téléphoniques à la mairie et à la boulangerie pour que cesse le stand « ALTERNATIVE CITOYENNE ». Pour finir, voilà qu’on apprend que de braves citoyens socialistes auraient conclu un pacte moral « front républicain » avec les LR Perron/Bédier pour la plus haute marche du podium. Les bruits couraient depuis des semaines, ce n’était plus un secret, ni un fait caché, tout cela nous rappelle une fois de plus, que les coups fourrés sont monnaie courante à Gargenville, mais surgissant toujours du même clan. Gargenville l’a déjà payé chèrement, faut-il que la facture double au détriment de la population ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion