logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

HeidelbergCement lance une OPA

heidelbergcement

Le groupe HeidelbergCement devrait absorber prochainement un de ses concurrents, l’italien Italcementi group qui possède 55 cimenteries, dont celle de Gargenville. Certaines sources évoquent des réductions de personnel au siège de Bergame (600 employés).

La cimenterie de Gargenville est aujourd’hui l’unique exploitation en Ile de France. Elle emploie 103 personnes, sa production en 2013 était de 475 000 tonnes, à l’heure actuelle, le principal handicap de l’exploitation se situe aussi bien pour l’administration de l’Etat, que pour les associations environnementales du Seine Vexin, mairies, et PNR, entre le projet d’une nouvelle carrière à Breuil en Vexin, et les rejets de métaux lourds et autres résidus néfastes à la santé et la préservation de la nature.

 

STH71735.JPG -

14:55 20 août 2015

Les grandes manœuvres continuent dans l’industrie du ciment…

Calcia et Unibéton, gros employeurs régionaux, cédés à HeidelbergCement

Calcia et Unibéton, gros employeurs régionaux, cédés à HeidelbergCement

Le Poitou-Charentes compte deux cimenteries Calcia à Airvault (79) et Bussac (17), propriétés de l’Italien Italcementi. Or, le groupe allemand HeidelbergCement (12,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires) a conclu le 29 juillet un accord de rachat de l’ensemble de ses parts dans ce dernier (45 % du capital) avec l’actionnaire de référence Italmobiliare, pour un prix considéré comme élevé. Il s’agit ainsi d’une prise de contrôle d’Italcementi par HeidelbergCement. Ce dernier lancera ensuite en 2016 une OPA pour les 55 % restants.

Numéro 1 mondial des granulats, n°2 du ciment

L’opération devrait être bouclée en 2016, après l’accord des autorités de concurrence. Le nouvel ensemble, aux implantations très complémentaires, pèsera 16,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Il sera numéro 1 mondial des granulats, n° 2 du ciment (avec 200 Mt de capacité de production) et n° 3 du béton prêt à l’emploi (BPE).

Pour Giampero Pesenti, Président d’Italcementi, « Chaque dirigeant sait que préserver le futur de son entreprise est plus important que de simplement la contrôler ».

La cimenterie Calcia d’Airvault est une des plus importantes de France et dispose d’une capacité supérieure à un million de tonnes de ciment (soit 65.000 maisons). Elle emploie 132 personnes. La cimenterie de Bussac a produit 620.000 tonnes en 2014 (106 salariés).

La première produit 65 % de vracs et 35% de sacs. Pour la seconde, la répartition est de 80 %-20 %. Toutes deux alimentent les grandes infrastructures régionales.Outre Calcia, la cession concerne les bétons prêts à l’emploi Unibéton, présents notamment en Charente-Maritime, Vendée, Vienne, Deux-Sèvres et Corrèze.

On sait que la méga-fusion des cimentiers Lafarge et Holcim a été bouclée fin juillet, entraînant des cessions. Les sites français d’Holcim deviennent Orsima au 1er août (groupe irlandais CRH), dont le centre de broyage de La Rochelle.

Laurent Kaczmarek

 

 

Connexion