logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Des « parkings Handicapés » font polémique…

Place handicapé

logo 78 actu

Gargenville

Une résidence où le parking est payant… juste pour les handicapés

Les deux places de stationnement réservées aux handicapées d’une résidence HLM de Gargenville sont payantes, en accès restreint. Les autres places en surface sont gratuites et libres d’accès.

Deux locataires invalides sont scandalisés.

 

Publié le : 20/09/2017 à 19:00

 

 

Devant la résidence Jean-Raty, des dizaines de places de stationnement sont en accès libres depuis la rue. Seuls deux d’entre elles, réservées aux personnes invalides, sont fermées chacune par un arceau rabattable verrouillé… Pour en obtenir la clé, il faut régler 17 euros par mois au bailleur de ce complexe HLM, propriétaire du parking.

Pour Michel Lemoine, locataire depuis 2012 et lourdement handicapé, la pilule ne passe pas : « Jusqu’à début 2015, le stationnement était gratuit sur ces places. Un beau jour, le bailleur a décidé d’installer une barrière et d’exiger un loyer. J’ai refusé », peste ce retraité à la démarche bancale, appuyé sur sa béquille. Quand bien même compterait-il payer, selon lui le dispositif mis en place est « très contraignant » à déverrouiller pour une personne à mobilité réduite.

Trente-trois marches à gravir

Il loue déjà une place en sous-sol. Mais le bâtiment n’est pas équipé d’ascenseur. Alors Michel, qui a contacté plusieurs fois son bailleur pour obtenir la gratuité en surface, compte les marches séparant le parking souterrain de son logement, situé au premier étage. « Il y en a trente-trois en tout, souffle-t-il. Vous imaginez, dans mon état, avec des sacs et des packs d’eau ? »

« Je l’entends souvent râler dans l’escalier », témoigne sa voisine, titulaire aussi d’une carte d’invalidité et estomaquée par la situation. « C’est tombé du jour au lendemain. On n’a pas été prévenus », précise-t-elle.

Jusqu’au printemps dernier, cette trentenaire payait la location. Puis un jour, elle en a eu marre. Conséquence : ces places demeurent inoccupées depuis.

Le comble, pour eux, c’est l’extension récente du parking de la résidence et la création d’une autre place pour les personnes à mobilité réduite (PMR), en libre accès, mais loin de l’entrée des bâtiments. « C’est à 160 mètres environ, j’ai beaucoup de mal à me déplacer moi », argumente le retraité. Ils viennent d’écrire au maire, au préfet et même à la secrétaire d’État en charge du handicap pour faire entendre leur voix.

« De la discrimination » selon un responsable associatif

Michel voit même une forme d’acharnement à leur égard de la part du bailleur France habitation. Il a tenté de ruser, en se garant entre les deux barrières, en l’absence du véhicule de sa voisine. « C’était juste le temps de décharger ma voiture. » Mais le bailleur a finalement installé un plot, annihilant tout moyen de frauder.

« C’est totalement illégal de mettre un arceau à ouverture manuelle sur une place PMR », s’indigne Jean-Michel Royère, président fondateur de Mobilité réduite, association qui réalise notamment des testings d’accessibilité dans les villes. « On ne peut pas proposer du payant aux handicapés et du gratuit aux valides. Sinon ça s’appelle de la discrimination », ajoute ce spécialiste.

De son côté, France habitation assure que le stationnement a toujours été payant à cet endroit. « Elles sont à la location, selon le même principe que les appartements. La place pour handicapés créée récemment est gratuite car elle se situe sur le parking visiteur », indique laconiquement le bailleur, qui ne semble pas vouloir revenir sur sa décision.

Renaud Vilafranca

23 thoughts on “Des « parkings Handicapés » font polémique…”

  1. Me Rémy dit :

    A mon avis vous avez à faire à de petits bureaucrates qui ne veulent prendre aucune responsabilité. Ils font leurs train train boulot dodo, je vous conseille de faire un constat d’huissier et de porter plainte pour discrimination. Bon courage a vous

  2. Valérie dit :

    Vive l’égalité ! Et fraternité ça leur dit quelque chose à France Habitation ? Déjà que c’est impossible de se garer en ville… maintenant je ne me souviens pas avoir vu en France un seul cas d’un arceau fermé à clé devant une place handicapé. Il y a un vice dans cette affaire et si je ne me trompe pas les places de stationnement sont gratuites aux personnes handicapées. Courage Monsieur !

  3. Julien dit :

    Nul n’est à l’abri d’avoir un jour un handicap. Raison de plus pour respecter les personnes atteintes d’un handicap. Alors à notre époque si les emplacements de ces gens deviennent payants chez France Habitation, dans ce cas pourquoi la loi ne s’applique pas à ce bailleur ? Il y a un passe-droit à Gargenville ?

  4. Jean Paul Chérel dit :

    Viens sur mon parking il est gratuit pour toi

  5. Daniel issou dit :

    VOULEZ-VOUS PRENDRE MON HANDICAP ?

    Bonjour, Grosse pub pour France Habitation ! Si ce bâtiment donne sur la voie publique comme la photo l’indique, je ne vois pas pourquoi votre maire n’intervient pas. Aberrant ! Il faudrait peut-être se décider à prendre le taureau par les cornes et mettre la loi en application. C’est mon point de vue, au moins faire réfléchir France-Habitation qui veut se ramasser quelques euros de plus sur les places des handicapés. Déplorable ! Il est vrai que si personne ne dit rien…

  6. Walter dit :

    La photo est parlante ! C’est clair net et précis c’est un record ! Des barrières devant des stationnements pour handicapés ça ne se voit pas tous les jours ! J’espère pour ces personnes qu’elles ont des accompagnateurs pour ouvrir cette grille à 50 cm du sol, sinon c’est du ressort des pompiers ! Personne pour prendre en compte ce problème à la mairie ?

  7. Gargenville Seine Vexin dit :

    Merci Walter,

    Combattre la discrimination envers les personnes handicapées, un progrès social !
    (Accessibilité aux personnes atteintes d’un handicap…)

    Pas de garantie à l’égalité des chances chez France Habitation ? Pas d’effort…? Deux places (dites privées) en marge de la société ?

    Peu d’espoir de trouver une gratuité de stationnement pour personne avec handicap dans le contexte France Habitation de Gargenville (un bâtiment récent de 23 logements et l’existant des anciennes habitations EDF)… Pas de sensibilisation… Pas de compréhension…

    Une situation plus que défavorable aux droits des personnes handicapées, dans les faits, pratiquement une exclusion à l’humanisation d’intégrer les droits des personnes avec handicap.

    (Objectivement, la question des deux places de stationnements payantes pour personnes handicapées, situées toutes deux en bordure de la rue Jean Raty à Gargenville (voir photo du courrier), pose à l’évidence une conséquente atteinte sociale, qui plus est, compte tenu de la gratuité des stationnements sur les voies publiques rue Jean Raty et rue du docteur Calmette).

    Paru dans le bulletin municipal septembre 2017

    Ce que dit la loi

    La loin° 2005-102 du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » est la principale loi sur les droits des personnes handicapées depuis celle du 30 juin 1975. Elle vise une meilleure insertion des personnes en situation de handicap, quel que soit le type de handicap (moteur, visuel, auditif ou mental), dans la société et notamment en rendant accessible tous les lieux publics : transports, l’aménagement de la voirie, des espaces publics et des bâtiments dans leur ensemble, afin de permettre aux personnes handicapées d’être autonomes. Ces règles concernent également les Installations Ouvertes au Public(IOP) : installations, espaces publics ou privés desservant les ERP (tribunes, gradins, jardins, chemins et terrains d’accès, parties non bâties, etc.).

  8. Corinne dit :

    Pour moi c’est un exemple frappant de discrimination, un refus d’accès aux handicapés, mais c’est quoi pour eux la priorité à la personne atteinte d’un handicap, payer pour être handicapé ? En plus, ce n’est pas à des handicapés tout seuls de régler ce problème mais bien à la mairie qui doit veiller au grain !

  9. Sophie dit :

    Je suis sidérée par cette discrimination et je pense que ce problème se situe à une seule personne étant donné que depuis 2015 tous ces dossiers sont traités automatiquement à la base. Il ne peut pas y avoir d’erreur, à mon avis il s’agit d’une incompétence bureaucratique ! Pour commencer un bon coup de téléphone du maire va arranger les choses. N’ayez crainte !

  10. Claire dit :

    Faire payer le droit de stationner à une personne handicapée est hors la loi ! Il y a deux sortes de discrimination : les comportements incorrects envers les personnes handicapées  » c’est de la « discrimination passive » ! La mauvaise foi à ne pas reconnaître les droits aux personnes handicapées, » c’est de la discrimination active ». Je vous souhaite plein d’énergie. Bon vent Monsieur !

  11. Nadine dit :

    Je vous conseille de vous renseigner auprès de la prévention routière car si deux emplacements gratuits étaient prévus devant chez vous en bordure de rue, rien ne donne le droit au bailleur de transformer ces places handicapés en stationnements payants.

  12. Vincent dit :

    Dans ma commune c’est le maire qui s’est occupé des emplacements pour handicapés à proximité de leurs domiciles, ils ont mis une peinture bleue au sol et un pictogramme blanc bien visible. Pourquoi pas chez vous ?

  13. Quentin dit :

    Bonjour, un handicapé qui ne peut pas se garer normalement devant chez lui c’est quand même pas normal. A cet endroit il ne s’agit pas d’une voie privée mais bien d’une voie publique que je sache ! S’ils sont capables de condamner des rues et de mettre des sens interdits un peu partout, histoire de compliquer la vie des gens pour les faire grimper des dos d’ânes de 30 cm, ils pourraient s’occuper des vrais problèmes, surtout pour handicapés.

  14. Luc dit :

    Si je comprends bien le problème on parle de « domaine privé » sur la voie publique ? Et ce bailleur social profite de deux places handicapés pour leur réclamer de l’argent ? Ils n’ont pas honte ? En plus, si je comprends toujours bien, tous les autres stationnements de la rue Raty sont gratuits, ce qui me paraît complètement normal, mais ce qui me choque, c’est qu’il n’y a que les deux parkings handicapés qui sont payants pour des gens déjà pénalisés par la vie ? En effet, il y a un gros problème à résoudre !

  15. Claire dit :

    De mieux en mieux ! J’ignorais ce genre de « privilège » ! Dans mon coin, je pensais que tout était en œuvre pour les personnes handicapées et non pas le contraire. C’est fou de voir ça ! Plus moyen d’avoir une mesure de bon sens en faveur des handicapés ? Tout ça pour une dizaine d’euros ? Non mais je rêve !

  16. Jeannine dit :

    J’éprouve un sentiment de colère et de honte devant des choses comme ça. Quand même, de nos jours, on est toujours pas capable de régler ces problèmes ? En plus, c’est à ces gens de se défendre comme ils le peuvent pour essayer de s’en sortir par eux-mêmes ? Félicitations et bravo au journal « Le Courrier de Mantes » pour cette belle initiative !

  17. Michel Lemoine dit :

    Très touché de votre attention, j’adresse mes remerciements à toute votre équipe.

    Je vous informe également des dernières nouvelles…

    Bientôt sur RTL… Après le Courrier la semaine dernière et ses 590 partages sur 78 ACTU, aujourd’hui j’ai envoyé le dossier à Julien COURBET qui va le remettre à ses avocats, ils vont l’étudier et me conseiller pour porter plainte sur les personnes incompétentes pour discrimination. Merci à tous ! Merci de tous vos soutiens.

  18. Sylvie dit :

    Bonjour,
    Juste pour savoir, est-ce que cette affaire a été solutionnée ??? Est-ce que le maire s’en est occupé ???

  19. Céline dit :

    Bonjour,
    Dans la gazette il y a un article qui est passé la semaine dernière. Peut-être plus d’infos ?

  20. Béatrice dit :

    Moi aussi ça m’intéresse de savoir ce que cette affaire devient. Sinon les journalistes en savent-ils quelque chose ?

  21. Sylvie dit :

    Bonjour, merci Céline mais j’ai rien vu dans la gazette qui dit que cette affaire est solutionnée. Si quelqu’un a des nouvelles…

  22. Sylvie dit :

    Bonjour,

    Toujours pas de nouvelles de la mairie ? Cette affaire m’intéresse soyez gentil, si vous avez quelque chose mettez-nous au courant. Merci.

  23. Alex dit :

    Alors… ? Vous avez obtenu quelque chose pour votre parking handicapé ? Il s’est remué ? Il s’est bougé ? D’après ce que je vois, rien n’a changé et rien ne changera avec un type comme lui maire de gargenville ! Par contre, pour ses maisonnettes et ses bustes de violonistes et pianistes de musique classique, là ça marche ! Décidément, ce Monsieur habite sur la lune depuis qu’il est maire ! Merci qui ? Merci Laurence et merci Pierre-Marie ! Vivement que sa majesté dégage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion