logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Chic ! Une autoroute urbaine dans Gargenville

Autoroute A13

Autoroute A 13 Morainvilliers

 

Association GARGENVILLE SEINE VEXIN : Aie Aie Aie ! DU LOURD ! M. Yann Perron délégué à l’axe Seine va devoir se métamorphoser en super délégué du Seine-Vexin dans un bras de fer avec Pierre Bédier. Peut-être une délibération pour annuler l’autoroute urbaine comme le coup de la délibération annulant le pylône Bouygues…? Vraiment pas de pot pour le quartier des Gâts, il va falloir se relever les manches une nouvelle fois et re-défiler tous les week-ends bras dessus bras dessous avec le nouvel édile… Heu, sinon main dans la main… Quoi que, ce serait pour dans 5/6 ans… OUF, SAUVÉ ?

 

logo 78 actu

Yvelines. Le Département veut créer une autoroute urbaine de l’A13 au Val d’Oise

Ce n’est pas un projet pour demain. Mais la création d’un nouvel échangeur à hauteur d’Epône (Yvelines) ainsi qu’un nouveau pont sur la Seine sont tout de même à l’étude.

 Bretelle autoroute

Un nouvel échangeur devrait voir le jour en haut de la sortie 10 Epône-Mézières. (©Céline Evain)
 

Un nouveau pont sur la Seine

Ces travaux d’envergure incluraient également un nouveau pont sur la Seine. Ce projet est dans les tiroirs depuis les années 90. S’il ressort aujourd’hui, c’est en raison « de la saturation des franchissements sur la Seine », explique Corinne Séniquette, directrice des Mobilités pour le Département des Yvelines.

Un projet, deux visions

Mais pour l’instant, la SAPN (Société des Autoroutes Paris-Normandie) à qui appartient la concession n’a pas tout à fait la même vision du projet que le Département. En clair, le Conseil départemental aimerait pouvoir conserver les deux bretelles d’accès depuis et vers Paris et créer un nouvel échangeur raccordant la RD113.

 

De son côté, la politique de la SAPN, axée sécurité, n’est pas pour multiplier les entrées et les sorties, et militerait plutôt pour la suppression d’une des deux bretelles.

« Ce que nous allons créer là, c’est une autoroute urbaine. Avec l’arrivée du RER E, et l’augmentation de la fréquentation sur les pôles gares, il faut absolument augmenter la capacité de circulation »

Corine Séniquette.

Ce qui est clair, c’est que ce projet à environ 70 M€ mettra du temps à voir le jour. « Je pense que l’on peut tabler sur un horizon fixé à 5-6 ans », explique la directrice. « L’État a mandaté la SAPN pour travailler sur un dossier d’opportunité. Elle doit présenter les différentes solutions pour qu’une décision soit prise. Nous aimerions obtenir la décision à échéance un an. Cela serait déjà très bien », reconnaît Corine Séniquette.

 

 

LeParisien

8 juin 2017 à 17h 12 par Yves Fossey

Yvelines : le village de Gaillon pourrait être coupé en deux par un viaduc

Le projet de création d’une nouvelle liaison routière au nord des Yvelines s’invite dans la campagne des législatives. Le dossier comprend la construction d’un viaduc de 700 mètres de long, perché à 50 mètres de haut au niveau de Gaillon-sur-Montcient, un village de 700 âmes situé aux portes du Vexin.

  Viaduc Oinville sur Montcient 2 Par Yves Fossey Le 8 juin 2017 à 17h12

«L’ouvrage va défigurer la vallée et va couper la commune en deux, se désole un élu de Gaillon-sur-Montcient (Yvelines). Les habitants sont contre, on est à l’entrée du parc naturel. »

Des questions reviennent lors des réunions publiques de certains candidats. Le département des Yvelines envisage d’aménager un nouvel axe raccordé d’un côté à l’autoroute dans le secteur d’Epône et de l’autre à la D 28 à la hauteur de Tessancourt-sur-Aubette. Il entend ainsi assurer un lien entre l’A 13 et le Val-d’Oise, sans passer par la D 190 ou le pont Rhin-Danube de Meulan-Les Mureaux, souvent saturé. Mais la départementale est en contrebas. Du coup, pour rejoindre la crête d’Hardricourt (localité voisine), il faut construire un ouvrage d’art au-dessus de Gaillon. Un viaduc de 700 mètres de long.

Viaduc Oinville sur Montcient

Les opposants ont dessiné une esquisse de l’ouvrage. DR

Plusieurs autres villages de Mézy-sur-Seine ou encore Juziers sont concernés par le projet. «C’est vrai qu’il y a un problème de liaison entre les deux départements, reconnaît Stéphane Hazan, le maire (SE) de Lainville-en-Vexin, candidat sur la 8e circonscription (Mantes). Si une nouvelle voie doit être réalisée, des campagnes de concertation doivent être menées en partenariat avec les élus et les habitants. Mais ce n’est pas la spécialité du département qui pourrait être tenté de passer en force». Paul Deboutin, candidat de la France Insoumise sur la 7e (Conflans-Chanteloup), évoque les risques générés par cet aménagement. «Ce viaduc aura des conséquences néfastes en matière de santé publique pour les populations avec beaucoup de pollution atmosphérique, sonore et visuelle», insiste l’homme qui propose un développement du réseau de transports par bus.

Les contestataires demandent au département de revoir sa copie. Selon eux, il est possible de modifier le tracé en passant par la N 14 jusqu’à Magny-en-Vexin dans le Val-d’Oise puis d’aménager la D 983 vers Limay pour rejoindre la A 13 au niveau de l’échangeur de Mantes. «Rien n’est arrêté concernant ce projet, c’est un dossier qui pourrait être lancé après 2025, indique Jean-François Raynal (LR) vice-président du conseil départemental chargé des mobilités. La construction d’un viaduc fait partie des hypothèses de travail. Nous travaillerons en premier lieu sur le raccordement de cette liaison à la A 13».

………………………………………………………………………………………………………………………..

11 thoughts on “Chic ! Une autoroute urbaine dans Gargenville”

  1. Patrick dit :

    Parti comme il est parti, je verrais bien en 2026 l’écolo en vélo pédaler sur l’autoroute de Pierre Bédier pour aller rejoindre le quartier ghetto de l’OIN Bédier. Comme image de destruction de la ville, y’a pas mieux !

  2. Cédric dit :

    Quel scoop ! Pourquoi s’étonner puisque les dirigeants de Gargenville sont tous des disciples de Bédier depuis 2004. Le pire, c’est que ça ne les dérange pas du tout d’être les bisounours de tonton Bédier, au contraire, ils en redemandent.

  3. Sylvain dit :

    Je suis un citoyen ordinaire qui a toujours fait son devoir civique. Mais pour la première fois, le doute s’installe dans mon esprit. En effet, après les trahisons des maires précédents, comment se fait-il que tout continue comme avant ? Des immeubles, des antennes 5G, des braderies, et en plus voilà une autoroute ! Ça sert à quoi d’aller voter ?

  4. Michel dit :

    Quand je suis arrivé avec ma petite famille à Gargenville en 2002, on était bien dans notre petite ville fleurie, un vrai bonheur, mais hélas c’était avant. Malheureusement tout a basculé depuis 15 ans. A tel point qu’aujourd’hui, nous allons remporter la palme d’or d’un considérable désastre local. Tout a commencé avec Mme Delpeuch pendant ses deux sacres. D’autorité, elle a supprimé des parterres fleuris, des espaces verts, abattu des plantations d’arbres, abandonné la déco des bacs a fleurs, annulé ce qui faisait le charme de la commune, fait voter un véritable ghetto dont personne ne voulait. Quelle mentalité ! Quelle démolition de notre ville ! Avec Mr Jean Lemaire qui s’était toujours rêvé en César face à ses concitoyens, l’occasion a fait le larron. Il s’est vu grand directeur, seul maître à bord, il s’est même cru à Paris avec des bateaux mouches sur les bords de Seine de Rangiport, des guinguettes, des bals musettes, un hôtel 5 étoiles et pourquoi pas un apport des banlieues des Mureaux, du Val Fourré sur Porcher pendant qu’il entreprenait en douce de filer à l’anglaise dans un nid douillet soigneusement choisi dans la coulée verte d’Hanneucourt. N’oublions pas non plus le coup fumant de l’antenne Bouygues 5 G sans concertation qui a fait le bonheur de Mr Perron, le sauveur du quartier des Gâts, qui une fois élu, s’est vite transformé en super bétonneur et en super « implantateur » d’antennes 5G sous silence du collectif Bouygues, qui soi-disant devait intervenir sur ces problèmes dans notre commune, mais soudainnement disparu ! Ne parlons pas de l’insécurité grandissante, il n’y a pas une semaine sans vandalisme, délits, vols, dans quel état est devenue notre commune ?
    J’ai gardé le meilleur pour la fin, voilà qu’ils nous promettent une autoroute à la place d’une déviation. En tant que délégué à l’axe Seine, Mr Perron l’ignorait avant les élections, il l’ignorait avant de présenter ses vœux ? Pas d’info de la part de Raphaël Cognet, du GPSO, de Pierre Bédier ? Comme tout le reste nous l’apprenons dans la presse ! Connaissant maintenant le personnage, il vous dira « je n’y suis pour rien », « c’est pas moi c’est le GPSO, c’est pas moi c’est la faute de mon prédécesseur », comme le coup du Bâtiment des 22 logements au cœur du vieux village, comme le coup de l’extension du ghetto Porcher, comme l’entretien de la commune, comme la braderie du patrimoine. Mais alors, personne ne s’est posé la question pourquoi le contribuable paie des impôts pendant que ce système d’opposition/majorité qui ne s’oppose jamais à rien, perdure, progresse, que ce soit du temps de Mme Delpeuch, de Mr Lemaire ou de Mr Perron, ce qui tue Gargenville mandat après mandat ! A méditer !

  5. Nadine dit :

    Chouette ! Maintenant ils sont trois à incarner les intérêts de Pierre Bédier. Nicole Delpeuch qui a trahi le mandat Samitier dès le lendemain de ses funérailles. Jean Lemaire le prêcheur d’un « Restons Village » qui a trahi tout Gargenville en vrai despote. Yann Perron dit « l’enfant du pays » qui devait sauver Gargenville des griffes de son prédécesseur en faux stratège pour nous en remettre une couche. Maintenant voilà une autoroute ! Hourra ! Vive la démocratie à Gargenville ! Pourvu que ça dure !

  6. Gégé dit :

    Z’êtes bien gentils les bisounours de Gargenville, mais tout ce qui vous arrive était déjà sur la table en 2008. D’après-vous, pourquoi ils ont accusé Darnaut de faillite communale ? Pour reprendre le pouvoir et conserver votre ville fleurie ou pour vous la mettre à l’envers ? A chaque fois vous tombez dans le panneau ! Au lieu de regarder vos chaussures, au lieu de baisser les yeux, au lieu de déménager, Y’a pas un pékin pour se révolter ? Allez les Gargenvillois, un peu de courage, sinon c’est la totale et une autoroute en prime !

  7. Yvette dit :

    Apparemment Yann Perron connaît un succès fulgurant. Une multitude de cages à lapins, un blockhaus de logements sociaux, une défiguration du vieux village, des antennes 5G, la braderie du patrimoine, tout à un euro, des pleurnicheries sur Calcia, une autoroute dans Gargenville, comment s’en sortir avec ces fans de Pierre Bédier ?

  8. Charlène dit :

    Ils disent que Gargenville est une démocratie, alors expliquez-moi pourquoi un groupuscule de 30% peut réimposer la politique Bédier sans le moindre accord des 70% ? Où est le truc ?

  9. Annick dit :

    La vie ici je n’en peux plus, je suis complètement dégoutée. Des bâtiments poussent comme des champignons, un paysage que je ne reconnais plus, de l’insécurité, des rues sales, une circulation impossible, bientôt une autoroute, des gens faux, fourbes, je n’ai plus rien à regretter. Vivement le départ pour un changement de vie !

  10. Aurélie dit :

    Quand on voit ce qu’est devenue Gargenville, s’enfuir serait tellement mieux ! Même l’enfant du pays qui a grandi dans notre ville fleurie réimpose la politique Bédier pour laquelle Delpeuch et Lemaire ont été virés ! Pas mieux que les autres ! Même truqueur !

  11. Danièle dit :

    J’ai adoré Gargenville, une si jolie petite ville. Aujourd’hui tout y est froid, désagréable. Plus ça va, plus les gens vivent le pire en courbant le dos, la mauvaise foi qui se dégage de la mairie les y obligeant. Finalement, on a tout perdu en très peu de temps seulement par l’idéologie de quelques individus acharnés à détruire ce qui faisait un havre de qualité. Merci à tous ces malhonnêtes payés par nos impôts pour ce sale boulot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion