logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

Calculs politiques… ce qui dégoûte

Michel 6

Ci-dessus, voici l’appel républicain de Pierre-Marie Darnaut (jeudi 27 mars 2014).

Dans cet appel qui se voulait être celui de l’identité d’un « bon sens commun » (suite aux 8 années des perpétuelles contraintes de l’ancien maire), vous pouvez remarquer que les mots sont forts, précis, explicites, et décrivent parfaitement la raison pour laquelle Pierre-Marie Darnaut apporte son soutien à Jean Lemaire (ex-adhérent du collectif de l’opposition – et opposition contre les épreuves politiques « Delpeuch »).

Dans le texte, non seulement il y a clairement la volonté d’une démocratie pleine et entière, mais de surcroît,  il y a dans la démarche, une volonté définitive de tourner la page à tout ce qui représentait un réel détournement politique à Gargenville.

 

Changement de cap ahurissant…

Pierre-Marie Darnaut parle d’un Gargenville apaisé pour faire revivre la démocratie, il indique également que des colistiers de sa formation vont pouvoir continuer le combat en intégrant la liste de Jean Lemaire… Fusion gagnante pour la démocratie ?

 

Qu’en est-il des réalités ? Le calcul est vite fait ! Adieu veaux, vaches, cochons ! Les dégâts sont irrémédiables ! Les Gargenvillois sont de plus en plus abusés et les élus sont de plus en plus dominateurs ! Finalement l’histoire de Jean Lemaire est grand malentendu ! Un grand malentendu pour la démocratie, un grand malentendu pour la souveraineté, un grand malentendu pour la politique « Samitier », un grand malentendu pour une majorité d’électeurs, un grand malentendu pour tout un peuple abusé !

 

Bonjour la loyauté !  Il était une fois une élection communale qui a finalement tourné au vinaigre (à l’instant même de la lecture des résultats) ! Contre toute attente, l’équipe de Jean Lemaire s’est transformée en un groupuscule minoritaire en marge des attentes de la population (une fois le mandat en poche) ! Pas de colistier intégré à la liste de Jean Lemaire pour continuer le combat « Restons Village », tout a été détourné des objectifs !

Gérer la boutique à ma façon : Le rapt vise une opération triple (3 défauts majeurs). Tromper l’électorat, inciter un mode de concentration des années 60, endetter la commune, donc, choisir des cibles précises pour faire le plus de dégâts possibles au cadre de vie de notre commune ! Jean Lemaire fait disparaître la politique « Samitier » !

Quid du « Restons Village » ? Politique infestée d’interdits ! Ça devient lourd, invivable ! Casser une ville pour en remodeler une autre ! Par la force des choses, le locataire de l’Hôtel de ville est devenu une force « d’occupation » faisant de plus en plus de dégâts ! « L’occupant » est maintenant à l’ intérieur du système avec une détermination qui n’a rien à voir avec le sens donné des élections, c’est ce qui pouvait nous arriver de pire !

Bilan : « L’occupant » est de plus en plus tyrannique avec son électorat, l’équipe toute entière collabore joyeusement et sans aucun état d’âme au massacre de Gargenville !

Cherchez la démocratie (facteur de paix et d’équilibre), il n’y en a pas !

Au meurtre symbolique de notre démocratie locale… Jean Lemaire a laissé toutes nos valeurs en route ! Finalement, le candidat qui a bénéficié d’une majorité de bulletins de vote sur un formidable élan démocratique, n’est pas le bel esprit que nous attendions…

 

LE 09/03/2017/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

 

18 thoughts on “Calculs politiques… ce qui dégoûte”

  1. SOS village dit :

    Et OUI les promesses politiques n’engagent que ceux qui les croient…
    Une fois élu, Bassesses, Mensonges, Trahisons et Infamies sont monnaies courantes dans le monde politique actuel… et il faudrait l’accepter comme règles normales ?
    Et bien NON je n’accepte pas ! DEHORS ces escrocs en col blanc de tous bords dont le seul but est le pouvoir pour le pouvoir et des honoraires payés sur le dos de nos impôts… alors qu’ils ne méritent rien de rien !
    C’est malheureusement le cas dans notre commune comme à l’échelon national !
    Alors je fais un rève où l’honnéteté, la probité et la vraie démocratie seraient de rigueur en politique……….
    Mais j’ai peur de me réveiller

  2. Gargenville Seine Vexin dit :

    NON « SOS village », n’ayez pas peur ! Ouvrez les yeux et contemplez cette « sorte » bizarre de politiques qui s’éliminent d’eux-mêmes un par un ! A l’évidence, ces gens ne comprennent rien aux attentes de la collectivité…

    C’est vrai que c’est terrifiant tout ce qui se passe à Gargenville ! Les procédés sont pour le moins acrobatiques, sinon tordus pour la grande majorité… Mais à côté de cela, il existe encore et fort heureusement pour la démocratie, des gens parfaitement honnêtes intellectuellement !

    Pierre-Marie Darnaut fait partie de ces personnalités qui œuvrent bénévolement avec efficacité pour préserver une certaine qualité de vie à Gargenville.

    Evidemment « l’affaire Jean Lemaire » est une énorme déception pour sa formation, tout comme elle peut l’être à l’heure actuelle pour une majorité de Gargenvillois… Mais il y a une espèce de compensation dans cette tragédie… Tout le monde a bien compris à Gargenville que le nouvel édile a non seulement retourné sa veste, mais qu’en plus dans notre petite commune, jamais la défiance n’a été aussi grande à l’égard d’un élu qui se disait « Restons Village » !

    Comme vous pouvez le constater dans l’article, Pierre-Marie Darnaut a fait preuve de loyauté à la détermination « d’un Gargenville apaisé pour faire revivre la démocratie »…

    Jean Lemaire en a décidé autrement une fois le mandat en poche, mais hélas, ce n’est pas pour le bonheur de la population, bien au contraire !

    Un comportement pareil, est-ce pour autant admissible ? NON ! Cent fois NON ! Mille fois NON ! Car tout est aux dépends du peuple ! En vérité, Jean Lemaire est devenu une calamité pour tous les Gargenvillois ! Toutes les bornes ont été franchies, tout est détourné, l’indignation est dans toutes les chaumières !

    Pour sauver ce qui reste de récupérable à Gargenville, venez, venez nombreux, venez déterminés, venez nous rejoindre pour la bonne cause, ça vous dirait un bon petit concert de casseroles à l’Hôtel de ville ?

  3. Jacques dit :

    J’aimerai savoir ce que penserait André Samitier de ces soi-disant « Samitiéristes » ! Maintenant nous voilà dans de beaux draps ! Moi je suis d’accord pour le concert de casseroles, téléphonez moi !

  4. Christophe dit :

    Bravo l’entourloupe ! C’est dingue de voir ça ! Et dire que Darnaut était accusé d’une faillite, maintenant c’est 5,5 millions d’argent public, il me semble que ça vaut beaucoup de sous tout ça… et attendez, je sens d’autres fuites arriver… « ça pue grave », il sort comme des odeurs de fosses septiques…

  5. Manu dit :

    Pas mal la recette ! Chapeau ! Et une municipalité comme ça mes amis ça consomme, déjà des millions de dettes et ils roulent des mécaniques ! Des vrais petits privilégiés ! Et la presse ne dit rien ? Muselée comme d’habitude ? Dîtes, quelqu’un à des nouvelles de Mme Delpeuch ? Je me fais du souci il n’y a plus d’opposition… sinon je vais à Lourdes dire deux mots au bon dieu, je ne vois plus que ça !

  6. Julien dit :

    Si j’ai tout saisi c’est cuit, mais je vais vous dire un truc. Moi je suis de droite et honnête, sans œillères partisanes, je veux bien voter pour Darnaud quand les faits sont avérés comme ceux-là, car je vous le dis tout net, je ne supporte pas ce genre de magouille pour prendre les autres pour des cons, c’est une honte, pire, c’est de la fraude !

  7. Flagrants délires dit :

    Méchant Darnaut ! Vilain pas beau ! Naaaaaaa !!!!!! Paraît qu’il avait mis la commune en faillite ????? mais c’était sans compter sur « super Zorro de Rangiport et son fidèle canasson », un coup de menton et voici le père la morale qui nous fait le coup du brave redresseur de torts ????? Son problème ? c’est qu’il a réussi un coup fumant pas très cato : des casseroles à la pelle ! il a tout perdu dans ces scandales de dettes pour des logements sociaux en pagaille !!! Du n’importe quoi n’importe comment !!!!! A qui ça profite ????? Pas aux contribuables ! Pas à la commune ! N’empêche qu’il y a des élus qui sont rémunérés sur nos impôts pour ce sale boulot !!!

  8. En colère ! dit :

    Ça va, stop ! Arrêtez les mensonges ! Renseignez-vous avant d’étaler des contrevérités ! Pour votre info c’est le préfet qui a tout ordonné ! On y est pour rien et on fait avec !

  9. Gargenville Seine Vexin dit :

    D’où vient cette colère ?

    Trop en colère pour ne pas voir la réalité ou la tête bien remplie de mensonges ?

    Vous savez, il n’y a rien de pire que celle ou celui qui ne veut rien voir ni rien entendre.

    Vous dîtes que c’est le préfet qui a tout manigancé… c’est FAUX ! Complètement FAUX !

    A ce sujet, si vous voulez parler de l’opération Porcher et des OAP, tous ces projets remontent à la seule période « Nicole Delpeuch » » de 2010 à 2014 !

    Concernant le site Porcher, en 2010 nous étions alors sur plus ou moins 300 logements, et c’est le chiffre qui avait été avancé par Nicole Delpeuch elle même dans sa campagne de cette même année 2010.

    Néanmoins en 2011 en conclusion des trois réunions publiques de la ZAC Porcher, les élus (majorité « Delpeuch ») et les aménageurs du site (Epamsa), se sont octroyés/affublés en conclusion de l’enquête publique, une super FAVEUR dans le dos de la population, précisément en modifiant le projet de 6,7 ha à 11,6 ha, c’est à dire passer de 300 à 700 logements en ignorant l’avis des Gargenvillois tout en manipulant le sens de l’intérêt de l’enquête publique !

    A la suite de quoi, 4 permis avaient été accordés par Nicole Delpeuch, dont un de 110 logements comprenant 74 logements sociaux. A l’époque nous nous sommes opposés contre ces 4 permis (et Jean Lemaire faisait partie du collectif de l’opposition contre la politique de Nicole Delpeuch), notamment étant donné cette « FAVEUR » assez extraordinaire contre l’opinion publique, puis étant donné les difficultés aux heures de pointe sur le franchissement de la Seine, également un seul passage SNCF, des rues étroites, la proximité des rejets de l’usine Calcia, la concentration qui n’était pas sans rappeler le modèle des années 60, la population abusée, bref, les 4 permis en question étaient tous restés bloqués jusqu’au 9 septembre 2014….

    Puisque les élections avaient lieu le 30 mars 2014, la date butoir du 9 septembre 2014 laissait suffisamment de temps à l’organisation d’un référendum local décisionnel sur la confirmation ou non des 4 permis « Delpeuch », notamment avec possibilité d’un tout autre projet…

    Ex-adhérent du collectif de l’opposition, Jean Lemaire élu sur une fusion des listes pour « un Gargenville apaisé dans le but de faire renaître la démocratie »… ne pouvait en aucun cas se soustraire à son emblème « Restons Village »… Hélas, c’est malheureusement cette catastrophique décision qu’il a retenu contre l’opinion publique une fois le mandat en poche !

    Depuis cette date, la suite n’a été qu’une reconduite de la politique « Delpeuch », des délibérations ont été votées par la majorité « Jean Lemaire » en faveur des OAP « Delpeuch », nous nous sommes opposés à ces délibérations antidémocratiques pour diverses raisons… notamment concernant des risques inconsidérés d’un éventuel échec commercial des 145 logements à l’accession à la propriété… et c’est évidemment ce dit scénario le plus improbable qui a vu le jour aux dépends des élus et des aménageurs… d’où 5,5 M€ de dettes, d’où 20% d’impôts supplémentaires, d’où un fiasco immobilier par manque d’attractivité… une terrible bévue que l’on est pas prêt d’effacer des mémoires et des portemonnaies !

    A les entendre, ça devait se vendre comme des petits pains… et bien NON ! Zéro ! Pas une seule vente au compteur… RIEN de RIEN ! Alors aujourd’hui il faut absolument combler tous les trous (urbanistiques et financiers)…

    Urbanistique : Il ne reste plus que la seule solution de construire uniquement des logements sociaux !!! SUPER LOTO pour Gargenville ! SUPER CAGNOTTE !

    Financier : Il ne reste plus que les solutions suivantes : vendre le patrimoine communal et augmenter les impôts ! BINGO… on est sur la paille !

    Après ça, de tout cœur on espère pour vous que vous n’allez pas rester dans votre état second trop longtemps.

    Bon courage à vous si vous êtes colistier ou soutien…

  10. Rosalie dit :

    Je vous informe qu’un colistier de la liste de Pierre-Marie Darnaut a démissionné dernièrement du conseil municipal. Je vous dis ça parce que je ne vois rien concernant cette démission sur votre site, peut-être pouvez-vous nous en dire davantage ? Salutations

  11. Pas mieux dit :

    est-ce possible ça fait 30 ans qu’on entend parler de politiques qui retournent leur veste, la place est trop bonne, trop d’histoires de copinage, faut pas rêver, ce qui est encore plus inquiétant c’est quels intérêts qu’ils servent si c’est pas pour faire ce qu’ils avaient promis ? Très drôle ou très affligeant car ensuite ils deviennent vite aisés…

  12. Jean Louis dit :

    Tous des potes au dessus de tout soupçon ? Des potes qui voulaient se faire bénir entre eux et on les retrouve sur le terrain et bonjour la cata, en plus hargneux les mecs, ils te prennent de haut pour te raconter n’importe quoi sur ce qu’ils considèrent comme des bonnes actions. ATTENTION ! On est plus au 21 ème siècle mais au 17 ème ! Faîtes quelque chose ils me sortent des yeux !

  13. Xavier dit :

    Comme de bien entendu il ne faut pas se fier aux apparences, dès qu’il a été maire en voilà un qui a remporté la palme des abus ! Et on le voit en ce qui concerne « la démocratie à Gargenville », c’est mort ! Il a tout détourné, toujours le même, si je me souviens bien il avait déjà trahi Samitier il y a 15 ans ! Attention ! Il pourrait encore faire beaucoup de mal à Gargenville !

  14. Gargenville Seine Vexin dit :

    Merci Rosalie, Pierre-Marie Darnaut en a été averti il y a une quinzaine de jours.

    Concernant cette démission du 25/02/2017, ce représentant de la formation « Pierre-Marie Darnaut », explique clairement dans un courrier adressé au maire (par recommandé avec AR), plusieurs désaccords loin des promesses électorales comme il le met à juste titre en évidence.

    L’ex-élu en question est issu d’une famille bien connue des Gargenvillois (son grand-père a été de longues années conseiller municipal de l’équipe Samitier), ainsi, il exprime dans sa lettre le fait de ne pas être en cohérence avec les idées proposées, notamment : les orientations budgétaires, la gestion du personnel, le service public, de surcroît, des décisions qui ne vont pas dans le sens souhaité.

    Egalement, un paragraphe précise qu’une démarche de sa part de même nature avait été effectuée il y a plus d’un an, mais qu’elle n’avait pas été validée selon la décision retenue par l’édile, précisément pour sauvegarder « l’image du maire » qui aurait pu en souffrir à la suite d’une précédente démission.

    Néanmoins, dans cette affaire, nous déplorons une fois de plus que l’intérêt général de la ville de Gargenville et de sa population, ne soit pas suffisamment préservé comme il devrait l’être, surtout compte tenu de l’importance des risques avérés dans plusieurs domaines de la commune.

    A ce titre, nous rappelons à tous les élus qui ne sont pas/ou ne sont plus en accord avec la politique inversée qui est imposée aux Gargenvillois via des délibérations contraires aux attentes des électeurs, que le simple fait de s’abstenir à un vote décisif, permet la plupart du temps à celui-ci de passer « en force » par l’avantage du décompte des voix et celle prépondérante du maire, ce qui représente un risque majeur pour la démocratie à Gargenville.

    Ainsi, nous avons été dans l’obligation de faire recours contre plusieurs délibérations du conseil municipal, alors que celles-ci mettaient en péril l’intérêt général de la ville et le sens donné des élections.

    Petit rappel : Actuellement nous en sommes à 186 logements sociaux concentrés sur un même lieu de vie, d’où 5,5 M€ de dettes, d’où l’échec commercial Porcher des 145 logements en accession à la propriété, c’est à dire un fiasco communal sans précédent (sans compter le reste constaté dans divers autres domaines cruciaux)… que faut-il encore pour que chacun(e) prenne enfin ses véritables responsabilités ???

    Les forces de cette transformation majeure et les déterminations qui les animent ne sont pas celles que les électeurs ont pleinement choisi par liberté démocratique dans les urnes, il y a donc aucune capacité à rebondir comme l’espérait une majorité de nos concitoyens…

    Elus de Gargenville posez-vous cette question : Est-ce normal pour les Gargenvillois de vivre autant d’injustice une seconde fois en deux mandats ??? Allez-vous encore cautionner d’une manière ou d’une autre autant de décalage pour vos compatriotes ???

  15. José dit :

    Bon on va prendre l’apéro c’est bon pour le courage ! Ce maire encore un sacré citoyen qui a le sens de la dignité ! Quelle mascarade ! Il est archi grillé et les gargenvillois ne l’oublieront pas de sitôt ! Qu’ils quittent tous le navire on perdra pas grand chose !

  16. Dendure dit :

    J’suis pas moraliste mais quand je vois des chapelets de mensonges comme ça et qu’ils s’accrochent désespérément à la place en donnant des leçons de morale à tout le monde c’est pas normal ! On a misé sur le mauvais cheval d’accord mais vous n’allez pas me dire qu’ils ne tirent pas profit de tout ça ? Sinon à quoi bon en faire autant pour tout ruiner ?

  17. Nadège dit :

    ça paraît incroyable que des gens puissent croire dans la sincérité politique après ça. son bilan est calamiteux. au moins il a montré de quoi il est capable. maintenant il peut s’enorgueillir d’avoir fait pire que la maire sortante alors qu’il a été élu pour tout stopper. C’est dégueulasse !

  18. Jean profite dit :

    Quand on voit le comportement de tous ces gens élus pour une mission, d’après disent-ils, un dur combat étalé sur plusieurs années, puis les voir se retourner contre leurs électeurs pour n’en faire qu’à leur tête et comme ils veulent, faut se demander si on est encore dans un Etat de droit ou si on est dans un Etat folklo avec ce genre de pirouettes qui s’accordent des privilèges à n’en plus finir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion