logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

C 13 – F 13, relance d’un projet déjà enterré plusieurs fois !!!?

Gargenville A13 A15

Les élus des Yvelines ressortent le projet de liaison entre la A 15 et la A 13

04 Oct. 2015, 16h04 | MAJ : 04 Oct. 2015, 16h04

Gargenville. Le conseil départemental veut relancer le projet de création d’une voie de liaison pour désengorger notamment le pont de Gargenville, asphyxié par le trafic routier. (LP/MG.)

Revoilà le dossier du barreau routier baptisé C 13 – F 13 vieux de plusieurs dizaines d’années ! Le conseil départemental des Yvelines prévoit en effet de relancer le projet de création d’une nouvelle voie de liaison pour désengorger les ponts des Mureaux et de Gargenville mais aussi la D 190, dans les secteurs d’Hardricourt, Mézy-sur-Seine et Juziers, qui sont asphyxiés par le trafic routier.

L’axe en question pourrait être réalisé entre la D 28, au niveau de Tessancourt-sur-Aubette, et la A 13, à la hauteur d’Epône. Un nouveau franchissement de la Seine serait même construit à Gargenville, non loin de l’ouvrage existant. Cette transversale permettrait ainsi d’assurer un lien direct entre la A 13 et la A15, dans le Val-d’Oise.

Le Parisien

GSV : Quand on sait qu’il faut 15 ans du premier coup de crayon à l’inauguration d’un grand projet comme celui-ci, merci à M. Jean Lemaire d’avoir fait capoter toute démocratie participative à Gargenville !

En voilà au moins un qui ne saura jamais pourquoi il a reçu 45% de suffrages !

Gargenville : trouvez des noms pour les futures rues de la ZAC

06 Oct. 2015, 18h44 | MAJ : 06 Oct. 2015, 18h44

 Le futur quartier des Hauts de Rangiport remplacera l’ancienne friche industrielle de l’entreprise Porcher.

Le futur quartier des Hauts de Rangiport remplacera l’ancienne friche industrielle de l’entreprise Porcher. (DR.)

Les habitants de Gargenville sont sollicités par la mairie pour trouver les noms des rues de la Zone d’aménagement concertée (ZAC) des Hauts de Rangiport. Ce futur quartier, dont les premiers immeubles doivent être livrés au deuxième trimestre 2016, va faire apparaître de nouvelles rues. Les trois axes créés cherchent donc des noms de baptême et la ville demande aux habitants de faire leurs propositions afin que les élus puissent ensuite choisir les noms.

Une seule règle : il doit être en rapport avec les femmes.

Le Parisien

GSV : Il n’a pas honte notre ami d’enfance Jean Lemaire, un ami d’enfance qui a désiré un collectif de l’opposition à Gargenville – un collectif bien entrainé à combattre les mauvaises orientations politiques de Nicole Delpeuch – à savoir – un collectif bien structuré autour d’un refus pour la réalisation d’un ghetto Porcher… un collectif pour un « Restons Village », c’est à dire un grand combat idéologique d’un collectif de l’ opposition pour un rassemblement historique autour d’un appel Républicain à Gargenville…

 Jouer collectif… et 45% de suffrages à la clé !!!

Tout un travail de fond pour préserver l’intérêt général de la commune ! Beaucoup d’énergies déployées, beaucoup de persévérance, beaucoup de constance, puis la récompense d’une incroyable trahison électorale…

Toute cette gigantesque bataille politique pour le bénéfice de se voir retirer le soir même des élections, par le tête de liste de « Gargenville en action », toute démocratie représentative du collectif de l’opposition… Quel esprit d’équipe !!! Quelle fantastique pirouette !!! Quel incroyable égo !!!

Une fois installé dans le fauteuil de l’Hôtel de ville, l’édile jette le masque – et décide seul du destin de notre commune – puis impose aux électeurs l’inverse de ses trois campagnes électorales !

L’imposture est à son comble !!!

Par contre, nous obtenons un « droit », mais un tout petit droit ridicule, le plus ridicule du plus ridicule qui soit… c’est à dire le simple droit de proposer des noms, le droit de nommer les rues Porcher…!!!(???) Quelle mascarade ! Il se fout de nous !!!

Après l’énorme déception de l’appel Républicain, qui veut encore collaborer avec Jean Lemaire ? Qui veut participer aux plus grosses sournoiseries de « Gargenville en action » ???

Si M. Jean Lemaire veut accéder à des cours de démocratie participative, surtout qu’il n’hésite plus, chez nous c’est gratuit, des bénévoles assurent l’enseignement du fonctionnement de notre Vème République !

Association Gargenville Seine Vexin

Depuis une décennie, quel mélange d’imperfections détonnant que cette surprenante surdensification « PORCHER », l’ensemble conçu sans infrastructures adéquates !

- Des nuisances routières, un franchissement de Seine reconnu point noir régional…

- Un vieux pont SNCF étroit et bringuebalant…

- Une logique urbanistique « Porcher » faite de contraintes perpétuelles par « nos »deux cosignataires de l’OIN !

- Une campagne « RESTONS VILLAGE » pour ensuite imposer aux électeurs une cité-ghetto…

- Une démonstration d’une puissante immoralité et comment mieux neutraliser la population Gargenvilloise…

- Une incroyable érosion de notre liberté démocratique, et comment deux cosignataires de l’OIN se positionnent bizarrement dans l’imposture…

- Une stratégie d’un constant désaveu de l’opinion public…

- Un monde fait de décisions plus déplorables les unes que les autres, une édification sur de multiples trahisons électorales et autres poisons politiques…

- Deux ruptures nettes avec le sens donné des scrutins 2008 et 2014…

- Deux cassures nettes avec une majorité d’électeurs, avec une opinion publique, avec une démocratie participative…

Aucune liberté de choisir !!!

En revanche, des contraintes, et encore des contraintes, toujours des contraintes… et des Gargenvillois prisonniers d’une spirale sans fin !

Décidément, Gargenville apparaît plutôt comme une expérience régionale anti-démocratique, un projet-prototype imposé uniquement par la force, c’est à dire le témoignage d’un désordre public très rare, une façon de faire très moyenâgeuse de la part de l’OIN, une sorte de modèle soviétique au seul profit d’un stratagème de harcèlement urbanistique unique en son genre, pensez-donc, dix années de combat Porcher à détourner une simple liberté de choisir… et deux cosignataires de l’OIN !

Une République, une démocratie, différents élus, mais des barrages successifs organisés par « nos » deux cosignataires de l’OIN, une utilisation de la puissance administrative contre les droits d’une démocratie représentative – la force et la tyrannie devant le droit naturel du peuple à décider de lui-même, par lui-même, et toute cette machinerie politique pour désavouer toute forme de liberté démocratique à Gargenville, et imposer aux Gargenvillois ce qu’ils ont déjà refusé par deux fois dans les urnes, une fois en 2008… et une fois en 2014…

Au diable les scrutins, au diable les élections décisives, au diable les électeurs, au diable la politique « villageoise » d’André Samitier, au diable l’intérêt général de Gargenville…

Vive les mensonges ! Vive les contraintes ! Vive les obligations !

C’est à un écrasement total de la population Gargenvilloise auquel il faut faire face, un refus de toute démocratie participative, un arrêt à l’intérêt général de la ville…!!!

 Halte à la liberté de choisir !!!

Deux cosignataires de l’OIN – Deux créateurs de contraintes !

Un projet-Porcher : Et trois élections à haut risque …

2008 : Un projet-Porcher en suspend, une maire sciemment empêché, une rumeur pour influencer l’opinion public, une coalition des deux cosignataires de l’OIN pour reprendre le pouvoir et finaliser Porcher !

2010 : Une élection mensongère, un projet-Porcher doublé entre les élus et les aménageurs qui s’accordent entre eux une faveur urbanistique sur le dos des électeurs… 750 logements à la clé ! 1000 logements programmés pour 2019 !!! 

2014 : Un appel Républicain, 1700 suffrages, une démocratie participative déviée de ses objectifs, un référendum décisionnel stoppé, condamné, des accords secrets entre les élus et les aménageurs, une dette imposée et obligée de 7 millions d’euros, une dilapidation de nos biens communaux… une ville à l’agonie !

Sauvegarder ou subir, choisis ton camp camarade !

LE 16/10/2015/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion