logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

« Bêton-Ville »… Toutes les vérités !

Bêton-Ville

JL 4

Ci-dessus….. Voici le meilleur « esprit village » de Jean Lemaire/maire…. (Près de 200 logements sociaux sur un même espace de vie) ! 

Pour Gargenville, tout cela paraît bien incompatible avec Restons-Village (le fameux slogan toujours prêt à sonner comme la seule évidence).

 

Depuis toujours, Gargenville pouvait s’enorgueillir de ne pas avoir de quartier difficile… (nos aînés ont durement combattu cet indigne mode de vie). Désormais c’est fait !

 

Élu sous la jolie propagande « Restons Village »…Jean Lemaire adore le béton à tout va. 

(Scène surréaliste à Gargenville… des monstres de bêton à deux mètres du trottoir) !

 

 

De quel droit ces « esprits-Village » nous impose un « Bêton-Ville »?

Le côté machiavel… Vous vouliez conserver le cadre de vie de Gargenville ? Vous vouliez conserver « l’héritage Samitier » ? Vous avez voté « Restons Village » ?

Résultat : Un Jean Lemaire complètement de travers. Des mots, des mots, des mots…Et stupeur, le soi-disant candidat « anti-Delpeuch » profite du mandat (par alliance), pour s’imposer en tyran politique…Plus « d’esprit village », mais des décisions à contre courant des bulletins de vote ! Plus d’héritage « Samitier », mais des contraintes en sens contraire des engagements ! Plus de fusion des listes, mais une métamorphose hallucinante dans l’unique but de relancer les projets délirants de la maire sortante (le tout dans le dos des électeurs) ! La sanction : On subit un désastre inouï ! 

L’impact : Tout chez Jean Lemaire était faux ! Toutes les belles paroles étaient fausses ! Tous les engagements étaient faux ! (Le rempart « anti-Delpeuch » n’était qu’un leurre)… Gain électoral : Un séisme ! Enfin maire (après 20 ans d’attente), le prophète « Restons Village » se convertit soudain au « Bêton Ville ». Le but : Écraser le peuple, l’heureux élu de la fusion des listes berne les électeurs et condamne la ville à tout jamais ! (Informé, croyez-vous que l’électorat aurait porté en mairie un tel candidat aux intentions si sombres?)

Gargenville : Le voyage dont on ne revient jamais… Où est l’intérêt dans cette volonté de ne pas respecter les électeurs depuis 10 ans ? Pourquoi Jean Lemaire n’a pas sauvegardé la ville comme il l’avait tant promis ? Pour quel intérêt a-t-il imposé le chemin inverse ? Pour quel intérêt a-t-il mis la commune dans une situation pareille ? Par quelle grâce n’a-t-il pas respecté la fusion des listes, les électeurs, la ville ? (alors que nous avions bloqué la ZAC Porcher au tribunal administratif pour un référendum local). 

Qu’est-ce que c’est que cette histoire de passage en force sortie tout droit du moyen-âge ? Qu’est-ce que c’est que ce tour de passe-passe aux dominations multiples ?   

Pour parachever le tableau… Élu, Jean Lemaire dissout le partenariat Lemaire/Darnaut ! Jean Lemaire écarte la légalité de la fusion des listes ! Jean Lemaire balaye l’opportunité d’un référendum local ! Jean Lemaire anéantit les engagements d’un « Restons Village » ! Puis merveille des merveilles, Jean Lemaire adhère à l’idéologie d’un urbanisme de masse…Puis miracle des miracles, Jean Lemaire bétonne, bétonne, bétonne à tout va…

Porcher 7Sincérité politique : Ci-dessus déclaration de Jean Lemaire le 9 mars 2014… Mandat acquis, Jean Lemaire relance l’urbanisation massive de Nicole Delpeuch le 26 avril 2014.

Ils ont menti sur toute la ligne !

Lui disait être fidèle à ses convictions… Il disait défendre « l’esprit Samitier »… Il disait aimer son quartier… Il disait aimer sa ville… Il disait être conscient des attentes… Il disait toute sa passion pour sa ville….Il disait, il disait, mais ce n’était que du théâtre.

La réalité : Au diable les belles promesses ! Au diable « l’esprit-village » ! Au diable l’héritage « Samitier » ! Au diable la fusion des listes ! Au diable PMD ! Au diable les électeurs ! Enfin maire, je tombe le masque et je fais ce que je veux comme je veux !

Ainsi fait, quand règnent l’égoïsme, le mensonge, la violence…et qu’un groupuscule suit aveuglément un procédé cataclysmique, on est tous otages, on perd tous un patrimoine, on perd un cadre de vie, on perd une qualité de vie, on perd l’héritage de nos aînés. 

Pourtant, le désormais dirigeant de Gargenville (aux auto-pouvoirs illimités autour d’un clan), a toujours clairement annoncé la couleur d’un « esprit-village »…Dans ses discours + tracts, il prônait un désaccord total avec le projet d’urbanisation intensif de Nicole Delpeuch… Ce n’est pas rien, car au total, cela faisait huit ans que le candidat Jean Lemaire clamait sa farouche opposition à Nicole Delpeuch…(tout un système manœuvré dans l’unique objectif d’accéder au pouvoir et planter Gargenville une fois élu) !

 

JL 6

Et Laurence Gosset (porte-drapeau de la famille « Samitier ») ? Que devient-elle ????? Que devient notre « garantie Samitier » ? Que devient notre « caution Samitier » ????? Disparue ! Volatilisée ! Évaporée ! Quelqu’un a entendu parler de la tutrice de l’héritage « Samitier » ? Quelqu’un a entendu parler de la « légitime héritière d’André Samitier » ? Que se passe-t-il ? Après la Camy, l’OIN, l’EPAMSA, nos deux « super-agents » de l’image « Samitier » auraient tous deux disparus vers d’autres cieux ??? L’un retranché derrière les murs d’Hanneucourt, l’autre loin-loin-loin de Gargenville ? Et notre fameux « Restons Village » alors ? Et nos combattants « Delpeuch  » ? Et nos faiseurs de grandes morales ?

Tout a disparu ? Il ne reste que du vent ? Plus rien n’existe ?

 

Bilan : Des immeubles poussent comme des champignons ! Des dettes colossales ont été actées sur le dos de la population ! Une circulation de plus en plus impossible est en place ! Une urbanisation massive pose problème entre deux sites industriels lourds ! Une relance de l’industrie cimentière se met en place pour 50 ans ! Une pollution sans cesse dissimulée commence à être connue… Le tout sans aucune infrastructure le permettant…

 

Bienvenue à Gargenville. La ville du tout à l’envers.

LE 11/09/2017/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

26 thoughts on “« Bêton-Ville »… Toutes les vérités !”

  1. Touvabien dit :

    Manque d’éducation civique ça on peut le dire ! Mais elle sort d’où cette équipe de potiches ? C’est pas possible ils ont été triés sur le volet ! Pourtant ils sont majeurs et vaccinés…, et ils ne savent pas qu’ils devaient respecter le vote démocratique des Gargenvillois ? Qu’est-ce qu’ils ont tous dans la tête…, que les citoyens sont allés voter pour que ces pieds-nickelés en imposent d’en haut ? Grand bien leur fasse mais leur côté irresponsable ça commence à bien faire ! Au fait, quel est le fromage en jeu s’il vous plait ?

  2. Philippe dit :

    Les méthodes et le style en disent long sur les motifs. Ceux d’entre vous qui s’étonnent de leur comportement manquent singulièrement de clairvoyance car nous avons à faire à des compatibles pour une urbanisation de masse et non à de bons villageois soucieux de leur ville comme ils le prétendent. Je trouve le titre dans la réalité mais vous ne développez pas le fait qu’il n’y a pas d’opposition et que cette équipe ne représente pas grand chose pour gargenville. Amitiés à tous.

  3. LEON dit :

    GARGEN.VILLE OU CITE ?
    On est loin, très loin du petit village ou du « restons village », a voir tous ces bâtiments en construction qui ressemblent à une prison, et qui de plus, forment une cité, cela me donne le tournis.
    Mais que s’est t’il passé dans la tête de nos dirigeants pour en être arrivés là ???

  4. Claude dit :

    Citez-moi tout le programme de ce maire et dîtes-moi ce qu’il a respecté ? Par conséquent vous avez la réponse à ces constructions qui poussent comme des champignons !

  5. Gargenville Seine Vexin dit :

    Reviens Léon, on a les mêmes à la maison (les convictions bien sûr !)

    Vous savez Léon, le plus grave dans cette affaire de ce terrible retournement de veste pour un changement d’identité envers et contre tout et à jamais dérobé à notre démocratie locale, c’est qu’avant tout la population communale se retrouve dans une maltraitance incroyable alors qu’elle n’a fait que de croire en une réelle élection républicaine, et là nous sommes bien dans un petit monde totalitaire qui impose et se fout de toutes les règles morales de notre société, notamment parce que rien ne respecte la normalité que devrait être celle de notre commune.

    « Restons Village », quoi de plus rassurant devant les contraintes très dures d’une urbanisation de masse de la maire sortante, mettez-vous à la place des électeurs, c’était très bien vu, encore aurait-il fallu que la sincérité et la loyauté fassent partie de l’aventure, or, comme vous pouvez vous en rendre compte par vous même, la présentation féérique proposée aux électeurs n’a jamais tenu debout une seconde, tout simplement parce qu’elle n’a jamais existé dans la tête d’un Jean Lemaire qui ne faisait que rechercher les moyens les plus évidents pour enfin arriver à détenir le pouvoir tant convoité, mais au détriment de tout (l’héritage « Samitier », la fusion des listes, « Restons Village », les électeurs, la ville et le budget avec), c’est à dire ce qui faisait le charme et la personnalité de Gargenville.

    Vous-même, quand vous commencez à mesurer les terribles retombées détruisant l’héritage de nos aînés (toutes ces constructions sans fin sorties tout droit des années 60), des milliers de résidants en voient tout autant, mais une grande partie est toujours sciemment manipulée afin d’en amortir les effets jusqu’à la fin du mandat, car il ne s’agit pas seulement d’une manipulation de masse qu’il faut tempérer par tous les moyens disponibles, mais bien d’un détournement électoral prémédité de longue date dans une croyance d’une supériorité absolue (le maire, une équipe, sont élus suivant le programme de la fusion des listes pour évidemment appliquer celui-ci, et non celui de la maire sortante pour lequel elle a été battue à deux reprises).

  6. Réagir dit :

    Compte tenu de l’ampleur des constructions il y a un moment où il faut arrêter de se nourrir de mots et forcément regarder la réalité en face. Evidemment ces manipulations font beaucoup d’imbéciles et il faut urgemment stopper ça ! Franchement y’en a marre de toutes ces intrigues qui ne servent que l’intérêt de ces grosses constructions. Plus personne n’est dupe et merci pour vos tuyaux.

  7. René fûté dit :

    Ce monsieur à l’apparence trompeuse a juste été bon à faire du commerce à nos dépens pour casser notre ville. Quel gros baratineur ! Un vrai marchand ambulant et tout ça pour parvenir à ses fins ! Avec un talent pareil je le vois bien dans les foires ou les brocantes à vendre de la camelote aux promeneurs du dimanche ! Il a raté sa vocation !

  8. Manu dit :

    Pour une personne sans conscience l’honnêteté n’est rien du tout ! Pour arriver à faire ça à ses concitoyens il y a quelque chose de pourri dans leurs cerveaux et c’est cette gangrène qu’on hérite dans une mise en scène indécente et pour finir vous voyez bien que tous les rêves c’est fini ! Faut vous réveiller les gars ce type ce n’est que du blablabla et la nièce est dans le coup parce qu’elle a tout laissé faire au lieu de réagir.

  9. Corinne dit :

    Plouf Plouf Plouf il est où son village ? Ah le joli spectacle toutes ces cages à lapins ! Du béton partout et moi mes impôts et taxes augmentent pour payer tout ce cirque ? Vous avez vu ? Encore 10% de plus cette année !!! C’est la descente aux enfers avec ces miteux !!!

  10. CASTOR dit :

    Pour Richard (pathétique) voir commentaires (article « Vivre demain à Gargenville »).

    Oh là là !! l’étau se resserre contre le futur projet de la carrière Calcia à Breuil en Vexin.
    En effet, hier soir (jeudi 14 septembre 2017), au vote du Conseil Municipal de Juziers (Pour ou Contre la carrière) :
    – Votants : 26
    – Blancs : 3
    – Exprimés : 23
    – Pour le projet : 7 – soit 30,43 %
    – Contre le projet : 16 – soit 69,57 %
    Belle image de démocratie.
    En serait il de même sur Gargenville ? et là, j’en doute fortement.
    Mr Jean Lemaire va bientôt se retrouver bien seul, face aux maires des communes qui sont contre ce projet aberrant.
    A vous de juger …

  11. SEB dit :

    Ce qui est encore plus préoccupant c’est ce type d’urbanisation qui casse notre ville pour un cadre d’un autre âge. Qui décide de ça ? Dans tous les cas certainement pas les habitants qui n’ont pas un mot à dire avec cette équipe de déraisonnés ! Je croyais qu’en France plus personne ne voulait de ces amas de béton ? C’est évidemment à un véritable suicide auquel nous assistons, une plaie mortelle pour notre commune, et tous ces élus qui reproduisent les années 60 jusqu’à l’obsession, en plus en trahissant leurs convictions ! Déplorable !

  12. tousmenteurs dit :

    Bravo la culture des Zélites à la mémoire courte ! Bel avenir pour gargenville ! Toujours plus, plus, plus, comme si ces logements-usines étaient nécessaires au bénéfice de la ville. Il serait bon de se demander comment de telles décisions municipales valident ces projets. Une cause principale, le fric ! Le racket des sites industriels achetés une misère puis revendus très chers avec magouille administrative par les maires en modifiant le PLU n’est malheureusement pas nouveau. En attendant les électeurs n’ont droit à rien !

  13. JP Chérel dit :

    Bien…
    Mes photos sont souvent reprise et j’aime çà…
    Fallait réflechir avant et manifester au lieu d’attendre…
    Avec ses nouveaux habitants Gargenville sera accessible au Maire actuel dans un prochain mandat…
    Question de vote même principe que Mantes l’achat de voix sur la ville…

  14. Gargenville Seine Vexin dit :

    Au résistant ! Au patriote ! Au Gaulois,

    Excellent commentaire…seulement une faute « reprise ».

    D’après notre service de renseignement, les photos de l’article proviennent d’un artiste bénévole, de même que les captures des tracts de la campagne « Gargenville en Action », les décors sont d’un patriote méconnu.

    Attendre… Effectivement, on reste sur notre propre fondement en attendant que ça se passe… C’est pourquoi nous avons pris l’initiative de contester certaines délibérations du conseil municipal au tribunal administratif.

    Vous savez que ce n’est pas la première fois que nous contestons au tribunal administratif, cette initiative portait sur les OAP votées par « la majorité Delpeuch » le 13/12/2013, elles-mêmes entérinées par le PLU voté d’urgence et en catastrophe à la même date du 13/12/2013, une anormalité à moins de 60 jours des municipales, qui elles-mêmes ont abouti au rejet de la maire sortante (ce qui donnait au nouvel édile un argument de contestation imparable, évidemment à conditionner avec un référendum local sur l’enjeu d’un « Restons Village »), mais il na l’a pas fait !

    En a-t-il eu seulement l’idée ? Pas sûr tellement il était aveuglé par sa prise de fonction et sa croyance dans des capacités exceptionnelles et surdimensionnées… On voit ce que ça donne… La Camy… L’Epamsa… Les permis… Les emprunts… Le budget… La circulation… L’entretien… Le cadre de vie… etc…

    Réfléchir… Comme beaucoup l’imagine, nos capacités à la réflexion étant extrêmement limitées, nous nous contentons de nos petits moyens pour tenter d’aller à l’essentiel… c’est pourquoi nous avons adressé un courrier accompagné d’un document à tous les élus de la majorité, comprenne qui pourra…

    Manifester… pourquoi pas ? Mais certainement pas dans le style de la manif de la CGT de 2009… C’était grandiose, surtout pour l’époque et vu l’enjeu des tenants et aboutissants, un délice, un régal… Vous aviez là quelques trois ou quatre manifestants de la CGT (totalement inconnus à Gargenville), accompagnés d’une dizaine d’élus et sympathisants « Delpeuch » (photos à l’appui), de l’autre, vous aviez un Jean Lemaire déguisé en « Don Quichotte », moulinant autant qu’il le pouvait autour de lui, finalement le coup fumant a fait les gros titres et le scoop du siècle dans les médias du coin… mais dans les articles, pas une photo des cosignataires de l’OIN sous les drapeaux de la CGT (au cœur de la mairie)… dommage, parce que c’était tout bonnement sublime de théâtre pour Gargenville…

    Cependant, cette affaire a grandement contribué à déstabiliser PMD, plus précisément dans les têtes des Gargenvillois… c’était fait pour ça… c’était organisé pour ça… Aujourd’hui on en mesure l’énorme étendue des dégâts… PMD tombé, l’urbanisation massive a pu librement poursuivre sa route finale de 2010 à 2014, notamment par la FAVEUR entre élus et aménageurs (super pirouette et passage en force des 6,7 ha à 11, 6 ha, soit en réel, passage en force de 300 logements à 700 logements minimum, circulation de la ville inclue)…

    Néanmoins, les recours aux permis « Delpeuch », la plainte contre la FAVEUR, la pollution de la ZAC Porcher à proximité de deux sites industriels lourds, tous ces dossiers brulants ont constitué à ralentir l’opération « Delpeuch » jusqu’aux municipales… Puis comme vous le savez, il y a eu fusion des listes, puis comme vous le savez, il y a eu report des voix de PMD sur la liste de fusion, puis comme vous le savez, il y a eu trahison à la cause électorale…puis comme vous le savez, il y a eu trahison à la cause Gargenvilloise…

    Moralité : Quand on a l’esprit village, tout d’un coup on peut faire du monstrueux à Gargenville… Bétonner à tout va, c’est la vraie religion de « M. Restons Village »…

    Pour le reste, il faut approcher ce genre de personnage comme un danger démocratique…

    C’était pour l’histoire… C’était pour la cause…

    Vous déménagez quand ?

  15. La vie en rose dit :

    Où est passée la ville où il faisait bon vivre ? A Rangiport c’est cuit ! A Hanneucourt on est dans un monde déconnecté ? Il y a vraiment quelque chose de complètement décalé dans les cerveaux de cette mairie. D’un côté du tralala pour un timbre à Hanneucourt, de l’autre une commune sous les grues… La belle affaire ! Quel est le meilleur chef d’orchestre ? Nadia ou Jeannot ? Attention la musique n’est pas la même… A quand le timbre-poste du bétonneur à tout va ?

  16. Gargenville Seine Vexin dit :

    La vie en bleu… aujourd’hui c’est la journée de la qualité de l’air (20 septembre 2017).

    On en reste le souffle coupé !

    Quoi de mieux qu’une grosse fumée noire (visible à des kilomètres) pour fêter la journée de la qualité de l’air ?

    Une telle action n’est pas donnée à tout le monde, car à Gargenville on ne fait pas les choses à moitié ! A Gargenville on ne recule devant rien ! A Gargenville on sait prendre les choses en main !

    Sensibiliser les habitants à respirer un air de bonne qualité, telle était sans doute l’ambition de ce feu extraordinaire… Lutter contre la pollution de l’air, un enjeu majeur pour notre ville, c’est probablement pourquoi nous avons assisté en cette journée mémorable de la qualité de l’air à un véritable feu de la Saint Jean, mais celui-ci crachait bien trop noir pour que nos poumons déjà mis à dure épreuve célèbrent le sacrifice communal…

    A Rangiport la surveillance de l’air n’est pas le fort de l’équipe municipale…(urbanisation de masse entre deux sites industriels potentiellement dangereux en échange d’un « Restons Village »…)

    Cette année ils ont mis à l’honneur la cité Paul Lefebvre…Un choix stratégique et une victoire pour la qualité de l’air… Imaginez un peu… un nuage noir, des flammes, des habitations qui disparaissent et un spectacle grandiose digne de la tour infernale… Sous la tempête de feu, des logements pourtant rénovés, faut-il y voir la charge sans pareille comme étant l’impact volontairement destructeur d’un pouvoir à tout prix ?

    Les effluves de la mort par les flammes, ce n’est pas du théâtre, ce n’est pas un acte de bonne foi, ce n’est pas un chant d’amour, ce ne n’est pas l’assentiment de la fusion de listes, c’est une arme de combat où la récompense se trouve dans la jouissance perverse…

    Cet évènement restera comme celui d’une commémoration historique… Quelle réjouissance que toutes ces senteurs amères, âcres, acides, irritantes, malheureusement nous les respirons au quotidien…

    La Cité Paul Lefebvre s’en va par la grâce d’une magistrale félonie… C’est la pratique qui nous intéresse, et à ce titre, reste à savoir combien de flammes serviront encore les intérêts d’une équipe à jamais carbonisée…

    AU secours, vite de l’air frais !

  17. JP Cherel dit :

    Ces logements sont vide depuis deux ans pourquoi???
    Alors que nous manquons de logements sociaux sur Gargenville???
    Ceux-ci ont été rénovés par le maire précédent il y a moins de 8 ans???
    Même pas amorti dans le budget???
    Enfin dans une commune ce n’est pas çà qui compte le plus???
    C’est du neuf et du beau dans la gestion communale qu’il nous faut…
    Parait que la mairie a mis le feu volontairement pour faire joli à l’entrée du Vexin en accord avec les pompiers dans le but d’agrandir encore et encore PORCHER dit « LES HAUTS DE RANGIPORT » ou la ZAC…ce…avec acceptation de la défunte Simone Veil?

    Parait que Paul Lefebvre (acteur…journaliste ..homme politique ou résistant)! n’en dort plus de la nuit et cela dure depuis 2 ans…
    Parait qu’un opposant de la Mairie y habitait dans sa jeunesse…drôle de coïncidence??? Il devrait être pendu celui là sur la place publique…tiens j’ai entendu çà quelque part sur mon trottoir avec le dénommé gagnant-perdant…
    Parait que le Maire actuel disait « RESTONS VILLAGE » dans sa campagne en 2014….
    Fuites journalistique…
    Parait qu’il y aura plus de 600 appartements sur Gargenville …certains mal-pensants disent en prévision 2000 appartements en 2021 sur la ville…nous le verrons bien assez tôt.
    Parait qu’une Mosquée est en prévision le long de la voie ferrée encore une histoire de Gargenville…
    Ah les bruits et histoires de Gargenville c’est malsain…çà court çà cour jean est marre de cette ville-là…
    Qui ment dans ce village!!!
    Que la lumière soit sur la ville…

  18. Lamentable dit :

    Aujourd’hui c’était la journée de la qualité de l’air, horreur de constater qu’à
    10 kms à la ronde de Gargenville sortait une épaisse fumée noirâtre.
    Vraiment plus rien à comprendre de cette municipalité, qui a accordé aux pompiers de Gargenville, l’autorisation de faire des manœuvres dans les bâtiments de la cité Paul Lefebvre.
    Mr Le Maire n’aura pas été trop dérangé par les fumées et les odeurs de brulé maintenant qu’il a quitté Rangiport pour Hanneucourt.
    C’est vraiment n’importe quoi, on n’a plus de droit de bruler 2 brindilles dans nos jardins, et là, tout est permis, ce n’est pas à Versailles ou St Germain que l’on ferait de telles manœuvres.

  19. Léo SVP dit :

    Il est trop ce maire ! Encore un barbeuc ! Quelque chose me dit qu’il est obsédé par le feu ! C’est dingue ! Quel personnage ! V’là maintenant qu’il crame les logements de la commune ! J’adore ! Même quand il déconne à plein tube comme ça j’adore ! Il est tellement vrai quoi ! Y’en a pas deux comme lui et c’est si petit ! Il me fait marrer, il me file le doute, il me fait flipper, il incite tout le monde à la révolte, au moins avec lui on sait que ça finit toujours mal pour les citoyens !

  20. ROBERT dit :

    De pire en pire dans cette commune de Gargenville, non content d’être pollué par cette usine Calcia qui est devenue vétuste, notre maire accorde l’autorisation de faire bruler les bâtiments de la cité Paul Lefevre.
    D’un côté on nous dit qu’il faut construire des habitations, et de l’autre on détruit ce qui est existant.
    Vraiment du n’importe quoi dans cette municipalité, quelle belle image de marque pour nos voisins !

  21. Bernard de Issou dit :

    Mais que s’est il passé hier soir au carrefour de Gargenville ? 2 kms de bouchons sur la bretelle A13 (sortie Gargenville), je me posais des questions, après m’être renseigné c’était une association (avec une quinzaine de personnes) qui distribuait des tracts contre la pollution.
    Même si cela m’a gêné pour rentrer chez moi, je partage ce combat, car nos politiques ne font vraiment rien pour dénoncer ce fléau. Par malheur, j’ai tant d’amis d’enfance décédés prématurément ! C’est pas normal !
    Alors à qui profite le crime ?

  22. Bonnetblanblanbonnet dit :

    Pour faire barrage à l’urbanisation de Mme Delpeuch, on m’a demandé de voter pour des gens qui avaient mission de combattre ces logements, et voilà qu’ils favorisent la montée en puissance du béton ! On est vraiment mal barrés ! Je suis fatigué, excédé, de me déplacer aux élections pour des candidats menteurs. Trop de mépris ! Vraiment accablant cette lente agonie !

  23. Gilles dit :

    Ils continuent leurs parjures, leurs trahisons et ils nous prennent pour des cons ! Tous ces élus qui abusent de leur mandat sans aucun complexe et qui ne cherchent qu’à dicter leur loi sans aucune loyauté envers les électeurs, se verront un jour demander des comptes à leur tour, rien ne sert de courir, ils récolteront ce qu’ils ont semé. Les gens payent déjà des hausses d’impôts, des taxes, le système roule, touche pas à mon mandat, touche pas à mon pécule qui est protégé par ma fonction, lui-même protégé par le directeur de l’Epamsa, lui-même protégé par le préfet… Quand est-ce que cette commune va retrouver sa vocation initiale ?

  24. David dit :

    OUI il y a un problème avec ces logements dévorés par les flammes ! C’est pas normal de voir ça dans notre commune le jour de la qualité de l’air, à mon avis c’est un incendie provocateur ! Pour bien faire il faudrait qu’un psychiatre se penche d’urgence sur ce côté maso de la mairie, cette passion du feu devient inquiétante. Attention aux fadas qui veulent se faire passer pour des gens sérieux et qui sortent un briquet de leur poche.

  25. Lucien dit :

    Il n’y a plus de démocratie à Gargenville, en droit, comme dans la sincérité des candidats et on voit bien comment ils se sont emparés de la mairie pour ne pas respecter les grands principes des électeurs. Il faudrait que la justice se saisisse de l’affaire qui est au mieux malsaine, au pire suspecte. Si l’on ajoute à cela les violations des engagements pour lesquelles cette équipe a été élue et une communication parasitant les réelles infos, ce n’est pas être un affreux complotiste que de se demander qui est derrière tout cela dans cette volonté non avouée de tromper le cours des élections et la politique de gargenville.

  26. Gibert dit :

    Je voudrais remercier tous ces arnaqueurs qui nous construisent toutes ces cages à lapins ! Bravo la confiance ! Maintenant j’espère qu’aux prochaines élections il y aura le FN pour mettre le nez dans ces affaires puantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion