logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

78actu/Le Parisien : Cinq élus “majorité” renoncent !

Café du maire

 

Gargenville : cinq élus de la majorité, dont la première adjointe, démissionnent

Cinq élus de la majorité de Gargenville ont démissionné lors du conseil de mardi soir. Ils accusent le maire de ne pas respecter ses engagements de campagne.

Jean Lemaire et Laurence Labayle (sous son nom d’épouse) ont fait campagne ensemble en 2010 et 2014. (©www.gargenvilleseinevexin.fr)

 

Démissions en bloc au conseil municipal de Gargenville. Cinq élus de la majorité ont rendu leur mandat lors du conseil municipal du mardi 13 mars, en raison d’importants désaccords avec le maire, Jean Lemaire.

Laurence Labayle, la désormais ex-première adjointe aux finances, a jeté l’éponge, tout comme quatre conseillers municipaux (Jacques Monnier, Dylan Chaumeau, Mélanie Tosatti, Gilda Dahmani). Tous accusent le maire de ne pas tenir ses promesses de campagne.

« Restons village »

Ils attaquent notamment l’édile sur sa politique en matière d’urbanisation. « Son slogan en 2010 c’était « Restons village ». Il s’était engagé à construire de manière raisonnable et raisonnée, explique Laurence Labayle, la nièce d’André Samitier, maire de Gargenville de 1971 à 2004 et qui a siégé dans l’opposition avec l’actuel maire entre 2010 et 2014. Depuis le début de mon mandat, j’ai vu passé un tas de projets, tous azimuts, dont certains pour lesquels la ville a payé des études sans avoir les moyens de les réaliser. »

Pour illustrer son propos, elle cite notamment la Zac des Hauts de Rangiport, dont la majorité actuelle a hérité. « Dans le cadre de la loi, on aurait pu y faire construire des logements étudiants, une maison de retraite, poursuit l’élue démissionnaire. Cela aurait permis de diversifier le type d’habitat, conformément aux engagements. Au lieu de ça, le maire y concentre des logements sociaux et il y fait construire une maison de services intergénérationnelle pour se donner bonne conscience. »

Sur ce point, le maire, à la tête de la ville depuis 2014, estime que son ancienne adjointe n’a pas conscience de la réalité du terrain. « L’État oblige la communauté urbaine à construire 300 logements par an sur son territoire. Gargenville doit prendre sa part, réagit Jean Lemaire. Il y a aussi le PLHI (plan local d’habitat intercommunal ndlr) qui impose d’en bâtir 400 sur cinq ans. Est-ce qu’on doit attendre que le préfet prenne les choses en main à notre place ? »

L’ex-adjointe dénonce une gestion autocratique

Laurence Labayle décrit également une gestion autocratique du maire.

« Il ne voulait pas de béni-oui-oui oui dans son équipe. Il s’était engagé là-dessus au début du mandat, indique-t-elle. Maintenant, il n’y a plus de débat possible en conseil, c’est la même chose en réunions préparatoires. »

Jean Lemaire assure au contraire que l’ex-adjointe, à qui il a enlevé toutes ses délégations début février, a brillé par son manque d’implication ces dernières années. « Cela fait deux ans qu’elle ne participe plus au travail d’équipe. Elle s’est totalement marginalisée. Il y a des réunions d’élus où tout le monde peut prendre la parole. Mais elle était constamment absente pour raisons professionnelles. Elle n’a pas su assumer son rôle et aujourd’hui elle se retranche derrière de faux prétextes. »

Laurence Labayle a quant à elle le sentiment que la tête de liste l’a poussée vers la sortie.

« Dès la deuxième année de mandat, il ne me faisait plus participer à l’élaboration du budget. Cela faisait un moment aussi qu’il m’avait enlevé les parapheurs. Et quand je venais en mairie, il me prenait à part dans son bureau pour m’intimider, poursuit-elle. Le maire se prévaut d’une situation qu’il a lui-même provoquée. »

Harcèlement moral en mairie ?

Au-delà des querelles politiques, l’ancienne adjointe, juriste de formation, dénonce aussi de graves dysfonctionnements au sein des services municipaux. « Trente-huit agents, soit un tiers du personnel, ont témoigné pour me dire qu’ils subissaient où qu’ils voyaient d’autres subir du harcèlement moral à la mairie. » Des accusations qu’elle a portées à la connaissance du préfet, dans sa lettre de démission. « Ce sont des affabulations, rétorque Jean Lemaire. Le CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, ndlr) a interrogé tous les agents, aucun ne raconte de telles choses. »

Jean Lemaire estime par ailleurs que Laurence Labayle a été le « fer de lance d’une vindicte » au sein de sa majorité.

« Les autres démissionnaires l’ont suivie, affirme-t-il. Ces conseillers municipaux n’ont jamais pris la parole en réunion, comment peuvent-ils prétendre qu’il y a absence de démocratie ? »

« Au cours du mandat j’ai présenté ma démission trois fois au maire. À chaque fois, il l’a déchirée. J’ai dû l’envoyer directement au préfet pour qu’elle soit acceptée, répond l’ex-conseillère municipale Mélanie Tosatti. La politique de Jean Lemaire est en totale contradiction avec celle qu’il prônait quand on était dans l’opposition. »

Pourquoi ces élus n’ont-ils pas rejoint l’opposition, pour valoir leur différence ? « La guérilla pour la guérilla, ce n’est pas notre truc. Et à cinq, on n’aurait pas eu beaucoup de poids », répond l’ex-adjointe pour qui une candidature aux municipales de 2020 n’est pas du tout d’actualité.

Seuls quatre élus ont remplacé les démissionnaires, dont Pierre-Marie Darnaut, qui avait fait alliance avec Jean Lemaire au deuxième tour en 2014. Les deux hommes se sont brouillés depuis. Il siégera donc dans l’opposition.

 

78actu
 logoParisien

La première adjointe du maire de Gargenville démissionne

>Île-de-France & Oise>Yvelines|M.G.|14 mars 2018, 17h07|0
Jean Lemaire, le maire (SE) de Gargenville a enregistré le départ de sa première adjointe à qui il venait de retirer ses délégations. LP/M.G.

Quatre conseillers municipaux ont décidé de suivre Laurence Labayle.

Tensions politiques à Gargenville. Laurence Labayle, la première adjointe au maire de cette commune de 7 000 habitants proche de Mantes-la-Jolie vient de démissionner. Quatre conseillers municipaux ont décidé de la suivre.

Officialisée mardi soir en conseil municipal, cette décision est la conséquence logique de tensions apparues récemment entre Laurence Labayle et le maire (SE) Jean Lemaire. Le 1er février, ce dernier avait retiré les délégations des finances à sa première adjointe. Il prendra désormais en charge ce dossier. « Elle ne participait plus à la vie municipale depuis longtemps, accuse aujourd’hui le premier magistrat de la ville. J’ai essayé de la rencontrer, de discuter, de m’expliquer avec elle mais cela n’a pas été possible. »

Depuis plusieurs mois, les crispations s’étaient multipliées entre les deux. Avec, comme point de départ, le rachat, par la mairie, d’un bâtiment en 2015.

Juriste de formation, Laurence Labayle avait fait part de ses réserves sur ce dossier. Lentement, les relations avaient alors commencé à se détériorer. « Je n’étais pas satisfaite de la façon dont le maire gérait les affaires communales, nous n’avons pas la même conception de la conduite des affaires publiques, résume-t-elle. Du coup, le maire a commencé à m’exclure, à me prendre à partie, à me tancer. Et j’ai effectivement décidé de moins me rendre à la mairie. Je ne suis pas masochiste. »

Cette décision n’est pas passée inaperçue dans ce grand village qu’est Gargenville. Âgée de 45 ans, Laurence Labayle est la nièce d’André Samitier, l’ancien maire historique qui dirigea la commune pendant plus de trente ans. En décidant de l’exclure du jeu politique à deux ans des municipales, Jean Lemaire pourrait s’aliéner une partie des habitants, notamment les plus anciens, qui en réfèrent toujours à cette figure tutélaire.
YvelinesLaurence LabayleJean Lemaire

31 thoughts on “78actu/Le Parisien : Cinq élus “majorité” renoncent !”

  1. Philippe dit :

    Retour au moyen-âge ! Un seigneur dominateur ! Aucune morale, aucune écoute, aucun dialogue, aucun échange, il supporte seulement des soumis qui disent OUI à tous ses délires, les autres sont bons pour la porte !!! Bref, ce type est sourd et cloisonné, incapable de comprendre qu’il a été élu sur des engagements forts avec les représentants d’une démocratie participative ! Il n’y a que lui qui compte, c’est tellement choquant ce qu’il fait que cette histoire devrait faire une étude de la part des psychiatres !

  2. Gargenville Seine Vexin dit :

    Cet acharnement d’une urbanisation intensive pour 10 millions de dettes dépasse la raison, dépasse l’entendement, car il s’agit bien d’une manipulation de masse concernant le changement de notre cadre de vie à Gargenville.

    Nous avons donc affaire à une complète métamorphose de Jean Lemaire (vis à vis de ses engagements, du collectif de l’opposition, de Laurence Labayle, de PMD et du verdict des urnes).

    Egalement, manipulation férocement combattue depuis toujours contre la fondatrice d’une nouvelle idéologie de vie à Gargenville (Nicole Delpeuch), sans aucune infrastructure le permettant et à contrario de l’opinion publique !

    Jean Lemaire en était le grand opposant par fusion des listes et soutien de Laurence Labayle !

    Ce qui choque : Quand on est élu par fusion des listes sur appel républicain de Pierre-Marie Darnaut (contre les délires urbanistiques de la maire sortante) – qui plus est – d’après le slogan « Restons Village » et le soutien de Laurence Labayle, porte-drapeau de la famille Samitier – mandat en poche – on n’agit pas en ingrat, on n’agit pas en goujat, on n’agit pas en « salaud » en décidant soudain d’éliminer tous ses soutiens d’un « Restons Village » pour asseoir l’inverse total de ce que les électeurs ont majoritairement voté en toute confiance !

    La démocratie ça se respecte, les règles de la république ça se respecte, encore plus quand on brigue la fonction de maire pendant plus de 20 ans, prétendument au bénéfice de l’intérêt général !

    On a tous encore à l’esprit cette puissante envie d’accession à l’Hôtel de ville par rassemblement d’un « Restons Village », une place chère de sincérité, une place juste de loyauté, une action physique impliquant émulation/justice/protection, devant l’immense danger des volontés débordantes de la maire sortante !

    Qu’en reste-t-il ??? Manipuler son entourage ? Tricher sur ses véritables intentions ? Mentir sur ses véritables propositions ? Manœuvrer d’effroyables décisions ? Lapider les espérances de tout un peuple ? Qui dit mieux ???

    Des agissements à en faire pâlir les plus grandes trahisons de l’histoire ! Mais on est une petite commune de 7000 habitants avec des références toutes particulières, alors quand l’envie vous prend « en orgueilleux suprême » d’imposer aux autres tout ce qui consiste à faire du mal à ses partenaires et alliés pour le succès d’horreurs sans pareilles, on est coupable d’empoisonnement public avec inquiétude générale de lendemains ignoblement sabotés.

    Qui est devenu impropre à une élection toute spéciale en écartant toute forme de démocratie locale ?

    Concernant la ZAC Porcher, pour davantage de précisions, la majorité « Jean Lemaire » ne pouvait pas en avoir hérité, tout simplement parce qu’à l’époque la ZAC en question était frappée d’un recours et d’une plainte contre la « FAVEUR » entre élus « Delpeuch » et aménageurs. Jean Lemaire était au courant et avait parfaite conscience de ces démarches puisqu’il était l’initiateur du « collectif de l’opposition ».

    A l’époque, la « FAVEUR » entre élus et aménageurs a délibérément consisté à manipuler la concertation publique des 6,7 ha pour les amener à 11,6 ha en conclusion de la concertation (700 logements au lieu des 300 prévus), ce qui s’apparente à une grossière manipulation totalement illégale envers l’opinion publique.

    En fonction, Jean Lemaire avait le choix de reprendre et poursuivre la procédure, hélas, nous connaissons tous ce qui est advenu de la mandature de « M. Restons Village » !

  3. Gégé dit :

    C’est plus un conseil municipal, c’est un cirque !

    QUEL JEU DE CHAISES MUSICALES !!! Cinq s’en vont, quatre les remplacent, mais pour combien de temps avant une nouvelle hémorragie ( que j’espère rapide ).

    ENFIN ! Les choses bougent dans le bon sens, des consciences se réveillent d’un long sommeil hypnotique orchestré depuis des années par l’édile aux ambitions irrationnelles et démesurées.

    QU’IL DEGAGE VITE ! Que Gargenville retrouve un peu de sérénité, et que l’on puisse sauver (si c’est encore possible) le peu de l’héritage Samitier qu’il nous reste après ce sabordage organisé par ce roublard !

  4. Xavier dit :

    Aux journalistes il peut raconter ce qu’il veut, ce fourbe de Jean Lemaire n’est plus crédible et son « honneur à notre maire » il n’en reste plus grand chose ! Ce type s’est enfoncé tout seul comme un gros benêt, il fallait réfléchir à deux fois puisqu’il avait la chance d’être secondé par la nièce d’André Samitier et PMD. En tout cas il nous a bien eu cet hypocrite, c’est la plus grosse honte de Gargenville ! Qu’il dégage sur une île déserte !

  5. Laurent dit :

    Quel véritable intérêt à ce type là ??? Pas même la plus petite reconnaissance à son entourage, Dieu que c’est moche !!! Pour ceux qui croyaient à fond dans le bonhomme ça la fout mal ! Ah il est beau son état d’esprit, à la place des nouveaux arrivés moi j’aurais fait demi tour ou je me serais porté pâle ! Quant aux autres c’est le moment de tout plaquer pour une autre vie ! Quelle gloire à tirer de ce beau bourbier bien dégueulasse ???

  6. Benoît dit :

    Moi aussi j’ai voté Jean Lemaire, j’y croyais, maintenant je ne peux plus le voir et j’ai honte d’avoir été aussi nul ! Il fait pire que la mairesse, pourtant il sait toutes les choses ignobles qu’il fait aux électeurs ! En plus quand on lit les déclarations de Laurence Labayle et celles du docteur Darnaut, on voit bien tous les trésors d’ingéniosité qu’il a fallu qu’il invente pour rouler tout le monde ! Du coup, l’histoire nous prouve une fois de plus que notre mode électoral est dangereux pour nos libertés, surtout avec cette sorte de gens, qui eux trouvent ça normal de tromper leurs concitoyens ! Cette smala c’est le meilleur encouragement pour voter FN !

  7. Patrick dit :

    Belle leçon de démocratie ! Ça commence à bien faire tous ces mensonges et toutes ces manipulations, je rappelle que les électeurs n’y trouvent pas du tout leur compte ! Car il faut bien retenir que c’est Jean Lemaire qui a retourné sa veste, par contre, la 1ère adjointe est restée nickel à ses convictions, du coup le conflit devenait inévitable ! Comprenez par là que Laurence Labayle a été poussée vers la sortie pour que « MONSIEUR » et ses soumis règlent définitivement le compte de la commune, Nicole Delpeuch elle-même n’aurait pas rêvée mieux d’une telle situation… qu’elle félicite d’ailleurs d’une bonne gestion de 10 millions de dettes pour des barres de béton qui ne trouvent aucun acquéreur, sinon au goutte à goutte.

  8. Didier dit :

    Ah ce Jean Lemaire tellement compréhensif quand il parlait d’un « Restons Village », et maintenant tellement diabolique quand il s’agit d’imposer sa grosse trahison avec ses petits béni-oui-oui sous totale assistance ! Aujourd’hui tout est bon pour maudire Laurence Labayle, mais hier il n’avait pas de mots assez forts pour la mettre en avant et l’encenser pour accéder à la mairie ! Comme on peut le lire dans les journaux, le masque tombe, il a obtenu le fauteuil et voilà qu’il élimine tous ceux qui veulent remplir leurs engagements électoraux ! Quel type abject et quelles horreurs ! Qu’il dégage vite !

  9. Nelly dit :

    Je trouve honteux dégueulasse qu’il maltraite Laurence comme ça dans la presse ! En plus il est que dalle à côté d’elle, c’est Laurence qui lui a tout amené et le docteur qui a terminé la touche ! A part son gros baratinage et ses traîtrises, de quoi il est capable ??? Ce type là ne vit que sur une montagne de mensonges, qu’on le veuille ou non, il symbolise tout ce qu’il y a de plus repoussant dans la vie !!! Vu l’accumulation de toutes ces belles choses « honnêtes et sympathiques », il n’y a toujours personne de respectable pour lui montrer la porte ?????

  10. Josiane dit :

    J’sais pas où j’ai lu ça mais paraît qu’ça fait 40 ans qu’il pourrit sa ville ! Faut lui décerner la médaille du plus grand semeur de merde du pays !!!

  11. Christian dit :

    Ça vaut la peine de faire un commentaire ??? C’est pas rassurant de voir sur Facebook (tu sais que tu viens de Juziers/Gargenville), des observations aussi plates et timides de la part de personnes qui sont parfaitement au courant des 10 millions de dettes pour une pléiade d’HLM ! Que se passe-t-il ??? Même l’évènement de la démission de la 1ère adjointe (nièce d’André Samitier) et de quatre autres élus, ne déclenche pas le moindre sentiment de révolte vis à vis des manipulations ciblant la fusion des listes, PMD, Laurence Labayle (fusion contre l’urbanisation de masse de la maire sortante) ???? Franchement vous pouvez faire beaucoup mieux !!!! C’est dans vos cordes !!! Vite un effort la semaine prochaine dans La Gazette en Yvelines !!!!

  12. Enfumage ! dit :

    C’est l’histoire d’un très gentil candidat « Restons Village » qui une fois élu ne nous amène que de la boue et de la misère ! Les électeurs, la fusion des listes, PMD, Laurence Labayle et son groupe de déçus, tout le monde y croyait dur comme fer ! C’est quand même dingue d’avoir affaire à une histoire aussi sordide dont la seule personne gagnante est la maire sortante (virée pour sa politique bien tordue), qui d’ailleurs le félicite publiquement de sa « bonne gestion » communale pour 10 millions de dettes !!!! Du délire !!!! Comique la mante religieuse !!!! Mais on a plus du tout envie d’écouter les inepties de cette grande fan d’une urbanisation de masse pour un cataclysme financier. Pour mémoire, les électeurs l’ont sanctionné à deux reprises, mais Jean Lemaire lui, attache visiblement énormément d’importance aux abus précédents de « la maîtresse d’école » et ses compliments en la matière. C’est clair ! Ces deux là nous prennent en otages matin midi et soir depuis 2004 !!!! C’est hallucinant !!!! Maintenant on veut tout savoir de leurs magouilles !!!!

  13. GSV... Nous, lanceurs d'alerte ! dit :

    A celles et ceux qui maintiennent la continuité de cet extraordinaire holdup électoral…

    Vous avez fait le mauvais choix ! Ce qu’on vous a mis dans la tête ne correspond pas au vote des électeurs ! Tout est faux !!!! Tout n’est que mensonges !!!! Pour vous en convaincre, vous avez quantité de vos diverses annonces de campagne à votre disposition dans ce site !

    Il est encore temps de vous reprendre en analysant les choses plus minutieusement et rebondir la tête haute pour Gargenville ! Faîtes-le !!!! Faîtes travailler vos sentiments propres !!!!

    Coupez-vous des mauvaises influences ! Ne vous laissez pas entraîner dans ce monde du pire qui vous ridiculisera et vous entachera d’une sale réputation – réputation qui vous collera aux basques comme ce que vous aurez cautionné de pire dans votre vie !

    Sous influence, on peut faire des choses stupides, mais les entériner en toute connaissance de cause est impardonnable !!!!! Après on traine ça toute sa vie… (Voir KARAA et sa si basse déloyauté)

    Bientôt vous aurez à vous prononcer sur la plus grosse perfidie que notre ville de Gargenville ait jamais connue !!!!

    Laurence Labayle et quatre de vos ex-collègues ont catégoriquement refusé de cautionner pareils délires !!!! Ils ont vu clair !!!! Ils ont mesuré l’importance du danger !!!! Remercions-les !!!!

    Un budget grevé de 10 millions de dettes !!!! Un projet monumental en centre ville pour 10 autres millions de dettes et des centaines de logements sociaux !!!!

    Tout cela par un présumé « candidat/protecteur » qui s’est fait élire sous la bannière « Restons Village », trompant le soutien de Laurence Labayle (porte-enseigne de la famille Samitier) et celui de Pierre-Marie Darnaut (co-tête de liste de la fusion), pour s’accaparer d’une majorité de votes !!!! C’est dire l’importance de la machination politique !!!!

    Il est encore temps !!!! REPRENEZ-VOUS !!! STOPPEZ cette machine infernale !!!! DEMISSIONNEZ de cette emprise diabolique qui n’a que pour seul but de détruire notre cadre de vie pour des dettes pharaoniques !!!

    Ne laissez plus vos concitoyens otages d’un système complètement fou et délirant !!!! Redonnez la liberté au peuple de Gargenville !!!! Redonnez la liberté à vos compatriotes !!!!

  14. Alain dit :

    Pour en finir, absolument rien ne peut excuser les dérives de cet homme qui se révèle lâche, fourbe, déloyal envers ses collaborateurs et ses concitoyens ! Honte à celui qui n’a aucun respect à la valeur morale d’un verdict électoral ! Ces démissions récentes prouvent un fois de plus qu’il n’est pas prêt de déclencher un tonnerre d’applaudissements, sauf s’il annonce son départ !! Le pire sont ceux qui l’écoutent encore pour une belle entorse à Gargenville et en pleine mesure de leurs actes ! Chacun fera avec sa conscience, mais après qu’ils ne viennent pas se plaindre s’ils sont devant de gros ennuis, parce que l’ingrat aura déjà pris la petite porte !

  15. Ouvrir les yeux dit :

    Bonjour, il faut une mobilisation générale et efficace pour faire tomber rapidement l édile avant qu il ne soit trop tard. Merci à GSV de continuer le combat et non de faire comme une certaine association telle que :

    « L’association L’ UNITE GARGENVILLOISE a pour but de rassembler les Gargenvillois sur un thème : Gargenville et son cadre de vie. Organe d’information, de proposition et de débat sur la vie de notre commune, notre association accueille tous les Gargenvillois qui veulent y participer, dans le but de préparer l’élection municipale 2020. »

    Déjà 2 ans et toujours aucune proposition, même pas de réaction(s) aux dernières démissions, mis à part que le temps joue en leur faveur d après un commentaire de M. Gerlove.

    Il me paraît difficile de revenir en arrière sur la multiplication des constructions sauf être en possession d une baguette magique pour faire disparaître les horreurs de Jean Lemaire. Être en avant, combatif, n est ce pas mieux que d attendre et laisser faire?

    Est ce que «  l unité gargenvilloise » soutient GSV ? Son mutisme peut laisser à penser le contraire. Comme le dit cet ancien adage, « qui ne dit rien consent »

    GSV à un idéal, préserver Gargenville et l’intérêt général, son combat nous alerte des dérives de la majorité et nous en apporte les preuves. A nous gargenvillois(es) de soutenir la seule association respectable. A nous d inciter les derniers élus à démissionner et se ranger aux côtés de Laurence Labayle.

  16. Gargenville Seine Vexin dit :

    Réponse à « ouvrir les yeux ».

    Cela fait quatre ans que nous sommes la seule association à réellement combattre les contraintes communales de Jean Lemaire, candidat « Restons Village » et prétendu protecteur de la ville… mais c’est comme ça !

    Le combat est rude, permanent, vicieux, inégal, injuste (pour votre information, le jour même de quelques heures de travaux à l’ouverture d’un passage dans un muret, l’un des collaborateurs de Pierre-Marie Darnaut s’est vu son lieu professionnel interdit d’accès pendant 1 an par la pose de barrières dites de « sécurité », mais jamais aucune sécurité pour le lavoir d’à côté… ni aucune remarque aux riverains de l’impasse en totale illégalité vis à vis de l’urbanisme. Mais cela n’a pas suffit ! Rien n’a suffit à assouvir l’appétit féroce d’une soif de pouvoir démesurée du « chef » de la commune et du « chef » de l’urbanisme, le véhicule professionnel du partenaire de PMD a été placé en fourrière et détruit, ses autres véhicules anéantis, et les conseils du « notaire » de l’Hôtel de ville sont allés encourager une procédure qui n’avait absolument pas lieu d’être, mais qui au bout du bout s’éteint d’elle-même (par raison d’urbanisme du GPSO).

    Les injustices de Jean Lemaire sont évidemment monnaie courante – elles sont aussi soudaines que renommées à travers Gargenville et la région Mantaise – une réputation méritée – de même que ses éclairs de pétages de plomb – eux aussi légendaires et mérités dans son entourage et à travers la commune et la région.

    Pour être maire, il faut en avoir la stabilité intellectuelle ! C’est pourquoi l’inconstance et le manque d’équilibre politique de Jean Lemaire inquiète à plus d’un titre…

    Exemple : Personne ne lui a demandé de convoquer des commentateurs « Facebook » pour leur faire des remontrances et les gros yeux et tenter de les intimider en les infantilisant ! De même avec son entourage, élus, personnel communal, opposition, anciens du collectif et autres ! Personne n’y échappe !

    Ce qui nous fait dire : Jean Lemaire a-t-il vraiment toutes les facultés requises à occuper la fonction en toute sûreté pour la bonne quiétude des affaires communales et les administrés ?

    Autre exemple : Personne ne lui a demandé et encore moins conseillé de retourner sa veste contre la fusion de Pierre-Marie Darnaut et Laurence Labayle et enterrer la commune comme il le fait pour 10 millions de dettes !

    Tout cela démontre-t-il un équilibre satisfaisant et une bonne stabilité à gérer la ligne retenue par les électeurs ?

    Par ailleurs, la légitimité, la vraie, l’authentique, il ne l’a plus depuis des lustres !

    Réellement, que pèse Jean Lemaire sans Laurence Labayle et Pierre-Marie Darnaut ? RIEN ! ABSOLUMENT RIEN !

    Aujourd’hui c’est Laurence Labayle qui claque la porte avec quatre de ses collègues (et il y a de quoi) ! Hier c’était Pierre-Marie Darnaut qui subissait contre son gré les célèbres sautes d’humeur de l’édile et ses soudains écarts de position politique. Tout cela est-il bien normal ???

    Qui peut dire de quoi est vraiment capable Jean Lemaire puisqu’il est aussi imprévisible que le temps ?

    D’un « Restons Village » à un « Béton Ville » ! D’un « démocrate » aux méthodes d’un tyran ! D’un bon gestionnaire à 10 millions de dettes ! Du « fils spirituel » d’André Samitier au débarquement de Laurence Labayle ! D’un « j’aime passionnément ma ville » à l’imitation d’un Val Fourré ! Du « fidèle à ses convictions » à un ingrat sans bornes ! Etc… Etc… Où est passée la stabilité tant souhaitée des électeurs ??? Une fois de plus, tout cela est-il bien normal ?

    Après les contraintes « Delpeuch », la commune avait besoin de stabilité, de sécurité, de loyauté, de sincérité, pas d’une subite pirouette pour l’envers total du verdict des urnes et d’un gouffre financier sans fin !

    Il manipule, certes, mais sait-il lui-même où l’emmènent ses soudains éclairs fulgurants de sautes d’humeur ?

    A en voir ce qui se passe dans les affaires communales, à en lire les récentes déclarations de Laurence Labayle, à en juger de son comportement envers ses partenaires et alliés, à en additionner les retombées sur la commune et sa population, on peut effectivement se poser les bonnes questions quant aux qualités requises à remplir sainement la fonction pour de bonnes définitions communales, puisqu’il met tout est à l’envers pour un véritable cataclysme !

    Aujourd’hui, le danger est-il encore plus grand sans Laurence Labayle ?

    OUI à l’évidence ! Car même si Pierre-Marie Darnaut est enfin entré au conseil municipal, Jean Lemaire a une nouvelle fois largement démontré qu’il était incapable de démocratie locale, notamment par l’agressivité envers Laurence Labayle (qui ne voulait rien d’autre qu’exprimer quelques minutes le respect de ses engagements aux électeurs), plus récemment, par l’agression publique de Jean Lemaire envers son principal pilier électoral Pierre-Marie Darnaut, qui en l’occurrence ne parlait que démocratie locale et au nom de la démocratie locale !

    D’où qu’elles viennent, il n’accepte pas les contradictions, le dialogue est impossible, encore moins quand il s’agit d’exprimer des remarques à son intention ! Sans mot dire, en silence, tout le monde doit accepter ses conditions !

    Sinon des coups, des coups, toujours des coups, une pluie de coups gratuits dans une prétention énorme, c’est nous qui les avons pris et qui les prenons autant que les ont pris Laurence Labayle et ses collègues dans leur face à face avec celui que nous avons tous ensemble porté dans le fauteuil… pour notre plus grand malheur, pour notre plus grande désillusion !!! Dîtes votre désaccord, alors il frappe, il frappe, et frappe encore tous ceux qui ne sont pas d’accord avec ses méthodes tyranniques ! Demandez à Laurence Labayle et tous ceux qui en ont fait les frais, ce qu’ils pensent des « remerciements » anticipés du « caïd » de l’Hôtel de ville !

    Egalement, nous avons été contraints de faire face à la désillusion d’Alexandre KARAA, aujourd’hui grand soutien de Jean Lemaire, jadis présenté comme le farouche défenseur de nos valeurs… et puis il a fait pschitt plouf plouf après une belle remontée de bretelles du « protecteur » de la ville au top de son orgueil démesuré !

    Pour autant, fallait-il se coucher et ramper sous la moquette… ou faire face comme l’a fait avec honneur Laurence Labayle devant les intimidations et les excès de colère d’un vrai despote ???

    Tout cela pour vous dire que nous nous sommes déjà fait avoir par le « chevalier blanc de Rangiport disparu dans la coulée verte d’Hanneucourt derrière un portail blindé après son terrible retournement de veste »…

    Ce n’est certainement pas pour recommencer avec un nouveau Zorro qui surgirait d’on ne sait d’où à la dernière minute d’un splendide silence assourdissant de plusieurs années pour lui aussi nous faire la morale et la pige en nous disant : Poussez-vous de là vous me faîtes de l’ombre !!!

    On connaît les discours… Darnaut ceci… Darnaut cela… J’suis un bon ! Place à la jeunesse !

    MERCI beaucoup ! Rappelez-vous le refrain de Rangiport… C’était le même ! A l’identique ! Lui aussi bombait le torse ! Lui aussi avait les chevilles qui enflent !

    VRAIMENT NON MERCI ! Une fois c’est déjà de trop et on en mesure aujourd’hui les dégâts tous les jours, ce n’est pas pour recommencer demain avec un autre prétendu Superman !

    Comme l’exprime si bien Laurence Labayle, on est pas masos !!!!

  17. JOËL dit :

    Enfin des journalistes qui font un peu de bruit sur le retour du moyen-âge à Gargenville !!! C’est même à se demander s’il existait un monde civilisé avant 2014 ! Heu… 2010 ! Heu… 2004 ! Quand je pense à tous ces prédicateurs qui nous disaient le plus grand bien et tout le toutim de Jean Lemaire, les pauvres, ils bombardaient les associations des prétendues capacités de l’édile, ça y’allait à plein tube, mais ces grands donneurs de leçons sont aujourd’hui amnésiques, plus rien, ils se souviennent de rien… Ah bon j’ai dis ça ??? Mais pas de pot pour toi Michel, te voilà arrivé dans le conseil ! Aïe Aïe Aïe… Heureusement bientôt les voiles ! Sacré veinard, dis-moi, tu as déjà mis ta maison en agence ?

  18. Lisez-bien les journaux dit :

    Lisez-bien les journaux, le dysfonctionnement de la vie politique à Gargenville n’est absolument pas normal.

    Tout le monde peut constater que la désorganisation orchestrée relève d’oscillations d’humeurs échappant à tout contrôle. L’édile passe soudain d’une période d’excitation euphorique à un état général dépressif, et c’est ce qui engendre cette instabilité d’un tout et son contraire dans tous les domaines du jour au lendemain, dont nous en faisons les frais.

    Voyez les intenses changements d’humeur, voyez les soudains revirements, voyez les volte-faces fulgurants, voyez les brusques ruptures, voyez les subites contradictions, voyez les affrontements que cela engendre, les contestations, les différends, les conflits, les clashs, les batailles, les séparations, les souffrances, tout cela est constellé d’une soif de pouvoir démesurée, d’une situation d’isolement excessive, de hauts et de bas récurrents, de positions agressives parfois extrêmes.

    C’est un constat, depuis quelques années c’est toute la population qui vit en alerte dans la crainte d’un nouvel excès qui pourrait aller jusqu’à l’inimaginable ! Il faut le dire, les habitants tendent le dos et redoutent le pire à tout moment, notamment des conséquences qui découleraient d’une nouvelle lubie urbanistique aux idées délirantes et complètement incontrôlables.

    Après les éliminations de Pierre-Marie Darnaut, puis de Laurence Labayle suivie de quatre autres élus, seul à bord (urbanisme/finances/décision d’endettement), la phase d’un tout-pouvoir plus qu’excessif vient d’être atteinte !

    Cette situation va inévitablement engendrer une autorité abusive avec facteur de rechute urbanistique enclin à concrétiser de nouveaux projets pharaoniques à Gargenville pour 10 autres millions de dettes.

    D’après le dernier conseil municipal, il faut bien comprendre que Jean Lemaire est arrivé à un point de non-retour, il ne plus supporter une quelconque remarque, encore moins une éventuelle contrainte d’où qu’elle vienne, ce qui détermine l’état de faiblesse dans lequel se trouve la commune aujourd’hui, livrée à un conseil municipal sous contraintes briffé par diverses pressions inacceptables !

    Par ailleurs, comprenez-bien que Laurence Labayle constituait un obstacle d’importance majeur au poste des finances. Dans ce qui nous est rapporté des journalistes, Laurence Labayle subit de plein fouet quantité de reproches infondés de la part de Jean Lemaire (si tu veux te débarrasser de ton chien, accuse-le de la rage).

    Délégations retirées, Jean Lemaire « bon prince », peut ainsi faire passer le message d’un persécuté et d’une 1ère adjointe qui ne serait pas consciente de la réalité du terrain, manquant d’implication dans l’équipe et finalement rafler les délégations du poste.

    Notez-bien que les finances tombent entre les mains de Jean Lemaire, qui par la même occasion délivre le message d’une « économie » d’un non-remplacement. Ce qui est une totale fumisterie de sa part puisqu’il obtient les finances qu’il convoitait tant par manipulation.

    Ainsi fait, à lui seul, Jean Lemaire peut définitivement décider de tout sans jamais personne à qui rendre des comptes !

    Notez également que la manipulation de l’obtention du poste de la 1ère adjointe, rejoint parfaitement la manipulation d’un « Restons Village », la manipulation de la fusion Pierre-Marie Darnaut, la manipulation du soutien de Laurence Labayle, la manipulation du conseil municipal, la manipulation d’une urbanisation de masse, la manipulation d’un Gargenville tout à l’envers. Symptômes « habituels » de cette volonté absolue d’emmener la commune là où veut en venir l’édile.

    Si le constat des fluctuations d’humeurs correspondaient à l’aboutissement d’un « Restons Village », bon, on en comprendrait la volonté du système, mais là, les sautes d’humeur particulièrement intenses s’amplifient pour l’évolution d’une urbanisation de masse qui fait apparaître que nous sommes tous amenés à des évènements qui ne correspondent en rien à ce qui a été voté.

    Il s’agit donc bien d’un état psychologique qui relève de perturbations importantes précipitant la commune et sa population dans un apocalypse destructeur jusqu’au-boutiste.

  19. Avenir dit :

    Nous sommes arrivés à la fin d une époque, d une génération.
    Terminee l époque de Delpeuch
    Terminée l époque PMD, il ne souhaite plus rien
    Terminée l époque Lemaire, sans le soutien de PMD et de Laurence que peut il attendre? Il aura endetté la ville, même avec des taux au plus bas, l endettement reste. Et pourquoi : acheter une pizzeria, brader l immobilier de la ville et donc nos propres biens, construire un centre technique alors que l existant suffit largement surtout quand l exécution des taches est au niveau de GPSO, etc..etc..

    Il faut une nouvelle génération, avec des objectifs clairs, un programme écrit en concertation avec GSV, seule association qui défend les intérêts de Gargenville et de ses habitants.
    Il faut une tête de liste avec une expérience municipale, mais en revanche avec l obligation, non négociable, du respect du programme. Le premier geste de cette future tête de liste sera d organiser un référendum pour arrêter l urbanisme sauvage qui dénature notre ville, de s entourer d élus issus pour quelques uns de GSV qui seront les garants du respect des engagements.

    En fonction, GSV, doit élargir sa base de représentants, modifier son en-tête pour écrire l avenir.

  20. Gargenville Seine Vexin dit :

    Psychanalyse d’un grand bazar ? Psychanalyse d’une énorme tromperie ? Psychanalyse d’un système dans lequel on n’est libres de rien ?

    Les critères c’est quoi ?

    Que ce soit l’époque de Nicole Delpeuch ou celle de Jean Lemaire, les procédés pèsent lourds !

    Les deux ont naufragé Gargenville, les deux ont purement et simplement tué Gargenville en trompant l’opinion publique et en se jouant du verdict des urnes.

    Agir comme ils l’ont fait, c’est mettre en pratique une totale interdiction de simple démocratie dans le pays des droits de l’homme. Consternant NON ? C’est pourtant la vérité !

    En pleins mensonges, ces gens ont l’air sincères !

    Des cyniques qui peuvent facilement convaincre comme nous l’avons malheureusement vécu et comme nous continuons de le vivre ! N’oublions pas qu’il n’y a jamais eu de débat et qu’il n’y en aura jamais, mais ce qu’il y a encore de plus remarquable dans ce comportement, c’est qu’ils sont dans une continuelle position d’arrogance infiniment complexe et infiniment humiliante envers leurs contradicteurs, ce qui leur permet de jouir d’un pouvoir absolu et de le prolonger dans un espèce d’excès d’honneur dont ils en tirent partie.

    On vient de le revivre, notamment avec Laurence Labayle et les 4 opposants à Jean Lemaire, en démissionnant, ils dénoncent une sortie de route remarquable, notamment d’ignominies, des pratiques douteuses, mais le fond qui est reproché est immédiatement balayé dans une interdiction de toute réflexion qui pourrait provoquer d’autres départs.

    Avec eux, le peuple ne peut pas s’exprimer, et quand il le peut, ce pauvre peuple est immédiatement placé dans l’interdiction.

    Des personnages pas très « Restons Village », des tyrans d’un cataclysme, des nantis de l’Hôtel de ville !

    Tout cela pour vous dire que rien n’a été favorable pour Gargenville depuis 2004 !

    Croyez-vous qu’une nouvelle génération pourrait être à elle seule la solution miracle pour la commune ?

    OUI si vous avez les bonnes personnes suffisamment compétentes et sincères pour assurer les responsabilités.

    Allons plus loin, poursuivons, par bonheur, s’il y en a, comment se fait-il qu’ils ne se soient jamais manifestés (de prêt/de loin) dans l’opposition qui est la nôtre ??? Qu’attendent-ils ? Que se passe-t-il ?

    Rien que Sébastien Friquet, Laurence Labayle, Jacques Monnier, Gilda Dahmani, Dylan Chaumeau, vous les avez vu faire un pas en direction de notre association ? Jamais ! INCROYABLE NON ?

    Par ailleurs, vous avez vu Alexandre KARAA et Gérard SINQUIN ?

    Deux élus issus de nos rangs, ils votent tout et n’importe quoi en faveur de Jean Lemaire pour enfoncer encore davantage la commune !

    Ils n’ont toujours pas compris qui nous sommes ??? Ils n’ont toujours pas compris que cela fait quatre ans que nous sommes la seule véritable opposition de Gargenville ??? Ils n’ont rien compris des recours ??? Ils n’ont rien compris des contenus des tracts ??? INCROYABLE NON ???

    Nouvelle génération, d’un autre côté, vous avez vu Yann Perron (équipe « Delpeuch »), féliciter la bonne gestion de la commune pour 10 millions de dettes ? Vous avez vu le manifeste copinage entre Jean Lemaire et les 6 élus de l’opposition ? ABERRANT !

    Quand on voit ça une fois on comprend tout de suite que la population de Gargenville est placée sous séquestre !

    Du coup Yann Perron est en train de se griller définitivement en se portant garant d’un système agonisant !

    C’est vraiment compliqué !

  21. Marc dit :

    Tout ce spectacle d’une grande déroute ! Ce que je trouve de plus inquiétant c’est que les gargenvillois ont aujourd’hui devant eux un homme d’affaires de l’immobilier qui ne se gêne pas d’humilier ses soutiens et ses électeurs pour des constructions à tout va et une dette pharaonique ! Tout cela pose de nombreuses questions, mais apparemment les autres de sa liste s’en trouvent bien puisqu’ils continuent d’approuver ses dérives ! Sans doute de l’amitié et de l’affection pour les habitants qui souffrent de cette imposture !

  22. Pierrette dit :

    A l’évidence les Gargenvillois traversent une terrible épreuve et Laurence révèle toutes les manipulations dont les administrés font l’objet ! Bravo à elle, mais cela peut durer jusqu’à la fin du mandat si personne d’autre n’en prend réellement conscience ! Les faits sont très graves et ces élus ont la mémoire courte, car il faudrait être fou ou aimer les placards pour continuer de torpiller Gargenville comme ils le font en s’imaginant s’en sortir les mains propres ! Trop de magouilles, trop de preuves, trop de dettes !!!

  23. LOÏC dit :

    Quand on pense qu’il a été élu pour un restons-village, tout est dit !!! Et cette équipe qui reste encore autour de lui… leur moralité est au-dessus de tout soupçon ? Continuer à le soutenir comme ils font, ils sont encore droits dans leurs bottes ? A propos, la bonne blague, tout le monde pensait qu’ils avaient tous compris, mais le second degré ça existe, il semblerait bien que ceux qui restent n’aient pas tout saisi ou qu’ils n’aient pas envie de comprendre ces histoires trop sombres ! Si ça vous fait du bien continuez à fermer les yeux, mais vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenus ! Serrez les fesses !

  24. Le canard relooké dit :

    Ce Jean Lemaire c’est mon rayon de soleil à moi, tous les jours je réveille de bonne humeur grâce à lui ! Une énorme malhonnêteté, une montagne de dettes, une ville pitoyablement anéantie, des affaires vicieusement orchestrées, des pantins pour l’aider, c’est vraiment à vomir on a voté pour un thon ! Vive la démocratie !!!

  25. TOC TOC C'EST LA POLICE dit :

    Qu’est-ce que c’est que cette affaire ? Un maire peut librement s’acharner sur sa commune sans rien respecter pour les citoyens ? Où allons-nous ? Depuis quand peut-on accorder du crédit à un type aussi tordu ? Nettoyons tout ça au karcher ! Pour ma part je souhaite qu’ils soient condamnés à des travaux d’intérêt général et qu’on les mettent à nettoyer les rues de la ville, après en taule !

  26. Jean Pierre dit :

    Il est là pour pourrir gargenville et rien d’autre ! Il faut regarder la vérité en face, le drame de notre commune vient du fait que ce type s’est fait passer pour l’homme de la situation alors qu’il ne voulait que détruire le cadre de notre ville ! Aujourd’hui il raconte n’importe quoi pour conserver son poste mais la seule chose qu’il faut voir c’est qu’on est mal barrés s’il reste au pouvoir ! C’est un groupuscule qui le tient, il est temps que tout ça s’arrête !

  27. NICO dit :

    Moi à leur place je n’aurais pas attendu aussi longtemps pour décamper ! Faut être fou pour rester dans une équipe pareille ! Tous ces gens sont dominés comme des enfants et c’est pour ça qu’on subit autant d’idioties dans cette ville !!! Cette mairie est devenue une espèce d’arène pour retardés mentaux et devinez qui est le chef ???

  28. Bruno dit :

    Quel brave homme connaissant la sincérité, la loyauté, la fidélité !!! Avec ça il nous reste que des trahisons, des salissures, des regrets, pour ce qui est de la moralité chacun appréciera !!! Et que pensez-vous de ce Jean Lemaire et de cette Nicole Delpeuch qui se sont mariés en seconde noce pour entuber les électeurs ??? C’est parfaitement légitime ??? C’est effrayant de dépendre de cette sorte de gens malsains pour cogner de cette façon sur les administrés. Certains se régalent mais bientôt l’heure des comptes !!!

  29. Luc dit :

    Ce type est moralement pourri ! Il a jeté Laurence de manière totalement abjecte et il se sert de la presse pour la faire passer pour une femme incapable et archi nulle. Si on pouvait lui dire ses quatre vérités à celui-là et lui mettre ses casseroles sous le nez il changerait rapidement de ton ! Mais ce n’est que partie remise on s’occupera de lui en temps voulu et il se souviendra des cons de gargenville.

  30. Cédric dit :

    Ce maire fout la démocratie par terre, lui le comique de service qui nous parlait de démocratie ! On aura tout entendu ! Dans le genre, je préfère la mairesse c’était encore plus honnête !

  31. Vincent dit :

    Il était temps que les journalistes s’occupent de son compte ! Ça fait du bien de voir sa tronche de gros profiteur dans les journaux ! Pas la peine qu’il fasse ses leçons de morale, il a vendu son âme au diable et il a vendu gargenville aux promoteurs en insultant les électeurs ! Qu’il finisse en tôle !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion