logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris
Gilets jaunes 83

29 décembre 2018, la souveraineté est au peuple ?

Pour vivre mieux, la démocratie peut-elle exister sans le peuple, au détriment du verdict des urnes ? Dans le différend qui oppose l’exécutif aux attentes d’une majorité de Français, les gilets jaunes sont-ils le changement que nous attendions ? Une nouvelle base pour tout redéfinir ?

FRANCE-SOCIAL-POLITICS-DEMO-FUEL

22 décembre 2018, un changement est inévitable !

Ne pensez pas au passé, il s’est enfui à jamais ! Révolte jaune… Révolte fiscale… Révolte sociale… Quand le peuple ne craint plus le pouvoir, c’est qu’il espère déjà un autre pouvoir ! Finalement, ne craignez pas nos lendemains, car ils n’existent pas encore…

Gilets jaunes 30

15 décembre 2018, l’État tombe en disgrâce ?

Pour être gouverné, il faut que le peuple soit consentant… Le jour où le consentement n’existe plus, l’État tombe en disgrâce ! A tous les niveaux de la nation, lutter contre les inégalités est devenu un sport national, car il y a impunité des élus jamais à la hauteur des choix du peuple. Personne ne peut remettre en cause ceux qui ont le pouvoir d’agir contre le peuple, mais voici le RIC des gilets jaunes ?

chevaux gilets jaunres

8 décembre 2018 : Du jamais vu depuis 50 ans !

La vie au jour le jour… Le malaise est tellement profond que des milliers de gens se sont mobilisés jours et nuits sur des ronds-points, sous la pluie, dans le froid, dans l’humidité… Le peuple est de retour !

Bédier et l'Afrique

Où passe le pognon? Les gilets jaunes ont-ils raison ?

Revenu en politique en 2013 (après une période d’inéligibilité), Pierre Bédier n’a pas hésité à déclarer à la presse qu’il avait « choisi d’appliquer une hausse de 68 % pour le département des Yvelines (record de France), parce que selon lui, « ainsi il ne sera pas nécessaire de procéder à une nouvelle augmentation l’an prochain »

Gilets jaunes 4

1er décembre 2018 : Il fallait s’y attendre !

Où est passée la France de la belle époque ? Avec la révolte des gilets jaunes, on découvre des millions de gens dans un état précaire, dans la souffrance, dans l’écrasement, une population qui va mal, une population qui a faim. A l’exécutif, on n’éteint pas un brasier avec un compte-goutte ! C’est pas comme ça qu’une injustice sera réparée.

Connexion