logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

14 juillet, Fête Nationale

1458673_474776955970991_2040634244_n

 14 juillet, FÊTE NATIONALE 

Hasard du calendrier, le projet d’intérêt général des Ciments Calcia signé par le Préfet le 13 mai dernier, tombe ce 14 juillet. Plusieurs recours viennent d’être déposés.

 

 

 

L’étonnante histoire du 14 juillet…

Collection de Vinck, prise de la Bastille le 14 juillet 1789

De l’évènement au mythe.

L’imprenable Bastille et l’imaginaire populaire…

Forteresse symbolique de la couronne, lieu de révolte emblématique du peuple de Paris, suite à la reddition du  gouverneur de la garnison, la foule  n’y trouva ni mouroir ni suppliciés nés  de l’imaginaire populaire, mais sept prisonniers, dont quatre faussaires, pour autant, le gouverneur Launay aura la tête tranchée, ainsi que le prévôt des marchands. Leurs corps seront exhibées jusqu’au Palais Royal.

14 juillet 1790…  Fête de la Fédération, Fête de l’union de la Nation, Fête de l’unité de tous les Français.

La mission, le rôle de La Fayette, commandant de la garde Parisienne, pour essayer de canaliser les mouvements populaires, et pour lutter contre toute menace…

14 juillet 1790… Le champ de Mars est érigé en un immense autel, la légende veut que le Roi Louis XVI lui-même y assistât sous un chapiteau adossé à l’école militaire, une messe est célébrée par Talleyrand, trois cent prêtres participent à l’évènement, puis s’en suit une prestation de serment, fidélité à la Nation, à la loi, au Roi, engagement à maintenir la constitution.

L’enthousiasme gagne la garde Nationale, le Président de l’assemblée Charles de Bonnay donne dignement de la voix pour honorer les électeurs des 83 départements.

C’est ainsi que le 14 juillet 1790… 100 000 Parisiens célébrèrent la première grande manifestation du 14 juillet…

Puis vînt 1791, et Varennes changea la jeune histoire du 14 juillet 1790…

14 juillet 1790, Fête de la Fédération, 100 000 Parisiens sont au Champ-de-Mars.

1880, le 14 juillet devient Fête Nationale

1879, la République s’affirme par un ensemble de symboles, il faut fédérer le pays. En 1880, les députés Républicains décident d’offrir à la Nation une Fête collective, dont le thème évocateur serait l’émancipation du peuple, sa souveraineté, sa recherche de liberté, son affirmation sans violence.

S’en suit un ensemble de débats, de concertations, plusieurs dates sont évoquées de part et d’autre, finalement, le 14 juillet s’impose comme date Nationale par élimination des autres propositions qui ne remplissent pas les critères proposés. Ainsi, le peuple devient acteur de son histoire, et obtient l’emblème du peuple héroïque, d’union Nationale, d’une mission de protection entre l’armée et le peuple, de République Française, d’honneur et patrie avec inscription « RF », le 14 juillet est devenu une Fête patriotique, une Fête Nationale.

Pour des raisons historiques, cette année 2015, le 14 juillet ne sera pas comme les autres, les chefs d’Etats de la zone euro sont dans la tourmente Grecque.

Si les enjeux posés sont aussi essentiels que brutaux, entre gages de confiance et austérité, l’Europe doit arriver à un compromis sous peine de menace d’échec invraisemblable qui rejaillirait sur la crédibilité et la fiabilité de l’économie Européenne, nettement divisée.

A Gargenville, dans le Vexin, le 14 juillet 2015 sera également doublement significatif…

reunion-des-proprietaires-des-carrieres.jpg

L’enfer blanc en 1927

Hasard du calendrier, le PIG (Projet d’Intérêt Général), accepté et signé par le Préfet le 13 mai dernier, mais déclaré le 19/05/2015, tombe le 14 juillet. Des associations de la région, le Parc Régional du Vexin Français, des communes du Vexin, déposent des recours contre l’exploitation d’une nouvelle carrière de calcaire à Breuil en Vexin . Une lutte pour conserver notre qualité de vie.

Pour notre région, c’est aussi une certaine forme particulière d’austérité inacceptable, un véritable retour en arrière, dont beaucoup estiment que la ligne dure de l’Etat, exige davantage de garanties le plus vite possible, à ce stade des avancées, les conditions ne sont pas suffisamment réunies pour assurer la mise en œuvre d’un PIG.

C’est maintenant au tribunal administratif de Versailles de juger les affaires économiques de Calcia contre le droit à la santé des peuples, impactés dans la région Seine Vexin.

Marge de manœuvre assez faible, mais charge à eux de préserver ou dégrader nos conditions de vie, ainsi que celles des générations à venir. 

LE 13/07/2015/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

Connexion