logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

1 million…

Performance 3

1 million de vues

“Lorsqu’en pleine perfidie “villageoise” [Jean Lemaire et consorts ramifiés”], il a fallu se résoudre (au milieu d’un champ de mines mûrement calculé), de lancer l’association “GARGENVILLE SEINE VEXIN” et le site internet de l’association [sous  parrainage et impulsion du docteur Pierre-Marie Darnaut (que nous saluons et remercions chaleureusement)], afin de palier aux mensonges, au retournement de veste, au discours déloyal et amoral de celui qui, une fois maire, a cocufié l’étendard “Restons Village” ainsi qu’une majorité issue d’une fusion des listes;  jamais alors nous n’aurions pensé au fil du temps rassembler autant de lecteurs – ni il faut le dire – traverser autant de tentatives de déstabilisation de toutes sortes, de trahisons, d’attaques pitoyables guidées sournoisement de main de maître par une caste Gargenvilloise à deux têtes (voire 3), sans cesse à la recherche d’un pouvoir surdimensionné dans le seul objectif des uns et des autres de combler notre ville de Gargenville d’un tsunami d’immeubles et d’un quartier ghetto sans le moindre assentiment du peuple.

 

L’alarmant système qui interrompt toute souveraineté du peuple.

 

Les 15 ans de mandats “Delpeuch/Lemaire/Perron”, quel bénéfice pour la ville ?

Aucun ! Avec eux, c’est fatalement le destin tragique d’une jolie petite ville follement dénaturée par de successifs passages en force très étudiés des uns et des autres (béton à tout-va), sans qu’il ne soit jamais possible (pour le peuple) de remettre en cause les contraintes successives d’admirateurs de l’OIN Bédier (fascinés, ils ne reculent devant rien)… Démocratiquement, quelle adhésion du peuple ? Aucune ! Quelle légitimité existentialiste ? Aucune !

Ainsi va la condition humaine… Ainsi va les influences jupitériennes de quelques uns en quête d’un assujettissement total d’une petite ville comme la notre… Bilan : Une décadence démocratique incommensurable de plus en plus visible des citoyens. Néanmoins, ces adulateurs-oppresseurs restent persuadés du bien-fondé de leur idéologie “du bonheur”.

 

La majorité doit-elle se coucher devant la minorité ? 

2004/2008. Nicole Delpeuch détourne le mandat d’André Samitier au profit de l’urbanisme de masse de l’OIN Bédier (convention du 31/01/2008). Ainsi, sous mandat “Samitier”, un groupuscule “Delpeuch” s’empare de l’Hôtel de ville et change la donne de la majorité “Samitier” aux dépends du verdict des urnes 2001 (d’où le rejet “Delpeuch” 2008).

2010/2014. Battue aux élections 2008, Nicole Delpeuch de retour au pouvoir sur l’incroyable orchestration d’une faillite communale, s’accorde la faveur d’une ZAC Porcher, d’OAP, d’un PLU, de façon à reconditionner Gargenville dans le profil de l’OIN Bédier sans que le peuple n’y comprenne plus rien (d’où le second rejet “Delpeuch” de 2014).

2014/2020. Jean Lemaire élu sur une fusion des liste (Laurence Labayle nièce d’André Samitier/Docteur Pierre-Marie Darnaut/Jean Lemaire), s’accorde brusquement le pouvoir pour lui seul et détourne l’étendard “Restons Village” au profit de l’urbanisme de masse de l’OIN Bédier (d’où le terrible rejet historique de Jean Lemaire).

15 mars 2020. Sans troisième liste, dans le concept bidon d’un face à face “bonnet blanc/blanc bonnet”, Yann Perron sort vainqueur des élections municipales avec une majorité de moins d’un tiers de l’électorat sur 42% de votants… Néanmoins… et contre toutes attentes, le nouvel édile Yann Perron s’engage une nouvelle fois (après 2010/2014), sur la voie des contraintes de Nicole Delpeuch (urbanisme de masse de l’OIN Bédier). Douche froide pour Gargenville !

Dîtes-vous bien que s’il avait été organisé un référendum sur la possibilité d’un quartier-ghetto à Rangiport, sur la possibilité d’Opérations d’Aménagement Programmées (OAP), sur la possibilité d’une métamorphose de Gargenville (PLU Delpeuch 2014), vous croyez que cette concentration d’immeubles du site Porcher aurait existé ? Vous croyez que ce genre de méthode de ratification des signataires de l’OIN Bédier dans le dos du peuple aurait existé ?

Delpeuch/Lemaire/Perron.

Tous ont manipulé. Tous ont participé à l’approbation de l’OIN Bédier sans le peuple en colportant un discours apaisant qui n’a permis aucun débat démocratique ni souveraineté représentative (des uns et des autres !)

 

Détournement de la volonté du peuple “au nom de l’idéologie de l’OIN Bédier”.

Ne dit-on pas que la volonté générale est l’élément central de notre démocratie ?

Il faut le dire, Nicole Delpeuch, Jean Lemaire, Yann Perron, tous ont été et tous demeurent des faussaires à la qualité de vie et au cadre de vie de la ville. Pas un instant ils n’ont envisagé [en fonction] autre chose que de bétonner la commune à outrance sous la houlette de l’OIN Bédier sans souveraineté du peuple. Un scandale monumental !

Derrière leurs belles promesses, il n’a jamais été question de dévier d’un pouce des directives de l’OIN Bédier. Tous ont goûté au système d’une minorité majoritaire (dans le sens où une majorité a rejeté à trois reprises l’urbanisme de l’OIN Bédier). Tous ont goûté à la déviance de la pensée dominante. Tous ont goûté à l’ivresse d’un pouvoir jupitérien (celui qui défait toute souveraineté du peuple). Tous ont goûté au mal profond d’un détournement des urnes au service d’une vaste escroquerie politique (refus du peuple par les urnes à trois reprises). Pour ce genre d’élus au mode de pensée des années 60… le pouvoir absolu rend absolument fou ? Au diable la souveraineté du peuple ?

 

En 6 mois, un verdict accablant !

 

Au slogan : “Votez Yann Perron pour une intégrité et une moralité qui sont notre force !”

Depuis la disparition d’André Samitier, jamais (à part la courte période 2008/2010) , notre ville de Gargenville n’a été en mesure de retrouver une véritable souveraineté à ses propres conditions sorties des urnes. Tout a été fait pour que la volonté générale soit inversée. Une telle analyse nous présente combien notre démocratie a besoin de sincérité, d’honnêteté, de loyauté – a besoin d’une image conforme au droit, à la justice souveraine/démocratique des urnes.

 

Pour l’élu Yann Perron, il est tellement plus facile de se passer de la volonté du peuple…

Sans troisième liste, élu par système d’impasse, Yann Perron serait-il aujourd’hui dans une position dominante à pouvoir finaliser/signer les délirants projets du duo Jean Lemaire/Nicole Delpeuch ? Ceux des ateliers municipaux de Jean Lemaire (permis de démolir/permis de construire)…? Cerise sur le gâteau, sans transparence aucune, sans débat, sans information envers ses concitoyens (projets “Jean Lemaire” qu’il était censé combattre pour de multiples raisons : faire cesser les ventes bradées du patrimoine communal/engager un moratoire sur les nouveaux programmes de construction/la population sera invitée à participer aux projets et investissements majeurs pour une démocratie plus ouverte, plus transparente, plus sincère etc…) Sérieusement, le nouvel édile marcherait-il sur l’eau ?

Plus récemment, au CM du 15 décembre dernier, nous apprenons que M. Perron a fait voter la suite du programme Porcher de Nicole Delpeuch (poursuite des passages en force de l’équipe “Delpeuch” 2010/2014). A savoir, 700 logements/3000 personnes/2000 véhicules. Également, sans transparence aucune, sans débat, sans info (envers une majorité de citoyens devenus otages malgré eux d’un Yann Perron à l’inverse de ses grandiloquentes annonces, déclarations, promesses, assurances…) Idem pour des antennes 4G+ / 5G qui voient le jour sans que le peuple n’y soit invité… un paradoxe phénoménal pour le prétendu héros de l’antenne Bouygues !

Encore une fois, de quel droit souverain le nouvel édile Yann Perron s’autorise-t-il une telle politique à contre-courant des attentes d’une majorité d’administrés ? Clairement, M. Perron croit-il à lui seul rassembler Gargenville ?

 

Merci à tous nos lecteurs/supporters de Gargenville (et nous vous savons nombreux.)

Merci à tous nos lecteurs ex-Gargenvillois (et nous vous savons également nombreux.)

Pour que revive la libre démocratie, authentique, souveraine, sachez que nous ne renoncerons à rien .

Dès que possible, à nouveau nous vous donnerons rendez-vous devant les boulangeries.

 

LE 26/01/2021/ASSOCIATION GARGENVILLE SEINE VEXIN

 

 

 

60 thoughts on “1 million…”

  1. La Fontaine dit :

    Le sympathique Yann Perron a de nouveau fait parler la poudre. BOUMMM ! En plus du projet de Jean Lemaire de 22 logements sociaux en lieu et place des ateliers municipaux, poursuivi par l’écolo en vélo la tête dans le guidon… Pour parvenir à ses fins, voilà que l’enfant du pays étale l’héritage de tata Peupeuch… Pour commencer, nous aurons de gré mais surtout de force, la suite du programme d’immeubles Porcher pour laquelle Nicole Delpeuch et Yann Perron ont été battus en 2014. Souriez, voilà de quoi commencer une belle année, la suite se dévoilera progressivement !

  2. Michel dit :

    Bingo ! Au fil du temps Yann Perron prend l’habitude de nous dévoiler pourquoi il a trouvé chaussure à son pied dans le fauteuil de la mairie. Relax Max, en effet, ses belles décisions n’ont échappé à personne. Du coup, la solide base annoncée durant la campagne n’était que de la poudre aux yeux, classe ! Désormais, cette même classe assure le programme de Nicole Delpeuch à la virgule près ! Félicitations !

  3. Cloé dit :

    Voilà ce qu’on appelle un cadeau tombé du ciel ! Yann Perron dit « l’enfant du pays » nous refait le coup de Jean Lemaire. Une fois élu, le gentil écolo en vélo nous ressert la politique de Nicole Delpeuch. On ne s’en sort pas ! Tous les mêmes !

  4. L'horizon se dévoile... dit :

    Yann Perron est sans aucun doute le meilleur élève de Nicole Delpeuch et il nous le prouve ! Ces 10 dernières années, conjointement avec sa maîtresse d’école, face à Jean Lemaire il nous a fait le coup de l’opposant qui ne s’oppose à rien. Ce qui fait que nous avons « hérité » d’un beau quartier ghetto, mais n’était-ce pas le rêve de Nicole Delpeuch ? Le revoilà aujourd’hui cette fois maire sur 42% de votants pour moins de 30% de représentativité, mais pour la totale ! Sympa le démocrate NON ?

  5. Tromper c'est pas trahir ? dit :

    Il est remarquable de constater à quel point Yann Perron s’est joué des Gargenvillois. Passons l’histoire du héros de l’antenne Bouygues DREAM, qui aujourd’hui se révèle l’artisan d’une plantation d’antennes 4G+ et 5G en secret, ce qui en dit long sur la sincérité du sauveur de Gargenville. Pour le reste, l’enfant du pays de génie est déjà aveugle d’un œil du côté de la majorité de 60% de ses concitoyens, de l’autre il ne voit que la politique de Nicole Delpeuch qui a repris le dessus sur les affaires de Gargenville ! Bon exemple d’arnaque !

  6. Nelly dit :

    On peut admirer le bilan de ce nouveau maire en 6 mois, et ça ne fait que commencer ! Là encore on dirait que les gargenvillois en sont pour une démocratie à l’envers ! Comment ça va se terminer…

  7. Claudia dit :

    Que restera-t-il de Perron d’ici quelques mois ? Pas grand chose, il ira rejoindre la renommée de Lemaire et de Delpeuch.

  8. Olivier dit :

    15 mars 2020, une date ô combien symbolique. Nous y avons gagné par le biais de gigantesques manœuvres l’élection de Yann Perron sur 42% de votants et, l’élimination du conspirateur d’un « Restons Village », mais pour le retour des drames que suscite le programme « Delpeuch ». Le gros lot !

  9. Paco dit :

    Déjà 16 ans que la ville a perdu son éclat en même temps que sa souveraineté. Jamais nous n’avions été confrontés à une telle succession de régimes antidémocratiques ! Merci aux collabos et fossoyeurs !

  10. La Fontaine dit :

    A Gargenville, parce qu’il n’y a plus de vraie démocratie, parce que le peuple est ligoté derrière un groupe de manipulateurs, du coup Yann Perron se permet de mentir comme un arracheur de dents.

    A la presse il vient de déclarer : J’ai arrêté toutes les opérations de plusieurs centaines de logements signées par mon prédécesseur. Je vise plutôt une montée en gamme de l’habitat avec de la mixité…. alors qu’en vérité le gentil Monsieur a poursuivi et signé le projet tout social de 22 logements de Jean Lemaire en lieu et place des ateliers municipaux… et pour ce qu’il s’agit d’avoir arrêté plusieurs centaines de logements, le nouveau dentiste de Gargenville vient de donner feu vert à des centaines de logements supplémentaires sur le quartier ghetto de Rangiport.

    Et ne parlons même pas de la flopée d’antennes 4G+ et 5G dans Gargenville du héros/du sauveur de l’antenne Bouygues du quartier des Gâts… le tout sans assentiment du peuple !

    Yann Perron Maire de Gargenville qui oublie bien vite ce qu’est la démocratie et qui oublie bien vite ce qu’est la réalité de son sabotage politique. Cher Monsieur, prendre les gens pour des imbéciles ne va qu’un temps…

  11. C'est pas foutu ? dit :

    J’aime assez l’idée qu’avec ce virus on est en train d’assister à la fin d’une époque historique, celle qui sciemment fait plier par ruse la force du plus grand nombre aux dépends de la libre démocratie. Il y a quelque chose de révolutionnaire dans cette volonté de masse qui d’un coup s’éveille, qui d’un coup comme ça, prend conscience qu’on doit se passer de ces minorités-minoritaires qui étouffent, qui emprisonnent toute opinion publique. Cette façon à ce que le bon sens et la logique du bon peuple, neutralise, empêche les violences d’un système pervers qui n’est pas le protecteur de l’intérêt général si recherché, c’est en route.

  12. Lucie dit :

    Que reste-t-il de cette fausse liberté de choix du face à face ? Pas grand chose, sauf peut-être cette faculté de rire de notre déplorable situation, d’essayer de ne pas imaginer dans quel guêpier nous sommes encore une fois de plus. Effrayant !

  13. Sont-ils des honnêtes gens ? dit :

    Normalement, avec une poignée de vieux battus « Delpeuch », de retour sur un petit score du covid, ils ne devraient pas s’attaquer comme ça aux grandes décisions communales sans passer par le peuple ? Et bien si, nous sommes servis et bien servis, bien au delà des plus grandes espérances ! Pour eux c’est pas un problème, la souveraineté ils s’en foutent ! C’est l’aubaine qui compte, comme quoi en politique tout est possible, surtout à Gargenville.

  14. Escroquerie intellectuelle ? dit :

    En politique, les choses sont souvent plus compliquées qu’elles ne le paraissent. A quoi bon avoir voté Yann Perron, même si c’est sur 42% de votants, car derrière le gentil garçon si prometteur, se cachait le prolongement de Delpeuch et de Lemaire. Déployer autant d’ardeur pour rendre la vie des autres plus morose, que deviennent liberté, justice, honneur, devoir, espoir, grandeur d’une élection si tout est faux ?

  15. Un air de déjà vu ? dit :

    Vous vouliez du changement ? Mais qu’est-ce que vous êtes gâtés ! Avec l’édile Yann Perron, le vrai changement c’est de ne rien changer pour que tout continue à glisser cool ! Cependant, Nicole Delpeuch / Jean Lemaire et compagnie sont définitivement casés dans les archives du Panthéon de l’oubli avec beaucoup de satisfaction d’une majorité de citoyens. Il en reste un, celui qui se faisait passer pour le sauveur des griffes de Jean Lemaire dans un face à face essentiellement tronqué. Résultat : 42% de votants pour aujourd’hui entendre dire que l’enfant du pays s’est pris les pieds dans les tapis du GPSO au profit des idées de l’OIN Bédier et d’un poste de délégué à l’axe Seine. Comme quoi, un vrai bon gââârs du village, bien d’chez nous pour une campagne de fausses promesses et retour à la case départ ! Qui a gagné le gros lot de la loterie ?

  16. Phil dit :

    Nouvelle collecte des déchets à Gargenville: bravo GPSO !!!!…

    Que du bonheur ce nouveau système de ramassages:
    Les ordures ménagères ?…: en fin d’après-midi!
    Les verres avenue de Paris?… on oublie le passage!…
    La collecte des sapins du 27 janvier?…: on les laisse ainsi!
    Quelle intelligente décision que ces nouveaux stockages
    Quel beau spectacle ces amoncèlements dans nos rues toute la journée
    Encore un choix unilatéral pour lequel les Gargenvillois enragent
    A défaut d’une taxe sur les ordures ménagères… supprimée!!!

  17. Serge dit :

    La bande à Delpeuch tient la route, le programme de logements interrompu en 2014 est relancé par Yann Perron. C’est Pierre Bédier qui peut être heureux, bientôt Gargenville va ressembler à une belle cité à bordel comme Les Mureaux et Mantes-la-Jolie. SUPER !

  18. Magnifique ! dit :

    Hé ouais, comme Nicole Delpeuch, comme Jean Lemaire, une fois élu, l’enfant du village Yann Perron affiche clairement sa volonté de contraindre le peuple d’abdiquer sur tout pour tout sur une représentativité de 30% de l’électorat ! Au fait, c’est quoi la démocratie représentative ?

  19. Du pareil au même ! dit :

    Question : Qu’est-ce qui distingue Yann Perron de Jean Lemaire ? RIEN ! ABSOLUMENT RIEN ! Plus ça va plus Yann Perron ressemble en tous points à Jean Lemaire, qui lui-même ressemble en tous points à Nicole Delpeuch. Depuis 15 ans, les trois s’écharpent pour la même politique d’urbanisme de Pierre Bédier contre l’opinion publique. Bénéfice pour Gargenville : RIEN ! ABSOLUMENT RIEN ! Sinon toujours plus d’immeubles sans consentement du peuple, toujours plus d’immeubles sans véritable démocratie représentative, toujours plus d’immeubles sans souveraineté constituée ! Une seule chose, on s’enfonce irrémédiablement à la façon des cités « modèles » des années 60.

  20. Chapeau Monsieur ! dit :

    J’adore le copain de vélo de Yann Perron. Depuis l’école ils faisaient du vélo ensemble et forcément ce bon copain a voté pour lui et toute sa famille avec, côté de sa femme aussi, ce qui fait du monde. Mais voilà, depuis que ce bon copain a eu connaissance d’un permis de construire au centre du vieux village qu’il appréciait tant, illico presto le bon copain de vélo a vendu son bien et à dit adieu à Gargenville et à son excellent copain d’enfance. Comme quoi, même des liens depuis mathusalem ne pèsent pas lourd dans l’esprit du nouvel édile de Gargenville.

  21. Adeline dit :

    Depuis qu’il est maire, Monsieur Perron ne fait que lancer des défis à la démocratie représentative. Dommage, car ce n’est pas comme cela que je l’avais imaginé.

  22. Démocratie représentative dit :

    Pour ce qui est de répondre aux besoins ressentis d’une majorité de citoyens, M. Yann Perron fait choux blanc et il ne peut s’en prendre qu’à lui-même. Vainqueur attendu du face à face, il aurait dû y réfléchir à deux fois au lieu de remettre en lumière ce que les gargenvillois ont rejeté à trois reprises. Ce qui fait qu’il se prive soudainement d’une grande partie de son électorat en quelques mois. Pour lui les dés sont déjà jetés, hélas !

  23. SOS dit :

    A Gargilesse, l’écolo en vélo a bien manœuvré. Après l’étape du gentil qui terrasse le méchant, quelles bonnes décisions ? AUCUNE ! Un chef d’état-major qui n’est pas foutu de réunir son staff pour faire le point sur des élections regroupant 42% de votants pour 30% de représentativité, le tout en restant bloqué/arcquebouté sur les positions de son ex-leader, quelle stupidité ! Tout bon patron aurait immédiatement pris des mesures appropriées pour une réelle souveraineté représentative des Gargenvillois. Mais pour le représentant politique de l’OIN Bédier, c’est beaucoup trop difficile, y compris pour son entourage immédiat. Vu les conditions électorales catastrophiques, vu le manque de représentation démocratique, avant toute chose, il aurait dû donner la parole à tous les citoyens de la ville sur les grandes orientations politiques de la commune. Il n’en est rien, ce qui fait que M. Yann Perron s’est lui-même sabordé.

  24. Tous roulés ! dit :

    Yann Perron aurait dû s’inspirer de la fin peu glorieuse des apôtres de l’OIN Bédier, surtout sur 42% de votants ! Car un édile qui n’est pas capable d’entendre les réclamations de ses concitoyens ne réussira jamais son mandat de maire.

  25. JOJO dit :

    Un temps, rien qu’un temps, une minorité de Gargenvillois a cru dans la belle image de l’enfant du pays libérateur des contraintes de Jean Lemaire. Hélas, il n’en est rien et en 10 mois la facture est déjà très salée !

  26. Toujours se plaindre dit :

    Pourquoi toujours se plaindre ? Pour l’élu qui s’efforce de respecter les attentes de ses concitoyens, le mandat d’un maire s’effectue dans la sérénité. Car, n’est-ce pas dans la loyauté envers l’opinion publique qu’un maire peut trouver les conditions nécessaires à son mandat ?

  27. Gégé dit :

    Badaboum ! Après 10 mois de mandat, Yann Perron est l’exemple même de ce que Nicole Delpeuch et Jean Lemaire ont su faire de mieux. Que des faux engagements ! Que des manœuvres ! Que des contraintes ! Encore un de plus qui roule la population dans la farine ! Comme le collectif « RIVERAINS EN COLERE », il est grand temps de s’en sortir par nous-mêmes !

  28. Secrets de ralliés dit :

    L’histoire se déroule dans une petite ville des Yvelines, dans un contexte de succession / d’héritage politique. Nicole, célèbre inconnue portée à bout de bras par le 1er magistrat, lui fait payer le prix fort de sa confiante naïveté. D’ailleurs, de l’équipe, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Son successeur, « J’en veux énormément », détourneur assidu, trompe allègrement ses concitoyens. Son opposant, aidé de son ex marraine, profitent de la célébrité du sortant pour se faire héberger à l’Hôtel, tout comme d’anciens grognards dignes du roman des misérables de Victor Hugo. Pour couronner le tout, Gavroche ne loupe pas une occasion de mettre la population sous pression, quitte à jouer le parfait hypocrite, pour ne pas dire le fourbe ! Pendant que les uns mentent et que les autres profitent de la bonne situation, les promoteurs signent des deux mains, le sourire aux lèvres.

  29. Gilet Jaune dit :

    A ceux qui ont grandi dans un village fleuri, à ceux qui recommandaient un « Restons Village », à ceux qui promettaient des années bonheur en fonction de prétendues capacités et compétences de “bienveillants”, je refuse leurs coups bas, je refuse de subir ce genre d’ignobles trahisons, je ne veux pas vivre dans une cité ghetto, je ne veux pas de leurs immondes ravages, je rêve de liberté, je rêve de liberté démocratique, la vraie, la seule authentique, je rêve d’une ville autrement plus top que Les Mureaux, autrement plus top que le Val Fourré, je veux du charmant, du souriant, de l’accueillant, pas de leurs enclavements sauvages décidés entre eux où règnera concentration et insécurité. Pour ces multiples raisons, je crois à d’autres ambitions que de sales manipulations politiciennes qui ne font que malheur et pourrissement de la vie des gens sans consentement aucun du peuple souverain.

  30. Dédé 1er dit :

    C’était hier, c’était il y a 30 ans, c’était il y a seulement 30 ans. Certes, j’avais voyagé maintes fois avant de trouver ce petit havre de paix à 1 heure de Paris. J’en connaissais sa valeur, j’en connaissais ses dirigeants, tout me paraissait gravé dans le marbre. Maintenant tout me dépayse, tout me révolte, tout m’écœure, c’est pire qu’une prison. Pour tout l’or du monde, vous ne pouvez pas savoir à quel point je voudrais oublier ces tromperies dégueulasses sur tous les plans et remonter ce temps qui ne profite qu’aux promoteurs et aux tricheurs. Pauvre France !

  31. Lilie dit :

    Franchement, à quoi bon aller voter ? Pourquoi se déplacer dans un bureau de vote puisqu’ils décident de tout entre eux une fois élus. Tant que nous aurons ce système déplorable de prétendue démocratie nous subirons ce genre d’individus !

  32. Anita dit :

    Mon mari et moi on s’est quand même décidé à faire un petit détour pour repasser dans la ville de notre enfance, et de notre union… cela faisait des années. 80 kms quand même ! Quel choc ! Impressionnant ! On en avait entendu parler, mais jamais nous n’aurions imaginé Gargenville à ce point. Quelle horreur ! Franchement on ne s’attendait pas à ça, des images cauchemardesques, vraiment terrible ! Quelques photos pour notre album et vite un moment à oublier. Et je peux vous dire qu’en repartant nous n’avions plus du tout le cœur serré d’avoir quitté Gargenville.

  33. Franck dit :

    Maintenant je peux dire que j’habite une ville qui a mauvaise réputation et où mon horizon est comme des barreaux à mes fenêtres… tu peux voter qui tu veux, une fois dans la place ils font comme ils veulent.

  34. Antony dit :

    Bientôt il nous faudra quitter Gargenville pour quitter les horreurs d’incultes et d’ignares, voilà la belle récompense de « vivons l’avenir ensemble » de M. Perron ! Merci M. le maire pour vos promesses d’échanges constructifs, d’échanges enrichissants et cordiaux pour une politique transparente, mais entre nous, c’est fait dans l’ombre, à huis clos, entre bons copains « Delpeuch » !

  35. Jackie dit :

    Personnellement je suis déçu. Comme beaucoup j’attendais un virage à 180° de la part de M. Perron, mais voilà qu’il nous en remet une couche après les 6 années de galères de M. Lemaire. Qu’est-ce que c’est que ces gens qui s’autorisent l’inverse de l’opinion publique sur 42% de votants ? Qu’est-ce qu’ils ont dans la tête ?

  36. SEB dit :

    à M. Yann Perron
    A l’heure d’une remise en cause des ghettos de France, cette invasion d’HLM à Gargenville me paraît malvenue, hors sujet et à côté de la plaque. Surtout quand ce modèle d’urbanisme a déjà été rejeté à deux reprises par les électeurs.

  37. Maxime dit :

    Maire, n’est-ce pas représenter les valeurs de ses concitoyens ? N’est-ce pas transmettre les ambitions d’une majorité de gens ? Qui peut déroger aux droits garantis de l’opinion publique ? Qui peut se permettre une illégitimité à l’intérêt général ? La municipalité de Yann Perron élue sur 42% de votants, c’est sérieux ?

  38. Dany dit :

    Pourquoi poursuivre les contraintes d’une urbanisation galopante à Gargenville…? Pourtant, tout laissait à penser que M. Yann Perron avait tout compris dans son face à face bien orchestré avec Jean Lemaire… Au moment où bon nombre de politiques de tous bords réclament la fin des ghettos-cités en France, ça fait tâche !

  39. Gilles dit :

    Quand Yann Perron nous donne des chiffres sur « l’affaire » de l’Orangerie et le centre technique qui sont en effet des aberrations dans le style bien connu « d’aveuglément au grand galop » du légendaire tempérament de Jean Lemaire… en revanche, aucun chiffre sur le coût de l’urbanisation de masse de Nicole Delpeuch par deux fois rejetée aux élections municipales…?

  40. Trop fort ! dit :

    Juste un détail… Si M. Yann Perron a été élu par une confrérie de 30% d’électeurs, ça m’étonnerait que ce soit dans l’intention d’un laisser-passer de l’urbanisation de masse de Nicole Delpeuch… ce qui revient à comprendre que M. Yann Perron manipule la population en faveur de la politique de l’OIN Bédier… Ils cassent, ils brisent, ils anéantissent, mais sur RIEN, sur aucun socle ! Juste par détention du pouvoir sur une infime minorité d’électeurs ayant voté Yann Perron, mais qui eux-mêmes en majorité ne veulent pas d’urbanisation de masse à Gargenville ! Encore une grosse arnaque entre copains « Delpeuch » ?

  41. Jeanne dit :

    Retraités depuis peu, et Gargenvillois depuis des décennies, dès que l’on peut, avec mon mari, ce sera « courage fuyons » (…Gargenville où nous ne nous reconnaissons plus), comme bon nombre de retraités l’ont fait avant nous. Merci aux trois derniers élus d’avoir littéralement défiguré notre ancien village, vous pouvez être fiers !!!!!…..

  42. Yvon dit :

    Yann Perron considère qu’il a reçu mandat d’une majorité de votants ? Décidément, comme les emmerdes volent en escadrille à Gargenville, même si cette confiance d’une majorité de citoyens est nécessaire, le nouvel édile considère également qu’il a reçu mandat pour passer à la vitesse supérieure de l’urbanisation de masse de l’OIN Bédier… Tout bénef, mais pas pour les Gargenvillois !

  43. Alice dit :

    Gargenville, le système de «représentation démocratique» est-il devenu une astuce permettant à une majorité-minoritaire de mener le bon peuple par le bout du nez ? Autrement dit, la démocratie comme idée de pouvoir de tous a-t-elle disparue ?

  44. Thierry dit :

    Quelle démocratie ? Ils ont pris le pouvoir sur une représentativité de 30% de l’électorat… Nous sommes donc sous la domination d’une minorité qui contraint la population comme si la commune et le peuple étaient leur propriété privée ! Heureusement qu’il y a des élections !

  45. Anita dit :

    A Gargenville, sommes-nous en démocratie ? Franchement, cela fait 15 années que je me pose la question, mais en vous lisant mes appréhensions se confirment.

  46. Julien dit :

    Nouveau ! Yann Perron considère qu’il a reçu mandat d’une majorité d’électeurs… Comme les emmerdes volent en escadrille, Yann Perron considère également qu’il a reçu mandat pour passer à la vitesse supérieure de l’urbanisation de masse de l’OIN Bédier… Vive le démocrate !

  47. Daniel dit :

    Comme c’est drôle… Pas de commission d’enquête concernant le maire sortant. Pas de moratoire sur les programmes de constructions. Notre ville se détériore, les électeurs sont bafoués, bref notre droit à la démocratie se limite à une représentation de 30% de l’électorat. Après ça fermons-là ! Vive les grands amis conseilleurs de Yann Perron qui nous prédisaient le contraire !

  48. Dominique dit :

    Avec ce nouveau maire qui a grandi dans une ville fleurie, les fabricants d’HLM ont repris du poil de la bête ! Laideur morale, car en guise de protection, il a poursuivi et signé le projet des ateliers municipaux de Jean Lemaire, mais dans l’ombre, en période estivale, par arnaque électorale ! Bref, ce n’est pas la joie et je ne pense pas qu’avec la poursuite du ghetto Porcher (que ce nouveau maire vient de faire voter contre l’opinion publique avec sa minorité représentative), que nous retrouverons un jour ce que réclame une majorité de citoyens. Bilan : le cauchemar continue !

  49. ALEX dit :

    Misère noire ! Avec ces élus qui avancent masqués, de surcroît minoritaires, les gens comprennent à quel point t’as une vie pourrie. Le cœur n’y est plus, ils n’en peuvent plus, tristesse d’un ghetto, tristesse des rues, tristesse d’une ville, plus d’espoir, plus de valeur, plus de compétences, mais des arnaques à n’en plus finir… Tous disqualifiés !

  50. Roland dit :

    C’est quoi la souveraineté… quand une doctrine urbanistique d’une minorité prime sur l’ordre démocratique d’une petite ville comme la nôtre… Ça donne quoi ? Ça donne les dérives de Nicole Delpeuch, ça donne les délires de Jean Lemaire, ça donne les intentions cachées de Yann Perron et le dégoût d’une majorité de citoyens. Ne vous étonnez pas si les gens ne vont plus voter !

  51. Nadine dit :

    Vive l’idéologie d’une minorité ! Vive le ghetto d’une minorité ! Ça leur appartient, c’est leur philosophie, c’est leur religion, c’est leurs contraintes ! Le hic, une majorité citoyenne n’en veut pas, une majorité citoyenne le refuse, une majorité citoyenne l’a déjà rejetée à deux reprises ! Que faut-il pour qu’ils comprennent ?

  52. Yannick dit :

    Ras le bol de ces élus ! Pourquoi voter si des idées minoritaires sont sans cesse prioritaires, surtout pour un ghetto !

  53. Sacrilège ! dit :

    Quelle démocratie représentative ? Par les temps qui courent, voter la poursuite d’un ghetto et signer des immeubles « tout social » sur 30% d’adhésions, c’est de la dynamite ! Le nouvel édile a été élu pour ça ? Il a fait campagne pour ça ? C’est à se demander si un jour la population de Gargenville pourra être représentée honnêtement…

  54. onenpeupu ! dit :

    Gargenville… démocratie = foutaise ! On le sait tous depuis des lustres que le petit nouveau est un écran de fumée, que dans les faits et rien que dans les faits, le pouvoir réel est à Mantes comme du temps de son ex-patronne Nicole Delpeuch. Au lieu d’imposer l’urbanisme de masse de Pierre Bédier dont personne ne veut, ne serait-ce pas tellement mieux d’inviter le peuple à se réapproprier ses droits républicains qui eux-mêmes déterminent l’essentiel de notre démocratie ?

  55. Christelle dit :

    La lecture de la Gazette nous annonce la fin du four de Porcher (premier pollueur de Gargenville) pour fin 2021, et la conversion de la cimenterie en « centre de broyage » (???…)… Après avoir inhalé durant des décennies toutes sortes d’émanations chimiques et animales, et supporté les fumées polluantes et odeurs nauséabondes, à quoi doit-on s’attendre dorénavant avec ce centre de broyage ???… quelles futures incidences sur nos poumons, j’attends avec grande impatience l’éclairage du maire sur ce point sensible qui nous concerne tous….

  56. Nico dit :

    Peuple docile de Gargenville, vous trouverez à la mairie derrière un épais rideau bien étanche un enfant du pays qui chante merveille. Mais bouchez-vous les oreilles, il chante faux !

  57. Chantal dit :

    Est-ce que l’on peut espérer de notre maire un référendum sur les projets à venir de notre feu-village (la politique d’urbanisation, l’avenir de Porcher, l’environnement, la gestion de ce qu’il reste de l’immobilier de la commune, etc,…?) ce serait là un acte citoyen, responsable, et la preuve indiscutable que celui-ci est enfin à l’écoute de l’ensemble des Gargenvillois. A suivre …

  58. Nelly dit :

    M. Perron et sa petite troupe avancent masqués, qu’ils retirent leurs masques d’hypocrites une bonne fois pour toutes, ce sera plus honnête !

  59. Charlène dit :

    Ils disent que Gargenville est une démocratie, alors expliquez-moi pourquoi un groupuscule de 30% peut réimposer la politique Bédier sans le moindre accord des 70% ? Où est le truc ?

  60. Lucile dit :

    La démocratie, en France, ça fait juste 40 ans qu’on la cherche ! Alors 1 million de vues c’est loin d’être suffisant pour changer les choses, surtout à Gargenville !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion