logos representant le Blason de Gargenville le parc naturel regional du vexin francais et la qualite villes et villages fleuris

2019… Le peuple pourra-t-il décider de ses propres conditions ?

Démocratie… Elle est tout sauf libre, car elle est en tous points truquée, faussée, abusée, manipulée. Tous les élus ont pour eux le droit, y compris le droit d’imposer contre le peuple. Et lorsque des élus malintentionnés n’arrivent pas à mettre en œuvre “leur monopole d’une contrainte légitime”, il se trouve toujours des juristes, des magistrats ou des conseillers occultes pour réinterpréter le droit dans le sens qui les sert, fut-ce en violation de l’authenticité des urnes, du bon sens et de la logique des suffrages des citoyens.

Les Gilets jaunes… Ils proposent de changer de société, de la rendre plus égalitaire et plus vivable pour tous. Ils dénoncent l’injustice sociale et fiscale et en appellent à une existence digne. Ils défendent les plus pauvres et les plus faibles, celles et ceux qui apparaissent sans cesse comme cible. Ils incarnent la vision d’un monde meilleur dont ils se veulent déterminés face aux forts contre les faibles. Ils veulent changer ce qui fait aujourd’hui l’injustice de notre démocratie (RIC) – et évidemment cela est inacceptable pour celles et ceux qui trouvent que ce monde est un modèle merveilleux et idéal à l’infini.

Gargenville : La démocratie n’est pas un bien détournable ! Élus, des copains et des coquins se sont crus le centre du monde en s’arrangeant entre eux pour ignorer le vote du peuple ! Sous prétexte de servir notre commune sous couleur d’un “Restons Village” (trois campagnes contre l’urbanisme de masse de Nicole Delpeuch [l’inverse du modèle “Samitier”]), élu, Jean Lemaire s’est soudain transformé en un pouvoir autoritariste qui s’est servi de notre démocratie locale pour imposer au peuple l’inverse de son choix [celui là même qui aurait dû être le triomphe absolu d’une démocratie représentative].

Comprendre sa ville, l'imaginer, la réinventer, vous accompagner et recommencer...avec vous tous.

N’ayons pas peur des changements. Ils mènent à un nouveau départ.

Association Gargenville Seine Vexin. Démocratie locale.

  • gargenville-1
  • gargenville-32
  • gargenville-22
LE-MEDIA-PRESSE

Gilets Jaunes, l’association CETIM a saisi l’ONU

Tempête en vue ? L’explosion des violences policières interroge… Des gens sont choqués… Des voix s’élèvent…

Acte 14 4

16 février, faut-il interdire les Gilets Jaunes ?

Aux mouvement des Gilets Jaunes… Quelle violence est parfaitement justifiée ? Celle des mécanismes occultes qui manipulent et qui gouvernent ? Celle des complices du pire ? Celle des 2200 blessés Gilets Jaunes selon le secrétaire d’État à l’intérieur pour des fins de mois difficiles et des frigos vides ? A quand des vraies réponses ?

Alexandre Langlois

Conseil de discipline pour Alexandre Langlois

Défenseur des libertés publiques, le cri d’alerte de Charles de Courson mérite-t-il lui aussi un conseil de discipline pour s’être indigné contre la loi anti-casseurs (entre autres, banalisation de l’usage des LBD 40 et des grenades au TNT) ?

Agir pour Gargenville

Pour les dépressifs de l’OIN, revoilà Nicole Delpeuch

Gargenville 2020… Problème de représentation ? Pour les Gilets Jaunes, qui a pourri la France depuis 40 ans ? Pour les Gargenvillois “Gilets Jaunes”, qui a pourri la ville en 15 ans ? Alors… Qu’ont-ils fait de notre “Restons Village”…? Qu’ont-ils fait de notre cadre de vie ?

Acte 14 7

09 février, une loi contre le droit de manifester ?

Liberté de manifester… Ce droit est garanti symboliquement par son inscription dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. L’exécutif entend désormais réprimer toutes formes de contestation, notamment en alourdissant certaines sanctions dans l’unique but de dissuader l’expression d’une quelconque opposition…

éborgnés 7

02 février 2019, trop de blessés, trop de mutilés

Des gens ont perdu la vie, un œil, une main… 2000 blessés Gilets Jaunes, 1000 policiers. Bientôt 10 000 interpellations, 7500 gardés à vue, 1800 condamnations, 1500 en attente de jugement, 1300 comparutions immédiates, 316 Gilets Jaunes incarcérés. Toute dégradation, agression, sera poursuivie et sanctionnée, Christophe Castaner a ainsi opposé une fin de non-recevoir aux demandes d’amnistie des « Gilets Jaunes », comme chez des politiques.

éborgnés 8

26 Janvier 2019, la réponse n’est pas policière !

Les forces de l’ordre sont celles qui sont aux ordres de ceux qui les donnent (Pierre Dac). Toutes les fois qu’une violence illégitime est commise contre le pauvre corps d’un Gilet Jaune, ce sont des millions de précaires qui sont touchés dans leur chair et réclament justice.

RIC 23

19 jan.2019 répression policière/répression judiciaire

Démocratie confisquée… Quand on veut on peut ! Election après élection, les gens en ont marre de se faire berner. S’attaquer aux causes de l’impuissance du peuple, au recul des libertés publiques, ça passe par le RIC… Le RIC, l’arme du peuple seul souverain !

Limay

Éric Roulot en mauvaise passe…

Décidément, certains maires nous étonnerons toujours ! Après les trop nombreux constats d’abus en tous genres (connus et reconnus pour certains), comme étant souvent des élus ne respectant jamais les engagements pour lesquels ils ont été mandatés, dans un autre style, voici que le maire de Limay déraille pour se retrouver prochainement devant les tribunaux…

Gilets jaunes dans l'Eure

12 janvier 2019, le tout répressif continue ?

Toute l’histoire de notre pays enseigne que l’impuissance d’un régime à apporter des réponses à un peuple en souffrance, conduit mécaniquement à une surenchère sécuritaire dont les effets sont irréparables à court et très long terme. Démocratie, nul ne peut accepter les violences contre un peuple meurtri.

Connexion